Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

#1 Le 22/12/2007, à 12:07

Nifux

Arguments pour provoquer une migration dans une administration

bonjour,

j'aimerai avoir quelques arguments pour provoquer une migration du parc informatique d'une administration vers le logiciel libre.

Quelqu'un saurait-il combien coûte une licence achetée en gros (dans un pack multilicence ?) de windows XP pro ? d'une licence XP pro vers Vista entreprise ? de office 2007 ? enfin d'un antivirus ?

Je pense que l'argument coût doit être avancé et je vois ces trois gros postes (système d'explotation, office, antivirus).

Par ailleurs, je me dis, mais c'est peut être une idée fausse, qu'Ubuntu permettrait à garder nos ordinateurs plus longtemps car les systèmes windows ont tendance a demander de plus en plus de puissance aux machines, ce qui n'est pas justifiée pour les applications bureautiques.

Enfin si certaines personnes pourraient me donner des arguments en faveur de la sécurité. En effet, la philosophie de l'open source laisse à penser que comme les sources sont données n'importe qui pourrait désamorcer les protections.

Hors ligne

#2 Le 22/12/2007, à 12:16

h4l

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Salux!

tu peux deja leur dire que si certaines administrations francaises (et autres européennes) comme les députés, la gendarmerie et je ne sais plus quel ministère (agriculture il me semble) passent au libre, c'est bien que ce n'est pas moins sécurisé!
sinon je t'ai trouvé ça:

   

Quelques points concrets de comparaison

*  La découverte de vulnérabilités
          o C'est plus facile à  faire avec le code source que sans ;
          o Ce n'est pas non plus impossible sans le code source, un programme sous forme binaire pouvant toujours être passé au désassembleur ou au débogueur ;
          o Sans le code source, seuls les pirates chercheront probablement des vulnérabilités ;
          o Avec le code source, des développeurs pourraient découvrir et corriger préventivement des vulnérabilités. En pratique cependant, peu de gens prennent la peine de lire les sources - sauf en cas de problème - et leur niveau en sécurité informatique ne les qualifie par toujours pour que l'on puisse faire une comparaison valable avec le processus scientifique de revue par les pairs.

* La divulgation des vulnérabilités
          o Le nombre de vulnérabilités d'un logiciel n'est pas nécessairement significatif. Celles-ci ne sont souvent comptabilisées que si elles sont découvertes par quelqu'un d'autre que le fournisseur ou des pirates ;
          o L'absence de vulnérabilités divulguées sur un logiciel ne garantit aucunement que celui-ci en soit exempt (personne n'y a peut être regardé !).

* L'existence de vulnérabilités dans les binaires
          o Il est plus facile de cacher un code malveillant dans un binaire que dans un code source, mais ce n'est pas infaillible non plus ;
          o Le fait de disposer du binaire et du code source d'une application ne garantit pas automatiquement que le premier ait été généré à  partir du second ;
          o Le fait de générer un binaire à  partir d'un code source considéré comme sûr ne garantit pas non plus l'absence de code malveillant ! 

* La disponibilité des correctifs
          o On observe que le délai de correction après l'annonce d'une vulnérabilité est généralement meilleur lorsque le code source est disponible ;
          o Cependant, le fait qu'un éditeur puisse faire aussi bien, sinon mieux, n'est qu'une question de volonté et de moyens ;
          o C'est un critère peu fiable car il est possible de jouer sur la date de divulgation...

* La responsabilité des correctifs
          o Le fait de connaà®tre l'éditeur d'un logiciel n'apporte souvent aucune garantie de correction en cas de découverte de vulnérabilité (voir n'importe quel contrat de licence...) ;
          o En revanche, le fait de disposer du code source d'une application vous laisse toujours la possibilité de la corriger ou de la faire corriger.

* La pertinence des correctifs
          o Si un éditeur persiste à  ne pas apporter de réponse appropriée (en qualité, en temps, voire de réponse tout court !) à  une vulnérabilité et que vous ne voulez ou ne pouvez pas vous passer de l'application concernée, alors vous êtes coincé.

discutable certes...

Dernière modification par h4l (Le 22/12/2007, à 12:19)


H4L El Susero --- Plus Vite, Mieux, Moins Cher! Comment s'appelle-t-il? Linux (youtube)
Opensuse 12.2 + KDE 4.10
Firefox
Intel Core 2 duo 4500 & Nvidia NX8600GTS & 4Go de RAM

Hors ligne

#3 Le 23/12/2007, à 22:59

Jemico

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Avec Google tu trouveras facilement de quoi bâtir ton argumentation.

Juste quelques orientations :
-Pour ce qui est de la sécurité il n'y a pas photo, le libre est infiniment meilleur. (argumentaire : chercher dans Google)
-Coûts : ce qui importe, c'est le "coût total pour le porpriétaire". Si tu parles anglais, cherche dans Google "total cost of owning" sinon tente ta chance en français

Bon courage


excellent tutoriel sur les commandes pour les débutants (comme moi) :
http://www.siteduzero.com/tuto-3-1840-0-reprenez-le-controle-avec-linux.html

Hors ligne

#4 Le 25/12/2007, à 20:15

Nifux

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

merci pour l'information, si je fais une demande ici c'est que je suis bien entendu déjà  passé par google... Mais en effet, peut être s'agit il d'un problème d'utilisation de termes.

La question de la sécurité évoqué par h4l convient parfaitement à  ce que je recherche. Une partie de la question est donc résolu.

Hors ligne

#5 Le 28/12/2007, à 01:41

philsourish

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Salut,

voici des données chiffrées trouvées sur le Net
http://www.novell.com/products/desktop/lower-cost.html
(Il faudrait encore rajouter l'Antivirus)

ou encore cet article de 2004 :
http://linux.sys-con.com/read/46861.htm

Hors ligne

#6 Le 28/12/2007, à 01:53

Nifux

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Merci phil !

Pour ma part j'ai trouvé cet article intéressant sur le détail d'une migration vista et ses problèmes...

http://www.desktoplinux.com/news/NS3179571720.html

maintenant, il s'agit des prix US et je crois que les prix FR sont nettement plus cher si les prix entreprise sont les mêmes que les prix publics.

Hors ligne

#7 Le 06/01/2008, à 14:07

sibilux

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

bonjour,
J'ai pour ma part évoqué le problème au sein d'une collectivité territoriale.
Les problèmes rencontrés pour convaincre dépendent aussi et le plus souvent des personnes ou services qui administrent le parc informatique et les réseaux internes.
Si ce sont des techniciens maison, tout dépend de leur connaissance du monde linux, certains sont pour, mais la plupart ignorant car formés sur Windows.
Idem pour les sociétés de sous-traitance et de gestion du parc dans le cadre d'une délégation de service public. L'idéal est de trouver au sein de ces équipes d'ardu défenseurs du monde libre et leur demander d'établir les bons arguments, car eux sont bien placés pour connaitre les problèmes propre au parc de cette administration (moins de virus, moins de téléchargements sauvages, ...)
Le deuxième problème vient des habitudes imposées à  travailler sur les logiciels bureautiques de W pour le personnel, celà  demande un peu d'effort pour s'adapter à  openoffice (une démarche intellectuelle quoi....;))
Le tout est un problème Politique (du changement) et la partie est difficile à  gagner dans les administrations smile
Peut-être commencer à  faire un premier pas en installant un parc réduit de machines sous linux au sein du réseau et inviter les décideurs (Elus, DG,...) à  constater de visu tous les avantages, autres que financier, liés à  l'utilisation de linux.

bon courage


La théorie c'est quand on comprend tout, mais que rien ne fonctionne.
La pratique c'est quand tout fonctionne, mais qu'on ne sait pas pourquoi.
A.Einstein

Hors ligne

#8 Le 06/01/2008, à 14:21

Nifux

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

@sibilux : merci pour ces infos complémentaires

en effet, la questions des correspondants informatiques est posée. Pour la majorité ordinateur = windows. Je compte juste mettre un pavé dans la marre en élaborant une fiche argumentaire pour rappeler qu'il existe des alternatives dont on ne tient pas du tout compte. L'importance du coût est un argument non négligeable mais sera aussi étayé par une présentation des logiciels libres et de leur avantage concernant notre utilisation.

Je compte proposé 3 possibilités de migration : migration coopérante (mettre en place sur un système windows les logiciels libres et établir un cahier des charges pour rendre compatibles toutes les applications maisons et les matériels avec  les logiciels libres et Linux), migration logiciel (remplacer tous les ,logiciels propriétaires sauf le système d'exploitation afin d'établir un premier bilan coût/ avantage), migration totale (vers Linux ubuntu comme l'assemblée nationale).

Mais bien présenter que la dépense économisée servira en tout premier lieu à  la formation et à  l'intéressement des correspondants informatiques dont la fonction sera revalorisée (car ils ne sont souvent que des installateurs de programmes...).

Je peux aussi penser à  une migration partielle de quelques postes mais je pense que cela poserait des problèmes de compatibilités reseau et entre les fichiers échangés d'une machine à  l'autre.

Bon courage aussi à  toi.

Dernière modification par Nifux (Le 06/01/2008, à 14:22)

Hors ligne

#9 Le 06/01/2008, à 15:18

$Gaël$

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Pour le côté libre et ouvert, il faut plutôt le voir comme ca, je te donne un exemple pour que ce soit plus parlant:
Ton entreprise à besoin d'un format de données particulier, vous faites donc appel à une société informatique pour vous créer un logiciel capable de traiter les données qui vous intéresse, cette société crée un format propriétaire, personne d'autre que cette société ne peut donc modifier le traitement sur ces données.
La société coule, ou elle décide d'augmenter le prix de ses services par exemple, vous être "prisonniers" de cette société.
Si la société avait créé un format libre de droits, lors d'un problème avec cette société vous auriez pu demander à une autre société de de traiter vos données sans problèmes.
J'ai pris un exemple avec un format de données particulier mais c'est applicable avec   Word ou d'autres logiciels propriétaires.


Ubuntu is an ancient african word meaning : "I can't configure Debian".

Hors ligne

#10 Le 19/01/2008, à 18:54

ypicot

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Un des ministères qui passent au libre est celui de la culture (c'est un de mes clients).

Dans le cas d'une migration MsOffice => OOo, un des points a étudier avec beaucoup d'attention est celui des macros et bidouilles des utilisateurs. C'est LE point noir dans bien des cas. Il faut donc faire un audit et évaluer les solutions de migrations, qui ne sont pas gratuites.

L'autre point noir est celui des applications propriétaires, généralement indispendables.

Il faut avoir des réponses blindées à  ces questions, car c'est là  que tu risques d'etre le plus violement attaqué.

Une migration sur qques postes est envisageable si tu as un petit groupe d'utilisateur convaincus et prets à  se retrouver "isolés"
Je te suggère une migration horizontale : d'abord Firefox/Thunderbird, puis OOo, puis les logiciels propriétaires, puis linux.

Si tu aimes le risque : tu prends une secrétaire "de base" et tu lui mets MsOffice 2007, si possible sans formation sur le ruban et autres nouveautés, et tu lui laisses un OOo dans un coin...

Yvan

Dernière modification par ypicot (Le 19/01/2008, à 18:59)

Hors ligne

#11 Le 20/01/2008, à 12:56

Kanor

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Salut
je te laisse ce lien qui peut aussi d'aider
http://www.synergies-publiques.fr/article.php?id_article=867

Hors ligne

#12 Le 21/01/2008, à 13:17

Adesfire

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Salut,
pour ma part, j'ai fait le tour des "embûches" qu'impose le passage au libre, et depuis je n'ai toujours pas franchi le cap.

Pourquoi ? je l'ai déja dit pas mal de fois sur ce forum, les administration utilisent des choses qui n'existent pas dans le libre :

- Ciel compta (je sais qu'il existe des alternatives, mais changer le logiciel de compta d'une administration qui tourne depuis des années avec, c'est comme leur demander de donner un rein)

- Le PHOTOCOPIEUR, après la compta c'est le deuxième élément le plus important, comment faire pour garder la face quand la super solution libre que tu vas installer n'est pas capable d'imprimer en recto-verso un document avec les marges "qui vont bien" tout en agraphant le tout à  la fin ? Avec un pilote en FR s'il vous plait ? Bein oué, toi et moi on sait s'en passer, faire sans, ou se débrouiller avec, mais pas JeanMarc du bureau d'études qui n'a pas que ça à  faire dans la journée ni la gentille secrétaire qui doit imprimer 150 document de 45 pages dans la matinée.

Après ça, c'est les problèmes de compatibilité de certains documents reçus d'autres administrations, la difficultés de récupérer ses propres documents "complexes" conçu sous MSOFFice, etc. mais finalement c'est peanuts

Alors non, je ne dit pas qu'il faut pas y passer ni essayer, je dit que c'est aussi dur que d'apprendre aux éléphants à  marcher sur des oeufs tout en chantant la Marseillaise.

En ce moment, j'ai pris le problème différemment, j'essaie de supprimer des serveurs toute traces de windows, la je commence avec la sauvegarde des fichiers sous Linux, puis demain je vais tenter de basculer mails  sous Ubuntu avant qu'il ne découvre les (biens meilleures) fonctions d'outlook+exchange (oui car pour le moment ils ne s'en servent pas). Après il restera à  faire disparaà®tre Office (mal barré avec les jeunes recrues qui s'éclatent à  synchroniser leur palm/téléphone-portable-appareil-photo-cafetière reçus à  Noà«l et outlook 2007 qui pointe son nez sur les nouveaux postes de notre administration.

Dur la vie d'artiste big_smile

Hors ligne

#13 Le 21/01/2008, à 13:29

iuchiban

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

L'argument de Gael, est je pense un des meilleurs arguments.
En effet, Microsoft dans sa généralité, est une société cà´tée en bourse.
En tant que telle, elle est potentiellement sujette à  un soucis financier.
Donc si éventuellement (on peut rêver) Microsoft venait à  couler, tout le support des formats propriétaires aussi bien au niveau des documents que du système et des protocoles utilisés, coule avec.

Avec des formats libres, tu trouves une SSLL (Société de Services en Logiciels Libres) et elle te reprend ton système d'information sans problème.

Alors oui, au niveau des licences, tu y gagnes largement avec un GNU/Linux - OOo - Evolution (0€).
Oui, tu y perds en temps de formation des utilisateurs - administrateurs trop habitués à  Windows.
Au niveau du support, ben c'est ex-aequo : Microsoft, c'est impeccable, mais tu raques ton portefeuille pour toute intervention. SSLL, tu peux trouver moins cher, mais ca peut prendre plus longtemps.

La pérennité du matériel c'est bien aussi.
Je vous rappelle que Microsoft suspendra la vente de WinXp au 30jun de cette année, donc passage à  Vista, donc passage de tous les postes à  Core2Duo, 1Go de RAM mini pour ouvrir OFFICE 2007.
GNU/Linux : 1GHz, 512Mo de RAM --> Roxxor tongue


C'est depuis que Chuck Norris a laissé la vie sauve à un manchot que l'on dit que Linux est libre.

Chuck Norris n'a pas besoin d'éditer son premier message pour ajouter [Résolu]. Chuck Norris est toujours [Résolu], quoi qu'il arrive.

Hors ligne

#14 Le 24/01/2008, à 19:56

Nifux

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Déjà une adresse sur les migrations administratives

http://chl.be/migrations/

Hors ligne

#15 Le 25/01/2008, à 23:24

fred_tahiti

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Salut,

Un argument incontournable :

Logiciel propriétaire = argent qui va dans une multinational hors frontière et  même hors Europe.
Logiciel Libre = argent qui sera déboursé (si il y lieu) sera à  100 % local = création d'emploi

imaginons une administration qui à  3.000 postes.
cette administration paye tous les ans un contrat locatif pour maintenir à  jour sa suite office (MS office en l'occurrence, arrétons de nous voiler la face !).

le contrat est de 300 € / an / poste  => soit 3.000 x 300 € = 900.000 €
Vous lisez bien 900.000 € par an ... soit (900.000 (1.200 € / mois  X 12)) =>   62 emplois à  1.200 € / mois.

Donc une administration qui utilise MS Office au lieu de OOo,  met au chà´mage 1 personne par  50 poste environs.

50 postes avec MSoffice = 1 chà´meur  ....  vive le propriétaire.
Cela est une constante vérifiable et vérifié !

Hors ligne

#16 Le 26/01/2008, à 03:12

roger64

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Jemico a écrit :

Si tu parles anglais, cherche dans Google "total cost of owning" sinon tente ta chance en français

Bon courage

ownership smile

Hors ligne

#17 Le 27/01/2008, à 13:26

Nifux

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

vu sur http://www.adealis.net, le prix d'une licence Vista business mise à  jour Windows XP pro est de 115.68€ OEM

Hors ligne

#18 Le 27/01/2008, à 14:04

$Gaël$

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Je ne sais pas si mettre en avant le prix du propriétaire  pour faire l'apologie du libre soit un bon choix, je pense que c'est seulement un point appréciable et que le libre a d'autres arguments plus convaincants a mettre en avant


Ubuntu is an ancient african word meaning : "I can't configure Debian".

Hors ligne

#19 Le 27/01/2008, à 14:13

Nifux

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Je pense que le prix est un argument d'entrée. On ne peut pas lutter contre le poids des habitudes uniquement par des arguments philosophiques. Bref parler de prix c'est susciter déjà  l'intérêt. Après on embranche sur la philosophie et les qualités techniques concrètes.

Hors ligne

#20 Le 27/01/2008, à 15:35

$Gaël$

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Nifux a écrit :

Je pense que le prix est un argument d'entrée. On ne peut pas lutter contre le poids des habitudes uniquement par des arguments philosophiques. Bref parler de prix c'est susciter déjà l'intérêt. Après on embranche sur la philosophie et les qualités techniques concrètes.

Au contraire je crois que mettre en avant le fait que des solutions libres proposent un service aussi bien voir mieux que les solutions propriétaires avec des contraintes beaucoup plus souples est intéressant.
Si on fait l'hypothèse que les solutions libres vont prendre de plus en plus d'ampleur dans le futur, on peut imaginer que le service proposé deviendra aussi cher que les solutions propriétaires.
Certaines personnes sont d'avantages rassurées de payer quelque chose que de l'avoir gratuit tongue
Plus sérieusement je crois que les entreprises sont prêtes à payer pour quelque chose qui vaut le coup (coût ? big_smile)


Ubuntu is an ancient african word meaning : "I can't configure Debian".

Hors ligne

#21 Le 27/01/2008, à 15:59

Nifux

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Il faut être plus précis dans ton argumentation.

Ce n'est pas avec ce genre d'argument que je vais pouvoir convaincre un utilisateur de windows / office / internet explorer qui lui est pleinement satisfait de l'utilisation des solutions de microsoft.

L'argument financier est d'autant plus important dans une administration qu'il ne s'agit pas d'une petite structure o๠on peut adapter un individu à  des solutions libres bien adaptée à  son utilisation. Par contre, l'administration est dans une situation o๠les budgets sont en baisse et o๠le gouvernement demande de faire attention aux deniers publics.

Enfin je détaille mon plan provisoire pour te montrer que l'argument financier n'est pas le nerf de mes propositions :

1. A. Démonstration de la réflexion et du passage au libre dans de nombreuses administrations afin d'appuyer sur le retard que pourrait prendre mon administration  sur les autres

B. Détail des coûts d'un passage à  Vista : Prix / ordinateur, antivirus, notion d'obesiciel et nécessité de mettre à  jour les configurations matérielles, stratégie de vente par fin de support sans réel avantages comparatifs

2. A. Philosophie du libre qui garantie la sécurité, la stabilité, la réactivité, l'adaptabilité

B. Exemples concrets d'utilisation logiciel : firefox (recherche améliorée, suivi de pages dynamiques, nombreuses extensions pratiques = meilleur gestion de la veille documentaire), Open office (format pérenne, ouverture de tous les formats, sécurisation et verrouillage des documents via le pdf), Thunderbird (meilleur gestion multi comptes email)... Accès à  d'autres logiciels moins utilisés (The Gimp).

3. A. Proposition de migration (logiciel intégral ou en coopération, intégrale système d'exploitation)

B. Rà´le de l'investissement à  long terme (valorisation de l'indépendance technologique administrative, développement de coopération interadministrative, ne pas compter sur des économies à  cours terme qui serviront pour la formation des utilisateur).

Je ne rentre pas dans le détail mais voilà  en gros à  quoi je pense pour la structure.

Hors ligne

#22 Le 27/01/2008, à 16:47

$Gaël$

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Présenté comme ca je le trouve très bien ton plan !:)

Je voulais seulement dire que présenter le libre comme "c'est bien c'est gratuit" n'est pas la solution (je pense), ce n'est pas ce que tu fais, personnellement je n'ai rien à  dire.
Je ne développe pas d'avantage mon argumentaire car je n'ai pas vraiment d'exemple c'est plus un ressenti de ma part, je ne me considère pas qualifié dans ce domaine pour pouvoir développer et je n'ai de plus aucune expérience dans ce domaine.Désolé.


Ubuntu is an ancient african word meaning : "I can't configure Debian".

Hors ligne

#23 Le 27/01/2008, à 16:59

Nifux

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Parfis on est convaincu mais quand il s'agit de convaincre les décideurs il faut des arguments concrets et de poids. Et malheureusement l'argent est un de ces arguments smile

en tout cas, merci quand même pour tes mises en garde. Les freesoftwares ne sont pas des freewares et il faut en effet le souligner

Dernière modification par Nifux (Le 27/01/2008, à 16:59)

Hors ligne

#24 Le 27/01/2008, à 17:00

Pruls

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Bonjour,

je ne sais pas dans quelle administration tu es ni à  quel niveau tu peux argumenter mais pour un élu, pouvoir se présenter comme étant moderne, pragmatique et socialement investi est important.

Les coûts récurrents représentent une manne d'emplois comme l'a très bien expliqué fred_tahiti, et cela peut représenter un argument particulièrement fort en ces temps troublés...

Sinon, dans ta présentation, gaffe à  ne pas noyer les arguments phares par une multitude de points. Je sais plus qui disait que si on se sent obligé de donner une longue liste d'argument, c'est que ca tient pas debout...

J'en profite pour diffuser une video sur les présentations, même si de ce que je comprends, ton argumentaire ne sera pas oral.

@+

Dernière modification par Pruls (Le 27/01/2008, à 17:01)


Pourquoi pas Vous?

Hardy
Aspire 5315

Hors ligne

#25 Le 03/02/2008, à 13:24

Nifux

Re : Arguments pour provoquer une migration dans une administration

Des arguments qui tombent bien :

Le rapport Attali et les logiciels libres
   <http://bartmann.blogspot.com/2008/01/le … ciels.html>

Luc BARTMANN, Jan 23, 2008 15:22:00 GMT

Le rapport de la Commission pour la libération de la croissance
française, dit "rapport Attali", téléchargeable ici
<http://www.ouest-france.fr/Le-rapport-A … _actu.html>
sur le site du journal Ouest-France, qui vient d'être remis aujourd'hui
au Président de la République, comporte 300 propositions qui vont
certainement alimenter la chronique médiatique, puis parlementaire, des
prochains mois. Il n'est bien entendu pas question ici de commenter ces
propositions, mais il m'a paru d'ores et déjà  intéressant de relever
que, une fois n'est pas coutume, le monde des logiciels open source n'a
pas été oublié. Le rapport en fait la promotion et incite notamment à 
les intégrer, dans le souci d'une saine concurrence, dans les appels
d'offres publics, ce qui n'est pas, il faut bien le reconnaà®tre, la
pratique dominante des collectivités territoriales encore très captives
des acteurs du monde des logiciels propriétaires.

L'extrait :

"Dà‰CISION 58

Promouvoir la concurrence entre logiciels propriétaires et logiciels «
libres ».

Le patrimoine d’applications dites « libres » ou « open source », créées
par une communauté active, représente l’équivalent de 131 000
années/hommes, dont pratiquement la moitié provient de programmeurs
européens. Si le coût virtuel en est de 12 Md €, le coût réel est de 1,2
Md € et les communautés de logiciels libres s’engagent gracieusement à 
proposer en continu des améliorations et des applications. Le logiciel
libre induit une économie moyenne de 36 % en recherche et développement
pour les entreprises utilisatrices. Il permet de créer une concurrence
pour les logiciels propriétaires, dont les avantages sont différents.
Leur part de marché n’est aujourd’hui que de 2 % (avec une croissance
annuelle de 40 %) contre 98 % pour les logiciels dits « propriétaires ».

Pour développer la concurrence, une série d’actions est nécessaire :

• Promouvoir la concurrence entre les logiciels propriétaires et les
logiciels libres dans les appels d’offres, notamment publics. Un
objectif de 20 % des applications nouvellement développées ou installées
au profit du secteur public en open source pourrait être fixé à 
l’horizon 2012.

• Considérer fiscalement, comme aux à‰tats-Unis, les aides aux
communautés des logiciels libres comme du mécénat de compétence.

• Exiger, à  un niveau européen dans le cadre de la politique de la
concurrence entre solutions logicielles, la fixation de normes
internationales garantissant l’interopérabilité entre logiciels libres
et les logiciels propriétaires, en priorité."


---------------------------
Par ailleurs, la gendarmerie nationale passe à  ubuntu.
http://forum.kubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=187366


---------------------------
@Pruls : non je ne pense pas qu'un excès d'arguments soient néfastes mais il faut qu'ils ne soient pas redondants et faibles. Enfin, il faut qu'ils soient bien regroupés dans la structure de l'argumentation.
C'est le BABA du style argumentaire.

Hors ligne

Haut de page ↑