Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#26 Le 29/11/2012, à 23:31

ginette

Re : La liberté de parole dans le Café

roll
@gangster: propos inacceptables !

#27 Le 29/11/2012, à 23:34

compte supprimé

Re : La liberté de parole dans le Café

GangsterAutorisé a écrit :

...edit2 : sapiens , tu pourrais peut être modifier ton titre ?

Pourquoi pas ? Mais là je ne suis pas inspiré.

#28 Le 29/11/2012, à 23:40

side

Re : La liberté de parole dans le Café

ljere a écrit :

personnellement moi j'avais demandé la fermeture totale du café

Ca, ça serais plus honnête et plus logique.

mrey68 a écrit :

roll
@gangster: propos inacceptables !

Bien sûr que non.

Dernière modification par side (Le 29/11/2012, à 23:42)

Hors ligne

#29 Le 30/11/2012, à 00:03

ares

Re : La liberté de parole dans le Café

Sapiens a écrit :

Ce sera pour moi une bonne leçon sur la responsabilité de la parole.

Mais non Sapien !,
C'est pour nous tous... «une bonne leçon sur la responsabilité de la parole» !


Signature modifié à la demande de L'Africain
«Quiconque s'agenouille devant Dieu se façonne à se prosterner devant un roi.» (Joseph Joubert / 1754-1824)
Lieux des religions

Hors ligne

#30 Le 30/11/2012, à 00:16

side

Re : La liberté de parole dans le Café

ares a écrit :
Sapiens a écrit :

Ce sera pour moi une bonne leçon sur la responsabilité de la parole.

Mais non Sapien !,
C'est pour nous tous... «une bonne leçon sur la responsabilité de la parole» !

Comme pour dans ta signature ?

Quid de la reponsabilité de l'écoute ou de la lecture ?

Dernière modification par side (Le 30/11/2012, à 00:17)

Hors ligne

#31 Le 30/11/2012, à 00:39

ares

Re : La liberté de parole dans le Café

side a écrit :

Comme pour dans ta signature ?

Quid de la reponsabilité de l'écoute ou de la lecture ?

Exactement ! Et conforme à la liberté d'expression


Signature modifié à la demande de L'Africain
«Quiconque s'agenouille devant Dieu se façonne à se prosterner devant un roi.» (Joseph Joubert / 1754-1824)
Lieux des religions

Hors ligne

#32 Le 30/11/2012, à 03:33

na kraïou

Re : La liberté de parole dans le Café

side a écrit :
ljere a écrit :

personnellement moi j'avais demandé la fermeture totale du café

Ca, ça serais plus honnête et plus logique.

Non, il n’y a pas que de la politique générale, dans le café, mais aussi des gens qui demandent des infos sur une configuration de PC, qui cherchent un stage, qui se renseignent sur les études supérieures, etc. etc. La (leur) communauté peut leur donner une réponse plus pertinente car le café les met en relation avec des gens semblables à eux, à travers Ubuntu. De même, les discussions sur la bouffe, la musique, la politique qui touche le logiciel libre… ne créent pas de soucis majeurs.

Ce qui n’est pas honnête, ni logique, c’est de dire « il n’est pas possible de débattre sereinement de politique générale, empêchons toutes les discussions, même celles qui ne posent pas de problèmes ». À titre de comparaison, le forum Ubuntu international interdit les discussions sur la religion et la politique, l’évolution sur ubuntu-fr n’est pas exceptionnelle, si ce n’est qu’on a réussi à garder un bon niveau plus longtemps que les autres.

Perso, je suis assez déçu de la tournure que prennent les choses, je trouve que le problème vient autant de ceux qui tombent dans l’insulte que de ceux qui ne supportent pas la moindre remarque sur leur discours et pourrissent un topic parce qu’ils ne savent pas discuter, pour moi, c’est ça qui a changé par rapport à avant. Au final, on est trop dans l’attaque personnelle, le débat en est devenu marginal.

Les miettes de politique qui se baladent encore, avant fermeture ou dans les interstices… qu’est-ce qu’il se passe, dedans ? Des attaques perso, des types qui ne loupent pas une occasion pour aller se chercher et pour exporter leurs disputes partout, dans le TdCT si besoin est… Ça donne vachement envie de laisser à nouveau les topics politiques. Y a des paires, s’ils sont les deux sur un topic, t’as pas besoin de lire pour savoir qu’ils sont en train de se dénigrer. Si on ferme le café, les gus iront se chercher dans les sections d’aide ? On devra fermer tout le forum ? Sans déc’…

Vous êtes toujours les mêmes, sur les topics politiques, la même poignée, vous vous connaissez, peut-être trop, vous avez vos petites habitudes, les gens que vous ne pouvez pas blairer, et un rien un peu nouveau peut faire exploser le fragile équilibre de l’habitude… est-ce que ça ne tient pas plus du réflexe que du débat ?

Maintenant… je ne sais pas. Dans l’absolu, je serais assez pour autoriser très largement le débat, en autorisant toute critique du discours (« ton discours est raciste »), et en virant toute critique personnelle (« tu es raciste »), et que celui qui s’engage dans le débat sache tout à la fois qu’il accepte de ne pas insulter, mais aussi (surtout) de voir son discours contredit, attaqué, critiqué… et que si ça ne lui convient pas, c’est à lui de ne pas débattre. Maintenant, ce n’est clairement pas la ligne de modération, et quelque chose me dit que de toute façon, c’est aussi beau en théorie que ça sera foireux en pratique, parce qu’il y a trop de monde qui ne cherche pas à débattre mais à imposer par le flot et le pourrissage son point de vue et empêcher celui des autres. Et puis dans les faits, je m’en branle un peu, c’est pas le rôle essentiel du forum, j’ai pas envie de me battre pour ça, pour trouver une issue, ça me fatigue. Y a des pseudos, j’ai l’impression que rien que de les voir, ça me fatigue.

Et bien entendu, tout cela n’est que mon point de vue personnel et n’engage en rien la modération. Faites ce que vous voulez de ce (long) message, c’est le dernier à ce propos, pour moi.


Triste !
Intégriste ! Historieux ! Comploteur ! Connard ! Fourbe ! Linuxeux ! Machiavélique ! Moche ! Branleur ! Grognon ! Prétentieux ! Frimeur ! /b/tard ! Futile ! Étudiant ! Médiéviste ! Perfide ! Debianeux ! Futur maître du monde ! Petit (quasi nanos gigantium humeris insidentes) ! Égoïste ! Nawakiste ! Mauvaise langue ! 34709 ! На краю ! Arrogant ! Suffisant !

Hors ligne

#33 Le 30/11/2012, à 06:52

Sopo les Râ

Re : La liberté de parole dans le Café

mrey68 a écrit :

zont rien à dire à part faire de la politique ?????

Ben… neutral


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#34 Le 30/11/2012, à 09:10

yrieix

Re : La liberté de parole dans le Café

GangsterAutorisé a écrit :

On sent une volonté de censure chez toi de la parole dissidente, de la parole libre.

Le problème c'est ce qu'on appelle "parole libre".

Est-ce que je suis libre de te harceler ? Jusqu'à quel point ? Qui définit cette limite dans un forum, limite qui sera plus ou moins différente dans la tête de chaque participant ?

Je t'avais répondu courtoisement sur un autre sujet mais mon message à été supprimé (parce que je me suis emporté envers un pot de colle qui me suis depuis des mois et qui me contredit sans argument et sans réfléchir... Le genre de type - soutenu par la floculation de hauts intellectuels du même genre -  qui dit non, et qui ne sait pas pourquoi. Avant il mettait des petites images, mais maintenant il fait des petites phrases qui n'expriment rien d'autre que la contrariété, la bêtise), bref donc, qui a été supprimé et dont tu peux demander une copie aux modérateurs s'ils l'ont gardé en stock. Maintenant je vais faire une copie de mes messages comme ça je pourrais les renvoyer en privé en cas de quarantaine.

J'ai toujours été contre la censure, et je le suis toujours mais faut franchement dire que les gens abusent des failles (je dis pas que je ne fais pas partie des gens) pour aller au delà de la censure.
D'un autre côté c'est difficile de se positionner politiquement et garder son calme en toute circonstance quand on voit les conneries qu'on peut dire ou entendre dans un débat.

Hors ligne

#35 Le 30/11/2012, à 11:01

sucarno

Re : La liberté de parole dans le Café

Sapiens a écrit :

"Café Ubuntu
Ici, les Ubunteros se rencontrent, discutent, débattent… de tout, et surtout de n'importe quoi !"

Publicité mensongère.  Même un sujet sur les combats de coqs est censuré.

Je regretterai ce bistrot. Enfin...Pas celui-ci, celui d'avant.

Salut les geeks.

fini le beau temps, hélas.


ouɹɐɔns ||
" Ne jamais se disputer avec un idiot " : Il te ramènerait à son niveau et ensuite te battrait avec l'expérience.
_GMT+X___________________________________________

Hors ligne

#36 Le 30/11/2012, à 11:04

sucarno

Re : La liberté de parole dans le Café

Salut,

Ce que je comprends pas, c'est que vous avez fermé tous ces posts pour laisser ces 4 ou 5 hors la loi libre comme le vent.


ouɹɐɔns ||
" Ne jamais se disputer avec un idiot " : Il te ramènerait à son niveau et ensuite te battrait avec l'expérience.
_GMT+X___________________________________________

Hors ligne

#37 Le 30/11/2012, à 11:51

GangsterAutorisé

Re : La liberté de parole dans le Café

C'est vrai que le topic politique tournait en rond depuis un moment. Encore avant il y avait juste des citations d'actualités avec des commentaires rapides. C'était peut-être bien. Puis des désaccords de fond sont apparus et effectivement une sorte de lutte verbale s'est installée. Voilà il ne faut pas tourner autour du pot avec des histoires de lois. La loi sur la liberté d'expression est très complexe, et on est probablement tous de temps en temps hors la loi sur un forum. Par exemple, quand le camps adverse a cité un site d'extrème droite sans le faire exprès mais qu'il a refusé de retirer le lien , nous aurions pu aussi menacer le forum d'un procès, quand le camps adverse a parlé de racisme antiblancs de la part du mouvement antiraciste aussi etc etc, bref la démarche de judiciarisation du débat politique ne peut qu'aboutir sur la fermeture du topic politique puisque le responsable du forum n'a pas à prendre des risques. Au passage , on voit que les lois sur internet et sur la liberté d'expression, en rendant responsable le média de diffusion, encourage la censure pour ne pas prendre de risque.

Les sujets politiques les plus intéressants sont souvent sortis en dehors du topic politique. J'ai apprécié l'éclairage sociologique de ces sujets, j'ai changé d'avis parfois, j'ai trouvé aussi souvent des argumentaires de qualité.  je trouve vraiment dommage de s'en passer , d'autant plus dommage qu'il me semble que sur le web le débat politique sur les forums est en train d'être accaparé par l'extrème droite (en faisant fermer les topics qui ne l'arrange pas).
Cependant j'ai parfois l'impresssion que les perceptions du monde sont tellement éloignées  que rien que l'expression de l'autre provoque un agacement (qui peut s'exprimer chez certain par une surréaction, chez d'autres comme moi par des provocations...). La question est aussi et peut être surtout d'apprendre à lire et envisager un point de vue différent sans agacement justement. Donc la responsabilité de celui qui lit et pas seulement de celui qui écrit.
L'expression d'une idée avec de l'agacement serait peut être à éviter. Par exemple avec plusieurs boutons accessibles selon différents profils utilisateurs (anciens, nouveaux...) pour demander la reformulation de l'idée sans agacement (le nombre de demandes pourraient être affichées sur le message, une sorte de notation sur la qualité du message par les lecteurs), un autre bouton pourrait demandé une reformulation pour cause d'arguments répétés, un autre une reformulation pour cause de dénigrement (ça rejoint l'agacement mais bon). Il serait aussi peut être possible de comptabiliser le nombre de demandes de reformulation total par des personnes différentes d'un profil et au bout d'un certains nombre un ban automatique. Ca reprend l'idée développé dans un sujet nommé je crois "ostracisme" dans "à propos du site".
Mais ces idées demanderaient un développement important. L'enjeu m'apparait en valoir la chandelle si l'on ne veut pas qu'il ne reste plus que des topics d'extrème droite sur le web.

Pour les autres forums, j'ai participé à un forum anar il y a plusieurs années, ça s'est temriné rapidement par des flots d'insultes aussi. J'ai vu un autre forum qui permettait une notation des messages par une comptabilisation des +1 et des -1.  C'est déjà un début mais pour quoi pas des notations plus fines avec demande de reformulation pour différentes raisons.
Une notation plus fine permettrait d'autogérer certaines situation collectivement avec des droits pour les profils pour éviter le spam, et libérerait donc le travail de la modération.

Dernière modification par GangsterAutorisé (Le 30/11/2012, à 11:57)


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#38 Le 30/11/2012, à 11:53

peterp@n

Re : La liberté de parole dans le Café

@sucarno : la raison principale c'est que les modos n'ont pas envie de perdre du temps avec ça. Donc c'est plutôt logique qu'ils ne s'amusent pas à perdre du temps à fermer tous les topics qui causeraient politique.

Franchement vous cherchez la ptite bête, un peu comme les topics qui ont été fermé où les intervenants préféraient lancer des pics sur des formulations hasardeuses au lieu de débattre sur le fond.

Je suis tout à fait d'accord avec na kraïou : la plupart des post servaient à dénigré l'autre sur ce qu'on pense qu'il est alors qu'au fond on s'en branle, ce qu'on veut c'est échanger des idées, des hypothèses, peser le pour et le contre et se rendre compte qu'il faut de tout pour faire un monde.

Hors ligne

#39 Le 30/11/2012, à 12:16

ginette

Re : La liberté de parole dans le Café

Faut pas non plus confondre débat politique avec "distribution de messages militants"
Je m'explique: on peut très bien avoir un débat politique tout à fait convenable, tant que ça ne tourne pas au message de propagande.
Et vraiment, là où il y a quelque chose qui ne va pas ici, mais il ne faut SURTOUT pas le dire  c'est que, vu de l'extérieur, le débat politique à l'air d'être complètement squatté et noyauté par quelques extrémistes.
Voulu? pas voulu ? j'en sais rien, mais c'est ainsi !

Dernière modification par mrey68 (Le 30/11/2012, à 12:17)

#40 Le 30/11/2012, à 12:21

side

Re : La liberté de parole dans le Café

na kraïou a écrit :

De même, les discussions sur la bouffe, la musique, la politique qui touche le logiciel libre… ne créent pas de soucis majeurs.

Je suis convaincu que n'importe quel sujet, même le plus anodin, peut devenir un cirque sanglant ... suffit d'y mettre les bonnes personnes.

na kraïou a écrit :

« il n’est pas possible de débattre sereinement de politique générale, empêchons toutes les discussions, même celles qui ne posent pas de problèmes »

Le problème c'est que même celle qui ne pose pas problème se font fermer parce que elles sont potentiellement risqués parce que les bonnes personnes s'y trouvent justement.

na kraïou a écrit :

dans le TdCT si besoin est…

C'est bien ce que je dis. Faut fermer le TdCT.

na kraïou a écrit :

est-ce que ça ne tient pas plus du réflexe que du débat ?

Non. C'est juste que nous sommes des stéréotypes.

na kraïou a écrit :

Dans l’absolu, je serais assez pour autoriser très largement le débat, en autorisant toute critique du discours (« ton discours est raciste »), et en virant toute critique personnelle (« tu es raciste »)

Combien de fois j'ai pu lire de semblable chose sur ce forum ? Innombrable fois !

Mais nawak quoi !! Quand je critique quelqu'un que je ne connais que par son discours, par ce qu'il écrit, il est évident, et devrait être évident à des individus matures, que "tu est raciste" = "ton discours est raciste" ... la distinction entre les individus et leurs discours dans le contexte d'un forum de discussion, c'est du flan. Ici, les individus sont leurs discours, je ne les connais pas autrement, je ne sais que ce qu'ils disent et cela reste pour moi ce qu'ils sont. Point barre. Si les gens sont incapables d'entendre qu'ils sont de sales racistes, de gros cons de capitalistes et des ordures de bolchéviques, faut pas commencer. Alors, on peut finauder et interdire l'insulte grossière. Mais pour moi, ça s’apparente à de l'hypocrisie. Tu n'est qu'un altier capitaliste = connard de capitaliste.

M'enfin bon ...

Hors ligne

#41 Le 30/11/2012, à 12:24

Smon

Re : La liberté de parole dans le Café

Ou alors vous faites tout simplement votre deuil des sujets politiques/religieux/assimilés et la vie du forum continue normalement.

Franchement, pour avoir participé à quelques sujets du genre, c'est vrai que dès qu'on a un avis un peu différent ça tourne plus au pugilat qu'au débat d'idées.

Ça aura au moins comme utilité d'apaiser certaines tensions sur le forum et de recentrer les discussions sur ce qui nous intéresse tous : Ubuntu et les logiciels libres.

Hors ligne

#42 Le 30/11/2012, à 12:25

ljere

Re : La liberté de parole dans le Café

il y a une de vos réponses qui revient régulièrement et à laquelle j'aimerais répondre
pourquoi n'a t'on simplement pas banni la bande de zigoto ?
tout simplement parce que les bans sont contournés dans la minute qui suit, qui ne sait pas utilisé un vpn ou alors rebooter sa live box pour avoir une nouvelle ip, etc....
c'est pour nous impossible de réellement bannir quelqu'un si il a envie de revenir il reviendra, donc oui on a du choisir la solution de punir tout le monde, décision qui reste provisoire

ps: rien que la side tu commences déjà à t'énerver

Dernière modification par ljere (Le 30/11/2012, à 12:29)


Modérateur d'ubuntu-fr.org
amd 3000+, nvidia FX5200 et 2 Go de ram sur voyager 12.04 en 32 bit
Toshiba satellite_c670d-11l sur openbox 14.04 en 64 bit
Mon Blog et Une découverte

En ligne

#43 Le 30/11/2012, à 12:27

Smon

Re : La liberté de parole dans le Café

@side : au moins maintenant on connaît une des "bonnes personnes" ... roll
@ljere : Si ça pouvait être définitif ce ne serait pas plus mal hein ...

Dernière modification par Smon (Le 30/11/2012, à 12:29)

Hors ligne

#44 Le 30/11/2012, à 12:32

yrieix

Re : La liberté de parole dans le Café

ljere a écrit :

ps: rien que la side tu commences déjà à t'énerver

Ha side c'est pas un Bouddha neutral

Hors ligne

#45 Le 30/11/2012, à 12:35

Marie-Lou

Re : La liberté de parole dans le Café

@ljere : Y a-t-il déjà eu des cas de personnes bannies qui sont sans cesse revenues en contournant les interdictions ? (C'est une vraie question sans sous-entendu). Entre les potentialités techniques et les comportements réels, peut y avoir un écart.

(Par ailleurs, m'est avis que ce genre de cas « extrême » n'est pas directement en rapport avec la possibilité de discuter « politique ». Ça peut tout autant être un troll windowsien, par exemple)


Compte clôturé

Hors ligne

#46 Le 30/11/2012, à 12:44

ginette

Re : La liberté de parole dans le Café

Par ailleurs, m'est avis que ce genre de cas « extrême » n'est pas directement en rapport avec la possibilité de discuter « politique ». Ça peut tout autant être un troll windowsien, par exemple)

Voilà ! l'exemple typique du débat tronqué, lorsqu'on assimile l'usage d'un OS à une appartenance politique
Le " troll windosien "  lol  tu cites  comme si tu parlais de la comète de Halley
Comme si il y avait les utilisateurs de wndows d'un coté, c'est à dire les capitalistes, les vilains les beuuuhh et les utilisateurs de  Ubuntu de l'autre (j'ai bien dit Ubuntu et pas Linux) les gentils, le petit village gaulois, les de gauche la vrai.
C'est vraiment du n'importe quoi !
Dans la même veine

side a écrit :

Mais nawak quoi !! Quand je critique quelqu'un que je ne connais que par son discours, par ce qu'il écrit, il est évident, et devrait être évident à des individus matures, que "tu est raciste" = "ton discours est raciste" ... la distinction entre les individus et leurs discours dans le contexte d'un forum de discussion, c'est du flan. Ici, les individus sont leurs discours, je ne les connais pas autrement, je ne sais que ce qu'ils disent et cela reste pour moi ce qu'ils sont. Point barre. Si les gens sont incapables d'entendre qu'ils sont de sales racistes, de gros cons de capitalistes et des ordures de bolchéviques, faut pas commencer. Alors, on peut finauder et interdire l'insulte grossière. Mais pour moi, ça s’apparente à de l'hypocrisie. Tu n'est qu'un altier capitaliste = connard de capitaliste.

M'enfin bon ...

C'est quand même fou de lire des trucs pareils.....mais quelle suffisance en plus !!!! incroyable !

Dernière modification par mrey68 (Le 30/11/2012, à 12:54)

#47 Le 30/11/2012, à 12:52

Marie-Lou

Re : La liberté de parole dans le Café

mrey68 a écrit :

Par ailleurs, m'est avis que ce genre de cas « extrême » n'est pas directement en rapport avec la possibilité de discuter « politique ». Ça peut tout autant être un troll windowsien, par exemple)

Voilà ! l'exemple typique du débat tronqué, lorsqu'on assimile l'usage d'un OS à une appartenance politique
Le " troll windosien "  lol  tu cites  comme si tu parlais de la comète de Halley
Comme si il y avait les utilisateurs de wndows d'un coté, c'est à dire les capitalistes, les vilains les beuuuhh et les utilisateurs de  Ubuntu de l'autre (j'ai bien dit Ubuntu et pas Linux) les gentils, le petit village gaulois, les de gauche la vrai.
C'est vraiment du n'importe quoi !

Voilà l'exemple typique de quelqu'un qui s'enflamme en mésinterprétant les propos d'autrui.

Dans l'expression « troll windosien », windowsien est un adjectif qui n'indique aucunement que tous les windowsiens sont des trolls et que tous les trolls seraient windowsiens. C'est un exemple¹ parmi des centaines d'autres possibles, que j'ai pris parce que j'avais en tête un topic où un tel troll sévissait.

¹ D'où l'utilisation de l'expression « par exemple ».


Compte clôturé

Hors ligne

#48 Le 30/11/2012, à 12:55

Le Rouge

Re : La liberté de parole dans le Café

Marie-Lou a écrit :

@ljere : Y a-t-il déjà eu des cas de personnes bannies qui sont sans cesse revenues en contournant les interdictions ? (C'est une vraie question sans sous-entendu).

En un mot, oui.

Entre les potentialités techniques et les comportements réels, peut y avoir un écart.

Certes, mais pas dans ce cas ^^


C'est deux suites de Cauchy qui veulent aller à la soirée 'no limit'. Hélas, à l'entrée le videur leur dit : "désolé, c'est complet !".
mon site perso (π²/6.fr) et mon blog

Hors ligne

#49 Le 30/11/2012, à 13:00

Omniia

Re : La liberté de parole dans le Café

peterp@n a écrit :

@sucarno : la raison principale c'est que les modos n'ont pas envie de perdre du temps avec ça. Donc c'est plutôt logique qu'ils ne s'amusent pas à perdre du temps à fermer tous les topics qui causeraient politique.

Franchement vous cherchez la ptite bête, un peu comme les topics qui ont été fermé où les intervenants préféraient lancer des pics sur des formulations hasardeuses au lieu de débattre sur le fond.

Je suis tout à fait d'accord avec na kraïou : la plupart des post servaient à dénigré l'autre sur ce qu'on pense qu'il est alors qu'au fond on s'en branle, ce qu'on veut c'est échanger des idées, des hypothèses, peser le pour et le contre et se rendre compte qu'il faut de tout pour faire un monde.

Fermer les topics où les intervenants ne faisaient que se balancer des pics et laisser ouverts ceux où il y avait des échanges d'idées dans une bonne ambiance ? Ok sauf que ce n'est pas ce qui a été fait.
Sur un autre topic j'avais demandé pourquoi "Sexisme et société" avait été fermé et personne ne m'a répondu. Je pense qu'il a été fermé à cause de son nom et je trouve ça vraiment dommage. J'aurais aimé que des modo survolent les dernières pages afin qu'il s'aperçoivent qu'il n'y a eu aucun débordement, aucune insulte, etc.
Bref, je me répète mais moi c'est vraiment cette incohérence que je ne comprends pas. Pourquoi fermer un topic sur lequel tout se passe bien depuis longtemps ?


Démocratie Libre : Un projet de démocratie directe.

Hors ligne

#50 Le 30/11/2012, à 13:01

side

Re : La liberté de parole dans le Café

ljere a écrit :

ps: rien que la side tu commences déjà à t'énerver

Bah non et oui.

Smon a écrit :

@side : au moins maintenant on connaît une des "bonnes personnes" ...

Bah oui.

yrieix a écrit :

Ha side c'est pas un Bouddha

Bah non.

mrey68 a écrit :

C'est quand même fou de lire des trucs pareils.....mais quelle suffisance en plus !!!! incroyable !

Bah oui.

Hors ligne

Haut de page ↑