Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

Attention, une faille de sécurité dans bash a récemment été rapportée, il est recommandé de mettre à jour son système (plus de détails)

#1 Le 27/10/2009, à 21:31

kikifilou

ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Bonjour,

j'essaye de de faire de la ROC avec scan2pdf comme GUI et GOCR ou tesseract come moteur mais rien y fait avec un texte pourtant très clair et sans trop de fioritures.

Voici l'image en lien: http://www.myrmecofourmis.com/forum/myf … ture-1.png

On peut faire mieux je vous l'accorde mais c'est tout de même extrêmement claire.

Quelqu'un a de l'expérience dans la ROC ? Est ce que mon texte est aussi moche que ça pour que je n'ai aucune reconnaissance ?

Merci
smile

Hors ligne

#2 Le 28/10/2009, à 02:04

philsourish

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

bonjour,

Question de réglage ?
Quel est le résultat avec une page scannée N&B à 300 dpi ?
L'image png que tu envoie n'est sans doute pas assez nette pour l'OCR

Moi j'utilise très régulièrement gscan2pdf + tesseract comme OCR, et en suis très satisfait

Hors ligne

#3 Le 30/10/2009, à 16:57

kikifilou

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Merci pour la réponse mais j'ai trouvé une solution online qui ne bloque presque sur rien alors qu'avec scan2pdf je n'arrive à reconnaitre aucune syllabe d'un texte.
Le site c'est free-ocr.com ou ocr-free.com.
Ce dernier à vraiment du job ...

Hors ligne

#4 Le 11/11/2009, à 20:16

Sorbus

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

@kikifilou,

Voici ce que j'ai obtenu avec le fichier que tu nous a envoyé (72 ppi) avec Gscan2pdf :
- tesseract 2.03 ayant été installé par le paquet deb de b52,
- et en utilisant sur le fichier, dans gscan2pdf, l'outil "nettoyer" (=unpaper) sur ton fichier, avant de lancer la ROC avec Tesseract :

1 É] rammmam· —— sw g¤<:«mm«»«a»··
· ;\   I uumeuc
E lr- io ii u W‘llW‘¢l‘¢W·
Büud
50477).
que les pistes tracées dans la forét amazonlenne par les fourmis légionnatres
Eciton hunthelli sont suivies par une foule d'animaux mynnécophiles qui se
nourrissent des restes de proies eapturées par les fourmis (Gotwald. l995i
Dans nos régions, les chenilles de plusieurs espèces de papillons de la famille
des Lycaenldes trouvent ainsi le chemin de la fourmilière dans laquelle ellœ
doivent pénétrer pour accomplir leur cycle vital.
Lorsque la communication intervient entre représentants d'une même
espèce, on parle de phéromonœ (Karlson et Lüscher, |9591 Les phéromones
sont également divisées en deux groupes. les phéromontç damorœge 3 et les
phéromones de déclenchement *4 les premières sont responsables de
réponses physiologiques différées, les secondes déterminent une réponse
comportementale immédiate. Les phéromones d'am0rcage sont plus rares et
mal connues; on n'en connait avec certitude que -4 : la phémmone royale de
l'abeille à miel Aprs mellifem, responsable de l'inhibiti0n de la construction de
eellules royales et du développement ovarien des ouvrières; la phémmone
royale de la fourmi de feu Solenopsis invida qui inhlbe la chute dm ailes et la
ponte des reines vierges; la phéromone émise par la reine du bourdon Bomhus
urrestrir qui retarde le développement reproducteur de ses ouvrières: la
sécrétion impliquée dans la supprewon de la différenciation de nouveaux
soldats chez le termite Nhsutitennes lujae. À |'inverse, les exemples abondent
de phéromones de déclenchement. Les glandes exocrines sécrétriees de phé-
romones sont toutes dorigine ectodermique et donc associées à la cuticule.
()n a décrit aduellement 63 glandes exocrinœ différentœ pour |'ensemble
des insectes sociaux, dont 39 concement exclusivement les fourmis (Blllen et
Morgan, l998l qui ressemblent ainsi à de véritables usines chimiques ambu
lantes (figure 5.61. Si toutes ces glandes ne sont pas impliquées dans la séeré
tion de phéromones (par exemple, les glandes métapleurales qui sécretent
généralement des antibiotiques), la plupart sont néanmoins spécialisées dans

Et voici ce que je viens d'obtenir (avec l'image au format jpg) avec le site online que tu nous as indiqué :

Ê Table des matières v 
kg Î IO Il 12
que lespistestraceesdansla forétamaaonienneparlesfourmislégionnalres
Eciton burchelli sont suivies par une foule d'animaux myrmécophiles qui se
nourrissent dœ restes de proies captunées par les fourmis (Gotwald, l995).
Dans nos régions. les chenilles de plusieurs espèces de papillons de la famille
des Lycaenides tmuvenl ainsi le chemin de la fourmiliere dans laquelle elles
doivent pénétrer pour acœmplir leur cycle vital
Lorsque la communication intervient entre représentants d'une même
espèce. on parle de phéromones (Karlson et Lûscber. 1959). les pbéromones
sont également divisées en deux groupes. les phéromongs d'amor¢age 3 et les
pberomones de déclenchement 4. Les premieres sont responsables de
réponses physiologiques différées. les secondes déterminent une réponse
comportementale immédiate Les phéromones d'amorçage sont plus rares et
mal œnnues: on n'en connait avec certitude que 4 : la phéromone royale de
l'abeiIle ã miel Api; mellifem. responsable de l'inhibition de la construction de
cellules royales et du développement ovarien des ouvrières: la phémmone
royale de la fourmi de feu Solenopsis invicta qui lnhlbe la chute des ailes et la
ponte des reines vierges; la phéromone émise par la reine du boundon Bombus
terrestrls qui retarde le développement reproducteur de ses ouvrières: la
sécrétion impliquée dans la suppression de la différenciation de nouveaux
soldats chez le termite Nasutitennes lujae. À l'inverse. les exemples abondent
de phéromones de déclenchement Les glandes exocrines sécrétrices de phé
romones sont toutes d'origine ectodermique et donc associées à la cuticule.
On a décrit actuellement 63 glandes exocrines dllïérentes pour l'ensemble
des insectes sociaux. dont 39 concernent exclusivement les fourmis (Billen et
Morgan. 1998) qui ressemblent ainsi à de véritables usines chimiques ambu-
lantes (Figure 5.61 Si toutes ces glandes ne sont pas impliquées dans la sécré
tion de phéromones (par exemple, les glandes métapleurales qui sécrètent
généralement des antibiotiques), la plupart sont néanmoins spécialisées dans
@M @CO
uuncmœnneslz mgtanoeue
ùIf0tI.(D'I|I'QSPiVi'l¢(W'KÎ!(Il
19S$.Attí¢hh$0cbm&Ind
Sdenz!Nnmr¢fi9l.379-477).

Les deux outils ne font pas tout à fait les mêmes erreurs... Mais c'est assez comparable. Sur le premier paragraphe, ponctuation incluse, je compte 15 fautes dans le premier cas et 16 dans le second (mais sans compter la non reconnaissance des espaces.)

C'est passionnant les fourmis ? (cf. Bernard Werber ?) ;-)

Dernière modification par Sorbus (Le 11/11/2009, à 20:34)

Hors ligne

#5 Le 12/11/2009, à 00:52

philsourish

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Bonjour Sorbus,

je suis fort impressionné par ton résultat !
Je n'obtiens qu'un très mauvais résultat avec cette image png en utilisant Gscan2pdf + Tesseract.
Comment as-tu configuré Unpaper ?

Hors ligne

#6 Le 12/11/2009, à 01:36

Sorbus

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

@philsourish,

Précision sur les outils... car j'avais fait de nombreux tests il y a me semble-t-il plus d'un an... suivant l'origine des images traitées, les résultats sont très différents.

- quelle version de Tesseract utilises-tu ?
- par quel moyen as-tu installé cette version de Tesseract ?

Le résultat que j'ai obtenu, c'est avec une installation de Tesseract 2.03 au moyen du paquet de "b52", et non pas des dépôts officiels (donc pas par Synaptic).

Et gscan2pdf 0.9.29.

Tout à l'heure, j'avais fait un premier essai alors que le Tesseract installé était celui des dépôts : résultat inexploitable sur le fichier de kikifilou (même après traitement par l'outil "nettoyer")...

Me souvenant de mes tests passés, j'ai désinstallé tesseract via synaptic, puis je l'ai réinstallé par le deb de "b52"...

Sans utilisation préalable de l'outil "nettoyer" de Gscan2pdf, résultat minable. Mais après le passage de l'outil "nettoyer" (sans configuration particulière), le résultat est ci-dessus.

Dernière modification par Sorbus (Le 12/11/2009, à 01:47)

Hors ligne

#7 Le 12/11/2009, à 14:27

mloupiot

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Bonjour,
j'ai lu avec intérêt ce fil, car, chez moi, la reconnaissance avec xsane/gocr n'était vraiment pas terrible. gscan2pdf et tesseract (dépot"b52") donnent de bons résutats mais j'aimerais utiliser xsane/tesseract avec xsane2tess (dépôt de GuadaUser) ; et là rien à faire : j'ai suivi la doc http://doc.ubuntu-fr.org/xsane2tess pour la configuration de xsane mais j'obtiens chaque fois un fichier texte vide...
ai-je oublié quelque chose ?

Hors ligne

#8 Le 12/11/2009, à 17:12

Sorbus

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

@mloupiot :
Je vais réviser la question pour pouvoir te donner réponse. En attendant (ça peut servir), peux-tu préciser :
- si tu es sous Hardy, Intrepid, Jaunty ou Karmic...
- quelle version de Xsane est installée...

Enfin, as-tu bien tenu compte des deux notes sur fond orange-brun du paragraphe "utilisation" de la documentation sur xsane2tess ici. En particulier la première. La présence d'une espace (peu visible évidemment) avant ou après xsane2tess -l fra en a piégé plus d'un... Le symptome était identique à ce que tu obtiens : des fichiers invariablement vides.

Dernière modification par Sorbus (Le 12/11/2009, à 17:22)

Hors ligne

#9 Le 12/11/2009, à 17:50

mloupiot

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Merci, Sorbus, de t'intéresser au problème. Je suis sous :
karmic
Xsane0.996
j'ai vérifié : pas d'espace ni avant ni après xsane2tess l fra

Hors ligne

#10 Le 12/11/2009, à 18:34

Sorbus

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

pas
xsane2tess l fra
mais
xsane2tess -l fra

C'est bien ça ?

et pour le "-l" tu mets bien le L minuscule, pas le 1 ?

Je ne suis pas encore sous Karmic... il va falloir que j'y passe pour tester wink

Hors ligne

#11 Le 12/11/2009, à 19:43

mloupiot

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

oui, oui j'ai bien -l (L minuscule) mais ça avance : en lançant xsane depuis un terminal j'ai ce message :

(xsane:8317): Gtk-WARNING **: GtkSpinButton: setting an adjustment with non-zero page size is deprecated

puis celui-ci :

^[[5~^[[5~^[[5~^[[5~/usr/bin/xsane2tess: line 63: $FILE_OUT : redirection ambiguë

et... surprise ! le texte reconnu (et fort bien) s'affiche dans le terminal !
Je suppose que ça vient du fait que je n'enregistre pas dans le répertoire par défaut ; je cherche à modifier ça et je te tiens au courant.

Dernière modification par mloupiot (Le 12/11/2009, à 19:44)

Hors ligne

#12 Le 12/11/2009, à 20:12

mloupiot

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Ça y est je pense avoir trouvé : mon répertoire de destination s'appelait 'documents numérisés' et visiblement xsane2tess n'aime pas les espaces ; avec 'documents_numérisés' ça marche mais pas avec 'documents numerises'.

Hors ligne

#13 Le 12/11/2009, à 22:11

philsourish

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

@Sorbus

merci de tes précieux conseils.
J'utilise gscan2pdf 0.9.25 et je viens d'installaler Tesseract 2.03 avec le paquet de b52.
J'ai lancé Unpaper sans réglage et les résultats de l'OCR sont maintenant de bonne qualité.

Petite question : sais-tu où pourrais-je trouver un mode d'emploi de Unpaper, qui me semble assez mal documenté.

Hors ligne

#14 Le 13/11/2009, à 17:50

Sorbus

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

sais-tu où pourrais-je trouver un mode d'emploi de Unpaper, qui me semble assez mal documenté.

Je ne sais plus si dans l'interface graphique de gscan2pdf 0.9.25, la fenêtre unpaper est traduite en français. Dans gscan2pdf 0.9.29, elle l'est, et ça aide déjà un peu.

Mais pour aller plus loin, je ne connais pas hélas de documentation en français sur unpaper.

Je n'ai trouvé que ceci, mais c'est en anglais... et pour comprendre les correspondances avec l'usage que fait gscan2pdf de unpaper dans son interface graphique, il faut sans doute chercher un peu.

Il est certain que de bonnes explications en français sur les options offertes par unpaper pourraient rendre service...

Je n'ai d'ailleurs pas vraiment compris pourquoi un traitement par unpaper rendait subitement certaines images lisibles par Tesseract... Et pas très bien compris pourquoi le paquet de "b52" permet d'obtenir des résultats là où le paquet du dépôt officiel ne le permet pas, car c'est exactement le même outil tesseract 2.03 qui est empaqueté. Je sais que cela tient à la façon dont tesseract est compilé (et pour retrouver des éléments plus précis, il faudrait que je relise mes vieux échanges avec "b52" à ce sujet)... Au passage, "b52" a informé les dévs de tesseract/gscan2pdf à ce sujet il y a plus d'un an... mais a-t-il été entendu ?

@mloupiot
Bravo pour l'auto-débogage wink
Et en effet, ta remarque va me conduire à ajouter une "note importante" supplémentaire dans la doc sur xsane2tess : pas d'espace dans les noms des chemins ou des fichiers pour effectuer la reconnaissance optique de caractère.

De fait, xsane2tess est un simple script, brut de pomme, permettant d'utiliser tesseract avec xsane... Mais une réelle intégration de Tesseract dans Xsane serait la bienvenue... elle permettrait sans doute de contourner ces petits problèmes d'espaces...

Dernière modification par Sorbus (Le 13/11/2009, à 17:57)

Hors ligne

#15 Le 13/11/2009, à 18:45

philsourish

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

@Sorbus,

merci pour l'info. (en cherchant hier, je n'étais pas tombé sur cette page)

C'est bizarre que personne ne ne soit encore penché sur le sujet.
Je n'ai pas de problème pour comprendre l'anglais, quand j'aurai un peu de temps libre, je tenterai d'approfondir le sujet et si cela vaut la peine, je rédigerai un petit tutoriel

Hors ligne

#16 Le 14/11/2009, à 13:25

mloupiot

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

@Sorbus,
content que ça puisse servir à quelqu'un...

Hors ligne

#17 Le 14/11/2009, à 13:34

fgers

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Ce qui me semble important c'est que le résultat obtenu est nullissime par rapport à ce que peuvent faire les ocr sous windows. Su ce type de texte imprimé on serait proche du zero faute.

Je crois qu'il y a encore du boulot, beaucoup de boulot, dans les scanners et les logiciels qui vont bien avec, sous linux.

Hors ligne

#18 Le 14/11/2009, à 15:47

Sorbus

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

@fgers

Il ne s'agit pas d'un texte imprimé, mais d'une image png résolution 72 ppi (et non pas 300 ppi); ça ressemble à une capture d'écran.

Si tu as possibilité de faire travailler un logiciel ocr windows sur cette image précise, je suis curieux de voir le résultat.

Nous avions eu l'occasion de comparer il y a un an sur un texte tapé à la machine et un peu "baveux". Le résultat obtenu avec Tesseract, après amélioration du contraste avec Gimp, était très correct, et Finereader ne faisait pas mieux.

Il reste sous Linux le problème de la reconnaissance de la disposition d'un texte (OCR avec repérage préalable des encadrés ou des colonnes). On peut espérer qu'Ocropus donnera bientôt de bons résultats... Mais pour l'instant, c'est vrai, il y a un manque de ce côté.

En attendant, ça m'intéresserait vraiment de voir ce que donneraient de bons logiciels d'OCR "commerciaux" sur le fichier image de kikifikou...

Dernière modification par Sorbus (Le 14/11/2009, à 15:50)

Hors ligne

#19 Le 14/11/2009, à 15:51

fgers

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Je vais faire le test avec omnipage pro. Je ne l'ai pas à la maison ( cause linux only) et il faut donc attendre que j'aille au boulot. Je poste mardi le test à partir de ton image 70 ppi.

Hors ligne

#20 Le 14/11/2009, à 15:54

Sorbus

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

OK, merci, ça nous permettra de faire le point sur la question wink

Hors ligne

#21 Le 14/11/2009, à 18:29

philsourish

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Bonjour,

je viens de réaliser le test : récupération du texte de kikifilou avec Omnipage Pro 9.0 sous Windows
voici le résultat.


C~Tab e d~ mat er~ , ~L&r WCommenlares

10 Il 12


que les pistes tracées dans la forêt amazonienne par les fourmis légionnaires
Fxiton burrheili sont suivies par une foule d'animaux myrmécophiles qui se
nourrissent des restes de proies capturées par les fourmis (Gotwald. l995~
Dans nos régions. les chenilles de plusieurs espèces de papillonts de la famille
des Lycaenkks trouvent ainsi le chemin de La fourmilière dans laquelle elles
doivent pénétrer pour accomplir leur cycle vital
Lorsque la communication intervient entre représentants d'une même
espèce. on parle de phéromones (Karlson et Lùscher. 195% Les phéromones
sont également divisées en deux groupes. les pb&mon> d'amoeçW 3et lés
phéromones de déclenchement 4. Les premières sont responsables de
réFx)n.~, physiologiques différées, les secondes déternaînent une réponse
comportementale immédiate. Les phéromones d'amorçage sont plus rares et
mal connues: cri nen connait a%ec certitude que 4 : la phéromone royale de
l'abeille à miel Apis nwflifera, responsable de [Inhibition de la construction de
cegules royales et du développement ovarien des ouvrières: la phéromone
royale de la fourmi de feu Soienopsis invicta qui inhibe la chute des ailes et la
ponte des reines vierges; la phéromone émise par la mine du bourdon Dombus
terrestris qui retarde le développement reproducteur de ses ouvrières; La
sécrétion impliquée dans la suppression de La différenciation de nouveaux
soldats chez le termite Nasutitermes lujae. À l'inverse, les exemples abondent
de phéromones de déclenchement. Les glandes exocrines sécrètrim de phé-
roinones sont toutes d'origine ectodermique et donc associées à la cuticule.
On a décrit actuellement 63 glandes exocrines différentes pour l'ensemble
des Insectes sociaux. dont 39 corImment exclusivement les fourmis (Billen et
Morgan. 1998) qui ressemblent ainsi à de véritables usines chimiques ambu
lantes (figure 5.6t Si toutes ces glandes ne sont pas Impliquées dans la sécré
tien de phéromones (par exemple, les glandes métapieurales qui 96a«mt
généralement des antiblotiques), la plupart sont néanmoins spécialisées dans
~ L 1 à

Il me semble que ce n'est ni moins bon, ni meilleur qu'avec Tesseract.
Selon moi, avec le paquet Tesseract de "b52", on atteint le même niveau de reconnaissance qu'avec Omnipage.
Comme l'a souligné Sorbus, il manque encore les reconnaissances des mises en page et des tableaux pour être équivalent.

Hors ligne

#22 Le 14/11/2009, à 19:11

fgers

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Je ne veux absolument pas polémiquer mais on en est à omnipage pro 17. Je vais faire le test avec la version 16.
J'ai pas mal utilisé ce logiciel et j'ai vu de très fortes améliorations au fil des versions.

On verra, ça me semble effectivement bien de faire des test.

Merci à philsourish pour ce premier test.

Hors ligne

#23 Le 14/11/2009, à 22:19

philsourish

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

@fgers
oui, je sais que ma version d'Omnipage est ancienne.
Merci de nous tenir au courant des résultats avec la version 16.

Dernière modification par philsourish (Le 14/11/2009, à 22:20)

Hors ligne

#24 Le 24/01/2010, à 19:03

Sorbus

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Est-ce que le test Omnipage 16 ou 17 sur le document de kikifilou pourrait être affiché ? Ça nous permettrait de constater la différence...

Dernière modification par Sorbus (Le 24/01/2010, à 19:03)

Hors ligne

#25 Le 26/02/2010, à 13:11

supertouffe

Re : ROC (Reconnaissance Optique de caractère.) avec scan2pdf problème

Salut. Avec omnipage pro 16 ça donne ça, sans correction manuelle

ber FiCommenta.
1.21311M011e0111e51:1/: grenue Ge
Dufour. Capes Pavan et Roncheffi, 1955. Am della Sooeto Ohana d; Scienze Nature, 94, 379-4771.
r ...‘11111geer1
10    11 12
que les pistes tracées dans la forét amazonienne par les fourmis légionnaires Eciton burrhelli sont suivies par une foule d'animaux myrmécophiles qui se nourrissent des restes de proies rapt urées par les fourmis (Gotwald. 1995). Dans nos régions, les chenilles de plusieurs espèces de papillons de la famille des Lycaenides trouvent ainsi le chemin de la fourmilière dans laquelle elles doivent pénétrer pour accomplir leur cycle vital.
Lorsque la communication intervient entre représentants d'une méme espèce, on parle de phéromones (Karlson et Liischer, 19391. Les phéromones sont également divisées en deux groupes, les phéromonep d'amorçage a et les phéromones de déclenchement 4. Les premières sont responsables de réponses physiologiques différées, les secondes déterminent une réponse comportementale immédiate. Les phéromones d'amorçage sont plus rares et mal connues: on n'en conne avec certitude que 4 : la phéromone royale de l'abeille à miel Apis niellirent responsable de l'inhibition de la construction de cellules royales et du développement ovarien des ouvrières; la phéromone royale de la fourmi de feu Solenopsis invicla qui inhibe la chute des ailes et la ponte des reines vierges: la phéromone émise par la reine du bourdon !imbus terres-Iris qui retarde le développement reproducteur de ses ouvrières; la sécrétion impliquée dans la suppression de la différenciation de nouveaux soldats chez le termite Nasunternies ligne. À l'inverse, les exemples abondent de phéromones de déclenchement. Les glandes exocrines sécrétrices de phé romones sont toutes d'origine ectodermique et donc associées à la cuticule. On a décrit actuellement 63 glandes exocrines différentes pour l'ensemble des insectes sociaux, dont 39 concernent exclusivement les fourmis (Billen et Morgan, 1998) qui ressemblent ainsi à de véritables usines chimiques ambu lantes (figure 5.6). Si toutes ces glandes ne sont pas impliquées dans la serré lion de phéromones (par exemple, les glandes métapleurales qui sécrètent généralement des antibiotiques), la plupart sont néanmoins spécialisées dans

Dernière modification par supertouffe (Le 26/02/2010, à 13:12)

Hors ligne

Haut de page ↑