Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 10/01/2022, à 10:43

BMI

[Résolu] Exporter et gérer ses mails sous Linux

Bonjour,

Pour cette troisième période de télétravail je souhaiterais utiliser ma session tournant sur Ubuntu plutôt que celle sous W10.

Si je m'y retrouve à peu prêt sur les principaux aspect (bureautique, lecteur pdf, etc), le principal soucis que je rencontre tiens dans la gestion des mails et principalement des fichiers.

En effet, notre mode de fonctionnement habituel est d'exporter sur un serveur les mails reçus, permettant d'avoir dans un même répertoire les correspondances échangées, les pièces fournies par le client, nos brouillons etc.

Première difficulté : le passif.

Travaillant sur la suite office au bureau, tous ces exports ont été réalisés depuis plusieurs années via Outlook et son format propriétaire les fichiers .msg.

J'ai déterré un vieux sujet à ce propos mais on m'a conseillé de créer une nouvelle discussion plus actualisée. Je voulais donc savoir si certains d'entre vous parviennent à gérer l'ouverture de fichiers .msg sous Ubuntu. A défaut j'ai toujours la possibilité de retourner sur ma session Windows où je n'ai pas la suite Office à mon domicile mais le volet de visualisation permet de les afficher dans l'explorateur de fichier donc c'est déjà ça (mais pas du tout pratique de devoir redémarrer l'ordi pour lire un mail).

La seconde difficulté que je rencontre est la gestion des mails actuels.

J'ai utilisé successivement Thunderbird puis Evolution (qui présente l'avantage de proposer nativement un calendrier même si je n'ai pas encore réussi à la synchroniser avec mon compte Exchange). Thunderbird exporte (lorsque l'on fait glisser un mail en dehors de la boite de réception) les fichiers au format .eml, ce qui me permet de les rouvir dans une fenêtre à partir de Thunderbird.

Par contre lorsque j'essaye d'ouvrir un fichier .eml avec Evolution, il ne me propose que d'importer les données dans ma boite de réception locale, un peu comme si je m'envoyais ce mail sur ma boite de réception "locale", différente donc de mon compte Exchange). Ca m'affiche donc "nouveau message" et je dois cliquer dessus pour l'ouvrir puis le supprimer quand je l'ai lu.

Lorsque j'exporte de la même manière un fichier depuis Evolution, il apparaît sous la forme de "fichier boite aux lettres" ou fichier mbox. Dans ce cas, Thunderbird n'arrive plus à l'ouvrir. Via Evolution, je peux prévisualiser les données à importer et donc lire le mail mais si je veux l'ouvrir comme un fichier par exemple pour pouvoir l'imprimer, il faut que je termine le processus d'importation pour le récupérer dans ma "boite de réception locale" comme évoqué précédemment pour les messages eml exportés par Thunderbird.

J'ai regardé les différents paramètres d'évolution et je n'ai pas trouvé d'option que je pourrais modifier soit pour ouvrir les fichiers eml dans une fenêtre plutôt que les importer dans ma boite de réception (ce qui est beaucoup plus long), soit pour exporter directement les mails au format eml plutôt que mbox.

Est-ce que certains d'entre vous fonctionnent également de cette manière (enregistrer les mails sur un répertoire et pouvoir les afficher simplement) et quelle organisation est ce que vous adoptez ?

Merci d'avance pour vos conseils ! Si ce n'est pas clair, je peux poster des captures d'écran pour mieux expliquer mon problème.

Dernière modification par BMI (Le 19/01/2022, à 09:49)

Hors ligne

#2 Le 16/01/2022, à 07:58

noje

Re : [Résolu] Exporter et gérer ses mails sous Linux

Pour convertir les fichiers msg en eml il y a ça "libemail-outlook-message-perl" une fois installer, tu peux simplement taper ça : 

msgconvert mon-message.msg

Une fois la conversion faite, le message devient « mon-message.eml », le message. msg, est toujours présent. 


Après si tu as énormément de fichiers .msg et que l'idée et pouvoir les lires quand nécessaires, alors il faut faire un script pour les convertir et les ouvrir au besoin, ou si c'est par exemple des archives, tu peux tous les convertir aussi avec un script.

C'est assez chiant, après Outlook lit les eml et permet de sauver sous ce format, dans la version 365 pro, quand ont sauvegarde un message c'est le format par défaut (depuis linux) je n'utilise que linux au boulot et maison.


Thunderbird permet de bien lire les eml comme des fichiers, evolution est obligé d'importer et il me semble que c'est immuable.
Par contre il semble que les .pst sont importés, mais cette documentation parle de la version 4 d'Outlook Express, soit antédiluvienne, à tester peut-être.https://www.novell.com/documentation/ev … tings.html

Pour aussi bien l’outil de conversion que la fonction d’import (voir la qualité d’importation), je ne sais plus avec quel outil, mais quand je cherchais à faire la même chose, les grosses pièces jointes multiples parfois déconnaient parfois « à vérifier ».


- LTS 18.04 - Fluxbox -
Les seules vraies erreurs sont celles que nous commettons à répétition.
Les autres sont des occasions d'apprentissage. (Dalaï Lama)

Hors ligne

#3 Le 19/01/2022, à 09:49

BMI

Re : [Résolu] Exporter et gérer ses mails sous Linux

Bonjour Noje,

Désolé pour le temps de réponse je viens seulement de tester ta solution. Et ça fonctionne pas trop mal ! C'est largement suffisant pour l'usage que j'en ai.

Si d'autres personnes néophytes comme moi rencontrent mon problème, j'ajouterais deux précisions : pour indiquer le nom du fichier, il suffit de faire glisser celui-ci dans le terminal et le fichier eml converti n'apparaît pas dans le répertoire du fichier d'origine (comme je le pensais) mais bien dans le dossier personnel. Il peut y avoir un message d'erreur lorsque certains caractères ne sont pas reconnus (par exemple le "é") mais le fichier eml est bien généré avec un caractère de substitution.

Merci beaucoup en tout cas !

Hors ligne