Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

L'équipe des administrateurs et modérateurs du forum vous invite à prendre connaissance des nouvelles règles.
En cas de besoin, vous pouvez intervenir dans cette discussion.

Ubuntu 18.04 LTS
Ubuntu-fr propose des clés USB de Ubuntu et toutes ses « saveurs » ainsi qu'un magnifique t-shirt pour cette toute nouvelle version d'Ubuntu !

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#2426 Le 03/11/2013, à 21:29

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

La corruption et l'accumulation de biens toujours été le moteur de toutes les tentatives marxistes, a l'exception de Cuba peut être.
La Chine l'a juste institutionnalisé.
Les datchas de la nomenklatura soviétique n’étaient pas mal non plus !
Désolé mais je m'attache au faits pas aux belles paroles.
Jésus aussi a prôné l'égalité et l'abandon des richesses, on a vu ce que sont devenus les églises !!

Dernière modification par PPdM (Le 03/11/2013, à 21:35)

Hors ligne

#2427 Le 03/11/2013, à 21:32

GR 34

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

kastus a écrit :
PPdM a écrit :

Si ça doit démontrer quelque chose pour moi c'est la capacité du communisme à s'accommoder des dictatures : qu'importe le maoïsme pourvu que l'argent puisse s'accumuler.
Marrant, ça marche avec les deux gros mots  !!  lol

J'avais pas noté que l'accumulation de capital était un dogme du communisme. J'aurais appris une truc ce soir chic.

Je vais t'expliquer :

Au départ, Mao est un vrai communiste, sincère et tout et tout, il crée un état communiste avec tout ce que ça comporte de coercition, de violence contre le peuple pour le forcer à accepter l'égalité et raboter les différences etc...

Puis  viennent très rapidement les dissidents qu'on emprisonne, assassine à qui mieux mieux : le communisme bat son plein, on force l'égalitarisme des masses non sans laisser s'empifrer une nomenkloturat et une élite politique qui commence à s'accaparer terres et richesses. La peine de mort est le moteur de la persuasion avec le cynisme atteignant son maximum quand les condamnés ou leur famille doivent eux-mêmes payer les balles de l'exécution.

Puis vinrent des entreprises d'état  qui se lancèrent dans le dumping social à l'échelle mondiale et comme les devises rentraient bien dans le pays la nomenkloturat s'enrichit sur le dos des masses laborieuses. Depuis, on nous fait croire que des classes bourgeoises détiennent les moyens de production alors qu'il s'agit seulement d'une nomenkloturat : pur produit communiste des mecs qui s'enrichissent parce qu'ils détiennent le pouvoir au sein du parti.

On a toute l'aventure communiste résumée (à l'emporte pièce, je te l'accorde).

Dernière modification par 6steme1 (Le 03/11/2013, à 21:34)


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !
Je préfère habiter dans le trou du cul du monde plutôt que d'habiter dans un monde de trous-du-cul
«Les animaux sont mes amis. Et, je ne mange pas mes amis.» George Bernard Shaw
https://www.l214.com/

Hors ligne

#2428 Le 03/11/2013, à 21:34

godverdami

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

les belles histoires de l'oncle Paul
1383507237.jpg
Je vais t'expliquer :

Au départ, Mao est un vrai communiste, sincère et tout et tout, il crée un état communiste avec tout ce que ça comporte de coercition, de violence contre le peuple pour le forcer à accepter l'égalité et raboter les différences etc...

Puis  viennent très rapidement les dissidents qu'on emprisonne, assassine à qui mieux mieux : le communisme bat son plein, on force l'égalitarisme des masses non sans laisser s'empifrer une nomenkloturat et une élite politique qui commence à s'accaparer terres et richesses. La peine de mort est le moteur de la persuasion avec le cynisme atteignant son maximum quand les condamnés ou leur famille doivent eux-mêmes payer les balles de l'exécution.

Puis vinrent des entreprises d'état  qui se lancèrent dans le dumping social à l'échelle mondiale et comme les devises rentraient bien dans le pays la nomenkloturat s'enrichit sur le dos des masses laborieuses. Depuis, on nous fait croire que des classes bourgeoises détiennent les moyens de production alors qu'il s'agit seulement d'un nomenkloturat : pure produit communiste des mecs qui s'enrichissent parce qu'ils détiennent le pouvoir au sein du parti.
1383507333.jpg

On a toute l'aventure communiste résumée (à l'emporte pièce, je te l'accorde).
lol  lol  lol

Dernière modification par tontonrobertettantirene (Le 03/11/2013, à 21:36)


%NOINDEX%

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.
Bonux lave plus blanc

Hors ligne

#2429 Le 03/11/2013, à 21:37

kastus

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

PPdM a écrit :

La corruption et l'accumulation de biens toujours été le moteur de toutes les tentatives marxistes, a l'exception de Cuba peut être.
La Chine l'a juste institutionnalisé.
Les datchas de la nomenklatura soviétique n’étaient pas mal non plus !
Désolé mais je m'attache au faits pas aux belles paroles.
Jésus aussi a prôné l'égalité et l'abandon des richesses, on a vue ce que sont devenus les églises !!

La définition formelle du communisme est un fait elle aussi. Pourquoi ne pas en tenir compte.

Le fait justement que

la corruption et l'accumulation de biens toujours été le moteur de toutes les tentatives marxistes

montre qu'elle n'avaient de marxiste que le nom et que de fait (puisque seul les faits compte) elle ne sont en réalité pas du marxime.

Iron Maiden a écrit :

'Cause you know this has happened before
And you know that this moment in time is for real
And you know when you feel deja-vu

LA question que je me pose c'est pourquoi ne t'attache pas aux belles paroles ? L'histoire des idées fait partie de l'Histoire et même si l'expérience personnelle est importante dans la construction de sa connaissance et de sa représentation du monde, pourquoi rejeter la parole ?


- Chérie, si on vivait avec moins de 800€ par mois pour avoir tous les avantages des pauvres ?
- Crétin !

(de Nawak Illustration)

Hors ligne

#2430 Le 03/11/2013, à 21:38

GR 34

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

lol
Et pourtant...


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !
Je préfère habiter dans le trou du cul du monde plutôt que d'habiter dans un monde de trous-du-cul
«Les animaux sont mes amis. Et, je ne mange pas mes amis.» George Bernard Shaw
https://www.l214.com/

Hors ligne

#2431 Le 03/11/2013, à 21:40

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

Parce-que, les belle paroles une fois envolées, il ne reste que les actes et des histoires trop souvent écrites avec les sang des innocents qui ont eu le malheur d'y croire.
Et je ne lis pas l'anglais donc le ne sais pas ce qu'a dit Iron Maiden

Dernière modification par PPdM (Le 03/11/2013, à 21:47)

Hors ligne

#2432 Le 03/11/2013, à 21:43

GR 34

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

kastus a écrit :

la corruption et l'accumulation de biens toujours été le moteur de toutes les tentatives marxistes

montre qu'elle n'avaient de marxiste que le nom et que de fait (puisque seul les faits compte) elle ne sont en réalité pas du marxime.

Montre-nous que le marxisme communisme peut régler le problème de la corruption et l'enrichissement de biens. Et surtout qu'il peut le faire sans moyens violents et coercitifs. 

Depuis le temps, si c'était possible, ça aurait dû se faire.

En fait, ça marche très bien chez les termites, fourmis, abeilles...


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !
Je préfère habiter dans le trou du cul du monde plutôt que d'habiter dans un monde de trous-du-cul
«Les animaux sont mes amis. Et, je ne mange pas mes amis.» George Bernard Shaw
https://www.l214.com/

Hors ligne

#2433 Le 03/11/2013, à 21:49

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

Iron Maiden a écrit :

Parce que tu sais ce qui s'est passé avant
Et vous savez que ce moment dans le temps est pour de vrai
Et vous savez quand vous vous sentez déjà-vu

Et ??

Hors ligne

#2434 Le 03/11/2013, à 21:52

godverdami

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

Montre-nous que le marxisme communisme peut régler le problème de la corruption et l'enrichissement de biens. Et surtout qu'il peut le faire sans moyens violents et coercitifs.

suffit de lire Marx pour ça.
Le communisme est la réponse à la critique du capitalisme...c'est donc un modèle tout à fait théorique.


%NOINDEX%

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.
Bonux lave plus blanc

Hors ligne

#2435 Le 03/11/2013, à 22:00

grim7reaper

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

PPdM a écrit :

En parlant de migration, en Chine un gars né dans un province n'a pas le droit
de travailler dans une autre et son enfant n'a pas le droit d'aller dans une
autre faculté que celle de la province de ses parents !!

roll
Vraiment, quand on sait pas de quoi on parle, il vaut mieux se taire.
Ce que tu racontes là n’existe pas.

PPdM a écrit :

Et bien sur pas de retraite, pas de SS, pas d’alloc

100% bullshit again
Et puis bon, cracher sur le système social d’un pays (de 1 milliard d’habitants) dont tu ignores tout (mais vraiment tout hein, au vu de tes écrits ça ne fait pas l’ombre d’un doute que tu n’as même pas fait un minimum de recherche sur le sujet) alors que chez nous c‘est déjà la merde avec à peine 60 millions de personnes. Laisse moi savourer l’ironie de la situation.
On reconnaît bien là les grands donneurs de leçons…

PPdM a écrit :

rien a part vivre dans les caves ou les anciens abris
anti-aeriens.

Oui, c’est bien connu, les Chinois étant des fourmis ils vivent sous terre.
C’est évident !! T’as bouffé un clown ?

Je suis loin d’être un fervent admirateur du gouvernement chinois. Y’a un paquet de trucs critiquable. Un bon gros paquet, clairement.
Du coup, si tu t’en donnait la peine, tu pourrais avoir des interventions constructives.
Mais là, tu dis juste de la grosse merde en barre. Franchement…

Ouais, mon post manque de source (mais bon, je n’allais pas faire un post argumenté pour répondre au truc que tu as pondu, faut pas pousser hein…).
Faire un message solide, argumenté, sourcé, … ça prend un temps monstre, et vu la qualité des réponses des zozo du genre System1 et ginette, ça vaut pas la peine (d’ailleurs je suis impressionné par les gens comme side qui ne perdent pas patience et qui continuent de jouer avec eux oO).

Hors ligne

#2436 Le 03/11/2013, à 22:03

godverdami

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

Mon cher, nous n'avons pas été présentés donc abstenez vous de me citer
merci

Dernière modification par tontonrobertettantirene (Le 03/11/2013, à 22:04)


%NOINDEX%

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.
Bonux lave plus blanc

Hors ligne

#2437 Le 03/11/2013, à 22:05

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

grim7reaper a écrit :
PPdM a écrit :

En parlant de migration, en Chine un gars né dans un province n'a pas le droit
de travailler dans une autre et son enfant n'a pas le droit d'aller dans une
autre faculté que celle de la province de ses parents !!

roll
Vraiment, quand on sait pas de quoi on parle, il vaut mieux se taire.
Ce que tu racontes là n’existe pas.

PPdM a écrit :

Et bien sur pas de retraite, pas de SS, pas d’alloc

100% bullshit again
Et puis bon, cracher sur le système social d’un pays (de 1 milliard d’habitants) dont tu ignores tout (mais vraiment tout hein, au vu de tes écrits ça ne fait pas l’ombre d’un doute que tu n’as même pas fait un minimum de recherche sur le sujet) alors que chez nous c‘est déjà la merde avec à peine 60 millions de personnes. Laisse moi savourer l’ironie de la situation.
On reconnaît bien là les grands donneurs de leçons…

PPdM a écrit :

rien a part vivre dans les caves ou les anciens abris
anti-aeriens.

Oui, c’est bien connu, les Chinois étant des fourmis ils vivent sous terre.
C’est évident !! T’as bouffé un clown ?

Je suis loin d’être un fervent admirateur du gouvernement chinois. Y’a un paquet de trucs critiquable. Un bon gros paquet, clairement.
Du coup, si tu t’en donnait la peine, tu pourrais avoir des interventions constructives.
Mais là, tu dis juste de la grosse merde en barre. Franchement…

Ouais, mon post manque de source (mais bon, je n’allais pas faire un post argumenté pour répondre au truc que tu as pondu, faut pas pousser hein…).
Faire un message solide, argumenté, sourcé, … ça prend un temps monstre, et vu la qualité des réponses des zozo du genre System1 et ginette, ça vaut pas la peine (d’ailleurs je suis impressionné par les gens comme side qui ne perdent pas patience et qui continuent de jouer avec eux oO).

lol lol
Il est sur que quand on ne veut pas savoir on ne sait pas ! lol
En l’occurrence, le clown c'est plutôt toi qui l'a bouffé
Source

Dernière modification par PPdM (Le 03/11/2013, à 22:08)

Hors ligne

#2438 Le 03/11/2013, à 22:11

grim7reaper

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

Roooh, t’as la mémoire courte.
J’avais joué avec System1 et toi, et vous aviez été banni (moi aussi dans la foulée tongue)

@PPdM : TF1…
Nan, mais je parlais d’une source sérieuse…
Avec des reportages foireux, je peux dire que les français vivent sous terre aussi (bah quoi, y’a des SDF dans le métro…).
Puis bon, tu évites soigneusement de répondre sur le système social et le reste hein…
Finalement c’est peut être pas de l’ignorance mais de la mauvaise foi…

Hors ligne

#2439 Le 03/11/2013, à 22:12

godverdami

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

lol  lol  lol
y sont quand même extraordinaires !!j'allucine !
lol  lol  :lol


%NOINDEX%

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.
Bonux lave plus blanc

Hors ligne

#2441 Le 03/11/2013, à 22:14

godverdami

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

Roooh, t’as la mémoire courte.
J’avais joué avec System1 et toi, et vous aviez été banni (moi aussi dans la foulée tongue)

ah ouai exactement je ne sais pas qui vous êtes mon cher... 
Et puis je m'en tape de qui vous êtes
lol  lol  lol incroyable
On a ses ragnagna ?  lol  lol


%NOINDEX%

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.
Bonux lave plus blanc

Hors ligne

#2442 Le 03/11/2013, à 22:23

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

grim7reaper a écrit :

Roooh, t’as la mémoire courte.
J’avais joué avec System1 et toi, et vous aviez été banni (moi aussi dans la foulée tongue)

@PPdM : TF1…
Nan, mais je parlais d’une source sérieuse…
Avec des reportages foireux, je peux dire que les français vivent sous terre aussi (bah quoi, y’a des SDF dans le métro…).
Puis bon, tu évites soigneusement de répondre sur le système social et le reste hein…
Finalement c’est peut être pas de l’ignorance mais de la mauvaise foi…

Autre source

C'est le vestige d'une guerre qui n'a jamais eu lieu entre la Chine et l'Union soviétique. En 1969, les deux anciens alliés communistes, devenus rivaux, ont été sur le point de s'engager dans un conflit fratricide. Les heurts à la frontière se multipliaient. Pékin se préparait au pire, à une attaque nucléaire. Mao décida alors de mobiliser les habitants de la capitale pour creuser une "ville souterraine", susceptible de mettre à l'abri les Pékinois en cas d'agression soviétique. Un ensemble de tunnels reliant les différents lieux du pouvoir mais aussi les gares est édifié pendant une dizaine d'années avec des abris antiaériens. On prévoit également un cinéma et un salon de coiffure... Mais l'ouvrage ne servira jamais.

Jusque dans les années 1990, il était possible de visiter une partie de cette ville souterraine en demandant aux employés d'un magasin de vêtements du quartier de Qianmen, a...

A Pékin, la « tribu des rats » regarde la ville leur échapper

11 août 2012 |  Par Jordan Pouille

Les 5500 souterrains de « défense anti-aérienne » hébergent la main d’œuvre pauvre du centre de Pékin. Tandis qu’en surface, la ville poursuit sa folle bétonisation verticale de bureaux et commerces. De notre correspondant à Pékin.


De notre correspondant à Pékin.

19h dans le quartier de Dongzhimen, mitraillé par la pluie. A l’Est du 2e périphérique de Pékin, juste derrière le siège bunker du géant pétrolier Sinopec, Xiao Xiang, 22 ans, gare son triporteur électrique au pied de l’un de ces immeubles décatis de la rue Dongyangwei. Dans le hall, il salue ses voisins mais ne les suit pas vers l’ascenseur. Lui se dirige vers l’entrée du fond, sur laquelle est fixée l’inscription verte « Abri de défense anti-aérienne n°936 ». Xiao Xiang appartient à la « Tribu des rats », une expression sortie de l’imagination piquante des Pékinois. Comme un rat, il vit sous terre.
Xiao Xiang, livreur de bonbonnes d'eau de 22 ans, a décoré sa chambre souterraine.Xiao Xiang, livreur de bonbonnes d'eau de 22 ans, a décoré sa chambre souterraine.© JP/MP

Il lui faut donc descendre six escaliers et enjamber deux grosses portes anti-explosion pour arriver devant sa cellule, dont la porte est balafrée d'un "pièce 205" écrit au marqueur. A l'intérieur, on découvre une chambre moite, taillée en L, d’à peine 8 mètres carrés. Avec du ruban adhésif, Xiao Xiang a étendu du tissu à fleurs pour égayer ses murs éclairés au néon. Son matelas, peuplé de peluches multicolores, occupe les trois quarts de l’espace. Il reste un peu de place pour un tabouret de bois vernis où il pose son dentifrice, sa savonnette et son rasoir jetable. La maison de Xiang est sans fenêtre ; impossible d’observer la frénésie pékinoise ni respirer l’air frais. Allongé sur son lit, les yeux rivés sur son smartphone bon marché, le jeune homme s’évade. Le jour, Xiao Xiang est livreur de bonbonnes à eau pour 2 500 yuans par mois (320 euros). Il paye 600 yuans de loyer (77 euros), sans compter 30 yuans pour internet, 15 yuans pour l’eau courante et autant pour l’électricité.

Depuis la fin des années 1990, le gouvernement autorise la conversion en logements de ces 5 500 abris de défense anti-aériens creusés jusqu’à 18 mètres de profondeur sous les immeubles de Pékin, entre 1969 et 1979, à l’époque où la Chine craignait encore un bombardement soviétique. Aujourd’hui, vivre sous terre est devenu incontournable pour une grande partie des mingongs ou travailleurs migrants, à Pékin. Le quotidien South China Morning Post parle d’un million de “rats”.
Il vient du Henan, elle vient du Hebei. Ils se sont rencontrés à Pékin et partagent ensemble un 8 m2.Il vient du Henan, elle vient du Hebei. Ils se sont rencontrés à Pékin et partagent ensemble un 8 m2.© JP/MP

Quand ils ne sont pas ouvriers de chantiers et hébergés en construction modulaire ou vendeurs inépuisables du Marché de la soie parqués dans des appartements reconvertis en dortoirs, ces migrants sont cuisiniers, hôtesses d’accueil, femmes de ménages, gardiens de parking, vigiles de karaokés, serveurs ou livreurs en tous genres. Ils gagnent rarement plus de 3 000 yuans par mois (384 euros) mais se cramponnent au centre-ville, où les emplois de service foisonnent. Sauf que le moindre studio s’y loue 3 500 yuans, avec obligation de payer l’agence trois voire six mois de loyers d’un coup. Et Feng Shui oblige, plus l’appartement est haut, plus le loyer sera élevé.

source

Dernière modification par PPdM (Le 03/11/2013, à 22:24)

Hors ligne

#2443 Le 03/11/2013, à 22:30

inkey

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

6steme1 a écrit :

Montre-nous que le marxisme communisme peut régler le problème de la corruption et l'enrichissement de biens.

La corruption je sais pas, mais la loi peut agir pour limiter l'enrichissement de bien.
Après ça n'évite pas les tricheurs,etc… mais comme pour toute loi dans tous les systèmes politique imaginé et imaginable présent passé et futur…

6steme1 a écrit :

Et surtout qu'il peut le faire sans moyens violents et coercitifs.

Parce que le capitalisme n'utilise aucunement des moyens violent et coercitifs ?
Le problème c'est plutôt de savoir quel niveau de violence et de coercition est valable, mais si y à  état , il y a coercition.

Je persiste à penser qu'un état socialiste marxiste démocratique est faisable.

Hors ligne

#2444 Le 03/11/2013, à 22:36

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

inkey a écrit :
6steme1 a écrit :

Montre-nous que le marxisme communisme peut régler le problème de la corruption et l'enrichissement de biens.

La corruption je sais pas, mais la loi peut agir pour limiter l'enrichissement de bien.
Après ça n'évite pas les tricheurs,etc… mais comme pour toute loi dans tous les systèmes politique imaginé et imaginable présent passé et futur…

6steme1 a écrit :

Et surtout qu'il peut le faire sans moyens violents et coercitifs.

Parce que le capitalisme n'utilise aucunement des moyens violent et coercitifs ?
Le problème c'est plutôt de savoir quel niveau de violence et de coercition est valable, mais si y à  état , il y a coercition.

Je persiste à penser qu'un état socialiste marxiste démocratique est faisable.

Ni le socialisme, ni le capitalisme ne peuvent être démocratiques, ils ont en eux les gènes de la dictature, par le capital d'un coté, par l’accaparement des biens communs par la nomenklatura dirigeante, de l'autre, ce qui revient au même, la dictature pour garder pouvoir et richesses au bout du compte.

Dernière modification par PPdM (Le 03/11/2013, à 22:38)

Hors ligne

#2445 Le 03/11/2013, à 22:39

The Uploader

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

Ou pas.


- Oldies PC : Intel Pentium 3 @ 800 Mhz sur CM ASUS P2B-F, GeForce 4 Ti4200, Disque Dur Hitachi 160 Go, 512 Mo de RAM, 3DFX Voodoo 2, Sound Blaster AWE64, Windows 98 SE / XP)
- Desktop : Intel Core i7 6700K @ 4 GHz sur CM ASUS Z170-P, GeForce GTX 1070, SSD Samsung 850 EVO 1 To, 16 Go de RAM, Disque Dur Seagate Barracuda 3 To, Windows 10

Hors ligne

#2446 Le 03/11/2013, à 22:40

PPdM

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

Un exemple ?

Hors ligne

#2447 Le 03/11/2013, à 22:46

The Uploader

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

À quoi bon ?


- Oldies PC : Intel Pentium 3 @ 800 Mhz sur CM ASUS P2B-F, GeForce 4 Ti4200, Disque Dur Hitachi 160 Go, 512 Mo de RAM, 3DFX Voodoo 2, Sound Blaster AWE64, Windows 98 SE / XP)
- Desktop : Intel Core i7 6700K @ 4 GHz sur CM ASUS Z170-P, GeForce GTX 1070, SSD Samsung 850 EVO 1 To, 16 Go de RAM, Disque Dur Seagate Barracuda 3 To, Windows 10

Hors ligne

#2449 Le 03/11/2013, à 22:47

khamaileon

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

tontonrobertettantirene a écrit :

Mon cher, nous n'avons pas été présentés donc abstenez vous de me citer
merci

Ya franchement besoin de présenter un gars qui poste 1549 messages en près de 3 mois ?

Le mieux si tu ne veux pas qu'on te cite... c'est que tu te taises... comme t'avais bien commencé à le faire, pourtant. big_smile

Allez un peu t'aide, comme tu vieillis. smile


Je n´écris pas comme de Gaulle ou comme Perse
Je cause et je gueule comme un chien

Je suis un chien

Hors ligne

#2450 Le 03/11/2013, à 22:50

Gatsu

Re : Politique en bordel et sans recul ! (2ème édition)

PPdM a écrit :

Un exemple ?

marinaleda

Hors ligne