Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Pour en savoir un peu plus sur l'équipe du forum.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#2276 Le 07/12/2017, à 16:05

jeange

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

moko patauge ?
lynn ! cqfd93 ! où êtes-vous ?

Cool moko-e, cool.


PCLF CLEVO W670SZQ i3-4000M Ram 8Go  Haswell HD4600 Ubuntu 14.04 LTS 64bits
033 V nospE   22.8.2 PMIG  X04D nokiN
Merci de donner les retours avec les balises et les allers avec les valises.

Hors ligne

#2277 Le 07/12/2017, à 18:59

juju_theseaman

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

Dodo plop !

Hors ligne

#2278 Le 07/12/2017, à 19:00

Ayral

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

moko138 a écrit :

lynn ! cqfd93 ! où êtes-vous ?

Aux states elle est actuellement. 8 heures de décalage.


Pour mettre les retours de commande entre deux balises code, les explications sont là : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1614731
Blog d'un retraité
Site de graphisme du fiston Loïc
Ubuntu 14.04 LTS sur un desktop et 14.04 sur un Dell Latitude 820

Hors ligne

#2279 Le 07/12/2017, à 22:00

cqfd93

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

moko138 a écrit :

lynn ! cqfd93 ! où êtes-vous ?

Why ?

Hors ligne

#2280 Le 07/12/2017, à 22:57

moko138

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

Elzen a écrit :

Il y a toujours eu les deux aspects : d'un côté, l'évolution spontanée due à l'usage, de l'autre, la volonté politique d'influer sur la façon dont on parle. Exemple typique (cité dans l'article que tu n'as pas lu jusqu'au bout tongue), l'Académie a été mise en place spéficiquement dans le but de masculiniser la langue et de la rendre plus complexe pour ne pas être à la portée de tout le monde.

C'est faux !   Pour deux raisons :
  La première, à la fois bien connue et mal comprise, c'est qu'à ma connaissance "la volonté politique d'influer sur la façon dont on parle", ébauchée depuis un siècle, ne devient décisive qu'avec les ordonnances de Villers-Cotterêts (1539).

nous voulons que dorénavant tous les arrêts (...) soient prononcés, publiés et notifiés aux parties en langage maternel françoys et non autrement.

Pourquoi ?

afin qu'il n'y ait pas de raison de douter du sens de ces arrêts, nous voulons et ordonnons qu'ils soient faits et écrits si clairement qu'il ne puisse y avoir aucune ambiguïté ou incertitude, ni de raison d'en demander une explication.
  Et pour ce que telles choses sont souventesfoys advenues sur l'intelligence des motz latins contenuz es dictz arrestz.

À propos du genre dans le langage,
le rappel du titre, en haut de page (https://upload.wikimedia.org/wikipedia/ … I-1785.jpg ht tps://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/b/b3/Ordonnance_de_Villers_Cotterets._Page_56_-_Archives_Nationales_-_AE-II-1785.jpg), est intéressant aussi :

Ordonnances Royaux Nouvelles

smile ...


La seconde raison a été illustrée par Pagnol, qui fait dire à Alphonse Daudet (dans Quatre Lettres de mon moulin, 1954) :

nous avons peut-être gagné plus : Ronsard, Descartes, La Fontaine, Lamartine, Victor Hugo, je suis content de les lire sans effort, et je suis bien fier de pouvoir dire qu'ils appartiennent à notre patrimoine.

Un résultat de l'Académie : un français commun, à évolution stabilisée.
Et en effet, qui comprend Robert Charlebois ou Tchicaya U'Tamsi ou Marie Susini ou Françoise Mallet-Joris (je vous recommande particulièrement la 2ème chanson, à 5'25), comprend aussi Sévigné et Corneille.
C'est si vrai, que nous comprenons, sans notes explicatives, presque tout Le Cid (1637), contemporain de la création de l'Académie, alors qu'il nous faut une traduction pour lire Montaigne. Pourtant moins de soixante ans séparent le Gascon du Normand !


  Donc, non, pour ces deux raisons, prétendre que l'Académie française a été "mise en place pour rendre plus complexe [la langue française], pour ne pas être à la portée de tout le monde", c'est démenti par l'oeuvre de l'Académie.


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#2281 Le 07/12/2017, à 23:40

Elzen

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

Pas sûr d'avoir saisi le rapport entre l'extrait de mon post et la réponse.

Même plutôt sûr de ne pas avoir saisi, en fait :s

Hors ligne

#2282 Le 08/12/2017, à 04:59

Na K' en vadrouille

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

J'trouve qu'on se prend la tête sur la façon d'écrire : chacun écrit bien comme il l'entend, y a ni mort d'homme (ni de femme), ni besoin de se rouler par terre pour faire taire les affreux.

Le seul prosélytisme que j'ai pu voir, c'est l'Académie française qui s'arroge un monopole sur la langue française, alors qu'ils n'ont aucune légitimité (du genre aucune méthodologie scientifique, juste un bon goût auto-proclamé et snobinard), et découlant de là toutes les injonctions à faire taire (ou à remettre dans le rang) ceux qui écrivent ou parlent d'une manière qu'on a décidé de ne pas tolérer. Alors que la langue, ça devrait être un truc souple, vivant et fun avec lequel on pourrait jouer/réfléchir/bidouiller.

Pis bon, on fait des jeux de mots, des fautes, des calembours, des anglicismes, des contrepèteries, des sigles, de la poésie et pire encore (genre du Roland Barthes), mais ohmonDieu, le point médian ça rend tout illisible. Sérieux ? tongue

Dernière modification par Na K' en vadrouille (Le 08/12/2017, à 05:00)

Hors ligne

#2283 Le 08/12/2017, à 05:07

Na K' en vadrouille

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

C'là dit, je trouve que ce phénomène de panique morale qui saisit le pays à la simple vue d'un point médian est assez intéressant et rigolo.

Et justifierait presqu'à lui seul l'usage dudit point médian.
trollface.png

Hors ligne

#2284 Le 08/12/2017, à 08:20

moko138

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

Na K' en vadrouille a écrit :

ce phénomène de panique morale qui saisit le pays à la simple vue d'un point médian

Dans La Légende des siècles, Victor Hugo a écrit :

Saisi lui aussi, par la panique morale
Rougissant devant l'apparition banale,
Abraham s'exclamait, au désert de Madian,
« Tu sais où je m'le fous, ce p*tain d'point médian ? »


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#2285 Le 08/12/2017, à 08:36

moko138

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

cqfd93 a écrit :
moko138 a écrit :

lynn ! cqfd93 ! où êtes-vous ?

Why ?

Jusqu'à présent, sur le sujet de l'écriture inclusive, ce fil n'a connu que des points de vue masculins.


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#2286 Le 08/12/2017, à 08:46

Arcans

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

Na K' en vadrouille a écrit :

C'là dit, je trouve que ce phénomène de panique morale qui saisit le pays à la simple vue d'un point médian est assez intéressant et rigolo.

Et justifierait presqu'à lui seul l'usage dudit point médian.
http://smilies.xserver-x.org/smilies/meme/trollface.png

Ah! Voilà un bon argument! smile


« Mais je ne suis pas spécialement mécontent de ne pas être cela dit. »
     — Arcans
« Axiome de base de la théorie des ensembles : s'il existe dans un ensemble X un élément x ayant des propriétés potentiellement casse-couille, c'est de la faute d'Arcans. »
    — Le Rouge

Hors ligne

#2287 Le 08/12/2017, à 11:44

Elzen

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

Na K' en vadrouille a écrit :

Alors que la langue, ça devrait être un truc souple, vivant et fun avec lequel on pourrait jouer/réfléchir/bidouiller.

Voilà, exactement smile

Je plussoie l'ensemble de tes remarques, d'ailleurs, si je pouvais vraiment faire s'évanouir Finkielkraut, ça m'irait très bien big_smile

Sinon, je viens de relire le post de moko138 (qui n'a pas daigné préciser entre temps), et je ne pige toujours pas.
Le premier « argument » parle d'une ordonnance datée d'un siècle avant la fondation de l'Académie, en quoi c'est censé préciser les buts de celle-ci ?
Le second parle de la stabilisation de la langue (le fait que ce soit vraiment imputable à l'Académie est cependant contesté, il me semble, mais sans sources, je ne m'avancerai pas là-dessus), mais stable et complexe ne sont absolument pas incompatibles. De plus, tu cites l'exemple de « grands auteurs » avec suffisamment d'éducation pour maîtriser les règles imposées par l'Académie, quand je pointais le fait que ladite Académie ait choisi ces règles-ci dans le but de rendre la langue plus difficile aux gens du peuple n'ayant pas eu accès à cette éducation, donc c'est un peu comme si tu parlais de normaliens et d'énarques pour répondre à une critique sur le niveau exigé au baccalauréat ou au brevet des collèges…

Hors ligne

#2288 Le 08/12/2017, à 12:22

moko138

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

Elzen a écrit :

je viens de relire le post de moko138 (qui n'a pas daigné préciser entre temps), et je ne pige toujours pas.

Eh oui : si je n'ai pas été clair cette nuit, il vaut mieux que je prenne le temps de réfléchir à la manière de clarifier...  smile


%NOINDEX%
Un utilitaire méconnu : ncdu

Hors ligne

#2289 Le 08/12/2017, à 12:44

Edmond Dantès

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

Moko :

«Le pénitentier»

«Laura»

Et pour la bonne bouche : «Lidl des jaunes»


Les caissières de supermarchés sont exposées aux antennes antivol, donc les ondes radio provoquent des tendinites.
La cuisine en creative common
Les chansons sont comme les films, certaines disent tout, d'autres rien, et entre deux sont les médiocres.
GMT+1042

Hors ligne

#2290 Le 08/12/2017, à 12:46

Edmond Dantès

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

«Je suis né dans la rue»


Les caissières de supermarchés sont exposées aux antennes antivol, donc les ondes radio provoquent des tendinites.
La cuisine en creative common
Les chansons sont comme les films, certaines disent tout, d'autres rien, et entre deux sont les médiocres.
GMT+1042

Hors ligne

#2291 Le 08/12/2017, à 12:48

Edmond Dantès

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

«Oh ! Ma jolie Sarah»


Les caissières de supermarchés sont exposées aux antennes antivol, donc les ondes radio provoquent des tendinites.
La cuisine en creative common
Les chansons sont comme les films, certaines disent tout, d'autres rien, et entre deux sont les médiocres.
GMT+1042

Hors ligne

#2292 Le 08/12/2017, à 12:50

Elzen

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

D'acc, je veux bien que tu précises ça quand tu y auras réfléchi smile

En attendant, j'ai quand même cogité un brin sur le rapport à la stabilisation de la langue, et, en fait, j'aurais tendance à dire que cette stabilisation (ou la partie de cette stabilisation qui est due à l'Académie, cf remarque précédente) est peut-être même précisément due au fait que l'Académie ait choisi d'imposer des normes complexes qui rendent la maîtrise de la langue difficilement accessible aux gens ordinaires.

En effet, il me semble que la conséquence naturelle de ce genre de choix, c'est qu'on a, à l'instant T, deux langues différentes : celle des élites, qui suit les règles décidées par l'Académie, et celles de la plupart des gens, qui pour la plupart ne les connaissent pas. La seconde n'a a priori aucune raison d'arrêter d'évoluer par l'usage comme elle l'a toujours fait, tandis que l'élite, qui a fait l'effort de maîtriser ces règles complexes, va faire davantage attention à les conserver intactes (sachant en plus que ça représente une population nettement moins nombreuse, ce qui doit diminuer d'autant les chances de voir apparaître des déformations d'usage).

Comme, ensuite (et plutôt récemment, il me semble), il y a eu des actions publiques pour imposer le français de l'Académie à l'ensemble de la population, on a perdu tout ce en quoi la langue du peuple a divergé entre temps ; et effectivement, la langue de maintenant est assez proche des écrits de l'époque… mais parce que les écrits de l'époque étaient le fruit de gens lettrés, sans qu'on ait gardé de trace du français que parlaient les autres.

Alors, bien sûr, dit comme ça, ça simplifie énormément (il faudrait aussi tenir compte des langues régionales, entre autres, il y a plein de gens qui ne parlaient ni le français de l'Académie, ni celui du peuple ; et puis il faut aussi voir avec ce qui s'est passé dans les régions francophones hors de France où l'Académie a moins voire pas de pouvoir), mais on pourrait supposer que, si l'Académie avait plutôt choisi d'harmoniser en imposant une langue accessible au tout venant (par une orthographe phonétiste, notamment), il y aurait eu davantage de changements dus à l'usage, et il aurait été plus dur de ne pas en tenir compte.

Qu'en pensez-vous ?

Hors ligne

#2293 Le 08/12/2017, à 12:53

Edmond Dantès

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

"Kili watch" (en anglais)

Dernière modification par Edmond Dantès (Le 08/12/2017, à 12:54)


Les caissières de supermarchés sont exposées aux antennes antivol, donc les ondes radio provoquent des tendinites.
La cuisine en creative common
Les chansons sont comme les films, certaines disent tout, d'autres rien, et entre deux sont les médiocres.
GMT+1042

Hors ligne

#2294 Le 08/12/2017, à 12:56

Edmond Dantès

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

«Le Chanteur abandonné»


Les caissières de supermarchés sont exposées aux antennes antivol, donc les ondes radio provoquent des tendinites.
La cuisine en creative common
Les chansons sont comme les films, certaines disent tout, d'autres rien, et entre deux sont les médiocres.
GMT+1042

Hors ligne

#2295 Le 08/12/2017, à 13:46

PPdM

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

Na K' en vadrouille a écrit :

Alors que la langue, ça devrait être un truc souple, vivant et fun avec lequel on pourrait jouer/réfléchir/bidouiller.

Mais le Français est souple et on peut bidouiller, mais il ne faut pas confondre bidouillage et propagande, souplesse et incompréhensibilité.

Dernière modification par PPdM (Le 08/12/2017, à 13:46)

Hors ligne

#2296 Le 08/12/2017, à 13:47

Elzen

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

(En clair, on a le droit de bidouiller, mais seulement dans des buts et selon des modalités approuvées par… ùh, wait tongue)

Hors ligne

#2297 Le 08/12/2017, à 13:56

PPdM

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

COMPRÉHENSION PAR TOUS !

Ça te parles ou pas ?

Mais peut être fais tu partie des ces élites qui pensent que le savoir est une chasse gardée ?

Les règles ne sont pas faites pour les élites qui savent out de tout, mais pour que tout le monde puisse comprendre même si c'est le dernier des crétins dans mon genre, et une règle compréhensible par tous est une règle simple, alors la proximité ou le masculin sur le féminin, on s'en tape, mais les trucs tarabiscotés ce n’est pas la la portée de tous, surtout si ce ne sont pas des lecteurs assidus

Dernière modification par PPdM (Le 08/12/2017, à 14:01)

Hors ligne

#2298 Le 08/12/2017, à 14:12

Elzen

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

PPdM a écrit :

Les règles ne sont pas faites pour les élites qui savent out de tout, mais pour que tout le monde puisse comprendre même si c'est le dernier des crétins dans mon genre, et une règle compréhensible par tous est une règle simple, alors la proximité ou le masculin sur le féminin, on s'en tape, mais les trucs tarabiscotés ce n’est pas la la portée de tous, surtout si ce ne sont pas des lecteurs assidus

Cf ce qu'on disait juste avant à propos du rôle de l'Académie smile

Hors ligne

#2299 Le 08/12/2017, à 14:23

Edmond Dantès

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

PPdM a écrit :

Les règles ne sont pas faites pour les élites qui savent tout de tout, mais pour que tout le monde puisse comprendre

En linguistique française, si. Et je le déplore.

J'ai lu quelque part qu'on avait fixé les règles peu ou prou à la même époque en France et en Espagne. Les ibères avait choisi de règlementer la langue telle qu'on la parlait et les gaulois telle qu'on devrait. En résumé : l'élite s'est imposée à la masse en créant une langue absconse.


Les caissières de supermarchés sont exposées aux antennes antivol, donc les ondes radio provoquent des tendinites.
La cuisine en creative common
Les chansons sont comme les films, certaines disent tout, d'autres rien, et entre deux sont les médiocres.
GMT+1042

Hors ligne

#2300 Le 08/12/2017, à 14:28

Edmond Dantès

Re : Topic des couche-tard (septante-trois)

Après un peu plus de deux semaines, je quitte les Pays-Bas. sad

/me a le mal du pays.

Je suis un nomade, un migrateur, un touareg, chez moi est là où je pose mon sac, mais Amsterdam l'est un peu plus.

Dernière modification par Edmond Dantès (Le 08/12/2017, à 14:39)


Les caissières de supermarchés sont exposées aux antennes antivol, donc les ondes radio provoquent des tendinites.
La cuisine en creative common
Les chansons sont comme les films, certaines disent tout, d'autres rien, et entre deux sont les médiocres.
GMT+1042

Hors ligne