Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

L'équipe des administrateurs et modérateurs du forum vous invite à prendre connaissance des nouvelles règles.
En cas de besoin, vous pouvez intervenir dans cette discussion.

Ubuntu 18.04 LTS
Ubuntu-fr propose des clés USB de Ubuntu et toutes ses « saveurs » ainsi qu'un magnifique t-shirt pour cette toute nouvelle version d'Ubuntu !

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 09/09/2018, à 11:18

ngux

Partage de dossiers. Quand est-ce qu'Ubuntu sort de la cave ?

Coup de gueule !
Le partage de dossiers sur Ubuntu c'est la préhistoire !

Il n'est pas installé en natif sur l'OS ! (on croit rêver!)
Il n'est pratiquement pas possible de se passer  de la ligne commande
(samba qui pourrait le faire en GUI marche très mal dès le lancement il faut ouvrir le terminal pour debuguer et creer  sudo touch /etc/libuser.conf. Plus largement C'est la fête du bug ! )
Je me trompe ?
Et on voudrait faire d'Ubuntu un OS grand public ? Il y encore beaucoup de travail...

Dernière modification par ngux (Le 09/09/2018, à 12:08)


18.04 LTS sur MSI CR62-6ML et autres...

Hors ligne

#2 Le 11/09/2018, à 12:34

kholo

Re : Partage de dossiers. Quand est-ce qu'Ubuntu sort de la cave ?

salut,
en fait de partage de fichiers, tu parles de Samba.
pour ne pas avoir de problèmes avec Samba, je n'utilise pas Samba !

je prends un linux, ssh et ftp et j'ai mon partage de fichier avec un serveur centralisé !
... et aucun soucis !

Hors ligne

#3 Le 11/09/2018, à 14:09

LeJediGris

Re : Partage de dossiers. Quand est-ce qu'Ubuntu sort de la cave ?

Salut,

J'espère que tu plaisantes, la préhistoire c'est Lan Manager (1985, origine IBM) qui est devenu CIFS puis SMB, protocole windows qui oblige à avoir Samba sur une machine Linux pour partager des fichiers.
Coté Linux on a bien d'autres moyens comme nfs par exemple (1984, origine Sun) qui, dans à partir de sa version 4, utilise un protocole RPC/OSI bien mieux sécurisé et standard.

Linux possède gratuitement un serveur/client SMB qu'il m'a fallu trois clics et un reboot pour installer sans une seule ligne de commande...
Windows n'a pas (sauf dans sa "chère" version "entreprise") de client nfs... et sinon bon courage pour en trouver un gratuit et qui marche parfaitement.

A+


%NOINDEX%
Matos Asus Zenbook 3 Deluxe UX490
"Home Made" Monstro: core i7 2600+16Go de mémoire+SSD C300 128Go SATAIII+MoBo Asus P8P67 DeLuxe avec Mint 18.3
+ "Terminator", Pentium 4 avec velociraptor, A la niche, place au Core 2 2660 aussi sous Mint 18.3, Freebox Revolution

Hors ligne

#4 Le 16/09/2018, à 02:12

Dafyd

Re : Partage de dossiers. Quand est-ce qu'Ubuntu sort de la cave ?

Attention quand même en comparant CIFS et NFS.... bien qu’étant un UNIXien convaincu, l’un des deux est bien meilleur que l’autre. Meilleures performances, meilleur support de la perte de réseau, pas basé sur l’antique rpcbind et son portmap, etc.... Je rêve d’un NFS aussi bon que CIFS, ça me simplifierai la vie au taf.

Hors ligne

#5 Le 16/09/2018, à 10:40

rogn...

Re : Partage de dossiers. Quand est-ce qu'Ubuntu sort de la cave ?

ngux a écrit :

Coup de gueule !
Le partage de dossiers sur Ubuntu c'est la préhistoire !

Il n'est pas installé en natif sur l'OS ! (on croit rêver!)
Il n'est pratiquement pas possible de se passer  de la ligne commande
(samba qui pourrait le faire en GUI marche très mal dès le lancement il faut ouvrir le terminal pour debuguer et creer  sudo touch /etc/libuser.conf. Plus largement C'est la fête du bug ! )
Je me trompe ?
Et on voudrait faire d'Ubuntu un OS grand public ? Il y encore beaucoup de travail...

roll C'est quoi ce troll ?

Ubuntu partage ses dossiers depuis longtemps et il le fait très bien, seulement il faut se renseigner avant de se lancer dans n'importe quoi.


Manjaro XFCE / Xubuntu 18.04 (rollback from 18.10 Ubuntu Mate).
Le mariage homo pourrait être une bonne chose si Kim et Donald s'entendent bien.

Hors ligne