Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails) *** mise à jour 12/10/2014 ***

#1 Le 29/11/2006, à 12:58

Barbatruk_tho

Les stratégies d'accroche Linux

Salut à tous!

Voilà un petit post pour relancer un sujet qui n'était malheureusement pas à sa place ailleurs (no comment), mais qui malgré le risque rouge vermillon de dérive trollesque me paraît quand même intéressant et qui peut se résumer en cette problématique :

Comment Ubuntu (et seulement Ubuntu, svp) pourrait-il attirer de nouveaux utilisateurs?

Siouplaît efforçons-nous d'en rester à des considérations pratiques, des idées le plus concrètes possibles.

Evitez les post sans rapport avec cette problématique, notamment si vos pensez que :

- Ubuntu doit rester un OS anecdotique
- Tout utilisateur Windows est forcément un newbie niais et nonchaland
- Linux déchire et doit réduire Windows et MacOs à néant

Voilà, je crois que c'est tout ! Bonne triture cérébrale.

EDIT :

Pour nourrir un peu le débat, voilà un petit résumé des choses, comme je les vois. Bien sûr il serait intéressant éventuellement de le refuter (avec des arguments et des explications), ou de le prolonger (idem).

Linux peine à percer parce qu'il attire peu, pour des raisons multiples sur lesquelles il est inutile de revenir.

1. Pour attirer, Linux devrait permettre une plus grand compatibilité générale, notamment matérielle, ce qui implique que les constructeurs et les développeurs s'intéressent au marché Linux.

2. Pour les constructeurs et les développeurs s'intéressent au marché Linux, il faut qu'il soit "rentable", autrement dit qu'il soit assez nombreux.

3. Pour être nombreux, Linux doit attirer.

4. Retourner à 1.

Dernière modification par Barbatruk_tho (Le 29/11/2006, à 13:04)

Hors ligne

#2 Le 29/11/2006, à 13:03

Crashforburn

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Bon, énième sujet parlant des avantages d'ubuntu...

Linux :
+ Philosophie interessante, présentant des logiciels gratos, génial pour les gens peu friqués wink
+ Pas encore beacoup de virus...
+ Puissance
- Support matos pas super

Ubuntu :
+ Grand public et simple d'utilisation car tout graphique
+ Choix de ton environnement graphique, car il est décliné dans de nombreuses versions wink
+ Ravit autant les debiannistes que le windows ou MacOSien migrant...

Voilà, je crois que c'est tout pour ma part...

Dernière modification par Crashforburn (Le 29/11/2006, à 13:04)


Un blog inutile de plus : http://crashforburn.free.fr/dotclear/
[Membre du club des beaux Ubunteros] : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=535299
Contre la nouvelle année, votons fonacon : http://www.fonacon.net/

Hors ligne

#3 Le 29/11/2006, à 13:09

Barbatruk_tho

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Siouplaît efforçons-nous d'en rester à des considérations pratiques, des idées le plus concrètes possibles

Merci pour tes observations, mais non précisément je voudrais éviter les observations générales sur Ubuntu, et encore plus sur Linux. Il est important de rester à un niveau "marketing" (je mets des guillements hein!).

Je pensais plutôt à des idées, des projets concrets : attirer qui, comment, pourquoi, etc.

Je pense surtout aux gens (une assez confortable majorité) qui pourraient se servir d'Ubuntu sans ressentir de manque, donc ceux qui n'utilisent pas de gros soft propriétaires sans équivalents Linux (donc pas des pros, a priori), ni de jeux.

On pourrait recentrer en ajoutant qu'il faudrait dans un premier temps viser des gens qui ne s'éffaroucheraient pas trop si on commençait à causer ligne de commande et tutoriels sur le net... Mais bon, je voudrais pas avoir l'air de prôner l'élitisme, donc restons-en au premier profil [WARN : ceci n'est pas un appel au troll].

Sinon étant un utilisateur d'Ubuntu, tu te doutes bien que tu prèches un convaincu hmm

Dernière modification par Barbatruk_tho (Le 29/11/2006, à 13:12)

Hors ligne

#4 Le 29/11/2006, à 13:32

eclipse

Re : Les stratégies d'accroche Linux

La multiplication des versions de Ubuntu et autres déclinaisons (Ubuntu, Kubuntu, Xubuntu, Mint, Mepis, etc) ne risque-t-elle pas de nuire à Ubuntu ?

Ravir les "dibianistes" roll Certains developers debian blogent des articles pas spécialement gentil à l'encontre de Ubuntu et à Mark Shark, pour la non coopération debian-ubuntu, etc...

Je pense que le temps fera ou ne fera pas de Linux un OS rivalisant avec des solutions propriétaires neutral

#5 Le 29/11/2006, à 13:37

GutsdBlack

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Moi honnêtement je m'en fou un peu de toute ses questions. Pourquoi ? c'est très simple, GNU/Linux ne fait qu'évoluer constamment... alors certes beaucoup d'entre vous viennent de découvrir tout ça et ont hâte que ça avance encore plus vite... Mais bon le GNU/Linux d'il y a 5 ans n'a rien à voir avec celui de maintenant, les progrès sont consiédrables et de plus en plus de monde (pro et non-pro) l'utilisent. Donc laissont les développeurs à leurs développements. big_smile


« … de même que nous profitons des avantages que nous apportent les inventions d'autres, nous devrions être heureux d'avoir l'opportunité de servir les autres au moyen de nos propres inventions ; et nous devrions faire cela gratuitement et avec générosité. ». Benjamin Franklin

Hors ligne

#6 Le 29/11/2006, à 13:39

naholyr

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Crashforburn, on ne demande pas les avantages existant de Linux/Ubuntu, mais au contraire ceux qui lui manquent smile

Mettons-nous ici à la place du débutant total, et soyons de bonne foi.
Je vais personnellement mettre de côté les problèmes de reconnaissance de matériel : il faut d'abord arranger tout le reste, Linux sera plus attirant, aura donc plus d'utilisateur, et nous entrerons dans le cercle vertueux qui permettra le développement de drivers efficaces en natif.

Pour moi tous les problèmes d'Ubuntu se réduisent à l'installation. À  l'usage tout me semble parfait, mais chaque installation est pénible (ne me sautez pas dessus, je me mets simplement ici à la place du débutant un peu perdu) :
- À l'installation d'un paquet on ne sait parfois pas où est le logiciel qu'on voulait installer (il est où dans le menu ? il fait quoi ?).
- Si je veux avoir la dernière version du logiciel, il faut que je compile, je comprends rien sad
- Quand je lis des tutoriaux on me demande de taper des commandes bizarres, de modifier des fichiers étranges, ça me fait peur alors je ne le fais pas.
- Je vois des environnements de bureau magnifique, et moi je sais pas comment faire, ce n'est marqué nulle part sad
- Quand je me suis connecté sur mon Linux la première fois, je me suis senti un peu perdu et personne pour me prendre la main, j'ai du chercher tout seul. Et en plus ma connexion Internet ne marchait pas, j'ai du retourner sous Windows pour la faire marcher.


Voici les solutions à apporter à ces problèmes, certaines étant de notre ressort à nous la communauté, d'autres étant du ressort des développeurs :

- Il faut améliorer un peu Synaptic pour que lors de l'installation (ou avant) il y ait pour chaque logiciel une note expliquant concrètement comment sera utilisable le logiciel installé et son emplacement dans le menu. S'il n'y a pas d'emplacement prévu (commande simple) il faut me proposer d'en créer un si je le désire.

- À la fin de l'install il faut me faire un rapport lisible de ce qui a été effectué, et qu'il soit sauvegardé quelque part (apt-history devrait être installé par défaut et bénéficier d'un frontend graphique).

- Il faut que les dépots soient mis plus souvent à jour, c'est gentil cette recherche de la stabilité à tous prix, mais le succès des dépots trevino démontre bien un besoin à ce niveau.

- Dans nos tutoriaux, il faut qu'on arrête de mettre des lignes de commande de partout. Il faut qu'on les indique certes (c'est très important si jamais l'utilisateur sait de quoi il parle, et/ou s'il a perdu son interface graphique par exemple) mais on doit mettre de préférence des copies d'écran de la méthode "graphique". Cela fera moins peur au débutant.

- Il faut améliorer le support du wi-fi ! Comment est-il possible que, la majorité des problèmes étant reglés par l'installation de network-manager + knetworkmanager/network-manager-gnome + modification du fichier "/etc/networks/interfaces", ces modifications ne soient pas automatisés ? "Nous avons détecté une carte wifi Intel bla bla bla, désirez-vous qu'elle soit configurée (détails des modifications pour la culture) ?"

- De manière générale il faut améliorer le support du matériel avec ce qu'on a à disposition. Ok les constructeurs ne jouent pas le jeu, mais admirez un peu l'installation de Xgl/AIGLX sous Mandriva : "Vous avez une carte graphique du modèle XXX YYY, voulez-vous utiliser les pilotes libres / propriétaires ?" - "Voulez-vous activez l'accélération 3D ?" - Terminé. Il faut créer une base de données centralisée des drivers (libre et/ou propriétaires), un simple webservice qui à la réception d'un numéro de modèle (et/ou autres paramètres) renvoie un script contenant toute la procédure d'installation. Ce projet je pense révolutionnerait l'idée qu'on se fait du support matériel dans Linux. Par contre se posera encore la question du "comment on fait quand on n'a pas réussi à faire marcher internet", d'où l'importance vitale de faire fonctionner le réseau avec ce qu'il y a sur le CD.

- Il faut lors de la première connexion à son bureau afficher un petit tuto : pourquoi pas un Tux-tuteur qui va se balader sur l'écran et pointer les éléments "voici le menu principal, il sert à bla bla bla ... tu peux l'éditer bla bla bla...". Un truc un peu plus "user-friendly" que l'aide accessible via la bouée, et surtout qui s'affiche AUTOMATIQUEMENT (le débutant il ne va pas comprendre qu'il faut cliquer sur la bouée s'il panique tout seul devant son écran).


Je pense que si cette poignée de modifs (pas faciles pour autant) étaient effectuées, on ferait un bond fabuleux en avant pour la prise en charge du "newbie".

Hors ligne

#7 Le 29/11/2006, à 13:49

Bastes

Re : Les stratégies d'accroche Linux

@naholyr:

Bravo Naholyr, ça fait plaisir de trouver enfin quelqu'un qui sorte un peu le soir.

Sérieusement, jusqu'à présent, le plus gros frein c'est cette image "pour geek" qui nous colle à la peau. TOUTES les propositions de Naholyr sont excellentes, et feraient si elles étaient vraiment appliquées progresser notre image dans le bon sens.


"'Tell me,' said Moist, 'have you ever heard of something called the Smoking Gnu?'"

Terry Pratchett, Going Postal

Hors ligne

#8 Le 29/11/2006, à 13:50

eclipse

Re : Les stratégies d'accroche Linux

naholyr a écrit :

Crashforburn, on ne demande pas les avantages existant de Linux/Ubuntu, mais au contraire ceux qui lui manquent smile

Mettons-nous ici à la place du débutant total, et soyons de bonne foi.
Je vais personnellement mettre de côté les problèmes de reconnaissance de matériel : il faut d'abord arranger tout le reste, Linux sera plus attirant, aura donc plus d'utilisateur, et nous entrerons dans le cercle vertueux qui permettra le développement de drivers efficaces en natif.

Ha ha ha crashy se fait rappelller à l'ordre !!!


Bon, je crois que tu te plante, Naholyr, ds la mesure où le new user, de linux, a un minimum de connaissance en ordinateur, a probablement passé un peu de temps avec son pc, donc celui ci est un peu ancien, ce qui justement aura laisser du temps aux developpeurs de faire des drivers pour son matériel exotique...

Personnelement je n'ai jamais eu de soucis de matériel pour la seule et bonne raison que je n'ai pas du matériel dernier crit dont je sais que ce sera impossible, ou presque à utiliser correctement sous linux. Je crois qu'il faut absolument que des gens ou des distrib comme Ubuntu communique plus afin de ne pas endormir les gens quant à une pseudo facilité...

#9 Le 29/11/2006, à 13:56

eclipse

Re : Les stratégies d'accroche Linux

@naholy

Il faut améliorer un peu Synaptic pour que lors de l'installation (ou avant) il y ait pour chaque logiciel une note expliquant concrètement comment sera utilisable le logiciel installé et son emplacement dans le menu. S'il n'y a pas d'emplacement prévu (commande simple) il faut me proposer d'en créer un si je le désire.

apparement tu es new user toa mad
alors synaptic proposes déja cette ioption mais apparemment tu la meme po vu hmm
bon tu ouvres synatic, tu click sur un prog installé et tu click sur le mot Propriétés, puis onglet Fichiers installés neutral

je crois que les développers ne peuvent pas plus pour toi ! smile

#10 Le 29/11/2006, à 13:59

Crashforburn

Re : Les stratégies d'accroche Linux

- À l'installation d'un paquet on ne sait parfois pas où est le logiciel qu'on voulait installer (il est où dans le menu ? il fait quoi ?).

Ben, il est dans la catégorie correspondante, je vois pas le problème...Il fait quoi ? Ben, il fait ce pourquoi tu l'as installé ^^

- Si je veux avoir la dernière version du logiciel, il faut que je compile, je comprends rien sad

+1, bien que certains depots sont bien pratiques pour avoir des versions plus récentes de progs wink

- Quand je lis des tutoriaux on me demande de taper des commandes bizarres, de modifier des fichiers étranges, ça me fait peur alors je ne le fais pas.

Tu les tapes pas, tu les copie/colle... Modifier des fichiers étranges style le xorg.conf, ya des outils pour ça (fournis par nvidia, ati, xorgconfig...) Mais j'avoue que ça peut être rebutant

- Je vois des environnements de bureau magnifique, et moi je sais pas comment faire, ce n'est marqué nulle part sad

Rien à dire là dessus, les tutos de personnalisation d'environnement sont inexistants...

- Quand je me suis connecté sur mon Linux la première fois, je me suis senti un peu perdu et personne pour me prendre la main, j'ai du chercher tout seul. Et en plus ma connexion Internet ne marchait pas, j'ai du retourner sous Windows pour la faire marcher.

Oué, ben à part le wifi, faire marcher une connexion sous linux ne relève pas de l'impossible wink Si ya quelque chose à configurer, il faut le faire sous win aussi, non ?

- Il faut améliorer un peu Synaptic pour que lors de l'installation (ou avant) il y ait pour chaque logiciel une note expliquant concrètement comment sera utilisable le logiciel installé et son emplacement dans le menu. S'il n'y a pas d'emplacement prévu (commande simple) il faut me proposer d'en créer un si je le désire.

Comment sera utilisable le prog ? Je pige pas hmm, et franchement l'emplacement dans le menu n'est pas dur à trouver, si tu le connais pas, tu mets pas plus de 30 secondes...Mais bon, si ça peut aider quelqu'un wink

- À la fin de l'install il faut me faire un rapport lisible de ce qui a été effectué, et qu'il soit sauvegardé quelque part (apt-history devrait être installé par défaut et bénéficier d'un frontend graphique).

Ouais, par contre je vois pas pourquoi ça attirerait du monde ça...Mais ça reste une bonne idée wink

- Il faut que les dépots soient mis plus souvent à jour, c'est gentil cette recherche de la stabilité à tous prix, mais le succès des dépots trevino démontre bien un besoin à ce niveau.

L'utilisateur moyen préfère que ça marche tout en étant neuf wink Les logiciels edgy sont récent ET stables wink Bon c'est vrai que certains logiciels stables et bien récents devraient être fournis, comme Gnomad2 (support de mon microphoto ZEN), ou quelques autres

- Dans nos tutoriaux, il faut qu'on arrête de mettre des lignes de commande de partout. Il faut qu'on les indique certes (c'est très important si jamais l'utilisateur sait de quoi il parle, et/ou s'il a perdu son interface graphique par exemple) mais on doit mettre de préférence des copies d'écran de la méthode "graphique". Cela fera moins peur au débutant.

+1, mais pour certaines tâches tu es forcé d'y passer

- Il faut améliorer le support du wi-fi ! Comment est-il possible que, la majorité des problèmes étant reglés par l'installation de network-manager + knetworkmanager/network-manager-gnome + modification du fichier "/etc/networks/interfaces", ces modifications ne soient pas automatisés ? "Nous avons détecté une carte wifi Intel bla bla bla, désirez-vous qu'elle soit configurée (détails des modifications pour la culture) ?"

j'ai jamais installé de wifi, par contre, au vu des problèmes qu'ont les autres personnes, je pense qu'il serait urgent de faire un effort à ce niveau là

- De manière générale il faut améliorer le support du matériel avec ce qu'on a à disposition. Ok les constructeurs ne jouent pas le jeu, mais admirez un peu l'installation de Xgl/AIGLX sous Mandriva : "Vous avez une carte graphique du modèle XXX YYY, voulez-vous utiliser les pilotes libres / propriétaires ?" - "Voulez-vous activez l'accélération 3D ?" - Terminé. Il faut créer une base de données centralisée des drivers (libre et/ou propriétaires), un simple webservice qui à la réception d'un numéro de modèle (et/ou autres paramètres) renvoie un script contenant toute la procédure d'installation. Ce projet je pense révolutionnerait l'idée qu'on se fait du support matériel dans Linux. Par contre se posera encore la question du "comment on fait quand on n'a pas réussi à faire marcher internet", d'où l'importance vitale de faire fonctionner le réseau avec ce qu'il y a sur le CD.

Pas de proprio dans ubuntu, donc pas d'accel 3d wink Le reste est supporté par le noyau, ou par des drivers libres installés dès l'installation

- Il faut lors de la première connexion à son bureau afficher un petit tuto : pourquoi pas un Tux-tuteur qui va se balader sur l'écran et pointer les éléments "voici le menu principal, il sert à bla bla bla ... tu peux l'éditer bla bla bla...". Un truc un peu plus "user-friendly" que l'aide accessible via la bouée, et surtout qui s'affiche AUTOMATIQUEMENT (le débutant il ne va pas comprendre qu'il faut cliquer sur la bouée s'il panique tout seul devant son écran).

Ouais, ça fait un peu comme le trombone office, mais je crois qu'on va y être forcé, pour aider à l'intergration de windowsiens sous linux...

Bon, voilà, c'est tout big_smile


Un blog inutile de plus : http://crashforburn.free.fr/dotclear/
[Membre du club des beaux Ubunteros] : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=535299
Contre la nouvelle année, votons fonacon : http://www.fonacon.net/

Hors ligne

#11 Le 29/11/2006, à 14:03

Francinou

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Personnellement, j'ai montré mon pc ubuntisé à de nombreuses personnes, et il y a maintenant dans mon entourage 4 personnes complètement ubuntisées et une personne avec un dual-boot, qui passe un quart de son temps sous ubuntu (mon frère). Ce même frère termine des études d'informatique et est allé à l'école avec une demi douzaine de cd dapper, qui ont tous été distribués.

Donc juste en montrant les possibilités d'Ubuntu, sans mentir et en expliquant que certains trucs ne marchent pas (encore), des gens m'ont demandé de leur installer Ubuntu. Pour ma maman, c'est différent, j'ai récupéré un pc moyen (amd 1,4 ghz, 256mb ram) sur lequel j'ai installé ubuntu et digikam, qui l'avait impressionné sur mon pc (notamment les étiquettes). Elle n'a pas demandé Ubuntu mais elle voulait le même programme de photos que moi...

Mais pour certains (ma copine par exemple) pas question de quitter leur windows parce que tout le monde leur envoie des fichiers .doc (pas grave avec OOo) et  .ppt (un sur deux ne fonctionne pas avec OOo).

Pour ce qui est des (X)(K)Ubuntu, deux de ces personnes ont justement été séduites par le côté "Xubuntu est plus léger que Windows XP".

Donc pour moi une bonne stratégie est de montrer que ça marche, expliquer clairement les limitations, pour ne pas qu'il repasse sous Windows en jurant qu'il ne touchera plus jamais à Linux, il vaut mieux qu'il dise "ça me convient pas je reste sous Windows" et puis quand l'application/driver qui lui manquait est enfin là, lui en faire part, sans plus. Si chaque Ubuntiste convaincu peut convaincre 4 personnes, et ensuite qu'une ou deux de ces personnes convainc elle aussi d'autres personnes, ça fait déjà beaucoup.

Et aussi appliquer la technique de Ploum : "Oui je m'y connais en informatique, mais windows ça fait deux ans que je l'utilise plus, je ne saurais pas t'aider avec ce programme... par contre si tu as un pc avec Ubuntu, je peux te dépanner!"

Une technique de personne à personne, avec des gens convaincus plutôt que des commerciaux qui sortent des phrases bateau. Tout ça loin des statistiques officielles puisque ces 4 personnes sont toujours comptabilisées comme des utilisateurs Windows, puisqu'ayant acheté l'ordinateur ainsi équipé. On travaille dans l'ombre et puis un jour, la situation sera telle que les éditeurs de logiciel et les fabricants de matériel vont se rendre compte qu'ils loupent 5 ou 10% des clients potentiels, et là on aura gagné!

Sur ce, bon appétit!

Hors ligne

#12 Le 29/11/2006, à 14:14

Bastes

Re : Les stratégies d'accroche Linux

eclipse a écrit :

Bon, je crois que tu te plante, Naholyr, ds la mesure où le new user, de linux, a un minimum de connaissance en ordinateur, a probablement passé un peu de temps avec son pc, donc celui ci est un peu ancien, ce qui justement aura laisser du temps aux developpeurs de faire des drivers pour son matériel exotique...

Personnelement je n'ai jamais eu de soucis de matériel pour la seule et bonne raison que je n'ai pas du matériel dernier crit dont je sais que ce sera impossible, ou presque à utiliser correctement sous linux. Je crois qu'il faut absolument que des gens ou des distrib comme Ubuntu communique plus afin de ne pas endormir les gens quant à une pseudo facilité...

C'est bien, t'es un grand garçon, t'as réussi à tout installer tout seul comme un grand et tu as des connaissances minimum en ordinateur. Et ça n'a aucun, mais franchement totalement aucun rapport avec le choucroute.

Et j'adore ton idée pour faciliter l'accès à Ubuntu aux utilisateurs qui ne sont pas forcément des geeks bidouilleurs comme toi. Vraiment, leur répondre "c'est pas vraiment facile en fait et il faut un minimum de connaissance en informatique" ça va beaucoup aider à nous sortir de notre image de geek, ça y'a pas de doute.

Quelqu'un a encore de bonnes idées comme ça ? Parce qu'on n'a pas encore cité des trucs du genre "éclater de rire dès qu'un nouveau pose une question et se foutre de sa gueule sans s'intéresser à son problème", ou "faire des fonds d'écran avec la tête de Bill Gates dans un étron", ou encore le très populaire "répondre à ceux qui trouvent que linux c'est trop compliqué pour eux qu'ils sont des cons parce que c'est très simple, la preuve c'est que moi j'y arrive très bien", et n'oublions pas l'éternel "porter des tee-shirt lavé le mois dernier sur lesquels on voit des je suis un geek et je t'emmerde ou encore non, je ne réparerai pas ton ordinateur".

Ah, ça si tout le monde pouvait poster des trucs aussi constructifs eclipse, on n'aurais plus besoin d'ennemis.

Dernière modification par Bastes (Le 29/11/2006, à 14:50)


"'Tell me,' said Moist, 'have you ever heard of something called the Smoking Gnu?'"

Terry Pratchett, Going Postal

Hors ligne

#13 Le 29/11/2006, à 14:15

Bastes

Re : Les stratégies d'accroche Linux

eclipse a écrit :

alors synaptic proposes déja cette ioption mais apparemment tu la meme po vu hmm
bon tu ouvres synatic, tu click sur un prog installé et tu click sur le mot Propriétés, puis onglet Fichiers installés neutral

je crois que les développers ne peuvent pas plus pour toi ! smile

Ouais, ce serait mieux évidement si elles étaient lisibles par le commun des mortels, les descriptions, et je pense que c'est ça que Naholyr à voulu dire.

Dernière modification par Bastes (Le 29/11/2006, à 14:15)


"'Tell me,' said Moist, 'have you ever heard of something called the Smoking Gnu?'"

Terry Pratchett, Going Postal

Hors ligne

#14 Le 29/11/2006, à 14:22

Bastes

Re : Les stratégies d'accroche Linux

@Francinou: +1 pour les tactiques de guerilla.

Quoiqu'un peu réservé pour la "technique de bâtard" qui consiste à répondre "oh mais moi maintenant je suis plus sous windows donc je peux pas t'aider", ça ne marche que si ton utilisateur lambda a besoin de toi et personne d'autre pour résoudre son problème, et ça te donne généralement un retard d'image à rattraper -l'utilisateur trouvera normal qu'il y ait tout ce qu'il a sous windows, et te fera payer à toi et à ta distribution chaque pixel à côté de ses habitudes je pense-.


"'Tell me,' said Moist, 'have you ever heard of something called the Smoking Gnu?'"

Terry Pratchett, Going Postal

Hors ligne

#15 Le 29/11/2006, à 14:40

skateinmars

Re : Les stratégies d'accroche Linux

eclipse a écrit :

apparement tu es new user toa mad
alors synaptic proposes déja cette ioption mais apparemment tu la meme po vu hmm
bon tu ouvres synatic, tu click sur un prog installé et tu click sur le mot Propriétés, puis onglet Fichiers installés neutral

je crois que les développers ne peuvent pas plus pour toi ! smile

Ah, parce que savoir que ton fichier est dans /usr/bin t'apprends tout d'un coup ?
Aucun rapport avec la demande.

Hors ligne

#16 Le 29/11/2006, à 14:41

xabilon

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Stratégie d'accroche :

Une campagne de pub TV ...


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#17 Le 29/11/2006, à 14:53

Le Psykopat

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Crashforburn a écrit :

Tu les tapes pas, tu les copie/colle... Modifier des fichiers étranges style le xorg.conf, ya des outils pour ça (fournis par nvidia, ati, xorgconfig...) Mais j'avoue que ça peut être rebutant

Ok bas toi retourne a la case départ et ne touche pas 20 000 Franc

+1 pour Naholyr
+1 Pour Bastes


Je sais pas si c'est notre discut de hier soir mais ta eu la même idée que moi Barbatruk




-Un soft en mode graphique permettant de configurer le montage automatique des partitions ( au demarage ou autre), plus de manipulation de fstab ou autre qui d'ailleur ma toujour rebuté.

-Une gestion graphique du xorg.conf ( qu'on ne me parle pas de gedit), une virgule ou autre ça s'oubli facilement et ça vous fais chercher pendant 2 semaine quand vous etes noob.
Ex: Pouvoir choisir graphiquement quel driver on utilise libre ou proprio

-La généralisation de la gestion du graphique dans une seule appli graphique

-A la fin de l'installation d'un programme, un petit speech qui dirait "votre programme a été placé dans la rubrique machinTruk"

-Avoir une option "Désinstaller" lors d'un clic droit sur un prog dans la list du menu application



Barbatruk ça serait bien que tu répertori les idées dans ton premier post

Dernière modification par Le Psykopat (Le 29/11/2006, à 14:57)


-Je veux de la STABILITE et LIBERTE
-T'a qu'a aller sur FreeBSD
-Na c'est trop compliqué
-Alors me fait pas ch......!!!!

Hors ligne

#18 Le 29/11/2006, à 14:57

Crashforburn

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Ben ouais, je passe par la case départ et c'est cool pour moi smile

Surtout quand j'approuve que ça peut être rebutant, hem.

Le Psykopat a écrit :

-Une gestion graphique du xorg.conf ( qu'on ne me parle pas de gedit), une virgule ou autre ça s'oubli facilement et ça vous fais chercher pendant 2 semaine quand vous etes noob.
Ex: Pouvoir choisir graphiquement quel driver on utilise libre ou proprio

Oui, surtout qu'il a bien été appuyé le fait qu'il n'y aura jamais de drivers 3D binaires dans ubuntu, mais bon smile

L'interface graphique de montage de partitions, +1. Mais peut être que ça doit exister, faudrait chercher

Dernière modification par Crashforburn (Le 29/11/2006, à 14:59)


Un blog inutile de plus : http://crashforburn.free.fr/dotclear/
[Membre du club des beaux Ubunteros] : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=535299
Contre la nouvelle année, votons fonacon : http://www.fonacon.net/

Hors ligne

#19 Le 29/11/2006, à 14:58

Le Psykopat

Re : Les stratégies d'accroche Linux

lol, oki sans rancune ....;)


Mais je vois pas de quoi tu parle pour les drivers binaire, tu répertori les dirver dispo et tu mate ce qui ya dans le xorg comme driver utilisé, ne me dit po que c'est compliqué a programmer

Dernière modification par Le Psykopat (Le 29/11/2006, à 15:03)


-Je veux de la STABILITE et LIBERTE
-T'a qu'a aller sur FreeBSD
-Na c'est trop compliqué
-Alors me fait pas ch......!!!!

Hors ligne

#20 Le 29/11/2006, à 15:00

Crashforburn

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Sinon, dans GNOME ya pas un truc pour monter ses partoches, justement ?

Dans KDE, yen a un mais j'ai pas testé, j'y cours smile

Edit : Oui, dans KDE tu peux bien éditer graphiquement tes partitions...

Dernière modification par Crashforburn (Le 29/11/2006, à 15:01)


Un blog inutile de plus : http://crashforburn.free.fr/dotclear/
[Membre du club des beaux Ubunteros] : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=535299
Contre la nouvelle année, votons fonacon : http://www.fonacon.net/

Hors ligne

#21 Le 29/11/2006, à 15:04

Le Psykopat

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Jsui tombé sur un truk une foix mais ça na pas telement marché
Comment tu c que je suis sous gnome???


-Je veux de la STABILITE et LIBERTE
-T'a qu'a aller sur FreeBSD
-Na c'est trop compliqué
-Alors me fait pas ch......!!!!

Hors ligne

#22 Le 29/11/2006, à 15:06

Crashforburn

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Je ne le sais pas, j'ai dit ça comme ça pasque j'ai longtemps été dessus et que c'est le premier qui m'est venu à l'esprit (disks-admin pour le petit nom)


Un blog inutile de plus : http://crashforburn.free.fr/dotclear/
[Membre du club des beaux Ubunteros] : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=535299
Contre la nouvelle année, votons fonacon : http://www.fonacon.net/

Hors ligne

#23 Le 29/11/2006, à 15:18

xabilon

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Je crois qu'on dévie du sujet.
Ce n'est pas "comment améliorer Linux" mais "comment faire venir des nouveaux utilisateurs sous Linux".

Il faut certes à la base un bon produit, mais ça ne suffit pas. Les nouveaux utilisateurs, il faut aller les chercher. Sans aller jusqu'à une campagne TV, mais il est clair qu'il est indispensable de faire de la publicité (sur des sites fréquentés et soutenant le libre).

Mais la multiplicité des distribs rend cette tâche assez ardue et peut-être ... vaine


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

#24 Le 29/11/2006, à 15:19

Le Psykopat

Re : Les stratégies d'accroche Linux

Ba en fait en améliorant, a default de les faire venir au moins les rares qui viendront ne partiront pas


-Je veux de la STABILITE et LIBERTE
-T'a qu'a aller sur FreeBSD
-Na c'est trop compliqué
-Alors me fait pas ch......!!!!

Hors ligne

#25 Le 29/11/2006, à 15:24

Crashforburn

Re : Les stratégies d'accroche Linux

@xabilon : Je ne pense pas que la diversité des distributions soit un frein à la démocratisation de linux...Elles permettent justement l'accés au plus grand nombre de personnes à linux, Xfce voire même fluxbox pour les vieilles machines, GNOME ou KDE, etc.

Sinon, comme tu le dis si bien, il faut avoir un produit très bon, pour faire venir les gens wink Ensuite, comme tu l'as tout à l'heure explicité, il faudrait faire de la pub...Mais comment agir, linux n'est pas une entreprise, je crois. Il faudrait alors, chacun dans notre ville, faire des edgy party, présenter un nouveau visage de l'info, etc ? Moi, je serais d'accord, mais il faudrait TOUS agir, et je ne crois pas que tout le monde le puisse...

Aussi, il est possible de faire de la pub sur le net, mais comme on peut le voir, ça ne fait pas venir énormément de monde, il faudrait un coup d'éclat énorme big_smile


Un blog inutile de plus : http://crashforburn.free.fr/dotclear/
[Membre du club des beaux Ubunteros] : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=535299
Contre la nouvelle année, votons fonacon : http://www.fonacon.net/

Hors ligne

Haut de page ↑