Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites". Attention, le forum rencontre actuellement quelques difficultés. En cas d'erreur 502, il ne faut pas re-valider l'envoi d'un message ou l'ouverture d'une discussion, au risque de créer un doublon.

La section divers se réorganise ! De nouvelles sous-sections à venir. (plus d'infos + donner son avis)

#1 Le 16/09/2012, à 12:18

oleg

Le topic des excuses

Bonjour le club,

Je me suis rendu compte que, ces derniers temps, j'avais été bien trop réactif, bien trop nerveux, bien trop cassant, pas assez pédagogue et je suis conscient d'avoir pu heurter ou blesser certains membres.

Je m'excuse bien sincèrement auprès d'eux.

Je pense à Sopo les Râ que j'ai rembarré une fois sans ménagement, je pense aussi à Gangster Autorisé avec qui j'ai probablement dû manquer de patience, je pense encore à Marie-Lou (avec qui un conflit n'aurait jamais dû arriver) et peut-être à d'autres que je n'ai pas momentanément en tête. Qu'ils me présentent leur dossier, ils (ou elles) seront remboursés (!) tongue

Pour moi, le souci c'est trop de connexion ne me réussit plus, trop de discussions virtuelles sur Internet non plus, j'ai tendance à penser que cela devient stérile et contre-productif par rapport à la vraie vie, par rapport au temps à consacrer à d'autres activités (comme le partage avec de vrais amis, ou la lecture d'un bon livre papier, ou encore des activités créatives demandant de la concentration et moins tout cet éparpillement et cette dissipation d'énergie que je ressens parfois sur Internet...enfin c'est mon souci...), peut-être aussi une certaine lassitude du forum ? (et des forums de discussion en général) ? Peut-être la fatigue de croiser ici trop d'habitués et de ne pas y rencontrer assez de "sang neuf", moi-même étant devenu un de ces habitués, un poisson rouge commençant un peu à étouffer dans ce bocal ? Peut-être moins de croyance dans le Libre aussi et en Ubuntu en particulier ? Un peu de tout ça, probablement...

Donc voici le topic des excuses.

Moi j'ai commencé... mais si d'autres membres veulent profiter de cette démarche pour tenter de se faire pardonner auprès d'autres qu'ils auraient pu froisser, (ou si certains membres veulent exiger des excuses auprès d'autres, c'est le topic rêvé. (ouah ! j'imagine le boxon !)


Bien amicalement à tous et à toutes et encore une fois : toutes mes excuses.

Edit : quoi, qui est-ce que je vois qui se rapplique avec sa demande ? Na Kraïou ? Toi ? Jamais ! Plutôt crever ! (Bisous wink)

Dernière modification par oleg (Le 27/06/2014, à 16:25)


Jusqu'ici tout va bien !

A +

Hors ligne

#2 Le 16/09/2012, à 13:10

Elzen

Re : Le topic des excuses

La pédagogie, ç't'un boulot, hein, on ne peut pas t'en vouloir si tu n'as pas acquis les bases qui vont bien wink

Et la patience, ç'n'est pas toujours facile, surtout quand une discussion est mal engagée dès le début (le fait d'utiliser les mêmes mots que l'autre, mais en ne les entendant pas de la même façon, ça joue terriblement).

Ceci étant dit, je n'suis pas entièrement d'accord sur le fait d'opposer « Internet » à « la vraie vie », et plus encore sur le fait de considérer que les débats ici sont plus stériles. À partir du moment où tu considères que ça vaut le coup, et où arrives à rester ouvert à ce que disent les autres, j'pense qu'il y a toujours un intérêt à débattre, même si on finit la discussion aussi en désaccord qu'on l'a commencé (dans ce pire des cas, ça a au moins fait progresser ta manière d'exprimer ton désaccord, disons).

L'important étant, j'le répète, de ne pas se braquer ni se mettre à détester les gens parce qu'ils t'ont contredit. D'où l'intérêt d'un topic comme celui-ci : savoir reconnaître ses erreurs et s'excuser, c'est aussi super important smile


(Ceci dit, j'me gourre peut-être, mais je vois mal na kraïou réclamer des excuses, perso tongue)


Elzen : polisson, polémiste, polymathe ! (ex-ArkSeth)
Un script pour améliorer quelques trucs du forum.
La joie de t'avoir connu surpasse la peine de t'avoir perdu…
J'ai pour qualité de ne jamais attaquer les gens. J'ai pour défaut de souvent avoir l'air de le faire.

Hors ligne

#3 Le 17/09/2012, à 08:09

Marie-Lou

Re : Le topic des excuses

Pour ma part, non seulement je les accepte, mais surtout je formule les miennes en retour…

Pour s'engueuler, faut être deux, et j'crois − non, je suis sûr − que je ne serais pas très fier, si je devais relire « l'échange » qui a bêtement tourné au pugilat. Ouais, en fait j'ai même été franchement con sur pas mal d’aspects neutral

J'avais lu, dans cerveau & psycho je crois, que quand on se trompe et qu'on s'en rend compte, on a la satisfaction d'accéder à un nouveau palier de compréhension. J'espère que ça marche aussi en ce genre de circonstance tongue

À part ça, comme ArkSeth, je n'opposerais pas Internet et la « vraie vie ». J'vois ça comme deux « mondes » complémentaires ; mais du coup l'envie de rencontrer IRL bon nombre de personnes d'ici se manifeste de plus en plus.


Compte clôturé

Hors ligne

#4 Le 17/09/2012, à 08:25

sorrodje

Re : Le topic des excuses

Marie-Lou a écrit :

mais du coup l'envie de rencontrer IRL bon nombre de personnes d'ici se manifeste de plus en plus.

ça peut s'organiser relativement facilement ça wink


Utilisateur Debian/Ubuntu depuis 2008 - http://sorrodje.alter-it.org

Hors ligne

#5 Le 17/09/2012, à 09:14

compte supprimé

Re : Le topic des excuses

Tiens, en parlant d'excuses, un truc qui me reste en travers de la gorge :
J'avais posté dans un topic (http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=875421&p=2) un message d'une que je pensais drôle pour signifier que je ne pannais rien aux messages de l'auteur. Et bien ledit auteur (temps) ma signifié par mail qu'il allait porter plainte contre moi.
Je me suis excusé (mail et forum), supprimé le message offensant, et j'espère que ça n'ira pas plus loin. Je pense que la menace est disproportionné par rapport au préjudice (après tout, si je devais porter plainte pour chaque mail/post d'insultes, de menaces de mort et autres, je serais riche), mais bon, c'est son droit et je le respecte.

En tout cas, ça fait quelques heures que je rumine ça (se réveiller, regarder sa boite mail et tomber sur un ça, c'est toujours joyeux), et finalement, j'en suis venu à la conclusion qu'il serait mieux que je ne vienne plus ici et que je fasse supprimer mon compte.

Après tout, ça fait déjà quelques années que je traine ici, j'ai eu l'occasion d'écrire quelques pages de documentation, apporter mon aide dans quelques de topics des forums de supports, participé un peu à la vie de ce forum en rentrant dans les trolls du café et d'être ou ne pas être ( smile ), c'était bien, je ne regrette pas, mais le fait est que :
- Je n'ai plus beaucoup de temps libre, les études, plus on monte, plus c'est chronophage.

- Même si je n'ai jamais rien demandé, ce qui est normal, force est de constater qu'un simple "merci" est devenu rare...

- Par contre, des mails haineux/menaçants/insultants, ça oui, on en reçoit de plus en plus.

- L'ambiance c'est un tout petit peu dégradée, et ça se sent parfois.

Donc voilà, c'était pourrait-on dire la goutte d'eau qui fait déborder le vase, je remercie donc temps de m'avoir ouvert les yeux et vous souhaite à tous bonne continuation. smile

Dernière modification par monsieurweller (Le 17/09/2012, à 09:16)

#6 Le 17/09/2012, à 09:28

sucarno

Re : Le topic des excuses

ArkSeth a écrit :

L'important étant, j'le répète, de ne pas se braquer ni se mettre à détester les gens parce qu'ils t'ont contredit. D'où l'intérêt d'un topic comme celui-ci : savoir reconnaître ses erreurs et s'excuser, c'est aussi super important smile)

Le plus important pour garder une bonne symbiose dans un forum.

==> < De tout façon, personne ne détient la vérité absolue ; il suffit de ne pas raconter n'importe quoi. >


ouɹɐɔns ||
« La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais ne se massacrent pas. » (Valéry)

Hors ligne

#7 Le 17/09/2012, à 11:49

Sopo les Râ

Re : Le topic des excuses

monsieurweller a écrit :

Et bien ledit auteur (temps) ma signifié par mail qu'il allait porter plainte contre moi.

Consequences will never be the same. neutral


Sinon, c'est très gentil de t'excuser oleg, mais je ne vois pas bien pourquoi. Si je me souviens bien, c'est plutôt nous qui n'avons pas été assez pédagogues.


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#8 Le 17/09/2012, à 12:37

GangsterAutorisé

Re : Le topic des excuses

Drôles d'excuses où tu prétends avoir probablement manqué de patience avec moi. N'est ce pas une façon de parler sur l'autre ?

Pour ma part, je suis un peu provocateur et je reconnais ne pas t'avoir ménagé. Mais ce n'est pas de la patience dont tu as manqué, c'est du recul sur tes idées. Ce recul t'aurais permis de voir la part de vérité dans ce que j'exprimais . De la même façon ce recul t'aurait permis de voir la part d'incohérences dans ce que tu exprimais toi. Et surtout il t'aurait permis aussi de voir que l'enjeu de la discussion était faible.

Dernière modification par GangsterAutorisé (Le 17/09/2012, à 12:38)


Quel con a dit y a rien qui se passe ?

Chanson d'Alain Leprest

Hors ligne

#9 Le 17/09/2012, à 13:19

Elzen

Re : Le topic des excuses

monsieurweller a écrit :

Donc voilà, c'était pourrait-on dire la goutte d'eau qui fait déborder le vase, je remercie donc temps de m'avoir ouvert les yeux et vous souhaite à tous bonne continuation. smile

sad

Tu vas nous manquer.


Elzen : polisson, polémiste, polymathe ! (ex-ArkSeth)
Un script pour améliorer quelques trucs du forum.
La joie de t'avoir connu surpasse la peine de t'avoir perdu…
J'ai pour qualité de ne jamais attaquer les gens. J'ai pour défaut de souvent avoir l'air de le faire.

Hors ligne

#10 Le 17/09/2012, à 17:24

PPdM

Re : Le topic des excuses

ArkSeth a écrit :
monsieurweller a écrit :

Donc voilà, c'était pourrait-on dire la goutte d'eau qui fait déborder le vase, je remercie donc temps de m'avoir ouvert les yeux et vous souhaite à tous bonne continuation. smile

sad

Tu vas nous manquer.

Je plussoie ! sad


Linux n'est pas plus compliqué, il est différent.
GNU/Linux à Marseille Découvrir Marseille Ma librairie indépendante
Si vous pensez que le sujet du fil vous concerne, ne vous incrustez pas, postez une demande en donnant le lien de VOTRE fil

En ligne

#11 Le 17/09/2012, à 17:56

oleg

Re : Le topic des excuses

Marie-Lou a écrit :

Pour ma part, non seulement je les accepte, mais surtout je formule les miennes en retour…

Pour s'engueuler, faut être deux, et j'crois − non, je suis sûr − que je ne serais pas très fier, si je devais relire « l'échange » qui a bêtement tourné au pugilat. Ouais, en fait j'ai même été franchement con sur pas mal d’aspects neutral

J'avais lu, dans cerveau & psycho je crois, que quand on se trompe et qu'on s'en rend compte, on a la satisfaction d'accéder à un nouveau palier de compréhension. J'espère que ça marche aussi en ce genre de circonstance tongue

À part ça, comme ArkSeth, je n'opposerais pas Internet et la « vraie vie ». J'vois ça comme deux « mondes » complémentaires ; mais du coup l'envie de rencontrer IRL bon nombre de personnes d'ici se manifeste de plus en plus.

Bon, nous voilà donc enfin sur la même longueur d'ondes et c'est très rassurant.

Ecoute, moi non plus je ne suis pas très fier de ce pugilat, de ce que j'ai pu te dire dans la colère et l'auto-défense et je regrette le tout profondément.

Et pourtant : sans entrer dans les détails de ma vie professionnelle et personnelle, je pense être quelqu'un de foncièrement calme et très pédagogue...( dans la vie non numérique !)

Mais j'ai un problème avec le mode de type d'échange derrière un écran et sur un clavier : trop cérébral pour moi, trop désincarné, on échange des mots, on échange des idées, des idées, des concepts mais, pour moi, il manque un tas de choses autour de ça. Le timbre d'une voix, l'expression d'un visage, l'aura d'une personne etc etc

Quant à Internet et le lien avec la vraie vie : c'est curieux mais personnellement je ne tiendrais nullement à vouloir rencontrer des personnes avec lesquelles j'aurais pu échanger sur Internet. Je ne sais pas trop pourquoi d'ailleurs : peut-être est-ce que je préfère qu'elles demeurent dans mon imaginaire ? Ou le fait de devoir affronter un trop décalage entre l'idée que l'on se fait d'une personne et la réalité ? Et puis, je trouve que c'est tellement plus passionnant de faire des rencontres spontanées et non prévues dans la réalité !

Par ailleurs, sur un autre plan, je suis contraint de dresser des barrières, entre IRL et Internet: Internet m'accaparant, me dispersant et  me déconcentrant bien trop. J'essaie carrément d'apprendre à me déconnecter, un jour, deux jours, mais j'ai du mal. La tentation revient vite, elle agit comme une drogue chez moi. J'aimerais en fait pouvoir me déconnecter sur de bien plus grandes périodes de temps : une semaine, une quinzaine, un mois oui mais : sans ressentir de manque ! Que ce soit naturel, pas "composé", "construit" : parce que sinon les choses te reviennent comme un boomerang ! Heureusement, j'ai un ou deux amis pas du tout accrocs à Internet, qui s'en passent même le plus souvent et j'essaie d'aller dans leur sens.

Sur le Philosophie magazine de ce mois (n° 62), il y a des articles intéressants sur les bouleversements que l'ère numérique entraîne dans la manière d'apprendre, de lire, d'écrire, de mémoriser, d'étudier: car, objectivement, nous sommes en pleine mutation à ce niveau. Je veux dire : sans me placer dans le cerveau d'un enfant de 5 ans bien sûr, qui lui vit cette ère sans autre background mental et culturel, à savoir celui dont nous, adultes disposons et dont nous ne pouvons pas nous débarrasser si facilement.

Après tout cette révolution numérique est vraiment récente : une vingtaine d'années environ ? Et en plus nous manquons forcément de recul sur ce qui est en train de se passer...


Jusqu'ici tout va bien !

A +

Hors ligne

Haut de page ↑