Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#51 Le 04/07/2012, à 13:49

The Uploader

Re : La fin d'un Linux unifié ?

Puis avoir tous le même système (au delà du DE), c'est aussi ce qui rend Windows si vulnérable aux attaques.

Si un réseau d'ordinateurs est composé de Linux/Windows/BSD/Haiku/CentOS/..., il resistera mieux que Windows/Windows/Windows/Windows/Windows... tongue


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#52 Le 04/07/2012, à 13:53

L_d_v_c@

Re : La fin d'un Linux unifié ?

The Uploader a écrit :

Puis avoir tous le même système (au delà du DE), c'est aussi ce qui rend Windows si vulnérable aux attaques.

Si un réseau d'ordinateurs est composé de Linux/Windows/BSD/Haiku/CentOS/..., il resistera mieux que Windows/Windows/Windows/Windows/Windows... tongue

Quand j'ai quitté l'université de Bordeaux 1, le libre service était Débian/Débian/Débian/Débian/Débian/Débian...


Ubuntu 14.04 sur 1001HA / Ubuntu 12.04 E6600 et K50IE
M.A.O. UbuntuStudio 12.04 sur Tyan S2915E RAID 5
Pourquoi Linux.
Bug -1 : Derrière chaque bogue se cache constamment la faille humaine !

Hors ligne

#53 Le 04/07/2012, à 14:02

david96

Re : La fin d'un Linux unifié ?

Normal, sécurité/stabilité/professionnalisme/facilité Respect : c'est Debian quoi. cool

Hors ligne

#54 Le 04/07/2012, à 14:11

KnY

Re : La fin d'un Linux unifié ?

arnaudsm a écrit :

@L_d_v_c@
Justement non, ça contribuerai encore plus à la fragmentation.
Il faudrait partir de la distro la plus aboutie, c'est à dire Ubuntu (ce pourquoi j'ai posté içi tongue)

Je ne reprends qu'une citation, mais je peux reprendre toutes les autres que ce soient les tiennes ou non, mais comme tu es l'initiateur du topic, il m'a semblé que cela tombait sous le sens.

D'une part, il s'agit d'une affirmation subjective au possible.
Ubuntu est la distribution GNU/Linux la plus aboutie pour TOI. Elle réponds au mieux à TES attentes - bien qu'effectivement cela ne soit pas le cas dans son entièreté à te lire.

Personnellement, je suis parti chez sa distribution mère Debian depuis maitenant 5 ans, par choix. Je dit bien par choix. Je n'avais aucun souci avec la distribution Ubuntu de l'époque, mais par conviction, préférences, administration, j'ai voulu migrer sur le projet Debian.

Dans une autre de tes réponses, tu soulèves le souci des interfaces graphiques. Je vois déjà un premier souci. Tout le monde ne désire pas une interface graphique. Auquel cas tu vises une distribution grand public unifié, là encore un problème surgit, celui des logiciels intégrés.
Pourquoi choisir tel logiciel plutôt qu'un autre. Quels seraient tes critères de sélection parmi justement la pléthore de logiciels.
Le fait d'avoir le choix est comme un camarade l'a soulevé, un avantage.
Tu peux préférer pour exemple un logiciel d'écoute musicale à un autre, soit parce-que son interface graphique te plaît, soit parce qu'il est plus léger, soit parce-qu'il comporte moins de dépendances, soit parce-qu'il ne nécessite pas d'interface graphique, soit parce-qu'il est libre, et autres critères de choix.
À cela certainement me répondras-tu que l'intérêt serait justement d'unifier l'ensemble de ces "avantages" en un seul et unique programme. Mais c'est contraire à l'idée même de choix et de liberté. Pourquoi devrais-je me contenter d'un programme qui inclut à mon avantage la légèreté et la liberté du code, mais à contrario m'obligerai une interface graphique par exemple?

C'est pour résoudre l'ensemble de ces détails qu'il existe une multitude de distribution, mais plus encore, sur chacune des distribution tu es libre d'installer tous ces paquets, ou non!
Certaines sont orientées dans une spécialité, d'autre plus personnelles ne sont que des copies d'installations perfectionnées par des utilisateurs.

Ce qui t'a amené dans un premier temps sous GNU/Linux et certainement sur Ubuntu, n'est-il pas justement ce choix, cette liberté.
Au risque de te paraître restrictif, si tu ne désires qu'un environnement unifié, Macintosh d'Apple est la solution qu'il te faut.

Enfin pour répondre à un autre de tes points, à savoir la présence d'une multitude de forks, je dirais que d'une part, il ne s'agit que très rarement d'un simple changement de variable. Je comprends bien ton hyperbole, mais même en extrapolant, les changements sont généralement pour un changement de langage de script (par exemple passer de GTK+ à Python), ou pour ajouter des fonctionnalités spécifiques, ou encore reprendre un projet abandonné.
Tous les fork que je connais, le plus évident dernièrement étant Mplayer2 - fork de Mplayer - ont permis de grandes avancées.
Si jamais tu te retrouves le bec dans l'eau car une fonctionnalité très importante pour toi n'est pas disponible dans un logiciel, mais que tu as de grandes compétences en Python. Que vas tu faire si le programme initial est développé en Qt4 auquel tu n'y connais rien? Préféreras-tu te contenter de proposer l'idée d'ajouter cette fonctionnalité, ou commencer à construire ce même programme en Python avec ta nouvelle fonctionnalité en sus, puisque tu en est capable? Ton nouveau programme en python sera fonctionnel! L'égal du précédent!
En y regardant de plus près, tu auras développé un logiciel plus que fonctionnel, mis à jour, agrémenté de nouvelles fonctions, mais aussi disponible dans un autre langage, donc possible à installer sur des machines ne supportant pas le premier! Plus encore, il sera peut-être plus performant que le précédent, car dans un autre langage! Et en regardant encore plus loin, certainement sera t-il plus optimisé, car tu auras du adapter le code existant en modifiant peut-être certains algorithmes...

Encore une fois, comme l'a souligné un camarade, créé donc ta propre distribution avec une interface unifiée. Par là, je ne veux pas dire de te débrouillé seul, mais plutôt de développer un projet. Si ta distribution a du mérite, les gens s'y intéresseront! Là encore, cependant, tu devras t'attendre à des dérivées, car personne chez les Linuxiens, ne veux être comme son voisin. Tout du moins pas totalement wink

Bien à toi.

Hors ligne

#55 Le 04/07/2012, à 14:31

The Uploader

Re : La fin d'un Linux unifié ?

black Almond a écrit :

Si jamais tu te retrouves le bec dans l'eau car une fonctionnalité très importante pour toi n'est pas disponible dans un logiciel, mais que tu as de grandes compétences en Python. Que vas tu faire si le programme initial est développé en Qt4 auquel tu n'y connais rien? Préféreras-tu te contenter de proposer l'idée d'ajouter cette fonctionnalité, ou commencer à construire ce même programme en Python avec ta nouvelle fonctionnalité en sus, puisque tu en est capable?

J'préfère apprendre C++ et QT pour ajouter une fonction, ou la proposer, que de re-écrire le tout en Python, même dans ce cas.

Dernière modification par The Uploader (Le 04/07/2012, à 14:33)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#56 Le 04/07/2012, à 14:52

torpedolos

Re : La fin d'un Linux unifié ?

Oui, The Uploader, je suis là.

Je suis entièrement d'accord avec arnaudsm, la dispersion (que les linuxiens intégristes appellent "la richesse de la variété"), c'est l’échec assuré.
Mais ça touche trop a l’âme de certains qui n'ont un système que pour le bricoler, que toute discussion à ce sujet est inutile.

Discuter de ça avec un linuxien quel qu’il soit c'est comme essayer de demander son point de vue sur les eoliennes a un écologiste.
Il y a autant de point de vue que d’adhérent, et même peut-être plus.
Je passe sur les poncifs inévitables du style "autant avoir windows" en oubliant que windows n'est pas libre ni customisable.

Je rêvais d'une "union linuxienne" qui proposerait 2 ou 3 distros maximum, avec des paquets compatibles entre elles, et permettant une "customisation" a l'infini, mais sans que chaque customisation deviennent le point de départ d'une "dissidence".
Je rêvais d'une lutte unie contre le proprio et pour nos droits, auprès des fabricants notamment.

J'ai cru que RMS, Linus, puis Mark S allaient fédérer ces forces, mais a chaque fois: zob.

Mais entre les gueguerres entre les distro, les forks, les forks de forks, les environnements, les sous-envirronements, ce qui veulent que ca reste compliqué, ce qui veulent ceci, ceux qui veulent cela, et l’immense majorité de ce qui s'en foutent, je fais comme tous le monde: je me configure ma distro au petits oignons, et j’attends que ça se passe.

J'en ai marre d'alimenter un combat interne qui ne fait que renforcer nos ennemis, qui n'ont pas besoin de ça, d'ailleurs, pour nous le mettre bien profond et en beauté.

D'ailleurs, je vous fais remarquer que Linus aussi, s'en fout, du moment que ça marche, et que RMS est le seul a s’énerver encore pour ça (plus quelques brave pauvre gars de l'april ou de l'aful, tiens la aussi, 2 asso pour un même but, dispersion...).
Émouvant et de plus en plus seul...

J'ai fait acheter un apple a mon père, j'ai un mobile et une tablette sous android, et tout va bien.

Je ne vais pas gaspiller ma santé, mes nuits, me battre, pour une liberté dont personne n'a rien a foutre, et dont les victimes sont les premiers complices.
Faites ce que vous voulez, soutenez l'insoutenable, ne le soutenez pas, continuez a ramer sur le sable.
M'en fout.

Si un jour vous voulez vous unir et lutter, je serais là.
Mais en attendant: M'en fout.

A+

Dernière modification par torpedolos (Le 04/07/2012, à 15:14)


La convivialité, c'est pas quand un tuto est bien fait, c'est quand il n'y a pas besoin de tuto ! (moi)
https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/1
Je ne suis pas un numéro de hotline ! (ploum) http://ploum.net/post/36-je-ne-suis-pas … geek-libre
"Knowledge belongs to everyone" (Kevin Mitnick)

Hors ligne

#57 Le 04/07/2012, à 14:56

The Uploader

Re : La fin d'un Linux unifié ?

torpedolos a écrit :

Oui, The Uploader, je suis là.

J'ai gagné un niveau dans la compétence "invocation" !
fuckyea.png


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#58 Le 04/07/2012, à 14:59

Elzen

Re : La fin d'un Linux unifié ?

ArkSeth a écrit :

Et donc, proposer de regrouper tous les systèmes GNU/Linux en un seul n'a pas plus de sens que de proposer à tous les cinéastes d'arrêter de bosser chacun sur leurs propres projet pour ne plus faire qu'un seul film en commun : comment serait-il seulement possible d'imaginer un film qui soit à la fois signé Jean-Luc Godard, Woody Allen, Tim Burton, Quentin Tarentino, Steven Spielberg et Luc Besson ?

Hors ligne

#59 Le 04/07/2012, à 15:02

The Uploader

Re : La fin d'un Linux unifié ?

1341406925.gif

Dernière modification par The Uploader (Le 04/07/2012, à 15:03)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#60 Le 04/07/2012, à 15:02

torpedolos

Re : La fin d'un Linux unifié ?

Up

The Uploader a écrit :

Torpedolos, es-tu là ?

Non, arnaudsm n'est pas un doublon de moi, si c'est ce que tu veux dire.
J'aiderais des nouveaux si je peux, mais pour les débats de fond sur l'avenir du libre, je le répète, oublie-moi.

Allez, continue a discutailler.
Bonne bourre.


La convivialité, c'est pas quand un tuto est bien fait, c'est quand il n'y a pas besoin de tuto ! (moi)
https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/1
Je ne suis pas un numéro de hotline ! (ploum) http://ploum.net/post/36-je-ne-suis-pas … geek-libre
"Knowledge belongs to everyone" (Kevin Mitnick)

Hors ligne

#61 Le 04/07/2012, à 15:04

The Uploader

Re : La fin d'un Linux unifié ?

torpedolos a écrit :

Non, arnaudsm n'est pas un doublon de moi, si c'est ce que tu veux dire.

Oui, j'ai eu un doute.


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#62 Le 04/07/2012, à 15:09

torpedolos

Re : La fin d'un Linux unifié ?

ArkSeth a écrit :
ArkSeth a écrit :

Et donc, proposer de regrouper tous les systèmes GNU/Linux en un seul n'a pas plus de sens que de proposer à tous les cinéastes d'arrêter de bosser chacun sur leurs propres projet pour ne plus faire qu'un seul film en commun : comment serait-il seulement possible d'imaginer un film qui soit à la fois signé Jean-Luc Godard, Woody Allen, Tim Burton, Quentin Tarentino, Steven Spielberg et Luc Besson ?

Vala vala, la création artistique et les OS, c'est tout a fait comparable, et si l'un s'alliait a l'autre, il perdrait son âme...

Mais bon, allons au bout de la comparaison, même si elle est totalement  a la masse:

Moi, je crois que si ces artistes étaient dans la situation de linux, du libre, c'est a dire menacés dans leur art, ils s'uniraient peut-être pour produire un chef d’œuvre commun, au lieu de continuer a se comparer et a s'auto admirer.
Ne serait-ce que pour baisser leurs coûts de production et de distribution, et chacun amenant sa richesse propre.

Et bien gardons notre âme et continuons a regarder le bateau couler.



M'en fout.


Désolé, pas pu me retenir, quand c'est aussi énorme.

Je retourne dans ma caverne.

C'est ou déjà, le bouton "ne plus suivre ce sujet" ?

Dernière modification par torpedolos (Le 04/07/2012, à 15:13)


La convivialité, c'est pas quand un tuto est bien fait, c'est quand il n'y a pas besoin de tuto ! (moi)
https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/1
Je ne suis pas un numéro de hotline ! (ploum) http://ploum.net/post/36-je-ne-suis-pas … geek-libre
"Knowledge belongs to everyone" (Kevin Mitnick)

Hors ligne

#63 Le 04/07/2012, à 15:16

Neros

Re : La fin d'un Linux unifié ?

torpedolos : pour quelqu'un qui s'en fout et qui souhaite être oublié, tu parles beaucoup et t'es très présent.


Un gus dans le futur du passé.

neros.fr

Hors ligne

#65 Le 04/07/2012, à 15:25

torpedolos

Re : La fin d'un Linux unifié ?

Neros a écrit :

torpedolos : pour quelqu'un qui s'en fout et qui souhaite être oublié, tu parles beaucoup et t'es très présent.


Merci pour cette très intéressante intervention qui enrichit bien le débat.

Tu trouves que je parles beaucoup ? Moins que toi en proportion mots / choses à dire.
Tu as un truc a dire a part tes remarques sur mes interventions (que, je suppose tu n'as pas lues) ?

Ceci dit, c'est pas grave.
Tu sais quoi ?

M'en fout.

Ah, et je ne souhaite pas être oublié, je ne souhaite pas ne pas être oublié, je m'en fout.

A+


La convivialité, c'est pas quand un tuto est bien fait, c'est quand il n'y a pas besoin de tuto ! (moi)
https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/1
Je ne suis pas un numéro de hotline ! (ploum) http://ploum.net/post/36-je-ne-suis-pas … geek-libre
"Knowledge belongs to everyone" (Kevin Mitnick)

Hors ligne

#66 Le 04/07/2012, à 15:29

The Uploader

Re : La fin d'un Linux unifié ?

torpedolos a écrit :

M'en fout.

À l'évidence, non.

torpedolos a écrit :

je me configure ma distro au petits oignons, et j’attends que ça se passe.

Ah toi aussi tu participe à la fragmentation ! Qu'est ce qui te prends de ne pas être content avec les logiciels et paramètres par défaut de Ubuntu 12.04 (ni avec UNity d'ailleurs) ?

Y'a pu de torpedolos ! mad


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#67 Le 04/07/2012, à 15:39

Neros

Re : La fin d'un Linux unifié ?

Merci pour cette très intéressante intervention qui enrichit bien le débat.

De rien, c'est un plaisir que quelqu'un apprécie ce que je peux dire.

Tu trouves que je parles beaucoup ?

Bah pour quelqu'un qui dit tellement s'en foutre, ouais.

Moins que toi en proportion mots / choses à dire.

Je ne suis pas sûr, peux-tu me donner ta méthode de calcul et d'évaluation des "choses à dire" ? Merci.

Tu as un truc a dire a part tes remarques sur mes interventions (que, je suppose tu n'as pas lues) ?

Banane. Voilà une chose que j'ai dit qui n'est pas en rapport avec des interventions. Que j'ai lu d'ailleurs et je constate que tu n'as rien compris au fonctionnement de Linux et du Logiciel Libre. Mais comme tu t'en fous (je l'ai bien compris, rassure-toi) et que ce n'est alors pas la peine de débattre avec toi, je m'amuse à te faire des remarques inutiles (qui te préoccupent beaucoup visiblement).

Ceci dit, c'est pas grave.
Tu sais quoi ?

M'en fout.

Ha non, je le savais pas. Ha si, en fait.

Ah, et je ne souhaite pas être oublié, je ne souhaite pas ne pas être oublié

Double négation... Donc tu ne souhaites pas être oublié mais tu souhaites être oublié. Hmmm....

je m'en fout.

Rooh, encore ? Mais tu ramages là !


Un gus dans le futur du passé.

neros.fr

Hors ligne

#68 Le 04/07/2012, à 15:39

Mathieu147

Re : La fin d'un Linux unifié ?

torpedolos a écrit :

M'en fous.

capello.png


Pffff…

Hors ligne

#70 Le 04/07/2012, à 16:22

KnY

Re : La fin d'un Linux unifié ?

The Uploader a écrit :
black Almond a écrit :

Si jamais tu te retrouves le bec dans l'eau car une fonctionnalité très importante pour toi n'est pas disponible dans un logiciel, mais que tu as de grandes compétences en Python. Que vas tu faire si le programme initial est développé en Qt4 auquel tu n'y connais rien? Préféreras-tu te contenter de proposer l'idée d'ajouter cette fonctionnalité, ou commencer à construire ce même programme en Python avec ta nouvelle fonctionnalité en sus, puisque tu en est capable?

J'préfère apprendre C++ et QT pour ajouter une fonction, ou la proposer, que de re-écrire le tout en Python, même dans ce cas.

Eheh, je m'y attendais un peu. Disons dans ce cas que l'original est en python et que tu surkiffes le C++ et le Qt.
C'était un exemple comme un autre.

torpedolos > Virulent que tu es je trouve smile

Hors ligne

#71 Le 04/07/2012, à 16:25

The Uploader

Re : La fin d'un Linux unifié ?

black Almond a écrit :

Eheh, je m'y attendais un peu. Disons dans ce cas que l'original est en python et que tu surkiffes le C++ et le Qt.

Ça ne change rien. Re-écrire l'entiéreté d'un logiciel pour ajouter une fonction dans son langage preferé, ce n'est pas logique ni réaliste, AMHA.

A moins que le logiciel d'origine ne soit propriétaire (sources non disponibles), bien sûr.

Dernière modification par The Uploader (Le 04/07/2012, à 16:27)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS
Archlinux + KDE sur ASUS N56VV.
ALSA, SysV,  DBus, Xorg = Windows 98 !
systemd, kdbus, ALSA + PulseAudio, Wayland = modern OS (10 years after Windows, but still...) !  Deal with it !

Hors ligne

#72 Le 04/07/2012, à 16:54

KnY

Re : La fin d'un Linux unifié ?

Ça ne change rien. Re-écrire l'entiéreté d'un logiciel pour ajouter une fonction dans son langage preferé, ce n'est pas logique ni réaliste, AMHA.

A moins que le logiciel d'origine ne soit propriétaire (sources non disponibles), bien sûr.

Tout dépends de la fonction, de sa complexité et de son importance.
Concernant la logique et le réalisme, qu'est-ce donc que tout les lecteurs audio pour exemples, ou les lecteurs Pdf, si tu préfères.
Ce ne sont que des réécritures de programmes. C'est d'autant plus flagrant pour les lecteurs audio.

De toute manière, il s'agissait à l'origine, pour moi, d'une métaphore. J'imaginais plus la finalité en accord avec une distribution.

Hors ligne

#73 Le 04/07/2012, à 17:03

torpedolos

Re : La fin d'un Linux unifié ?

The Uploader a écrit :

Ah toi aussi tu participe à la fragmentation ! Qu'est ce qui te prends de ne pas être content avec les logiciels et paramètres par défaut de Ubuntu 12.04 (ni avec UNity d'ailleurs) ?

Et non, justement, c'est ça que tu ne comprends pas.
Customiser un système a partir d'un tronc commun de dépôt, d'environnement, etc (ce que suggère arnaudsm) et créer un fork, c'est totalement différent.

La seule question a se poser est "qu'est-ce qu'on veut".

Certains d'entre nous ne perçoivent pas le fait de lutter contre le proprio comme une chose indispensable ou même utile.
Tout part de là.

Si on estime que c'est très bien comme ça, et que chacun fait son truc dans son coin et que ethiquement, tout se vaut, voire même que l’éthique n'a pas d'importance, alors la situation actuelle est satisfaisante. De l'expérience que j'ai c'est l'opinion largement majoritaire sur le forum.

Si on considère que le proprio est un danger et qu'il ronge les parcelles de liberté a chaque fois que le libre lui en laisse la possibilité, et que c'est maintenant qu'il faut lutter contre ça, alors là, il faut avoir une attitude plus offensive, chercher a faire un système simple et séduisant, chercher a comprendre ce que veut l'utilisateur ...
Et surtout s'unir.

Dans ce que j'ai lu sur ubuntu, il me semblait que cette distro était justement destinée a ça: fédérer des forces, lutter contre les OS proprio et en particulier contre la vente liée (bug n°1).

C'est navrant que ça ne soit pas le cas, c'est navrant qu'on t'agresse dés que tu l’évoque, en t'expliquant inlassablement que c'est comme a pour des raisons historique et que c'est très bien.

C'est très bien ?
Ben alors tout va bien, alors, le libre est en train de gagner, ou alors il est en train de perdre mais comme tout le monde s'en branle.
Continuons.


La convivialité, c'est pas quand un tuto est bien fait, c'est quand il n'y a pas besoin de tuto ! (moi)
https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/1
Je ne suis pas un numéro de hotline ! (ploum) http://ploum.net/post/36-je-ne-suis-pas … geek-libre
"Knowledge belongs to everyone" (Kevin Mitnick)

Hors ligne

#74 Le 04/07/2012, à 17:07

torpedolos

Re : La fin d'un Linux unifié ?

Neros a écrit :

Je ne suis pas sûr, peux-tu me donner ta méthode de calcul et d'évaluation des "choses à dire" ? Merci.

Dans ton cas c'est facile: zéro divisé par n'importe quoi, c'est toujours zero.

Pour moi, c'est un peu plus compliqué, c'est vrai, mais essaie en lisant avec le doigt, ou fais toi aider ;-)


La convivialité, c'est pas quand un tuto est bien fait, c'est quand il n'y a pas besoin de tuto ! (moi)
https://bugs.launchpad.net/ubuntu/+bug/1
Je ne suis pas un numéro de hotline ! (ploum) http://ploum.net/post/36-je-ne-suis-pas … geek-libre
"Knowledge belongs to everyone" (Kevin Mitnick)

Hors ligne

#75 Le 04/07/2012, à 17:16

KnY

Re : La fin d'un Linux unifié ?

torpedolos a écrit :

Dans ce que j'ai lu sur ubuntu, il me semblait que cette distro était justement destinée a ça: fédérer des forces, lutter contre les OS proprio et en particulier contre la vente liée (bug n°1).

J'aimerais bien en connaître les sources.
Je n'ai jamais lu de sources fiables parlant de lutter contre les systèmes d'exploitation propriétaires.
Encore moins de se lier contre la vente liée.
Que cela soit un combat des libristes, certes. Que ce soit le combat de Ubuntu, certainement pas.

torpedolos a écrit :

Customiser un système a partir d'un tronc commun de dépôt, d'environnement, etc (ce que suggère arnaudsm) et créer un fork, c'est totalement différent.

torpedolos a écrit :

Certains d'entre nous ne perçoivent pas le fait de lutter contre le proprio comme une chose indispensable ou même utile.

Rien n'affirme qu'arnaudsm entrevoit une distribution unifiée sans élément propriétaire, d'autant qu'il l'envisage grand public et unifiée. Conçois-tu que cela supprime donc la technologie d'Adobe Flash et les pilotes graphiques propriétaires qui assurent la compatibilité? Penses-tu pouvoir assumer de parler en son nom?
De plus, il ne veut créer un fork, notion qu'il rejette dans son tout premier message.

torpedolos a écrit :

Dans ton cas c'est facile: zéro divisé par n'importe quoi, c'est toujours zero. Pour moi, c'est un peu plus compliqué, c'est vrai, mais essaie en lisant avec le doigt, ou fais toi aider

Tu me sembles bien agressif.
Et si je puis me permettre, tes arguments ne sont pas particulièrement évolués pour oser critiquer un autre membre.

[Edit] fautes d'orthographe.

Dernière modification par black Almond (Le 04/07/2012, à 17:24)

Hors ligne

Haut de page ↑