Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 14/04/2007, à 23:45

Zapan

Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Bonsoir,
Voilà, en essayant de faire découvrir une alternative libre au monde propriétaire ( que ce soit firefox, jabber, linux en général ou quoi que ce soit d'autre ) on me répond souvent "Ouai mais moi je m'en fout" aux arguments qui ont trait à la vie privé ....

Un exemple simple :
Moi à un utilisateur msn à qui je veux faire découvrir jabber : "Quand tu parles via msn avec tes contacts, tes messages transitent par les serveurs de microsoft et sont même censurés !" ( bien évidement je prouve cette affirmation avec le lien http://fr.wikipedia.org/wiki/Msn_messen … et_censure qui contient une liste non exhaustive du type de messages censurés, au cas ou mon contact ne me croie pas )
Une foi que celui ci  a bien compris que c'est serieux, il répond 99 fois sur 100 un truc du genre : " Ouai mais moi je m'en fou j'ai rien à cacher" ou pire " Et ? "

J'en viens finalement au but profond de ce post. J'aimerais que quelqu'un m'explique pourquoi ... Pourquoi les gens se foutent d'être "espionner", n'en ont rien à faire de la sécurité de leurs messages éléctroniques, de leurs données informatiques ??
( Si vous faites partie de ces gens, ne vous en faites pas, je ne mords pas, je veux juste comprendre )

Et surtout comment, comment faire pour leur expliquer que c'est "mal" ?? ( c'est mon point de vue en tout cas )

Merci de m'avoir lu.


PS : Ici je prend l'exemple d'msn, mais il en va de même pour IE qui volontairement se contrefiche du w3c ( le 7 un peu moi que le 6 il parait, mais ce n'est pas le sujet ici ^^ ), ou des connexions non autorisés, et non demandés de windows aux serveurs de microsoft à chaque boot du pc.

Hors ligne

#2 Le 15/04/2007, à 00:00

brakbabord

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Parce que les gens s'en fichent de comment ça fonctionne. Tous ce qu'ils veulent, c'est que ça marche.

Mets toi à leur place :
"Hey ! Ton windows là il marche nikel, mais c'est pas bien car Microsoft monopolise tout ! Je te propose Linux, tu passera 4 heures à installer tes codecs, tu peux rembaler ton imprimante epson et ta webcam, et tu devras t'assurer d'avoir 5 heures de libre par jour pour résoudre les bugs après les mises à jour ! Ça te tente ?"

"Pourquoi tu restes attaché à ton Msn hyper fashion avec 50 000 gadgets ? Tu préfères pas un logiciel tout moche et tout pauvre en fonctions, sur lequel t'aura aucun contacts ? C'est mieux parce que c'est libre..."

Dernière modification par brakbabord (Le 15/04/2007, à 00:02)

Hors ligne

#3 Le 15/04/2007, à 00:07

$ianur391

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Parce que les gens s'en fichent de comment ça fonctionne. Tous ce qu'ils veulent, c'est que ça marche.

Mets toi à leur place :
"Hey ! Ton windows là il marche nikel, mais c'est pas bien car Microsoft monopolise tout ! Je te propose Linux, tu passera 4 heures à installer tes codecs, tu peux rembaler ton imprimante epson et ta webcam, et tu devras t'assurer d'avoir 5 heures de libre par jour pour résoudre les bugs après les mises à jour ! Ça te tente ?"

"Pourquoi tu restes attaché à ton Msn hyper fashion avec 50 000 gadgets ? Tu préfères pas un logiciel tout moche et tout pauvre en fonctions, sur lequel t'aura aucun contacts ? C'est mieux parce que c'est libre..."

aux c'est beau je peux pas dire mieux big_smile C'est mieux parce que c'est libre... quand j'arrive a cette phrase wah!! lol

Dernière modification par $ianur391 (Le 15/04/2007, à 00:08)


Enfin retrouvé mon Compte xD

Hors ligne

#4 Le 15/04/2007, à 00:08

Zapan

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Je ne parle pas de monopole, ni de fonctionalité dans mon post il me semble roll

Juste de "sécurité".

Donc si je te suis, même si ça tue les bébés phoques, l'utilistateur moyen s'en fout tant que ça marche, et de préférence sans qu'il ait à se fouler ? Ben en même temps ça je le savais déjà.

Ma question porte plutôt sur la cause du "jm'enfoutisme" vis à vis du fait d'être espionné. Du fait qu'on fasse des choses qui 'empiètent sur notre vie privé, sans notre accord, ni même nous avoir prévenu au préalable.

N'est ce pas une dérive de la société moderne ? N'est ce pas encore un pas en avant vers Big Brother ? Suis-je le seul terrien à avoir lu Orwell ?

Autant de questions qui surgissent dans mon esprit tard le soir  ( ou tôt le matin, ça dépend comment on se place ... )

EDIT : En relisant mon premier post je me suis rendu compte qu'il pouvait preter à confusion, je vous prie de m'en excuser. J'espère avoir rendu plus claire les questions que je me pose.

Dernière modification par Zapan (Le 15/04/2007, à 00:10)

Hors ligne

#5 Le 15/04/2007, à 00:31

siriusfly

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

peut-etre que un jour le mot linux serra censuré sur msn tongue

Hors ligne

#6 Le 15/04/2007, à 00:43

Sir Na Kraïou

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Pourquoi vouloir convaincre (convertir) la terre entière? Je pense que passer à Linux doit être une démarche clairement réfléchie (genre, moi j'ai du mal à comprendre que l'on puisse vouloir un ordi juste pour le traitement de texte, internet, la messagerie, le flipper et que l'on ait pas envie de passer des heures à tout bidouiller partout. Mais je l'admets). Et je vais pas faire de la propagande, ça c'est juste bon à se retrouver avec des trolls du genre «Ubuntu c'est tout pourri ça marche pas au secours»

Les gens se foutent d'être espionnés parce qu'il doit y avoir des millions de gens qui se causent en même temps et à moins de préparer un attentat, je pense pas que ça te concerne lol )


Descendant de Charlemagne.
Bleu, en l'hommage d'un truc bleu. :'(
C'est pas du bleu.
C'est pas le lac de Genève, c'est le Lac Léman.

Hors ligne

#7 Le 15/04/2007, à 01:25

RenZO

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

C'est surtout que les utilisateurs de linux, ne sont pas toujours convaincus eux mêmes.
Perso je cherche plus à comprendre, vu que c'est mon métier maintenant. Je dis simplement : je vends du service de qualité et garanti. Si les gens sont contents de leurs système moisi, je m'en occupe pas, perte de temps.
Et je contribue assez pour savoir que libre ne colle pas bien avec marketing roll

Dernière modification par RenZO (Le 15/04/2007, à 01:26)

Hors ligne

#8 Le 15/04/2007, à 04:21

French Cat

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Zapan a écrit :

Bonsoir,
Voilà, en essayant de faire découvrir une alternative libre au monde propriétaire ( que ce soit firefox, jabber, linux en général ou quoi que ce soit d'autre ) on me répond souvent "Ouai mais moi je m'en fout" aux arguments qui ont trait à la vie privé ....

(...)
Une foi que celui ci  a bien compris que c'est serieux, il répond 99 fois sur 100 un truc du genre : " Ouai mais moi je m'en fou j'ai rien à cacher" ou pire " Et ? "

J'en viens finalement au but profond de ce post. J'aimerais que quelqu'un m'explique pourquoi ... Pourquoi les gens se foutent d'être "espionner", n'en ont rien à faire de la sécurité de leurs messages éléctroniques, de leurs données informatiques ??

expliquer et comprendre le "pourquoi" est trés compliqué... mon avis est que la cause principale vient du fait que la grande majorité des occidentaux est déresponsabilisée.

la liberté n'est pas quelquechose de "gratuit" et demande à la fois des efforts, une vigilance constante*, la responsabilité, et la conscience que, comme l'a dit Robert Heinlein**: "The price of freedom is the willingness to do sudden battle anywhere, any time and with utter recklessness."; "le prix de la liberté est la volonté de livrer bataille soudainement, à n'importe quel moment, n'importe quant, avec la plus grande imprudence" (comprendre par "imprudence": quitte à aller jusqu'au sacrifice ultime).

or, la majorité des occidentaux est convaincue que la liberté est un cadeau tombé du ciel que l'on n'aura jamais à défendre, alors que l'Histoire a montré et démontré que la liberté doit se gagner et être défendue par n'importe quels moyens... tandis qu'aujourd'hui, le souhait principal de la grande majorité de nos concitoyens est, entre autres, de ne surtout pas avoir à réfléchir (incluant le fait de chercher/chercher à comprendre: cf. l'espérance que la réponse/la solution apparaisse toute seule)

-un paralléle intéressant avec Linux m'interpelle: les petits "sacrifices" qu'impose le monde du logiciel libre paraissent comme des efforts abyssaux à ceux qui préférent payer pour un systéme verrouillé, "non-performant", et par-dessus tout dont les créateurs ne se gênent pas pour espionner l'utilisateur ou faire effectuer des tâches imposées aux PC équipés de leurs logiciels.
(et concernant ce que j'ai écrit plus haut, on retrouve l'aversion pour la réflexion dans le nombre de personnes qui se pointent ici sans avoir lu la moindre documentation alors que la réponse/la solution au probléme y est trés souvent.)


*"Eternal Vigilance Is The Price of Liberty" ("la vigilance éternelle est le prix de la liberté", phrase inscrite sur l'immeuble abritant la Constitution Américaine à Washington)

** (auteur, entre autres de "Starship Troopers", le livre, pas le film de série B foireux commis par Verhoeven)


Et surtout comment, comment faire pour leur expliquer que c'est "mal" ?? ( c'est mon point de vue en tout cas )

ça, c'est sans espoir... sincérement.

perso, j'ai trouvé la parade: je tend à m'éloigner des "amis/amies" qui me répondent "bah moi je m'en fous, j'ai rien à cacher" lorsque je leur donne une information sur ce même sujet.

concernant les discutions, il y a une bonne réponse à fournir lorsque l'interlocuteur sort son "mais j'ai rien à cacher moi":

"-ah ? ben pourquoi n'enléve-tu pas les rideaux de tes fenêtres, puisque tu n'as rien à cacher ?"

l'idée de cette réplique vient du créateur du PGP (son nom m'échappe... hmm); perso aprés avoir utilisé plusieurs fois cette réponse avec quelques variantes ("-et pourquoi tu ne ferais pas abattre le mur du salon pour le remplacer par un mur de verre transparent ?"), j'abandonne désormais toute tentative de discussion intelligente avec les humains suffisamment stupides pour me sortir un "j'ai rien à cacher", en les laissant patauger.


N'est ce pas une dérive de la société moderne ? N'est ce pas encore un pas en avant vers Big Brother ? Suis-je le seul terrien à avoir lu Orwell ?

Big Brother, on est déjà dedans... il suffit de lire les réactions & commentaires des citoyens Anglais* au sujet de la mise en place de caméras à rayons X permettant de voir directement sous les vêtements de la personne filmée (http://www.thesun.co.uk/article/0,,2-2007040610,00.html), c'est édifiant:

"si ça peut nous éviter de nouveaux attentats, alors oui, je suis pour"

traduction:

-bêêêêh, bêêêêh, l'état m'espionne pour mon propre bien, je suis rassuré ! smile

sauf que le jour où un dictateur arrivera au pouvoir, il n'aura simplement qu'à se servir allégrement dans les fichiers nationaux pour faire son choix quant selon les catégories de la population qu'il voudra exterminer.

si Hitler a pu avoir connaissance du nombre de Juifs en France, c'est grâce au magnifique fichier national datant de la 3éme République... et même si en France 75% des Juifs furent sauvés de l'extermination (contre 40% en Belgique, 15% aux Pays-Bas et 10% en Pologne), je pense que les 25% d'hommes/femmes/enfants/p'tits vieux envoyés en camp(s) regretteraient amérement d'apprendre grâce à quoi ils furent aisément identifiés parmi la population Française... une invention "pour le bien de tous", "pour simplifier la vie de l'état" plusieurs décennies auparavant.

même remarque pour les caméras de surveillance: ça n'a strictement AUCUN impact sur la "sécurité" (sinon, pourquoi trouverait-on encore sur Internet des images de meurtres/agressions filmées par caméra de surveillance ?), mais ça rassure le peuple.. idem sur le déploiement de militaires/CRS lors du plan Vigipirate: ça ne sert strictement à rien car aucun d'entre eux n'est spécialiste NEDEX (Neutralisation Et Détection d'Explosifs), donc ils sont bien incapables de ne serais-ce qu'identifier un engin explosif et encore moins de le désarmorcer.

mais bon, là encore, l'état doit avoir l'air de faire quelquechose, sinon le populo, ben il a peur... et s'il trouve que l'état "n'a pas fait assez/pas fait ce qu'il fallait", eh ben il votera courageusement pour un autre candidat aux prochaines élections.

c'est aussi haïssablement basique que ça...


*le pire étant que de nombreux citoyens Anglais aiment le concept d'espionnage: 1 Britannique sur 2 espionne fréquemment son conjoint, sans compter ceux et celles qui se plaisent à surveiller le voisinnage sur le réseau câblé leur donnant accès aux caméras de surveillance de leur quartier... se servir du goût pour le voyeurisme de l'esprit humain (plus ou moins prononcé selon les personnes) et l'appliquer de façon à ce que ce soit le citoyen qui surveille le citoyen, ça reléve du génie...

Hors ligne

#9 Le 15/04/2007, à 05:00

xabilon

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Salut

Zapan a écrit :

Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Rien big_smile

@FrenchCat : je crois que tu pars un peu loin dans tes réflexions.

Par ailleurs je suis fan du Starship Troopers de Verhoeven, car il se fout allégrement de la gueule de l'armée, et il manie le second degré comme personne, en plus d'être un gros bourrin tongue (et il y a Denise Richards et Dina Meyer !)

Mais, bon aucun rapport avec Jabber


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#10 Le 15/04/2007, à 05:36

French Cat

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Salut Xabilon;

pour ta remarque: j'admets totalement (et j'assume encore plus big_smile), c'est juste que... je suis (toujours) comme ça big_smile

petit aparté:

ce que j'ai détesté dans le "Starship" de Verhoeven, c'est qu'il s'agit d'une "dénaturation" (in dénaturer, j'me permets le néologisme big_smile) de l'oeuvre originale:

imagines que tu écrives un livre trés profond dans sa réflexion sur, on va prendre le premier exemple qui me vient à l'esprit, le monde du logiciel libre; imagine ensuite que j'en tire un film qui non seulement va virer ta réflexion comme si elle n'avait jamais existé, mais également dire exactement le contraire de ce que tu as exprimé tout en se voulant "l'adaptation" de ton livre à l'écran... t'en penserais quoi ? tongue

Heinlein est mort avant que Verhoeven ne sorte son film, mais il en aurait été scandalisé: Starship Troopers, le livre, va quand même assez loin dans la psychologie et notamment dans certains passages abordant les relations entre militaires (au sens sociologique, les relations), et la situation de l'homme dans l'obéissance à un réglement con en conservant sa part d'individualité via son jugement d'être humain -et je ne parle pas de l'aspect politique (au sens sociétal) ! yikes
Starship Troopers-le-bouquin va loin dans la réflexion (c'est une idée ou on revient à quelquechose dont on vient de parler ? lol), et il est franchement dommage que Verhoeven l'ait réduit à "ça" dans son film en en faisant un divertissement basique et... limite partisan sad


-j'ai écrit "petit aparté" avec dans l'idée d'écrire trois lignes... et voilà que je viens de faire deux paragraphes.

j'suis définitivement irrécupérable... lol

Dernière modification par French Cat (Le 15/04/2007, à 05:37)

Hors ligne

#11 Le 15/04/2007, à 08:43

Tangui

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

+1 French Cat
Tellement  de gens sont capables d'oublier le concept même de liberté parcequ'ils "n'ont pas que ça à faire"...

Comme film, je sais pas si vous avez vu V pour Vendetta, pas mal dans le genre "Battez vous pour votre liberté" (surtout son intervention pirate sur la principale chaîne tv du pays).

Hors ligne

#12 Le 15/04/2007, à 09:32

brakbabord

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

L'Espionnage ? Déjà il n'y a aucune preuve formelle que Microsoft enregistre les conversations msn (et puis je vous rappelle que Google le fait aussi avec son moteur de recherche).

Ensuite on vit dans un monde où on est constemment espionné. Je sais pas si vous savez, mais quand vous appellez de votre portable, la conversation est enregistrée sur les serveurs de votre opérateur, et y restera pendant 1 an.

Quand à l'argumentation "Si tu as rien à cacher, casse ton mur", désolé ça ne tiens pas, c'est pas pareil. Si tu casses ton mur, les gens voient qui tu es, te voient à poil si tu l'es, ils voient tes moindres faits et gestes... Alors que lire des logs de conversation c'est pas pareil, car la personne peut habiter à 5 000 km donc tu n'apprends rien d'elle...

Quand à la censure, j'y crois pas du tout. Dès que possible j'essaierai !

Hors ligne

#13 Le 15/04/2007, à 09:54

Tangui

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Tu ne comprends pas, le problème est que la censure à grande échelle devient possible. Bien sûr, elle n'est pas mise en œuvre à l'heure actuelle, mais comme le fait remarquer French Cat on ne peut pas dire que ces technologies ne seront jamais utilisées contre la liberté (l'histoire donne des contre-exemples).

Hors ligne

#14 Le 15/04/2007, à 10:29

pacome

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Bonjour.

C'est vrai que les réflexions de French Cat vont loin, mais elles étayent bien le point sur lequel je le rejoins:

la grande majorité des occidentaux est déresponsabilisée.

Je rajouterais peut-être aussi un peu de paresse intellectuelle (ou de suivisme), et/ou peut-être de vertige face à la chaîne de "pourquoi" et de "comment" qui se profile quand on commence à douter de ce qu'on nous a jusque là donné (ou plutôt vendu) pour établi, inoffensif ou incontournable.

Il faut avouer que c'est bien plus simple de se borner à "vouloir que ça marche sans savoir comment", mais ça nous rapproche vach'ment du niveau intellectuel d'une amibe: moi faim, moi manger!:/
Et ne pas se poser les questions d'où ça vient, où ça va, comment c'est fabriqué ou comment ça marche, à quoi ça sert et à quoi ça pourrait bien servir d'autre, c'est s'en remettre complètement à ceux qui nous le fournissent.
Ça vaut pour les logiciels comme pour tout un tas d'autres choses...
Il ne s'agit pas de devenir complètement parano, mais de savoir si on est un mougeon (moitié mouton, moitié pigeon...:lol:), ou bien un être humain conscient et responsable; après, à chacun ses choix.

Quant au "rien à cacher": mais bien sûr, personne n'a rien à cacher (c'est pour ça qu'il y des pseudos et des mots de passe...), et tout le monde est beau et gentil; et la marmotte elle fait quoi déjà?:rolleyes:


Alors que répondre à ceux qui s'en foutent?
Pas grand chose, en effet, à part (peut-être) que tu es un peu déçu par leur manque de curiosité et (peut-être, toujours) désolé pour eux (ben ouais: c'est pas glorieux comme attitude), mais que si un jour ils se posent des questions tu pourras toujours les aider à franchir certaines étapes.

En attendant, il y a plein de gens qui se posent (et posent) des questions (par exemple ici), que tu peux aider; ça fera toujours avancer les choses, et peut-être que ça finira par inverser les "tendances".

À part ça, je suis un peu du même avis que la 'tite gogole c-à-d je ne pense pas qu'il soit réaliste ni souhaitable de "convertir" tout le monde à une "Vérité", car la diversité c'est la richesse; et puis c'est vrai que c'est un piège à trolls...

A+

Dernière modification par pacome (Le 15/04/2007, à 10:33)

Hors ligne

#15 Le 15/04/2007, à 10:34

Djainette

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Il y a aussi l'effet "oui mais ça ne me concerne pas", déjà observé pendant les débats sur DAVDSI. Les gens partent du principe que que oui, tu as raison, tout ça, mais bon eux se servent juste de leur PC comme ça, en dilettante, donc ils ne sont pas concernés.


Freakazoid.
Madcollector : base de données collaborative sur les comics pour geeks.

Hors ligne

#16 Le 15/04/2007, à 11:16

Poleta33

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Que répondre aux gens qui s'en foutent

rien... c'est tres general en fait cette question : il y a plein de gens qui n'ont rien a foutre que le busard saint martin disparaisse, il y a plein de gens qui n'ont rien a foutre que les condamnes de elf n'aient toujours pas fait leur peine, de la vente liee, etc...

ce qui est terrible c'est qu'on est oblige de vivre sur la meme planete que tout ces gens qui n'ont rien a foutre que leur petit train train devant tf1 (pour qui comme bush leur confort de vie n'est pas negociable)...

Hors ligne

#17 Le 15/04/2007, à 11:29

tomtom

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

On peut amener l'ane jusque l'abreuvoir, mais on ne peut pas l'obliger à boire.

Les gens qui s'en foutent, ben c'est tant pis pour eux. Au bout d'un moment, pourquoi forcer les gens à passer au libre si ils ne sont pas assez malins pour en voir l'intéret ?

Hors ligne

#18 Le 15/04/2007, à 11:33

Zapan

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

brakbabord a écrit :

Quand à la censure, j'y crois pas du tout. Dès que possible j'essaierai !

Moi non plus je n'y croyais pas, et puis j'ai essayé d'envoyé un copier/coller de la partie de l'article traitant de la censure via msn. Et voyant que mon interlocuteur ne répondait pas je lui ai demandé ce qu'il en pensait. Il n'a pas compris et m'as demandé de quoi je parlais. Je lui ais envoyé le lien vers l'article, et après avoir essayé avec une demi douzaine de contacts et bien il était convaincu de la véracité de mes dires ...

French Cat : donc tu penses qu'il n'y a aucune façon de faire comprendre aux gens à quel point ils (nous ? ) sont (sommes ? ) irrésponsables ?

pacome : Je ne veux pas convertir la terre entière à linux, ou même au logiciel libre. Je veux juste essayer de montrer qu'il faut entraver le plus possible les "dérives" . Parceque qu'on le veuille ou non, censurer une  conversation privé c'est une dérive inacceptable ! Je ne laisserais personne me faire avaler le contraire ...
Et il y a pleins d'autre exemples comme ça ( et pas que chez microsoft )

Hors ligne

#19 Le 15/04/2007, à 11:42

ordinat

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Salut,
n'oublions pas que le "libre" c'est aussi être libre de ne pas l'utiliser et être libre de s'en foutre, il n'y a rien de choquant dans le fait qu'on se foute que m$ intercepte des messages du genre :" ta vu l'film dière il é tro bi1 lolll".
La liberté est un concept très personnel, la notion de choix y est très liée, la liberté ne peut être imposée alors que l'absence de liberté peut être choisie "libre de ne pas être libre"...

Hors ligne

#20 Le 15/04/2007, à 11:48

Reef

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Je suis assez partisan des positions exprimées par French Cat et de ses analyses (voir même de ses conclusions).

Certes on ne peut pas obliger les gens à s'intéresser aux conséquences de leurs indifférences, surtout à notre époque, mais d'un coté c'est quand même regrettable de justement devoir faire ce constat, il existe bien des domaines pour lesquels tout le monde devrait, à une échelle ou une autre, manifester de l'intérêt, des acquis qui nous viennent certes en héritage sans que nous ayons eut à faire quoi que ce soit, mais est ce pour autant qu'ils nous sont tombés du ciel ?
Peut on faire abstraction du coût qu'ils ont représentés pour ceux qui se sont battus pour les obtenir ? l'idée n'est pas d'être en perpétuelle révolution, mais de ne pas oublier d'où l'on vient et du prix de chaque chose (même s'il ne s'agit pas d'un prix financier ^^).
De nos jours on entend beaucoup parler de droits, de sécurité, mais bien peu semble se soucier encore des devoirs qui sont liés et des sacrifices consentis pour les acquérir. Pourtant il est bien plus simple et moins contraignant (voir risqué) de consacrer un peu de vigilance plutôt que de devoir reconquérir les acquis du passé.

Donc que répondre ? peu de choses à mon sens, si les personnes ne sont pas capables d'entrer d'eux même dans un raisonnement d'analyse et de réflexion (quel qu'en soit le résultat), s'ils ne sont pas en mesure de voir plus loin que le court terme, ou carrément leur position immédiate, c'est qu'ils ont volontairement renoncés à beaucoup de choses.
Je ne pense pas qu'on puisse exiger de chacun de militer ou lutter, mais au moins de ne pas se voiler la face, l'histoire est pourtant pleine d'enseignements...

Edit : je précise bien que mon opinion ne se résume pas à linux et au libre mais s'étend à une globalité, pour moi le fait de s'intéresser au libre est un choix comme un autre et chacun peut légitimement faire les siens.

Dernière modification par Reef (Le 15/04/2007, à 11:51)

Hors ligne

#21 Le 15/04/2007, à 12:39

vega_dagraeyt-wuon

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

moi je pense que y a pas à chercher midi à 14h...la plupart des gens utilisent msn en france et aim aux usa. c'est comme ça. c'est juste parce que c'est du conformisme. on peut même pas parler de phénomène 'in' au contraire c'est le logiciel libre qui pourrait revendiquer ce créneau. on va dire que c'est 'fashion' ou bien "plus stylé"... tout est dans l'apparence quoi.

Hors ligne

#22 Le 15/04/2007, à 13:27

Djainette

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

fashion, stylé, in...
Serais-tu 100% VIP ? big_smile


Freakazoid.
Madcollector : base de données collaborative sur les comics pour geeks.

Hors ligne

#23 Le 15/04/2007, à 13:33

Reef

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Loin de moi la volonté de couper les cheveux en 4, mais je ne suis pas d'accord avec toi nolacm ^^, du moins sur ta conclusion vers le conformisme.
Comme tu le dit par l'exemple des messageries instantanées, la france est plutôt msn et les USA aim, mais je pense pas que l'on puisse affirmer pour autant que "c'est commme ça"...
Ca serait totalement incomplet et donc faussé, il ne faut pas perdre de vue que les USA avaient une avance indéniable concernant la diffusion de l'informatique et de l'internet, qu'une bonne part des usagers ont connus une évolution (alors qu'en france on était encore au minitel), ce qui veut dire qu'ils ont vu apparaitre (pour rester sur ton exemple) aim, icq, msn et yahoo, qu'ils aient fait des choix est logique, mais ce choix s'est fait via la découverte et la connaissance des alternatives, et très franchement je ne crois pas du tout qu'on puisse dire la même chose pour la situation française. Le net est arrivé tard par rapport à d'autres pays, il s'est démocratisé un peu anarchiquement (il n'y a qu'à se rappeler de la diffusion du haut débit) et au final s'est résumée à l'utilisation des outils figurants par défaut sur leurs ordinateurs. Nous n'avons pas connu le même cheminement vers l'accès à internet, ses ressources et les outils pour y accéder.

Mon propos n'est pas de condamner microsoft plus qu'un autre mais de bien remettre en place des contextes qui sont trop souvent négligés.

Hors ligne

#24 Le 15/04/2007, à 15:14

sylvainvh

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Bonjour

Zapan a écrit :

Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Les personnes qui me répondent ça, me font penser aux moutons! Un mouton se trouve se trouve enfermé dans un enclot, il à de l'herbe et il est content. Pour moi, l'enclot c'est "Windows" et le mouton, c'est celui qui s'en fout. Ils sont content eux! Ils ont msn, ils écoutent de la musique et jouent à CS.

On aura beau dire "vous êtes espionner", ils s'en foutent comme même. C'est comme être dans une maison avec des caméras partout, c'est la même chose.

J'ai abandonné l'idée qu'un jour on verra Linux sous un autre jour. J'aime Linux car j'aime la liberté, la liberté de faire ce que je veux!

J'aime bien ce que dis "@FrenchCat", ils montrent bien que nous sommes des moutons pas rapport à Microsoft. Je ne le trouve pas extrémiste, ils montrent bien dans le monde dans lequel on vie.

Sylvain


Et si on se connaissait mieux: Ma présentation
Je suis le 461409 et vous?
Je suis maintenant le 20713 Ubuntitiens et toi?

Hors ligne

#25 Le 15/04/2007, à 15:39

Atok

Re : Que répondre aux gens qui s'en foutent ?

Espionné? Quand on installe Windows, on accèpte un contrat qui souligne nottament ces points-ci. Autrement dit, ceux qui installent Windows, normalement, sont au courant des "espionnages". Et par ailleur, ces "espionnages" servent à savoir ce qu'on fait, mais ils ne s'interressent pas à notre vie privée (qu'est-ce qu'ils en ont à faire après tout?). Ils se servent de l'"espionnage" pour savoir ce que nous préférons, vérifient si c'est légal, etc...
Et après tout, si personne n'était au courant de ce qu'on fait et de ce qu'on a besoin, comment voulez-vous sortir des logiciels dans la gamme de ce qu'il faut à la clientelle?