Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

#1 Le 23/01/2013, à 12:25

jnq

Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Bonjour, que diriez vous d'un rythme de développement de deux ans avec rolling release intermédiaire ?

Source pc-impact : http://www.pcinpact.com/news/76961-ubun … ux-ans.htm


Le rythme actuel : une version tous les six mois

Actuellement, le rythme de parution des versions d’Ubuntu est d’une tous les six mois. Un cycle parfaitement chronométré et qui définit le numéro de version : le premier chiffre définit l’année, le second le mois. Ainsi, la dernière mouture, estampillée 12.10, indique tout simplement qu’elle est sortie en octobre 2012.

Tous les deux ans, en avril, Canonical publie en outre une version particulière nommée LTS, pour Long Term Support. Contrairement aux versions habituelles qui ne sont supportées que 18 mois, et qui reçoivent donc notamment des mises à jour de sécurité que pendant cette période, une LTS bénéficie d’un support de trois ans pour le client, et même de cinq ans pour le serveur. Actuellement, la LTS en cours est la 12.04, sortie donc en avril de l’année dernière. La prochaine sera la 14.04.
Le rythme envisagé : une version tous les deux ans

Ces explications sont données pour mieux appréhender le changement qui s’annonce. Selon les plans de Canonical, Ubuntu passerait sur un cycle de deux ans. La numérotation ne changerait pas forcément, mais les habitudes des utilisateurs en seraient profondément affectées. En effet, plutôt que d’avoir une nouvelle mouture du système tous les six mois, et donc de nouvelles fonctionnalités, ils n’en auraient plus qu’une tous les deux ans.

Dans l’esprit de Canonical, ce changement doit apporter prioritairement la possibilité de proposer  de réelles nouveautés et un vrai plan de bataille pour chaque version. Toute nouvelle mouture du système aurait donc une orientation claire et pourrait donc potentiellement être très différente de la précédente. Pour faire le lien entre deux versions, Canonical publierait une « rolling release », c’est-à-dire une version identique à la précédente, mais dont les composants ont été mis à jour.
La « rolling release », point d'ancrage pour ne pas tout remettre à jour

Ce point est particulièrement important, et voici le résumé de ce qu’il faut en retenir :

    Une version majeure d’Ubuntu tous les deux, toujours LTS et apportant de nombreuses nouveautés
    Une « rolling release » un an après chaque version majeure pour mettre à jour cette dernière

Mais attention : publier une « rolling release » ne signifie pas que le système ne sera pas mis à jour. Ce sera évidemment le cas, mais elle est conçue de manière à publier une image ISO contenant déjà toutes les mises à jour sorties pendant un an. On pourrait comparer ceci à un Windows 7 intégrant directement le Service Pack 1 par exemple.
Les problématiques restent nombreuses

Mais Leann Ogasawara, la responsable chez Canonical de l’équipe kernel, avertit toutefois que les travaux seront nombreux avant de passer à un tel rythme. Premièrement, rien n’a encore été arrêté et l’éditeur tâte plutôt le terrain pour peser le pour et le contre.

Deuxièmement, l’impact sur le fonctionnement de l’entreprise n’est pas à négliger, pas plus que celui sur le travail des développeurs tiers qui participent au projet. Le fait de repousser le point de sortie de 18 mois modifiera profondément les objectifs et la manière de travailler, la journée devenant davantage le maillon d’une longue chaine de production dans un projet de plus grande envergure.

Troisièmement, la société se pose la question de la réaction des utilisateurs. Puisqu’ils sont habitués à avoir des nouveautés tous les six mois, ils n’apprécieront peut-être pas le passage à un cycle de deux ans, au risque d’ailleurs d’entrainer des modifications pouvant casser profondément les habitudes. Il est intéressant de constater que partout ailleurs, on se dirige vers un cycle plus cours. Par exemple, OS X est visiblement sur les rails d’une version par an, vendue du coup à un tarif peu élevé (15,99 euros pour Mountain Lion). Les rumeurs côté Windows parlent de Blue, qui jetterait les bases d’une évolution annuelle, là encore vendue à un faible prix.

Enfin, Leann Ogasawara aborde la question de la qualité. Il existe en effet un certain paradoxe dans les « rolling release » : elles peuvent être moins stables que les versions classiques. Pourquoi ? Parce que même si les composants et applications sont mis à jour, corrigent des bugs et colmatent des brèches de sécurité, l’ensemble n’est pas forcément aussi bien testé. Par analogie, on pourrait construire une maison dont les parpaings seraient très solides mais qui seraient mal ajustés. Pour Ogasawara, l’équipe QA (Quality Assurance) est déjà sur la bonne route avec des remontées et des tests effectués sur une base quotidienne.

Pour l’instant, la décision n’a pas encore été prise de manière formelle. Si vous êtes utilisateur d’Ubuntu ou d’une autre distribution Linux, n’hésitez pas à réagir dans nos commentaires pour nous indiquer comment vous vivriez cet important changement.

Vos réaction ici et labas.


Ubuntu 14.04 64 bits Trusty Thar

Hors ligne

#2 Le 23/01/2013, à 12:29

Shanx

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Salut

Selon pcinpact, Canonical réfléchit à changer en profondeur le cycle de développement d’Ubuntu. Ils pourraient sortir une nouvelle version tous les deux ans uniquement, tout en introduisant une petite partie de rolling release pendant ces deux ans afin de garder la version un minimum à jour.

Personnellement, je ne trouve pas ça très bête. Ça permettrai de plus différencier les versions et, comme le dit l’article, “toute nouvelle mouture du système aurait donc une orientation claire”. Parce que bon, pour l’instant j’ai l’impression que c’est la course aux versions, qui sont sorties même si rien de bien neuf n’est à proposer.

Bon, après faut pas tomber dans l’excès inverse et revenir à Debian. Pour l’instant, Ubuntu a su (à peu près) trouver un équilibre entre stabilité et nouveauté, donc je trouve pas mal de garder ça.

Qu’en pensez-vous ?


EDIT : voilà, post inutile supprimé. Je rejoute quand même le petit ps que j’y avais laissé :

Par contre, je ne vois pas l’interêt de coller l’intégralité de l’article. Avoir ton avis à la place aurait été plus constructif. neutral

Dernière modification par Shanx (Le 23/01/2013, à 12:42)


« En vérité, je ne voyage pas, moi, pour atteindre un endroit précis, mais pour marcher : simple plaisir de voyager. » R. L. Stevenson
--
Blog et randos

En ligne

#3 Le 23/01/2013, à 12:59

Tanny

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

En soit, ça n'est pas nécessairement une mauvaise idée. Dans les cycles de développements de 6 mois, il y a toujours au moins une des versions proposées où la stabilité n'est pas idéale. Les LTS, de leur côté, sont vraiment très satisfaisantes d'un point de vue de la stabilité. Leur seul souci -et pas des moindres- était le manque de mise à jour de certains programmes clés/qui évoluent vite et/ou de manière désynchronisée.

Je pense à Gimp 2.6 qui reste dans le LTS, libreoffice passant bientôt en version 4.0, et tout un tas d'autres.

Garder le cycle des LTS de deux ans (avec une mise à jour des programmes proposés tous les ans) est plutôt une bonne idée. Et cela leur permettra de réagir peut être de manière plus appropriée/plus calme aux évolutions de Gnome (je pense notamment à l'"affaire" Nautilus).


" "Compassion" you plead, as though they kept it in a pot -
Well, that's long since been empty."

Van der Graaf Generator - Arrow

Hors ligne

#4 Le 23/01/2013, à 14:55

JLK

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

J'espère que cette nouvelle (ou plutôt cette réflexion) de Canonical ne va pas créer un phénomène de... trolling release, mais comme il y a eu des précédents, j'ai peu d'espoir. tongue

Tanny a écrit :

En soit, ça n'est pas nécessairement une mauvaise idée. Dans les cycles de développements de 6 mois, il y a toujours au moins une des versions proposées où la stabilité n'est pas idéale. Les LTS, de leur côté, sont vraiment très satisfaisantes d'un point de vue de la stabilité. Leur seul souci -et pas des moindres- était le manque de mise à jour de certains programmes clés/qui évoluent vite et/ou de manière désynchronisée.

Je pense à Gimp 2.6 qui reste dans le LTS, libreoffice passant bientôt en version 4.0, et tout un tas d'autres.

Garder le cycle des LTS de deux ans (avec une mise à jour des programmes proposés tous les ans) est plutôt une bonne idée. Et cela leur permettra de réagir peut être de manière plus appropriée/plus calme aux évolutions de Gnome (je pense notamment à l'"affaire" Nautilus).

Pour les LTS, ce n'est pas une mauvaise, à condition que les mises à jours soient stable. Et si ça peut éviter le réflexe à la M$W$ de rapatrier des logiciels avec les PPA, ça peut être bien. Je trouve que les LTS manquent pas mal de suivi de ce côté. Je me souviens du peu de mises à jour de Firefox du temps des débuts de la 10.04 LTS.

Je suis peut-être hors sujet en disant cela, mais la 12.04 n'aura que 4 versions de maintenance, si j'en crois le planning, la dernière se situant vers les 2 ans, alors que celle-ci est supporté pendant 5 ans. Ça risque d'être problématique pour ceux qui ne voudront pas migrer d'emblée sur les LTS futures.

Dernière modification par JLK (Le 23/01/2013, à 14:55)

Hors ligne

#5 Le 23/01/2013, à 14:59

seb24

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

JLK a écrit :

J'espère que cette nouvelle (ou plutôt cette réflexion) de Canonical ne va pas créer un phénomène de... trolling release, mais comme il y a eu des précédents, j'ai peu d'espoir. tongue

Tanny a écrit :

En soit, ça n'est pas nécessairement une mauvaise idée. Dans les cycles de développements de 6 mois, il y a toujours au moins une des versions proposées où la stabilité n'est pas idéale. Les LTS, de leur côté, sont vraiment très satisfaisantes d'un point de vue de la stabilité. Leur seul souci -et pas des moindres- était le manque de mise à jour de certains programmes clés/qui évoluent vite et/ou de manière désynchronisée.

Je pense à Gimp 2.6 qui reste dans le LTS, libreoffice passant bientôt en version 4.0, et tout un tas d'autres.

Garder le cycle des LTS de deux ans (avec une mise à jour des programmes proposés tous les ans) est plutôt une bonne idée. Et cela leur permettra de réagir peut être de manière plus appropriée/plus calme aux évolutions de Gnome (je pense notamment à l'"affaire" Nautilus).

Pour les LTS, ce n'est pas une mauvaise, à condition que les mises à jours soient stable. Et si ça peut éviter le réflexe à la M$W$ de rapatrier des logiciels avec les PPA, ça peut être bien. Je trouve que les LTS manquent pas mal de suivi de ce côté. Je me souviens du peu de mises à jour de Firefox du temps des débuts de la 10.04 LTS.

Je suis peut-être hors sujet en disant cela, mais la 12.04 n'aura que 4 versions de maintenance, si j'en crois le planning, la dernière se situant vers les 2 ans, alors que celle-ci est supporté pendant 5 ans. Ça risque d'être problématique pour ceux qui ne voudront pas migrer d'emblée sur les LTS futures.

Sur la 12.04 tu bénéficie :
- Des mises a jours de certains logiciels : Firefox, Thunderbird et Chromium
- D'une mise a jours de certains composants majeurs tous les 6mois/1an environ pendant deux ans.
- De backport de certaines fonctionnalités améliorations pour 2 ans au moins.
- D'un support pour ce qui est bugs mineurs et mises a jours pour 5 ans.
Et je pense que ce phénomène va s'amplifier pour la prochaine LTS avec encore plus de mises a jours durant la durée du support.


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#6 Le 23/01/2013, à 15:05

JLK

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

seb24 a écrit :
JLK a écrit :

J'espère que cette nouvelle (ou plutôt cette réflexion) de Canonical ne va pas créer un phénomène de... trolling release, mais comme il y a eu des précédents, j'ai peu d'espoir. tongue

Tanny a écrit :

En soit, ça n'est pas nécessairement une mauvaise idée. Dans les cycles de développements de 6 mois, il y a toujours au moins une des versions proposées où la stabilité n'est pas idéale. Les LTS, de leur côté, sont vraiment très satisfaisantes d'un point de vue de la stabilité. Leur seul souci -et pas des moindres- était le manque de mise à jour de certains programmes clés/qui évoluent vite et/ou de manière désynchronisée.

Je pense à Gimp 2.6 qui reste dans le LTS, libreoffice passant bientôt en version 4.0, et tout un tas d'autres.

Garder le cycle des LTS de deux ans (avec une mise à jour des programmes proposés tous les ans) est plutôt une bonne idée. Et cela leur permettra de réagir peut être de manière plus appropriée/plus calme aux évolutions de Gnome (je pense notamment à l'"affaire" Nautilus).

Pour les LTS, ce n'est pas une mauvaise, à condition que les mises à jours soient stable. Et si ça peut éviter le réflexe à la M$W$ de rapatrier des logiciels avec les PPA, ça peut être bien. Je trouve que les LTS manquent pas mal de suivi de ce côté. Je me souviens du peu de mises à jour de Firefox du temps des débuts de la 10.04 LTS.

Je suis peut-être hors sujet en disant cela, mais la 12.04 n'aura que 4 versions de maintenance, si j'en crois le planning, la dernière se situant vers les 2 ans, alors que celle-ci est supporté pendant 5 ans. Ça risque d'être problématique pour ceux qui ne voudront pas migrer d'emblée sur les LTS futures.

Sur la 12.04 tu bénéficie :
- Des mises a jours de certains logiciels : Firefox, Thunderbird et Chromium
- D'une mise a jours de certains composants majeurs tous les 6mois/1an environ pendant deux ans.
- De backport de certaines fonctionnalités améliorations pour 2 ans au moins.
- D'un support pour ce qui est bugs mineurs et mises a jours pour 5 ans.
Et je pense que ce phénomène va s'amplifier pour la prochaine LTS avec encore plus de mises a jours durant la durée du support.

Peut-être mais le changement, c'est maintenant ! wink
Ce que je veux dire, c'est que la ligne de conduite de mises à jour (ça se dit ça ?) devrait être valable pour les 5 ans pour la LTS en cours (la 12.04 donc).
Je vois un tableau potentiellement sombre dans les 5 ans, surtout si Ubuntu devient devient de plus en plus lourd de version en version : la crise du changement de matériel pas forcément très ancien.

Hors ligne

#7 Le 23/01/2013, à 15:17

seb24

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Oui, c'est pas forcement très dur de prendre une décision, l'appliquer est plus complexe. Perso je préfère qu'ils avancent pas a pas en consolidant l'existant.
Pourquoi un tableau sombre ? Les derniers retours sur la 13.04 sont plutôt bons au niveau de la vélocité et le boulot pour la version smartphone va retomber forcement sur la version de bureau avec des optimisations a la clés.


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#8 Le 23/01/2013, à 15:24

JLK

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

seb24 a écrit :

Oui, c'est pas forcement très dur de prendre une décision, l'appliquer est plus complexe. Perso je préfère qu'ils avancent pas a pas en consolidant l'existant.
Pourquoi un tableau sombre ? Les derniers retours sur la 13.04 sont plutôt bons au niveau de la vélocité et le boulot pour la version smartphone va retomber forcement sur la version de bureau avec des optimisations a la clés.

Je ne te parle pas de la 13.04, mais de la 12.04. J'essaie d'anticiper ce qui va se passer quand on sera à la 12.04.4, car il n'y aura pas de 12.04.5 etc. Ce qui peut devenir problématique pour du matériel très récent du moment. À moins que les fabricants ne se mettent à nous compulser des pilotes libres compatibles...

Hors ligne

#9 Le 23/01/2013, à 16:16

jnq

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Partant de la 12.04 il faudra passer par la 12.10 puis la dernière 13.04. Et ensuite a la suivantes.
On en parle aussi ici : http://www.zdnet.fr/actualites/ubuntu-s … 786531.htm chez zdnet.

Dernière modification par jnq (Le 23/01/2013, à 16:17)


Ubuntu 14.04 64 bits Trusty Thar

Hors ligne

#10 Le 23/01/2013, à 16:29

richardgilbert

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

J'ai deux critères:

1. Du point de vue équipement, je pense qu'une version LTS les années paires est une bonne indée car il permet d'avoir une versión de base et les années impaires une version qui va introduire les nouveautés avant d'avoir une nouvelle version LTS. Mais il devra avoir un changement pour mantenir une versión par année, le kernel et pilotes devront évoluer tout le long de l'année, rester stable (je considère ubuntu 12.04 encore instable) pour les versions LTS. Canonical pourra sortir un rolling release pour tester ou épauler les versions entre les LTSs.

2. Du point de vue logiciel; Les LTS devront au moins se mantenir à jour pendant deux ans et avoir un rolling release pour faire évoluer la distribution par contre, je pense l'introduction d'une pre-LTS qui permettra de nous habituer au nouvelles fonctionnalités sauf si la rolling release puisse le faire.

J'ai remarqué que après la LTS vient une version qui améliore le LTS dernier et après il vient la versión qui introduit les modifications de la prochaine LTS.


Debian, Ubuntu, ElementaryOS, Voyager Linux, Lubuntu & Crunchbang.

Hors ligne

#11 Le 23/01/2013, à 16:37

jnq

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

On en parle aussi sur clubic ici : http://www.clubic.com/linux-os/debian/u … ement.html

Le magazine Ars technica ici http://arstechnica.com/information-tech … ase-cycle/ , qui rapporte l'information, précise qu'entre chaque version, Canonical publierait évidemment des mises à jour. L'objectif de ce nouveau cycle est d'ôter la pression d'un rythme strict de 6 mois et, le cas échéant, de pouvoir attendre la sortie d'une nouveauté majeure afin de l'embarquer au sein d'une mise à jour. En outre, le modèle de mise à jour en continue devrait permettre de garantir un taux de sécurité élevé, en revanche, pour Canonical l'enjeu sera de conserver le même niveau de qualité.

Dernière modification par jnq (Le 23/01/2013, à 16:39)


Ubuntu 14.04 64 bits Trusty Thar

Hors ligne

#12 Le 23/01/2013, à 17:25

Hibou57

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Personnellement pour répondre à la question de l’article, je suis plutôt pour (reste à voir pour tout le reste du monde). Ça permettra d’avoir des vues à plus long terme, et ça aidera peut‑être Ubuntu à se défaire de cette image d’environnement pour geeks qui lui colle encore (je ne dis pas ici, mais ailleurs, dans le reste du monde).

Il parle d’un risque de rupture dut à trop de changement en une seule fois. Présenté comme ça, on peut le comprendre comme risque, mais sans plus de détails et d’idée de la mesure des changements, rien n’indique de s’en inquiéter avec certitude non‑plus.


En marge, deux questions qui me viennent sur l’article, dont la seconde est hors‑sujet.

Ubuntu pourrait transiter vers un cycle de développement de deux ans

PCImpact a écrit :

Tous les deux ans, en avril, Canonical publie en outre une version particulière nommée LTS, pour Long Term Support. Contrairement aux versions habituelles qui ne sont supportées que 18 mois, et qui reçoivent donc notamment des mises à jour de sécurité que pendant cette période, une LTS bénéficie d’un support de trois ans pour le client, et même de cinq ans pour le serveur.

Je croyais que c’était 5 ans pour tous à compter de la 12.04 Precise Pagolin (à vérifier)

Le petit H.S.

PCImpact a écrit :

Par exemple, OS X est visiblement sur les rails d’une version par an, vendue du coup à un tarif peu élevé (15,99 euros pour Mountain Lion).

C’est le prix d’une mise à jour ou d’une installation ? Si c’est le prix d’une installation, je ne vais pas m’en priver (si c’est possible de l’installer sur un DELL).

Dernière modification par Hibou57 (Le 23/01/2013, à 17:27)


Hajimemashteeeee… \(^o^)/ Tachikoma desu (^_^;)
Le saviez‑vous : le j’m’en foutisme est la cause de la plupart des fléaux du monde contemporain.
Mangez des standards : un grand bol de Standard tous les matins, et vous débutez la journée en pleine forme !
bulleforum.net — Forum de discussions, La Bulle (papotage de la vie courante ou choses trop sérieuses)

Hors ligne

#14 Le 23/01/2013, à 18:05

sorrodje

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

IL faudrait voir exactement de quoi il retourne mais une LTS pour les utilisations familiales/entreprise et une Sidubuntu pour les utilisateurs avancés et geeks divers ça serait assez tentant.

En plus la fiabilité de la version de dev est vraiment bonne depuis ou ou deux releases alors pourquoi pas ?


Utilisateur Debian/Ubuntu depuis 2008 - http://sorrodje.alter-it.org

Hors ligne

#15 Le 23/01/2013, à 18:10

Brunod

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Très bonne idée ! Perso après ces années, j'en ai marre d'un système qui change tous les 6 mois. Et comme la dernière lts ne me convenait pas trop, je lorgnais de plus en plus sur Debian pour après avril 2013.


Wanted : emploi dans la sécurité informatique et réseau
Windows est un système d'exploitation de l'homme par l'ordinateur. Linux, c'est le contraire...
36 pc linux convertis

Hors ligne

#16 Le 23/01/2013, à 18:16

tiramiseb

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Le cycle de 6 mois était calqué, à la base, sur le cycle de GNOME : en effet, une nouvelle version de GNOME sort tous les six mois, en février/mars et en août/septembre. Ubuntu se laissait 1 mois pour intégrer la dernière version de GNOME.
Mais maintenant que l'environnement par défaut d'Ubuntu n'est plus GNOME, cette approche n'a plus beaucoup d'intérêt.

Cela étant dit, étant utilisateur de GNOME je suis tout à fait satisfait par cette distribution qui intègre tous les six mois la nouvelle version de GNOME ! smile

Dernière modification par tiramiseb (Le 23/01/2013, à 18:16)


Sébastien Maccagnoni-Munch - administrateur Linux depuis le XXe siècle
Consultant informatique indépendant - http://www.smm-informatique.fr
Geek et tout plein d'autres choses - http://www.tiramiseb.fr

Hors ligne

#17 Le 23/01/2013, à 18:29

jnq

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Il y a quand même un risque et il est énorme : que le changement de rythme ne plaise pas aux utilisateurs et qu'ubuntu perde un grand nombre d'utilisateurs.

Dernière modification par jnq (Le 23/01/2013, à 18:38)


Ubuntu 14.04 64 bits Trusty Thar

Hors ligne

#18 Le 23/01/2013, à 18:30

gnales

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

C'est moi qui me trompe ou ont doit mettre à jour la rolling release tout les 2 ans ?
Si ce n'est pas le cas alors ça serais une excellente idée big_smile

Hors ligne

#19 Le 23/01/2013, à 18:39

jnq

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Bonsoir, vous avez parfaitement compris. Mais attention ce n'est qu'un projet et des discussions en cours. La réalité sera peut être différente.


Ubuntu 14.04 64 bits Trusty Thar

Hors ligne

#20 Le 23/01/2013, à 19:00

jnq

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Bonsoir, c'est bien cela mais les changements n'arriverons au plus tôt qu'en 2014, nous avons donc le temps de voir venir et d'en discuter encore très longtemps. Nous ne sommes qu'a la première page.

Dernière modification par jnq (Le 23/01/2013, à 19:00)


Ubuntu 14.04 64 bits Trusty Thar

Hors ligne

#21 Le 23/01/2013, à 19:12

gnales

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Oups j'avais posté un doublons du coup ^^

Hors ligne

#22 Le 23/01/2013, à 19:47

compte supprimé

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Bonjour
Il me semblait bien que ce sujet avait deja été évoqué
Le "posteur" c'était fait pas mal chambré et a visiblement abandonné sad

http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1092801&p=1

Mais la question n'était pas du tout déplacée hmm

#23 Le 23/01/2013, à 19:54

Hibou57

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

jnq a écrit :

Il y a quand même un risque et il est énorme : que le changement de rythme ne plaise pas aux utilisateurs et qu'ubuntu perde un grand nombre d'utilisateurs.

Peut‑être, mais plus précisément ? Tu penses que ça risquerait de déplaire juste en réaction à un changement d’habitude ou pensais‑tu à d’autre raison ?

jnq a écrit :

et qu'ubuntu perde un grand nombre d'utilisateurs.

Comme aucune contribution financière n’est demandé de la part des utilisateurs, ça ne gênerait le développement d’Ubuntu en rien, et ça ne le ferait pas disparaitre. Si des constructeurs optent pour Ubuntu pour des smartphones ou d’autres appareils, il n’est pas dit qu’ils le font sur la base du nombre d’utilisateurs des versions bureau. Et les utilisateurs des versions serveurs sont moins volatiles, j’imagine, et ne partirait pas si vite.

Dernière modification par Hibou57 (Le 23/01/2013, à 19:55)


Hajimemashteeeee… \(^o^)/ Tachikoma desu (^_^;)
Le saviez‑vous : le j’m’en foutisme est la cause de la plupart des fléaux du monde contemporain.
Mangez des standards : un grand bol de Standard tous les matins, et vous débutez la journée en pleine forme !
bulleforum.net — Forum de discussions, La Bulle (papotage de la vie courante ou choses trop sérieuses)

Hors ligne

#24 Le 23/01/2013, à 20:05

jnq

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Bonsoir je penses au geek et passionné d'informatique qui attends un programme ou une fonction précise et ça n'arrive pas et il apprends que son attente ne sera satisfaite que deux ans plus tard. Que fait-il ? A mon avis il va voir ailleurs.
L’audience d'ubuntu contribue à sa renommé qui permet a Mark S d'avoir des fonds pour développer notre distribution adorée. Donc le nombre d'utilisateur est primordial.

Dernière modification par jnq (Le 23/01/2013, à 20:05)


Ubuntu 14.04 64 bits Trusty Thar

Hors ligne

#25 Le 23/01/2013, à 20:21

Tanny

Re : Changement du rythme de dévellopement d'ubuntu

Je ne sais pas si le passage à un rythme bisannuel/pseudo annuel ferait partir du monde. Si le gain en robustesse du système est effectivement là, et si les logiciel majeurs sont mis à jour régulièrement (par le biais), c'est potentiellement un plan qui peut s'avérer gagnant.

Je veux dire, pas mal d'utilisateurs ne font pas les mises à jours de version mineure en version mineure. Et même avec des utilisateurs plus bidouilleurs,  ce n'est pas nécessairement un comportement systématique. Quand un système est stable, performant et marche bien, à moins de vouloir des nouveautés bien particulières, il reste en place. (sans compter que pour beaucoup d'utilisateurs novices/non intéressés, les mises à jour, c'est facultatif/chiant).

La seule chose où ça peut changer, c'est pour les utilisateurs avancés. Qui ne sont pas une majorité. Et beaucoup utilisent d'autres distributions, pour x ou y raisons.
Mais si au final Canonical peut augmenter la qualité de sa distribution, je pense qu'il se trouvera nettement plus gagnant sur un rythme de sortie plus lent.

Dernière modification par Tanny (Le 23/01/2013, à 20:22)


" "Compassion" you plead, as though they kept it in a pot -
Well, that's long since been empty."

Van der Graaf Generator - Arrow

Hors ligne

Haut de page ↑