Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails)

#1 Le 19/09/2010, à 19:00

Heliox

[astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Bonjour à tous,


Attention cette astuce n'est en aucun cas un tutoriel sur le surfréquençage (communément appelé overclocking).
Ce tutoriel respecte les limitations de fréquence imposées par le constructeur de votre processeur et ne fait donc pas sauter la garantie de votre matériel (si tant est qu'il soit encore sous garantie tongue).

Matériel requis et explications
Depuis quelques années (2003-2004), tous les processeurs depuis les Intel Pentium M et les AMD Athlon 64 sont capables de changer dynamiquement de fréquence par paliers pour réduire la consommation électrique et sa principale conséquence : l'échauffement du matériel. Cette technologie nommé "SpeedStep" chez Intel et "Cool'n'Quiet" chez AMD.


Avertissement a écrit :

Pour continuer ce tutoriel il faut obligatoirement un processeur compatible qui supporte une de ces technologies, les possesseurs de processeurs plus anciens peuvent passer leur chemin, cette astuce ne pourra pas fonctionner. Si votre ordinateur date d'après 2004, son processeur doit être très probablement compatible. Si vous ne savez pas ou avez des doutes, identifiez votre processeur avec la commande :

cat /proc/cpuinfo

et cherchez des informations sur le Web (Wikipédia est complet sur ce sujet) et/ou demander de l'aide sur un forum (de préférence) spécialisé.


Aujourd'hui, les noyaux Linux fournis par nos distributions sont compatibles avec ces deux technologies et les utilisent par le biais de "politiques" (nommées "governors" en anglais) appliquées au processeur. Ces politiques correspondent à un comportement que le noyau impose au processeur pour répondre à divers besoins ; ces politiques sont :

  • ondemand (= sur demande) : politique appliquée par défaut par le noyau qui utilise la fréquence la plus basse en temps normal et la hausse progressivement lorsque les programmes en ont besoin.

  • performance (= perfomance) : politique qui utilise toujours la fréquence maximale du processeur, quelle que soit la situation

  • powersave (= économie d'énergie) : politique semblable à ondemand mais qui est beaucoup plus conservatrice face à la montée en fréquence. Le changement ne se fera que lorsque le taux d'utilisation du processeur à sa fréquence la plus basse arrivera à saturation (utile en cas de batterie très faible).

  • conservative (= conservateur) : politique contraire à performance qui utilisera toujours la fréquence la plus basse quelle que soit la situation.

  • userspace (= défini par l'utilisateur) : politique qui applique la fréquence choisie par l'utilisateur selon les paliers disponibles.


Motivation et objectifs
Prenons un exemple concret basique : Mon plus-tout-jeune processeur AMD Athlon 64 X2 4600+ a 5 différents paliers disponibles :

  • 1Ghz (1er palier)

  • 1,80Ghz (2ème palier)

  • 2Ghz (3ème palier)

  • 2,2Ghz (4ème palier)

  • 2,4Ghz (5ème et dernier palier)

Le noyau configure par défaut sa politique ondemand ayant comme fréquence minimale le premier pallier et comme fréquence maximale le dernier pallier. Ce comportement est le plus intéressant car il constitue un bon équilibre entre les économies d'énergie et le confort de l'utilisateur.
Mais la période entre le lancement de l'application, le changement de fréquences et l'ouverture de la fenêtre de l'application, peut paraître longue car la fréquence par défaut est trop basse pour traiter rapidement la demande et le changement de fréquence que devrait appliquer le noyau pour accélérer le tout tarde à se faire. Apparaissent donc (entre autres) des fenêtres vides qui tardent à se charger et des effets d'apparition saccadés (visibles lorsque le compositeur graphique Compiz/KWin est activé). Parmi les symptômes que je constate sur mon ordinateur :

  • saccades et ralentissement lors du défilement de pages Web avec Firefox (surtout les pages avec des images ou des tableaux).

  • saccades de Compiz lors de l'effet de minimisation des fenêtres.

  • lenteur dans l'ouverture d'applications comme Nautilus, VLC, etc. Rhythmbox par exemple, après avoir cliqué sur l'icône dans le menu Gnome, la fenêtre apparaît après une animation de Compiz saccadée, mais cette fenêtre apparaît avec un fond vide, gris uni le temps d'une seconde, avant d'apparaître avec son affichage "normal"

Cependant mon problème est déjà connu et une solution existe déjà : un applet pour le bureau Gnome qui permet la sélection manuelle de la fréquence du processeur (la solution a été proposée à de maintes reprises sur ce forum), autrement dit : passer du gouvernor "ondemand" à "userspace".
Alors pourquoi ne pas garder cette méthode ? Tout simplement car elle présente un inconvénient : En sélectionnant "userspace", le processeur est bloqué à la fréquence sur lequel vous l'avez réglé. Les conséquences sont doubles : d'une part lorsque le système a besoin de plus de puissance, la fréquence restera bridée ; d'autre part lorsque le système sera au repos la fréquence ne diminuera pas et restera à un niveau élevé, ce qui fera chauffer votre processeur et risque de l'user prématurément.
Une autre solution existe aussi : régler votre processeur sur sa fréquence maximale. Comme ça, pas de problème de latence, le processeur est utilisé à son maximum (si tant est qu'il soit suffisamment puissant à 100%). Mais en plus de l'user plus rapidement, vous vous condamnez à avoir un ventilateur qui souffle de manière bruyante et continue, à voir la température de votre pièce augmenter et à voir votre facture électrique augmenter (pas écologique ni économique)…

Je propose deux astuces efficaces qui permettent de changer le problème initial sans avoir les inconvénients des autres solutions :

  • La première consiste à augmenter la sensibilité du governor ondemand pour que le noyau accède plus rapidement aux hautes fréquences de votre processeur et que vous conserviez la fréquence minimale de votre processeur (bon pour l'écologie et les économies).

  • La seconde solution permet d'aller plus loin et de conserver le changement de fréquence dynamique via le governor "ondemand" tout en choisissant la fréquence minimale (et si besoin la fréquence maximale du processeur) parmi les paliers supportés par votre processeur. Pour reprendre mon exemple ci-dessus, la fréquence minimale de mon processeur de 1Ghz (1er pallier) est passée à 1,8Ghz (2ème pallier). Cette augmentation de 800Mhz bien qu'anodine à première vue a quand même réduit la lourdeur de chargement et amélioré la fluidité des effets Compiz.

Les solutions ont été testées avec succès sur Debian 6.0 Squeeze et Ubuntu 10.04 Lucid Lynx, et Fedora 14 et 15, toutes sur architectures x86 64 bits.
Aussi je vous conseille d'abord de tester la première solution, de la tester longuement, et, si elle ne vous satisfait pas d'annuler les modifications et de tester la seconde solution.

Avertissement a écrit :

Je vous précise que les commandes suivantes sont à saisir à vos risques et périls, une configuration déraisonnable peut être préjudiciable à votre ordinateur, notamment votre processeur, voire à votre matériel, prenez vos responsabilités !

La première étape consiste à installer le programme cpufrequtils qui permet de gérer les governors du noyau (logiciel disponible sous licence libre GPL, disponible dans le dépôt principal d'Ubuntu, Debian et Fedora).

# aptitude install cpufrequtils

ou avec le clique-installation automatique (Ubuntu uniquement) : cpufrequtils
Puis redémarrer obligatoirement.

PREMIÈRE ASTUCE : CHANGER LA SENSIBILITÉ

Indication a écrit :

le symbole # précédant une commande indique qu'elle doit être entrée en tant que super-utilisateur. Pour Ubuntu, il faut saisir sudo avant la commande.

Éditez le fichier /etc/rc.local :

# nano /etc/rc.local

puis, si vous avez un processeur double-cœur collez le contenu suivant à la fin du fichier, avant la ligne "exit 0"

echo 30 > /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/ondemand/up_threshold
echo 30 > /sys/devices/system/cpu/cpu1/cpufreq/ondemand/up_threshold

pour les processeur mono-cœur :

echo 30 > /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/ondemand/up_threshold

Redémarrez et constatez le changement plus agressif de fréquence ! smile


SECONDE ASTUCE : CHANGER LA FRÉQUENCE MINIMALE

Il faut déterminer les paliers de fréquence supportés par votre processeur.
La commande suivante est à entrer dans la console, attention les résultats sont exprimés en Hertz (Hz) :
Dans le cas d'un processeur multi-cœur (dual/tri/quad core) et/ou multi-thread (Intel HyperThreading) :

$ cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies

Dans mon cas, j'ai pris la première ligne et la console m'a renvoyée ça :

2400000 2200000 2000000 1800000 1000000

(C'est d'ici que j'ai tiré les quatre paliers donnés dans mon exemple ci-dessus)

Gardez vos valeurs dans le terminal dans un coin de l'écran et ouvrez-en une autre fenêtre (ou un nouvel onglet) pour poursuivre.

Ensuite il faut modifier le fichier de configuration de cpufrequtils /etc/init.d/cpufrequtils avec les droits superutilisateur.
(Attention le fichier diffère selon Debian/Ubuntu/dérivés et Fedora) :

  • Pour Debian/Ubuntu :

    # nano /etc/init.d/cpufrequtils
  • Pour Fedora :

    # nano /etc/sysconfig/cpuspeed

(Dans ces commandes, vous pouvez remplacer l'éditeur en mode console nano par gedit pour Gnome. kwrite voire kate pour KDE)

Dans ce fichier, allez à la ligne 42 ( big_smile ) environ et repérez l'ensemble ci-dessous :

ENABLE="true"
GOVERNOR="ondemand"
MAX_SPEED="0"
MIN_SPEED="0"

À ce moment, il faut entrer les données de votre choix parmi les résultats retournés par l'autre console, normalement toujours ouverte si vous avez bien suivi.
Il est tout de même conseillé de conserver une fréquence minimale pas trop élevée et raisonnable. Veillez aussi à copier et à coller avec exactitude les résultats donnés par l'autre console.


Avertissement a écrit :

Une fréquence haute = consommation électrique plus importante = échauffement plus important = durée de vie du processeur réduite.
Cette règle dépend de la finesse de gravure de votre processeur, de votre système de refroidissement. La durée de vie d'un processeur en bonne condition est approximativement de plusieurs décenies. Plus d'information sur Google et Wikipédia


Pour comprendre les lignes du fichier ci-dessus :

  • GOVERNOR="…" = le comportement appliqué au démarrage de l'ordinateur (cf. le début du message)

  • MAX_SPEED="…" = la vitesse maximale du processeur

  • MIN_SPEED="…" = la vitesse minimale du processeur (vitesse = fréquence).


Dans mon cas, voila ce que j'ai mis :

ENABLE="true"
GOVERNOR="ondemand"
MAX_SPEED="2400000"
MIN_SPEED="1800000"

Il suffit, pour terminer, d'enregistrer le fichier, de quitter l'éditeur et de redémarrer l'ordinateur.


Exemples d'utilisation
On peut imaginer deux scénarios dans lesquels cette solution peut s'avérer utile :

  • L'utilisateur qui veut conserver le changement de fréquence dynamique mais qui souhaite une vitesse minimale supérieure à la vitesse minimale proposée par défaut pour s'affranchir de la lourdeur issue de l'utilisation de la fréquence minimale par défaut (c'est mon cas, désormais en vitesse minimale j'ai 1,8GHz au lieu de 1GHz).

  • L'utilisateur qui veut brider la vitesse maximale de son processeur tout en conservant le governor ondemand, peut être utile pour un serveur qui souhaite pouvoir s'adapter à une montée en charge tout en conservant un certain contrôle sur les fréquences utilisées (si le système de refroidissement est défaillant, inefficace ou trop bruyant face à une fréquence trop élevée…).


Conclusion
J'espère que j'ai été assez clair dans la méthode à suivre et dans les explications; depuis que j'ai modifié la fréquence minimale de base, la plupart des problèmes que j'ai énuméré ci-dessus a disparu.
Si vous avez ou si vous voyez le moindre problème ou la moindre erreur, n'hésitez pas à corriger.
En espérant que cette astuce puisse être utile, à tous ceux qui sont dans le même cas que moi et qui épluchent désespérément le Web à la recherche d'une solution.

Voilà, c'est fini.

Bonne journée smile

Dernière modification par Heliox (Le 26/06/2011, à 09:52)

#2 Le 19/09/2010, à 21:19

BobJimKurt

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

merci pour l'astuce smile

je test ça, on verra si je sent un changement notable wink


Asus P5K pro - E8400  @ 3.00GHz - 3Go - Radeon HD 3870 - Ubuntu 14.04 - Gnome Fallback

Hors ligne

#3 Le 20/09/2010, à 15:55

grouby

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Hello,

ou plus simplement, laisser en mode "ondemand" et modifier le seuil de % d'utilisation cpu a partir de laquelle le noyau augmente la fréquence.

Je ne me rappelle pas la valeur par défaut (60% je crois), mais en mettant 35 ou 40%, le ondemand est bien bien plus réactif.
Pour faire ça, modifier en root '/etc/init.d/ondemand'

puis modifier/ ajouter ceci:

PATH=/sbin:/usr/sbin:/bin:/usr/bin
#modif HERE
MAXLEVEL=35

. /lib/init/vars.sh
. /lib/lsb/init-functions

case "$1" in
    start)
        start-stop-daemon --start --background --exec /etc/init.d/ondemand -- background
        ;;
    background)
    sleep 60 # probably enough time for desktop login

    for CPUFREQ in /sys/devices/system/cpu/cpu*/cpufreq/scaling_governor
    do
        [ -f $CPUFREQ ] || continue
        echo -n ondemand > $CPUFREQ
    done

    #added HERE
    for CPU_THRESHOLD in /sys/devices/system/cpu/cpu*/cpufreq/ondemand/up_threshold
    do
        [ -f $CPU_THRESHOLD ] || continue
        echo -n $MAXLEVEL > $CPU_THRESHOLD
    done
    #end added


    ;;
    restart|reload|force-reload)
        echo "Error: argument '$1' not supported" >&2
        exit 3
        ;;
    stop)
        ;;
    *)
        echo "Usage: $0 start|stop" >&2
        exit 3
        ;;
esac

puis rebooter wink

Dernière modification par grouby (Le 20/09/2010, à 15:57)

Hors ligne

#4 Le 20/09/2010, à 19:39

Pichov

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

ça ne marche pas !!!

gilles@gilles-linux:~$ sudo aptitude install cpufrequtils
E: Impossible de verrouiller /var/lib/dpkg/lock - open (11: Ressource temporairement non disponible)
E: Impossible de verrouiller le répertoire d'administration (/var/lib/dpkg/). Il est possible qu'un autre processus l'utilise.
Lecture des listes de paquets... Fait
Construction de l'arbre des dépendances       
Lecture des informations d'état... Fait
Lecture de l'information d'état étendu       
Initialisation de l'état des paquets... Fait
E: Impossible de verrouiller /var/lib/dpkg/lock - open (11: Ressource temporairement non disponible)
E: Impossible de verrouiller le répertoire d'administration (/var/lib/dpkg/). Il est possible qu'un autre processus l'utilise.

et après:

gilles@gilles-linux:~$ cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies
cat: /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies: Aucun fichier ou dossier de ce type

Faut-il redémarrer Linux ?

Hors ligne

#5 Le 20/09/2010, à 20:04

Heliox

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Meuh non, il n'y a pas d'erreur du système ni de mes commandes à proprement parler, c'est juste que ton gestionnaire de paquets est déja occupé.
N'es-tu pas en train de faire des mises à jour, installer un quelqconque apquet en mpême temps ou alors as-tu Synaptic d'ouvert en même temps ?
Ferme-le (les) puis réessaie

Cette "erreur" est connue, c'en est pas une tongue


@grouby : merci pour ton astuce, mais j'ai pas de fichier /etc/init.d/ondemand, erreur de dossier ou j'ai loupé un truc ? hmm

Dernière modification par Heliox (Le 20/09/2010, à 20:13)

#6 Le 20/09/2010, à 20:20

grouby

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

ben c'est qu'il faut que tu le crée alors :-)

cd /etc/init.d
vi ondemand (ou gedit)
chmod a+x ondemand

Hors ligne

#7 Le 15/10/2010, à 18:53

Sebco

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Bonsoir à tous.
Manip très interressante...Surtout pour les Cpu qui commence à dater. Y a-t-il eu des retour? Observe-t-on de réel changement ?

Une question me taraude (désolé du retard de mon post, je suis tomber sur ce topic un peu par hasard..).
Dans mon cas, après intallation de cpufrequtils, pour connaitre les fréquence supporté par mon cpu, voila ce que me retourne le terminal après la commande

cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies

----->

cat: /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies: Aucun fichier ou dossier de ce type

Effectivment en regardant dans le dossier devices ----> ben rien de rien concernant cpu ....
est-ce que par hasard c'est normal ??? C'est quoi qu'j'ai pas bon ? big_smile


.*´¨;)  -->Pour les problemes http://chat.jabberfr.org/muckl_int/index.php?room=ubu-personnalisation
¸.•´¸.•´¨;)¸.•*¨;)-->Le site  http://penguincape.org/
(¸.•´ (¸.•´ .•´ : (´¸.•*´¯`*•~--> Wiki --> http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/personnalisation_cubemodel_wallpaper_dynamique_et_usplash
Hanoi - VIETNAM

Hors ligne

#8 Le 16/10/2010, à 09:43

titou345

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Je test parce qu'avec mon AMD64 3200+ je suis à la ramasse même comparé à toi ^^


Machin a dit truc-bidule.
Bref, moi je suis cultivé quoi.

Hors ligne

#9 Le 16/10/2010, à 13:23

Omnisilver

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Hello,

Astuce qui semble très utile, je l'expérimenterai sur le dinosaure qui m'a servi d'ordinateur pendant 8 ans smile

Hors ligne

#10 Le 16/10/2010, à 15:46

Heliox

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

@grouby :
Ton astuce est une bonne alternative sans doute plus économe, merci smile

@Sebco :
Étrange, peut-être ton processeur ne supporte-t-il pas le changement dynamique de fréquence ?  Je rappelle que le support du changement de fréquence (AMD Cool'n'Quiet ou Intel SpeedStep) est necessaire !
Que te renvoie la commande :

cat /proc/cpuinfo

Dernière modification par Heliox (Le 16/10/2010, à 16:15)

#11 Le 29/11/2010, à 14:45

Heliox

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Bon, c'est du déterrage archéologique, mais je propose une adaptation de la méthode pour les utilisateurs de Fedora, j'ai testé directement sur Fedora 14 "Laughlin" x86_64 :

Pas besoin d'installer de paquet, ouvrez simplement un terminal en mode superutilisateur et saisissez-ceci :

nano /etc/sysconfig/cpuspeed

Allez à la ligne 37, et remplissez les champs "MAX_SPEED=" et "MIN_SPEED=" selon votre choix et les capacités de votre processeur.
Pour rappel, les fréquences possibles peuvent être affichées via la commande :

cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies

Enregistez le fichier (ctrl + x), puis redémarrez votre système avec la commande :

reboot

Voila bonne journée smile

Dernière modification par Heliox (Le 01/12/2010, à 18:43)

#12 Le 30/05/2011, à 16:43

Heliox

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Sebco a écrit :

Bonsoir à tous.
Manip très interressante...Surtout pour les Cpu qui commence à dater. Y a-t-il eu des retour? Observe-t-on de réel changement ?

Une question me taraude (désolé du retard de mon post, je suis tomber sur ce topic un peu par hasard..).
Dans mon cas, après intallation de cpufrequtils, pour connaitre les fréquence supporté par mon cpu, voila ce que me retourne le terminal après la commande

cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies

----->

cat: /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies: Aucun fichier ou dossier de ce type

Effectivment en regardant dans le dossier devices ----> ben rien de rien concernant cpu ....
est-ce que par hasard c'est normal ??? C'est quoi qu'j'ai pas bon ? big_smile

Je crois que je viens de trouver pourquoi ça marche pas pour toi : n'aurais-tu pas un processeur monocœur ? big_smile
Quand je donne la commande :

cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies

Elle concerne que les processeurs ayant plus d'un seul cœur : dans le 5ème dossier "cpu", il y a "cpu0" et "cpu1" qui correspondent aux deux cœurs. Or je présume que tu n'as qu'un cœur, tu ne devrais pas avoir le dossier "cpu0", d'où l'erreur et le message qui de dit qu'il ne trouve aucun dossier !
Mais ça devrais être facilement adaptable, tu devrais essayer la commande suivante :

ls /sys/devices/system/cpu/

Poste le résultat et j'adapterai en conséquence.

Je suis quasi-sûr que ça doit être quelque chose comme :

cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies

Dernière modification par Heliox (Le 26/06/2011, à 13:46)

#13 Le 31/05/2011, à 16:06

Regression

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

grouby a écrit :

Hello,

ou plus simplement, laisser en mode "ondemand" et modifier le seuil de % d'utilisation cpu a partir de laquelle le noyau augmente la fréquence.

Je ne me rappelle pas la valeur par défaut (60% je crois), mais en mettant 35 ou 40%, le ondemand est bien bien plus réactif.
Pour faire ça, modifier en root '/etc/init.d/ondemand'

puis modifier/ ajouter ceci:

PATH=/sbin:/usr/sbin:/bin:/usr/bin
#modif HERE
MAXLEVEL=35

. /lib/init/vars.sh
. /lib/lsb/init-functions

case "$1" in
    start)
        start-stop-daemon --start --background --exec /etc/init.d/ondemand -- background
        ;;
    background)
    sleep 60 # probably enough time for desktop login

    for CPUFREQ in /sys/devices/system/cpu/cpu*/cpufreq/scaling_governor
    do
        [ -f $CPUFREQ ] || continue
        echo -n ondemand > $CPUFREQ
    done

    #added HERE
    for CPU_THRESHOLD in /sys/devices/system/cpu/cpu*/cpufreq/ondemand/up_threshold
    do
        [ -f $CPU_THRESHOLD ] || continue
        echo -n $MAXLEVEL > $CPU_THRESHOLD
    done
    #end added


    ;;
    restart|reload|force-reload)
        echo "Error: argument '$1' not supported" >&2
        exit 3
        ;;
    stop)
        ;;
    *)
        echo "Usage: $0 start|stop" >&2
        exit 3
        ;;
esac

puis rebooter wink

Formidable c'est exactement ce qu'il faut pour rebooster Ubuntu avec un  Athlon dual core 4600 ;-)

Heliox j'ai couplé les deux méthodes pour voir et ça marche plutot bien mais du coup le changement de fréquence reste à 1800 minimum même en mode "conservative" donc le processeur reste à 75% tout le temps même hors mode "On Demand". Ca booste mais c'est chaud par exemple pour un serveur qui tourne en permanence...Dommage qu'il n'y ai pas un pallier intermédiaire entre 1 GHz et 1.8... La méthode de Grouby donne a elle seule suffisamment de réactivité et surtout plus de fluidité ( avec un passage de 1Ghz aux palliers supérieurs progressif et beaucoup plus adéquat pour profiter de la puissance du processeur ) pour ne pas inutilement utiliser ton astuc ... pour l'instant au moins ... avec Lynx 10.04 et un ordinateur pas trop "vieux" ;-) 

Merci à vous deux pour ces bons conseils.

Dernière modification par Regression (Le 31/05/2011, à 16:14)


Ubuntu ONE... to rule them all,
One Ring to find them, One Ring to bring them all and in the darkness bind them In the Land of M..... where the Shadow$ lie...

Hors ligne

#14 Le 24/06/2011, à 16:23

Batou42

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Salut à tous,
je viens de récupérer un Inspiron 510m avec un proc Pentium M 1400mhz bloqué à 600mhz (ubuntu 11.04) j'ai essayé vos astuces rien y fait... Que faire???

Dernière modification par Batou42 (Le 24/06/2011, à 16:24)

Hors ligne

#15 Le 24/06/2011, à 19:55

Heliox

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Salut Batou42,

Dans l'ordre, tout d'abord que te renvoie la commande suivante :

cat /sys/devices/system/cpu/cpufreq/scaling_available_frequencies

?

#16 Le 24/06/2011, à 21:17

Batou42

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

le recois:
cat: /sys/devices/system/cpu/cpufreq/scaling_available_frequencies: Aucun fichier ou dossier de ce type

Hors ligne

#17 Le 25/06/2011, à 14:29

Heliox

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Bon alors je me suis planté dans la hiérarchie des dossiers alors, pour vérifier, que te renvoient les commandes :

ls /sys/devices/
ls /sys/devices/system/
ls /sys/devices/system/cpu/
ls /sys/devices/system/cpu/cpu/

Il est probable que la deuxième ou la troisième te renvoie une erreur.
Le problème est que je ne sais pas comment sont organisés les dossiers avec un processeur monocœur. Dans un multicœur il y a les dossier "cpu0" "cpu1" dans le dossier "cpu", mais faute de n'avoir un processeur monocœur il est possible que ce ne soit totalement adapté.
Poste les résultats des commandes ci-dessus s'il te plaît et je complèterai. smile

Dernière modification par Heliox (Le 25/06/2011, à 14:32)

#18 Le 25/06/2011, à 18:17

Batou42

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Voici les résultats:

dell@dell-Inspiron-510m:~$ ls /sys/devices/
breakpoint  isa          pci0000:00  pnp0  software  tracepoint
cpu         LNXSYSTM:00  platform    pnp1  system    virtual

dell@dell-Inspiron-510m:~$ ls /sys/devices/system/
clocksource  cpu  i8237  i8259  ioapic  irqrouter  machinecheck  timekeeping

dell@dell-Inspiron-510m:~$ ls /sys/devices/system/cpu/
cpu0     cpuidle     offline  possible  probe
cpufreq  kernel_max  online   present   release

dell@dell-Inspiron-510m:~$ ls /sys/devices/system/cpu/cpu/
ls: impossible d'accéder à /sys/devices/system/cpu/cpu/: Aucun fichier ou dossier de ce type

smile

Hors ligne

#19 Le 26/06/2011, à 09:49

Heliox

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Merci pour ces résultats Batou42 !
Il y a donc un dossier cpu0 dans le dossier cpu que j'avais oublié, d'où les erreurs dans les commandes. Je vais corriger le post initial.


Vérifie que tu as bien installé le paquet cpufrequtils (avec apt-get ou aptitude) :

# aptitude install cpufrequtils

Maintenant tu peux appliquer soit la première méthode (changement plus agressif de fréquences) soit la seconde (changement de la fréquence minimale de fréquence), reporte-toi aux parties relatives de mon premier post.

Si tu rencontres d'autres problèmes, n'hésite pas à reposter. smile

Dernière modification par Heliox (Le 26/06/2011, à 11:12)

#20 Le 26/06/2011, à 11:29

Batou42

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

j'aidéja installer  ceci je me suis mis e n super utilisateur et j'ai enregistrer les fichier mais sa ne marche pas... les deux ne fonctionnent pas hmm je reste a 6OOmhz coute que coute hmm je m'y suis peut etre mal pris pourtant j'ai bien fait comme indiqué ci-dessus :
#!/bin/sh
### BEGIN INIT INFO
# Provides:       cpufrequtils
# Required-Start: $remote_fs loadcpufreq
# Required-Stop:
# Default-Start:  2 3 4 5
# Default-Stop:
# Short-Description: set CPUFreq kernel parameters
# Description: utilities to deal with CPUFreq Linux
#       kernel support
### END INIT INFO
#

DESC="CPUFreq Utilities"

PATH=/usr/local/sbin:/usr/local/bin:/sbin:/bin:/usr/sbin:/usr/bin
CPUFREQ_SET=/usr/bin/cpufreq-set
CPUFREQ_INFO=/usr/bin/cpufreq-info
CPUFREQ_OPTIONS=""

# use lsb-base
. /lib/lsb/init-functions

# Which governor to use. Must be one of the governors listed in:
#   cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_governors
#
# and which limits to set. Both MIN_SPEED and MAX_SPEED must be values
# listed in:
#   cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies
# a value of 0 for any of the two variables will disabling the use of
# that limit variable.
#
# WARNING: the correct kernel module must already be loaded or compiled in.
#
# Set ENABLE to "true" to let the script run at boot time.
#
# eg:   ENABLE="true"
#       GOVERNOR="ondemand"
#       MAX_SPEED=1000
#       MIN_SPEED=500

ENABLE="true"
GOVERNOR="ondemand"
MAX_SPEED="1200000"
MIN_SPEED="1000000"

check_governor_avail() {
        info="/sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_governo$
        if [ -f $info ] && grep -q "\<$GOVERNOR\>" $info ; then
                return 0;
        fi
        return 1;
}
[ -x $CPUFREQ_SET ] || exit 0

if [ -f /etc/default/cpufrequtils ] ; then
        . /etc/default/cpufrequtils
fi

# if not enabled then exit gracefully
[ "$ENABLE" = "true" ] || exit 0
if [ -n "$MAX_SPEED" ] && [ $MAX_SPEED != "0" ] ; then
        CPUFREQ_OPTIONS="$CPUFREQ_OPTIONS --max $MAX_SPEED"
fi

if [ -n "$MIN_SPEED" ] && [ $MIN_SPEED != "0" ] ; then
        CPUFREQ_OPTIONS="$CPUFREQ_OPTIONS --min $MIN_SPEED"
fi

if [ -n "$GOVERNOR" ] ; then
        CPUFREQ_OPTIONS="$CPUFREQ_OPTIONS --governor $GOVERNOR"
fi

CPUS=$(cat /proc/stat|sed -ne 's/^cpu\([[:digit:]]\+\).*/\1/p')
RETVAL=0
case "$1" in
        start|force-reload|restart|reload)
                log_action_begin_msg "$DESC: Setting $GOVERNOR CPUFreq gover$

if check_governor_avail ; then
                        for cpu in $CPUS ; do
                                log_action_cont_msg "CPU${cpu}"
                                $CPUFREQ_SET --cpu $cpu $CPUFREQ_OPTIONS 2>&$
                                        RETVAL=$?
                        done
                        log_action_end_msg $RETVAL ""
                else
                        log_action_cont_msg "disabled, governor not availabl$

                       log_action_end_msg $RETVAL
                fi
                ;;
        stop)
                ;;
        *)
                echo "Usage: $0 {start|stop|restart|reload|force-reload}"
                exit 1
esac

exit 0


Ou est ce que j'ai mal fait????

Hors ligne

#21 Le 26/06/2011, à 11:40

Heliox

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

En effet c'est étrange, ton fichier semble pourtant bien configuré...
Avec quoi édites-tu le fichier ? Si tu suis l'astuce tu dois utiliser nano, comment est-ce que tu enregistres et tu quittes l'éditeur ? As-tu bien redémarré après avoir édité et enregistré le fichier ?

Dernière modification par Heliox (Le 26/06/2011, à 11:47)

#22 Le 26/06/2011, à 11:56

Batou42

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

avec  la console (ou terminal) oui j'utilise nano j'enregistre mon code et j'enregistre avec Ctrl+x  et je le ferme comme toujours avec "croix" puis je redémarre

Dernière modification par Batou42 (Le 26/06/2011, à 12:24)

Hors ligne

#23 Le 26/06/2011, à 13:45

Heliox

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Quand tu enregistres avec ctrl+x, tu confirmes bien en appuyant sur "y" (pour yes) ou "o" (pour oui) puis "entrée" avant de revenir sur le mode console ""classique"" et de redémarrer ?

Dans le doute utilise gedit à la place de nano :

sudo gedit /etc/init.d/cpufrequtils

Puis enregistre en cliquant sur le bouton, quitte l'éditeur et redémarre.

Edit : et que te renvoie :

cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies

?

Dernière modification par Heliox (Le 26/06/2011, à 13:46)

#24 Le 26/06/2011, à 14:59

Batou42

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

Voilà ce que je  reçois:
dell@dell-Inspiron-510m:~$ cat /sys/devices/system/cpu/cpu0/cpufreq/scaling_available_frequencies
1400000 1200000 1000000 800000 600000
Oui je repond bien par O pour  oui

Dernière modification par Batou42 (Le 26/06/2011, à 15:01)

Hors ligne

#25 Le 26/06/2011, à 18:17

Heliox

Re : [astuce] Pour que votre système GNU/Linux gagne en fluidité !

- As-tu essayé d'enregistrer avec gedit au lieu de nano ? (afin d'écarter défintivement l'hypothèse de la mauvaise manipulation)
- Quel système d'exploitation utilises-tu ? et en quelle version ?
- Utilises-tu Gnome ? Si oui, utilises-tu l'applet de fréquence ? Si encore oui, comment est-il réglé ?

Dernière modification par Heliox (Le 26/06/2011, à 18:17)

Haut de page ↑