Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 10/04/2009, à 19:09

mahikeulbody

cohabitation aptitude - gestionnaire de mises à jour

Je lis ici et là que aptitude est à préférer à apt-get. Par ailleurs je lis aussi qu'il est préférable de ne pas mélanger aptitude et apt-get (ou synaptic)*. Comment concilier cette dernière recommendation avec le gestionnaire de mise à jour qui vient en standard sur Ubuntu et qui, je suppose, utilise apt-get ? En d'autres termes comment fait-on pour utiliser aptitude en lieu et place de apt-get (ou synaptic) sur une distribution Ubuntu tout en continuant d'être notifié des maj ?

* ce qui induit de commencer à utiliser aptitude plutôt sur une nouvelle installation.

Dernière modification par mahikeulbody (Le 11/04/2009, à 08:05)


Core i3 530 - 8 GB mémoire

Hors ligne

#2 Le 13/04/2009, à 07:21

YannUbuntu

Re : cohabitation aptitude - gestionnaire de mises à jour

ca m'interesse aussi. smile
stp aurais-tu les url des pages qui donnent les avantages de aptitude par rapport a apt-url?


à consulter/améliorer: Guide du Débutant, Logiciels, Ecole, Travail, Maison

Hors ligne

#3 Le 13/04/2009, à 13:35

mahikeulbody

Re : cohabitation aptitude - gestionnaire de mises à jour

Il suffit de chercher sur le net "aptitude vs apt-get". On trouve notamment ces liens :

www.entuall.info/blog/index.php/post/20 … vs-apt-get
www.psychocats.net/ubuntu/aptitude

mais il y en a beaucoup d'autres.

NB. Depuis un certain temps apt-get a comblé une (petite ?) partie de son "retard" avec l'option autoremove, aussi faire attention à ne prendre en compte des articles trop anciens dans lesquels la comparaison serait faussée en défaveur de apt-get.

Par ailleurs, il semble que aptitude soit le gestionnaire de paquets recommandé par Debian.

Pour finir, il semble aussi que ce soit un sujet de discorde récurrent dans les forums, un peu comme gnome vs kde (mais dans une bien moindre mesure quand même).


Core i3 530 - 8 GB mémoire

Hors ligne

#4 Le 25/04/2009, à 12:39

epictete

Re : cohabitation aptitude - gestionnaire de mises à jour

Je ne suis pas un spécialiste mais je m'étais collecté des fragments d'articles sur le sujet.

Je les fournis pour épargner de la recherche à ceux que ça pourrait intéresser.

Les liens sont toujours indiqués pour retrouver la source et l'auteur.

*********************
* Aptitude contre apt-get *
*********************

http://www.debian.org/doc/manuals/quick-reference/ch-package.fr.html

Guide de référence rapide pour Debian
Chapitre 3 - Gestion des paquets Debian

aptitude est désormais le frontal en mode texte pour APT à utiliser de préférence. Il se rappelle des paquets que vous avez installés volontairement et quels paquets ont été ajoutés par dépendance ; ces derniers sont automatiquement désinstallés par aptitude lorsqu'ils ne sont plus nécessaires à un paquet installé volontairement. Il possède des fonctions avancées de filtrage des paquets mais elles peuvent être difficiles à configurer.

*****

http://www.debian.org/doc/manuals/reference/ch-package.en.html

Debian Reference
Chapter 6 - Debian package management

aptitude is now the preferred text front end for APT, the Advanced Package Tool. It remembers which packages you deliberately installed and which packages were pulled in through dependencies; the latter packages are automatically de-installed by aptitude when they are no longer needed by any deliberately installed packages. It has advanced package-filtering features but these can be difficult to configure.

synaptic is now the preferred Gtk GUI front end for APT. Its package filtering capability is easier to use than aptitude's. It also has experimental support for Debian Package Tags.

*****

http://www.markshuttleworth.com/archives/142

Mark Shuttleworth says: I use aptitude, as I prefer it to the raw apt-get. I don’t know what happens if you mix them, but I can recommend aptitude, it’s an excellent console tool for managing your package set.

*****

http://www.debian.org/doc/manuals/debian-faq/ch-pkgtools.fr.html

7.1.3 aptitude

Aptitude est un gestionnaire de paquet pour les systèmes Debian GNU/Linux qui fournit une interface au gestionnaire de paquet apt. Aptitude est une interface texte basée sur la bibliothèque curses, il peut être utilisé pour effectuer des tâches d'administration de manière rapide et facile.

Aptitude fournit les mêmes fonctionnalités que dselect et apt-get, ainsi que des fonctions additionelles non présentes dans les autres programmes :

- Aptitude permet d'accéder à toutes les versions d'un paquet.

- Aptitude garde un journal de toutes ses actions dans /var/log/aptitude.

- Aptitude facilite la recherche de logiciels obsolètes en les listant sous « Paquets obsolètes ou créés localement »

- Aptitude inclut un système assez puissant pour rechercher des paquets particuliers. Les utilisateurs familiers avec mutt le maîtriseront rapidement car la syntaxe a été inspirée de celle de mutt.

- Aptitude recherche les paquets qui ont été installés pour satisfaire les dépendances et les supprimera automatiquement quand les paquets qui les utilisaient seront supprimés.

- Aptitude peut installer automatiquement les paquets Recommandés[5].

- Aptitude en mode plein écran intègre les fonctionnalités de su, et peut être utilisé par un utilisateur normal. Le programme su sera appelé (et le mot de passe root demandé) lorsque les privilèges d'administrateur seront nécessaires.

Vous pouvez utiliser aptitude au travers d'une interface graphique (en lançant simplement aptitude) ou directement en ligne de commande. La syntaxe utilisée en ligne de commande est très similaire à celle utilisée avec apt-get. Par exemple, pour installer le paquet foo vous pouvez lancez aptitude install foo.

>>> Notez que aptitude est le gestionnaire de paquet recommandé par Debian pour installer un paquet et/ou mettre à jour votre système.

Pour plus d'informations, lisez la page de manuel aptitude(8) et installez le paquet de documentation aptitude-doc-en.

*****

http://www.ubuntu-fr.org/lettre/lhu52.html

Aptitude contre Apt-Get (ce que tout le monde devrait savoir) - Cet article de blog par Aaron Toponce (connu sous le pseudonyme de atoponce) est une très bonne lecture pour tous, néophyte ou vétéran, au sujet des différences entre aptitude et apt-get et des outils associés à chacun. Sa conclusion :

« Aptitude est simplement supérieur à Apt-Get sur tous les plans. Une meilleure gestion des dépendances, une meilleure application curses, de meilleures options, UN outil, un meilleur formattage standard. La liste se poursuit. Je vois en permanence sur les forums, IRC et par mail l'utilisation d'apt-get. Nous devons mieux éduquer nos frères et sœurs à propos du bon usage des outils et leur montrer la voie illuminée d'aptitude. J'ai utilisé aptitude depuis que j'en ai appris l'existence et je continuerais ainsi jusqu'à la fin de mes jours Debian/Ubuntu. »

*****

http://www.pthree.org/2007/08/12/aptitude-vs-apt-get/

Aptitude vs Apt-Get
August 12th, 2007 by Aaron

Being an Ubuntu/Debian user (yes, I use and advocate both), I have fallen in love with the Advanced Packaging Tool, also known as apt. Before Ubuntu, I played in the world of RPM hell, with distros such as Red Hat itself, Mandrake (as it was called back then), and even SuSE. I would find some piece of software, try to install it, only to find that it would choke, saying that it relied on some certain dependencies. I would install the dependencies, only to find conflicting versions with newer software. Hell indeed. So when I discovered the Debian way of installing software, I wondered why no one had mentioned it to me before. It was heaven. This is the way to software, I thought.

So, as any new user to the world of apt learns, apt-get is the way to install software in your system. After working on a Debian-based system that uses apt, such as Ubuntu, you also learn the various tools:

    * apt-get: Installing and removing packages from your system, as well as updating package lists and upgrading the software itself.
    * apt-cache: Search for packages in the package list maintained by apt on the local system
    * dpkg- Used for various administrative tasks to your system, such as reconfiguring Xorg.

Those are probably the first few tools that you learn while on a Debian-based distro, if you plan on getting down and dirty at any length. But the buck doesn’t stop there. You need to memorize, and learn other tools, if you are to further administrate your system. These include:

    * apt-listbugs: See what bugs are listed on a software package before you install it.
    * apt-listchanges: Same thing as apt-listbugs, but for non-bug changes.
    * apt-rdepends: Tool for viewing dependency trees on packages.
    * deborphan- Look for orphaned dependencies on the system left from removing parent packages.
    * debfoster- Helps deborphan identify what package dependencies you no longer need on your system.
    * dselect- Curses interface for viewing, selecting and searching for packages on your system.

There’s even more: apt-cdrom, apt-config, apt-extracttemplates, apt-ftparchive, apt-key, apt-mark and apt-sortpkgs.

If any of you have noticed, that is 16 different tools that you need to become familiar with, if you are to start learning about your Debian-based distro. I don’t know about you, but doesn’t that seem a bit bass-ackwards? I mean, when I’m using OpenSSH, for example, other than scp, all of the functionality of OpenSSH is filed under one tool: ssh. So, wouldn’t you think that all the functionality of apt would be under one tool, namely just ‘apt’?

Further more, apt-get has a big problem that hasn’t really been addressed until only just recently. The problem is in removing packages. You see, apt-get does a great job of indentifying what dependencies need to be installed when you want a certain package, but it fails miserably when you want to remove that package. If dependencies were required, ‘apt-get remove’ will remove your packages, but leave orphaned dependencies on your system. Psychocats.net has a great writeup on this very phenomenon, by simply installing and removing the package kword. The solution? Aptitude.

Now, before I continue, I want to say that yes, I am aware of ‘apt-get autoremove’ finally being able to handle orphaned dependencies. This is a step in the right direction, for sure. However, apt-get, with its many other tools, is an okay way of doing things, if you like to learn 16 different tools. Aptitude, as I will show you, is one tool for them all.

Aptitude is the superior way to install, remove, upgrade, and otherwise administer packages on you system with apt. For one, since it’s inception, aptitude has been solving orphaned dependencies. Second, it has a curses interface that blows the doors off of dselect. Finally, and most importantly, it takes advantage of one tool, doing many many functions. Let’s take a look:

    * aptitude: Running it with no arguments brings up a beautiful interface to search, navigate, install, update and otherwise administer packages.
    * aptitude install: Installing software for your system, installing needed dependencies as well.
    * aptitude remove: Removing packages as well as orphaned dependencies.
    * aptitude purge: Removing packages and orphaned dependencies as well as any configuration files left behind.
    * aptitude search: Search for packages in the local apt package lists.
    * aptitude update: Update the local packages lists.
    * aptitude upgrade: Upgrade any installed packages that have been updated.
    * aptitude clean: Delete any downloaded files necessary for installing the software on your system.
    * aptitude dist-upgrade: Upgrade packages, even if it means uninstalling certain packages.
    * aptitude show: Show details about a package name.
    * aptitude autoclean: Delete only out-of-date packages, but keep current ones.
    * aptitude hold: Fix a package at it’s current version, and don’t update it

Are we starting to see a pattern here? One command with different readable options (no unnecessary flags). And that’s just the tip of the ice berg. It gets better. For example, when searching for a package using aptitude, the results are sorted alphabetically (gee, imagine that) and justified in column width format. Heck, it will even tell you which one you have installed on your system already, instead of haphazardly listing the packages in some random, unreadable format, like apt-cache.

I’ve already mentioned it, but aptitude run with no options will pull up a curses application for you to navigate your apt system. If any of you have used it, you know that it is far superior to dselect- talk about a shoddy application. Aptitude makes searching for packages, updating them, removing them, getting details and other necessary tools, easy. Spend 20 minutes inside the console, and you begin to feel like this is an application done right. Spend 20 minutes in dselect, and you’ll begin to get massive headaches, and feel lost inside Pan’s Labyrinth.

Aptitude is just superior to apt-get in every way, shape, and form. Better dependency handling. Better curses application. Better options. ONE tool. Better stdout formatting. The list goes on and on. I see constantly, on forums, IRC and email, the use of apt-get. We need to better educate our brethren and sisters about the proper use of tools, and show them the enlightened way of aptitude. I’ve been using aptitude since I first learned about it, ad will continue to do so the remainder of my Debian/Ubuntu days.

Thanks to GarfieldTech for the inspiration of this post.

Lean aptitude. Use aptitude.


Promouvoir et défendre le logiciel libre : http://www.april.org
Foundation for a Free Information Infrastructure : http://www.ffii.org/Home
               « La liberté, la liberté, les gens n'ont que ce mot-là à la bouche ! » Françoise de Panafieu (UMP).
               « Rien ne justifie qu'on cherche à préserver la liberté de l'Internaute » Chantal Brunel (UMP).

Hors ligne

#5 Le 25/04/2009, à 12:42

epictete

Re : cohabitation aptitude - gestionnaire de mises à jour

mahikeulbody a écrit :

ne pas mélanger aptitude et apt-get (ou synaptic)*. Comment concilier cette dernière recommendation avec le gestionnaire de mise à jour qui vient en standard sur Ubuntu et qui, je suppose, utilise apt-get ?

Note mahikeulbody que Mark Shuttleworth lui-même se pose la même question que toi :

« I use aptitude, as I prefer it to the raw apt-get. I don’t know what happens if you mix them, but I can recommend aptitude, it’s an excellent console tool for managing your package set. »

http://www.markshuttleworth.com/archives/142


Promouvoir et défendre le logiciel libre : http://www.april.org
Foundation for a Free Information Infrastructure : http://www.ffii.org/Home
               « La liberté, la liberté, les gens n'ont que ce mot-là à la bouche ! » Françoise de Panafieu (UMP).
               « Rien ne justifie qu'on cherche à préserver la liberté de l'Internaute » Chantal Brunel (UMP).

Hors ligne

#6 Le 28/04/2009, à 13:58

alteo_gange

Re : cohabitation aptitude - gestionnaire de mises à jour

Salut mahikeulbody.

mahikeulbody a écrit :

Je lis ici et là que aptitude est à préférer à apt-get. Par ailleurs je lis aussi qu'il est préférable de ne pas mélanger aptitude et apt-get (ou synaptic)*. Comment concilier cette dernière recommendation avec le gestionnaire de mise à jour qui vient en standard sur Ubuntu et qui, je suppose, utilise apt-get ?

On installe les paquets en ligne de commande ou en mode texte. Un outil graphique basé sur aptitude était développé l'été dernier (Google Summer of Code, par un français): aptitude-gtk. Je ne sais pas trop où le projet en est.

mahikeulbody a écrit :

En d'autres termes comment fait-on pour utiliser aptitude en lieu et place de apt-get (ou synaptic) sur une distribution Ubuntu tout en continuant d'être notifié des maj ?

update-notifier fait son travail normalement. Peu lui importe que tu utilises apt-get ou aptitude. Quand on fait une mise à jour avec ce dernier, update-notifier disparait normalement de la barre des tâches.

Hors ligne

#7 Le 13/05/2009, à 08:11

Bazoo

Re : cohabitation aptitude - gestionnaire de mises à jour

J'ajouterai que, pour ceux qui utilisent Synaptic et apt-get, il est possible de garder un système propre grâce à des outils comme debfoster et deborphan.

Personnellement j'aime beaucoup Synaptic et je préfère gérer les paquets de cette manière plutôt qu'avec Aptitude (c'est juste une question d'habitudes personnelles). En revanche, cela oblige à utiliser plusieurs outils différents.

A+

Hors ligne

#8 Le 13/10/2010, à 14:26

eeried

Re : cohabitation aptitude - gestionnaire de mises à jour

http://www.markshuttleworth.com/archives/142

Mark Shuttleworth says: I use aptitude, as I prefer it to the raw apt-get. I don't know what happens if you mix them, but I can recommend aptitude, it's an excellent console tool for managing your package set.

Très amusant à lire quand on voit qu'Aptitude a été enlevé de Maverick pour une question de place. Idea #25099: Continue using aptitude in Ubuntu 10.10 Maverick Meerkat


Libre-Fan http://librefan.eu.org/  Mozilla, GNU/Linux, Le libre (et les femmes?)
Libres-Ailé(e)s association pour GNU/Linux et le monde du Libre  (Haute-Loire) - adhérente de l'APRIL
Sinistre gaz de schiste

Hors ligne

Haut de page ↑