Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#251 Le 29/08/2010, à 22:14

bloublou

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

1emetsys a écrit :
Giulia2213 a écrit :

...
Ces bien pensants qui auraient tout leur content de vivre à l'époque de l'Allemagne hitlérienne, ils auraient même été bien à leur place !

Gagné !

http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:abx_ … godwin.jpg

lol

Faudra un jour que les gens arrêtent avec ça.
C'est CHIANT, on s'en fout qu'elle parle de l'allemagne hitlérienne, qu'est-ce que ça peut foutre ?

Si c'est le seul truc que tu trouves ridicule dans son discour, retourne te coucher.

Hors ligne

#252 Le 31/08/2010, à 11:33

Giulia2213

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

louiz' a écrit :

Ah ok, donc si tu souffres et que tu meurs, c'est mal.
Par contre si tu nés handicapé et que ça te fait souffrir toute ta vie, ben on s'en fout.

Ok.

Je crois que certains ont un confetti sous la boite crânienne car leur cerveau s'est atrophié à force de regarder des téléfilms sur M6 !

Qui est capable de lire dans les pensées de quelqu'un ? Que celui qui a cette compétence lève la main et me donne la formule magique pour y arriver !
Donc qui peut vraiment savoir ce que pense une personne handicapée ou même, polyhandicapée qui ne peut pas parler ?
Quand vous dites qu'elle est malheureuse, vous ne voyez cela qu'à travers votre prisme de petit bourgeois bien pensant, sans réellement tenir compte du fait que la personne en face n'est pas vous.
Vous êtes capables uniquement de mettre les personnes handicapées dans le même sac en les taxant de malheureuses, tout simplement parce qu'elles ne peut pas faire des choses que la normale exige.
Mais franchement, elles sont bien mieux constituées que vous, qui avez certes toutes vos fonctions normales, mais n'êtes pas capables de penser autrement qu'en recrachant les idées pré-mâchées qu'on vous inculque !

Parce que je peux vous dire qu'une personne handicapée peut très bien être très heureuse et une personne en parfaite santé peut être malheureuse comme les pierres au point de se droguer avec les paradis artificiels.
Mais vous n'êtes pas capables de comprendre cela, car trop attachés à vivre dans votre bulle stérilisée aux illusions et accumulant des possessions vous confortant dans l'illusion d'être heureux.

Quant à Dionysos, je ne pense pas qu'il puisse être le dieu du théâtre avec ses splendides bêtises postées hier à 00:03 !


Giulia, sous Ubuntu 11.10

Hors ligne

#253 Le 31/08/2010, à 12:21

bloublou

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Giulia2213 a écrit :
louiz' a écrit :

Ah ok, donc si tu souffres et que tu meurs, c'est mal.
Par contre si tu nés handicapé et que ça te fait souffrir toute ta vie, ben on s'en fout.

Ok.

Je crois que certains ont un confetti sous la boite crânienne car leur cerveau s'est atrophié à force de regarder des téléfilms sur M6 !

LOLOL.

petit bourgeois bien pensant

T'aimes bien ce mot, toi, non ?

Vous êtes capables uniquement de mettre les personnes handicapées dans le même sac en les taxant de malheureuses, tout simplement parce qu'elles ne peut pas faire des choses que la normale exige.

Et que, grâce à l'empathie, on se doute bien qu'elles sont malheureuses. genre si je pouvais pas me torcher tout seul, ça m'emmerderais, perso.

Mais franchement, elles sont bien mieux constituées que vous

Ou pas.

Parce que je peux vous dire qu'une personne handicapée peut très bien être très heureuse et une personne en parfaite santé peut être malheureuse comme les pierres au point de se droguer avec les paradis artificiels.

On sait, sauf que, comme l'a dit Newar, le fait d'être incapable de parler, de se déplacer ou d'avoir des membres en moins, ça aide pas à être heureux.

Et sinon, on peut très bien mourir le jour de sa naissance sans souffrir wink
Donc pourquoi autoriser l'avortement dans le cas d'un décès certain ?
Laisse lui 3 heures de vie, au pauvre bébé.

Quant à Dionysos, je ne pense pas qu'il puisse être le dieu du théâtre avec ses splendides bêtises postées hier à 00:03 !

dionisos ≠ dionysos

Hors ligne

#254 Le 31/08/2010, à 12:30

chtidusud

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Et ben !
J'avais laissé le topic à la page 2 ... je suis surpris de ce qu'il est devenu !!
Vive les amalgames et les confusions !!
D'ailleurs, je suis surpris que ça n'ait pas été relevé :

Giulia2213 a écrit :

Tiens, à propos du risque injustifié et son article 40 du Code de Déontologie Médicale.
L'AFSSAPS a été alertée de 6 cas de narcolepsie-cataplexie suite au vaccin contre la grippe A H5N1, et 22 cas ont été signalés en Europe.
Sauf que la narcolepsie-cataplexie n'est pas mortelle, alors que la grippe A H5N1 est potentiellement mortelle.

- Il s'agit bien de H1N1, et pas H5N1
- le lien entre les deux n'est pas établi
- Je ne vois pas bien le rapport, et surtout je ne vois pas l'intérêt des paragraphes détaillés sur la grippe et la narcolepsie ... que personne n'a dû lire en entier !! (en tout cas, pas moi).

Sinon, Giulia, te rends tu compte que tu ne cesses de faire ce que tu reproches aux autres, avec l'agressivité en plus ??

Hors ligne

#255 Le 03/09/2010, à 18:38

Giulia2213

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Déjà, pour avoir pris la peine de lire ce qui s'est dit concernant le vaccin contre la grippe A, je n'ai jamais dit que le lien entre vaccin et grippe A sont absolument certains : tu es bon pour retourner au CP, mon coco !
J'ai dit que la grippe A est potentiellement mortelle, pas la narcolepsie : donc quand bien même le vaccin provoquerait la narcolepsie, il vaut mieux risquer une maladie socialement inacceptable que de crever comme un rat mort pour une grippe A, non ?
Mais comme je l'ai dit plus tôt si certains n'avaient pas un QI d'huitre, le lien n'a pas encore été prouvé avec certitude.

Quant à la psychologie de comptoir de chtidusud et de dionisos, qu'ils se la mettent au fond de là où je le pense, et bien au fond !

On sait, sauf que, comme l'a dit Newar, le fait d'être incapable de parler, de se déplacer ou d'avoir des membres en moins, ça aide pas à être heureux.

Tout le monde dans sa vie a des choses qu'il ne peut pas faire, handicap ou pas.
Alors va voir des personnes handicapées dans la cité (au sens grec du terme, mon p'tit ! A moins que tu aies séché tes leçons d'histoire quand tu étais à l'école), et ensuite, tu te seras fait une opinion réelle et pas pré-mâchées par ta seule capacité à recracher uniquement ce que te raconte autrui, sans avoir de libre arbitre !


Giulia, sous Ubuntu 11.10

Hors ligne

#256 Le 03/09/2010, à 18:43

Neros

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

En fait, vous enlevez toute les insultes et les attaques dans le message de Giulia2213 et ho ! mais.... il ne reste plus rien ! yikes


Un gus dans le futur du passé.

neros.fr

Hors ligne

#257 Le 03/09/2010, à 18:45

bloublou

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Giulia2213 a écrit :

On sait, sauf que, comme l'a dit Newar, le fait d'être incapable de parler, de se déplacer ou d'avoir des membres en moins, ça aide pas à être heureux.

Tout le monde dans sa vie a des choses qu'il ne peut pas faire, handicap ou pas.
Alors va voir des personnes handicapées dans la cité (au sens grec du terme, mon p'tit ! A moins que tu aies séché tes leçons d'histoire quand tu étais à l'école), et ensuite, tu te seras fait une opinion réelle et pas pré-mâchées par ta seule capacité à recracher uniquement ce que te raconte autrui, sans avoir de libre arbitre !

Ben justement, mon libre arbitre me dit que ça doit être super chiant de pas avoir de bras.

Hors ligne

#258 Le 03/09/2010, à 18:51

Neros

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

louiz' a écrit :
Giulia2213 a écrit :

On sait, sauf que, comme l'a dit Newar, le fait d'être incapable de parler, de se déplacer ou d'avoir des membres en moins, ça aide pas à être heureux.

Tout le monde dans sa vie a des choses qu'il ne peut pas faire, handicap ou pas.
Alors va voir des personnes handicapées dans la cité (au sens grec du terme, mon p'tit ! A moins que tu aies séché tes leçons d'histoire quand tu étais à l'école), et ensuite, tu te seras fait une opinion réelle et pas pré-mâchées par ta seule capacité à recracher uniquement ce que te raconte autrui, sans avoir de libre arbitre !

Ben justement, mon libre arbitre me dit que ça doit être super chiant de pas avoir de bras.

Pfff mais non ! Ton libre arbitre haha ! Tu es formaté par les téléfilms de m6 que tu regardes dans ton salon de petit bourgeois bien-pensant ! mad


Un gus dans le futur du passé.

neros.fr

Hors ligne

#259 Le 03/09/2010, à 21:50

Askelon

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Ceci dit, y a une femme sans bras qui pilote des avions. Elle doit pas avoir une vie si triste que ça.

Hors ligne

#260 Le 03/09/2010, à 23:08

mimoun

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Giulia2213 a écrit :

Qui est capable de lire dans les pensées de quelqu'un ?

Moi.
Par exemple, là :

Giulia2213 a écrit :

Quant à la psychologie de comptoir de chtidusud et de dionisos, qu'ils se la mettent au fond de là où je le pense, et bien au fond !

Hors ligne

#261 Le 05/09/2010, à 05:38

timsy

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Ma mére m'aime,
J'aime ma mére,
Ma mére est heureuse,
Je suis heureux,




























Ma mére est aveugle, osef!


Acer Aspire 7735ZG - Millésime 10.0.0.1001 - Xubuntu 14.04 LTS 64 bits
Libre depuis avril 2010, Savoure xfce
Le meilleur ne s'impose pas, il s'offre.

En ligne

#262 Le 05/09/2010, à 08:13

sténanais

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

@ Newar

Koshie-2.0 a écrit :
Yanzo a écrit :

Si tu ne sauis pas ce qu'est un PS dans un texte alors ne les utilise pas et va jouer aux billes cela sera plus sérieux que de clamer que tu te masturbais à l'âge de neuf ans , ce qui montre bien à quel point tu es un attardé .....au moins sur l' âge de la masturbation.

lol

On a trouvé un type avec un balai où je pense.

Pour commencer, apprend à écrire une phrase sans rajouter de lettre comme u en plein milieu ou de ton sans aucun sens entre deux mots.

Et oui, se masturber et bien la preuve d'un retardement intellectuel.

et ou est ...


A ce stade de la lecture des messages, j'ai envie pour une fois de  prendre la défense de Yanzo et de te dire ... Connais-tu l'histoire de la poutre et de la paille ?

Et après celui-là (un bel exemple de lapsus ortografus wink)

Est-ce plus difficile que quand on né sain ?

j'aimerais te demander Newar :  - Au fait pour toi, le contraire de sain , c'est quoi ???
Alors si je t'ai bien compris ... handicapé = malsain ???

Dernière modification par sténanais (Le 05/09/2010, à 09:08)


" Du fond de son puits le crapaud s'imagine que le ciel est rond ... "
( pensée chinoise )
http://eveil25.info

Hors ligne

#263 Le 06/09/2010, à 02:27

bloublou

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

sténanais a écrit :

Et après celui-là (un bel exemple de lapsus ortografus wink)

Est-ce plus difficile que quand on né sain ?

j'aimerais te demander Newar :  - Au fait pour toi, le contraire de sain , c'est quoi ???
Alors si je t'ai bien compris ... handicapé = malsain ???

C'est dommage, t'avais raison, au début : il avait bien fait une faute de frappe sur son « est ».
Par contre, là, ça va pas être très dur de t'expliquer pourquoi tu dis de la daube.
Par exemple, voici la définition du mot « sain ».

http://www.cnrtl.fr/definition/sain

Donc, oui, handicapé = malsain, dans le sens où il présente des signes de maladie.

Dernière modification par ไƠบเઢ' (Le 06/09/2010, à 02:28)

Hors ligne

#264 Le 06/09/2010, à 07:54

sténanais

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

D'accord  mais tu as oublié celle-là dans les définitions que donne le site que tu mentionnes ...
Au fig. Qui ne présente aucune anomalie, aucun vice.

Alors  malsain c'est aussi:
http://fr.wiktionary.org/wiki/malsain

malsain masculin

   1. Qui n’est pas sain, qui a en soi le germe de quelque maladie.
          * Il a l’apparence malsaine.
   2. (Figuré) Qui est tourné vers les choses mauvaises, déraisonnables ; qui se complaît dans les mauvaises mœurs.
          * J'avais beau me faire honte : plus que la honte, un goût malsain me retenait parmi ces êtres dont j'écoutais de loin les appels, les gémissements. […] ils me parvenaient sans ensemble mais souvent si fervents qu'ils réveillaient en moi d'inavouables appétits. — (Francis Carco, Images cachées, 1929)
   3. Nuisible à la santé physique ou morale.
          * Climat malsain.
          * Les eaux de ce pays-là sont malsaines.
   4. Qui est caractérisé par sa négativité morbide.
          * Un climat malsain règne dans la chambre des communes.

Dernière modification par sténanais (Le 06/09/2010, à 07:57)


" Du fond de son puits le crapaud s'imagine que le ciel est rond ... "
( pensée chinoise )
http://eveil25.info

Hors ligne

#265 Le 06/09/2010, à 14:26

bloublou

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

D'accord. Mais t'es au courant qu'un mot peut avoir plusieurs sens différents, et qu'on choisit le sens selon le contexte.
Et dans notre contexte, le sens du mot « malsain » est « qui présente des signes de maladie ».

Donc OUI, handicapé = malsain.

Dernière modification par ไƠบเઢ' (Le 06/09/2010, à 14:27)

Hors ligne

#266 Le 06/09/2010, à 23:20

Elzen

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Disons qu'il n'y a pas que le sens propre des mots... même hors contexte, les connotations ont une importance considérable.

Par exemple, une chaise avec des accoudoirs, ça s'appelle un fauteuil. Sauf si c'est une chaise électrique.


Elzen : polisson, polémiste, polymathe ! (ex-ArkSeth)
Un script pour améliorer quelques trucs du forum.
La joie de t'avoir connu surpasse la peine de t'avoir perdu…
J'ai pour qualité de ne jamais attaquer les gens. J'ai pour défaut de souvent avoir l'air de le faire.

Hors ligne

#267 Le 07/09/2010, à 07:57

sténanais

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

louiz' a écrit :

Donc OUI, handicapé = malsain.

A mon  avis une affirmation comme celle-là pourrait DLVV te valoir un signalement à la HALDE http://www.halde.fr/ ...
Mais bon, j'ai d'autres chats à fouetter ( au sens figuré bien sûr !!! ) et participer à des forums relevant chez moi d'un conduite addictive neutral  ... je vais donc me désabonner de ce sujet  cool ...


" Du fond de son puits le crapaud s'imagine que le ciel est rond ... "
( pensée chinoise )
http://eveil25.info

Hors ligne

#268 Le 07/09/2010, à 12:02

Tomzz

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Salut sténanais (et les autres)
C'est dur de lire des trucs pareils et de garder son calme roll

Déjà, il est tout à fait possible d'être handicapé, en parfaite santé et heureux.
A côtoyer des gens soit disant handicapés, tu t'aperçois vite que le handicap le plus répandu dans le reste de la population c'est la connerie (bien sûr, ça existe aussi chez les "handicapés" mais c'est a mon avis moins fréquent).

Alors je ne parle pas de la Connerie avec un grand C, mais de cette maladie insidieuse et malsaine que même des gens plutôt intelligents peuvent attraper à coup de certitudes et d'ignorance.

Tiens, voilà un gars lourdement handicapé, qui, à priori, n'est pas malade (à priori parce que je ne suis pas son cardiologue), qui rempli sa vie et qui semble t'il est heureux (semble t'il parce que je ne suis pas lui).

Hors ligne

#269 Le 07/09/2010, à 12:18

dionisos

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Tomzz a écrit :

Salut sténanais (et les autres)
C'est dur de lire des trucs pareils et de garder son calme roll

Déjà, il est tout à fait possible d'être handicapé, en parfaite santé et heureux.

Le truc c'est que personne ne la nié.
La question est pas, "est ce que c'est possible", mais "est ce que c'est plus probable, ou moins probable".

Sinon y a quelque chose que je trouve assez malsain dans tout ça (malsain dans le figuré cette fois si).
C'est de voir que le faite de ne pas être heureux, est quasiment considéré comme une insulte.
Pas trouver son bonheur est quelque chose de condamnable ?

Hors ligne

#270 Le 07/09/2010, à 12:30

chtidusud

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Et ben, ça monte sur ses grands chevaux ici !

J'ai cherché, je n'ai vu nulle part écrit qu'on ne peut pas être handicapé et heureux. (Ni d'ailleurs que ne pas l'être est la garantie d'être heureux)
Il faut lire ce qui est écrit, avant de partir dans de grandes diatribes enflammées !

Et j'ai peut être un point de vu de valide, mais je pense également que la vie est plus difficile pour les handicapés que pour les autres, qu'être heureux est plus difficile pour les handicapés pour les autres.

J'ai l'impression qu'on débat depuis 4 pages à propos d'un malentendu !

Hors ligne

#271 Le 07/09/2010, à 12:53

Tomzz

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

C'est de voir que le faite de ne pas être heureux, est quasiment considéré comme une insulte.
Pas trouver son bonheur est quelque chose de condamnable ?

Non, tu as le droit d'être malheureux, ce qui est dramatique c'est quand quelqu'un d'extérieur décide que tu ne peux pas l'être.

La question est pas, "est ce que c'est possible", mais "est ce que c'est plus probable, ou moins probable".

Oui, théoriquement, il est plus compliqué d'être heureux si du as un handicap quelconque.
Mais dans les faits, c'est du cas par cas, je ne sais même pas si c'est une réalité, d'ailleurs je ne sais même pas définir le bonheur.

Ce qui est sûr, c'est que si la société décide de qui peut être heureux ou non, rien ne vas plus.

Pour le cas précis soulevé ici, comme le dit si bien la P'tite Gogole:

Sinon, pour en revenir au sujet initial, c'est dingue, quand même, vous avez tous un avis super tranché, j'sais pas comment vous faites. Ça doit être sympa d'avoir tant de certitudes. Assez reposant.

Moi j'connais ni la nana, ni le type, ni le futur. P'têt qu'il y a des gens qui peuvent bien vivre ça, ça leur fait un bon souvenir, peut-être que dans cinq ans il va se rendre compte que c'était le connerie de sa vie et se tirer une balle dans la tête, c'est la vie, tout le monde prend des risques de ce genre, dans sa vie. P'têt à 14 ans, y a des gens qui sont mûrs, d'autre pas à 30 ans, bah oué.

Dans l'absolu, vous dramatisez quand même un peu (la sexualité, l'amour, tout ça), j'trouve, mais c'est probablement toute la société qui est comme ça. Alors qu'en fait, c'est juste un truc comme ça, pas un contrat à vie et puis ce n'est pas un truc très important.

Le fait que la nana soit handicapé ne change strictement rien au problème.
14 ans c'est jeune, 30 ans c'est un adulte, il faut regarder ce qui ce passe, mais bon le temps que l'on y regarde le jeune à 17 ans 1/2 et il est toujours amoureux.
Alors on a la réponse, à moins qu'il y ai usage de drogues, emprise d'une secte, lavage de cerveaux, il n'y a plus rien à dire.

J'imagine bien ce que la justice pourrai faire de pire: jugement, appel, cassation...
Et puis après 10 ans, alors que le "gamin" a 25 ans et que les deux tourteraux ce sont mariés, un te colle la nana 6 mois en tôle pour détournement de mineur roll

Perso je suis plus choqué par le père qui fout son gamin dehors à 14 ans.
Ce n'est pas comme ça que je conçois la fonction de père, tu es responsable de tes gamins, et si ce qu'il font ne te conviens pas, la solution de facilité n'est surement pas acceptable.

Hors ligne

#272 Le 07/09/2010, à 18:05

sténanais

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Tomzz a écrit :

Salut sténanais (et les autres)
C'est dur de lire des trucs pareils et de garder son calme roll

Tiens, voilà un gars lourdement handicapé, qui, à priori, n'est pas malade (à priori parce que je ne suis pas son cardiologue), qui rempli sa vie et qui semble t'il est heureux (semble t'il parce que je ne suis pas lui).

zut, j'ai craqué roll 
oui, il faut lire le  livre de Philippe Croizon, "j'ai décidé de vivre" pour se rendre compte que nous ne sommes pas à l'abri d'une connerie qui du jour au lendemain nous plonge  en situation de handicap ... il y a quelques années nous avons travaillé en classe sur ce livre et avec son accord  publié des extraits sur notre journal électronique  ... en voici un:
http://www.lereveil.info/article-19155505.html


heureusement les mentalités évoluent ... en Norvège ...
http://www.handimobility.org/blog/?p=10180

Et à propos Tomzz comment peut-on sur ce forum établir un lien sur un mot ou une phrase ( comme tu l'as fait ici sur  voilà un gars) je ne trouve pas dans l'aide neutral ...

Dernière modification par sténanais (Le 08/09/2010, à 08:54)


" Du fond de son puits le crapaud s'imagine que le ciel est rond ... "
( pensée chinoise )
http://eveil25.info

Hors ligne

#273 Le 12/09/2010, à 13:53

Tomzz

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

Bonjour,
Je ne peux pas n'empêcher de faire la comparaison: http://fr.wikipedia.org/wiki/Ma%C3%AFwenn_Le_Besco

A l'âge de 16 ans, elle a une fille avec Luc Besson. Elle vit pendant plusieurs années à Beverly Hills et reprend des études, intégrant notamment une école de mode.

Mais, c'est sûr, si elle a vécu à Beverly Hills, c'est tout de suite moins un problème.
Le Monsieur avait 33 ans et elle 16, donc autour de 15 à la conception.

Hors ligne

#274 Le 12/09/2010, à 15:25

Newar

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

sténanais a écrit :
louiz' a écrit :

Donc OUI, handicapé = malsain.

A mon  avis une affirmation comme celle-là pourrait DLVV te valoir un signalement à la HALDE http://www.halde.fr/ ...
Mais bon, j'ai d'autres chats à fouetter ( au sens figuré bien sûr !!! ) et participer à des forums relevant chez moi d'un conduite addictive neutral  ... je vais donc me désabonner de ce sujet  cool ...

Aaaah, douce société où l'on a plus le droit de dire ce que l'on pense...
[EDIT : Je me permets d'ailleurs de citer ta propre signature (hilarant d'ailleurs d'oser arborer une telle signature quand non seulement on reproche aux gens de dire ce qu'ils pensent, mais également les menace à cause de ça...) : "Ce que tu ne peux pas dire il ne faut pas le taire mais l'écrire ... ".]

Sinon, oui, je le dis et je le répète, handicapé = malsain. Pas au sens moral comme tu l'as pris (comme une vierge effarouché), mais plutôt au sens médical.
Un esprit sain est un esprit qui "va bien", qui ne souffre d'aucun problème ou handicap. Un corps sain, c'est la même chose.
Donc oui, un handicapé n'est pas sain, car son corps souffre d'un dysfonctionnement. Tout comme je ne suis pas sain quand j'ai la grippe, car mon corps souffre d'un dysfonctionnement.

Aha, j'adore les gens qui mélangent morale avec tout le reste.

En revanche, je t'en prie, porte plainte à la HALDE. Non, je t'en SUPPLIE. Histoire qu'ils m'expliquent en quoi un corps souffrant d'un dysfonctionnement est sain au sens médial.

(Et DLVV = ?)


EDIT : ah, et désolé pour les délais de réponse. Je traine plus ici, le niveau de connerie de l'endroit m'ayant dégouté quelques temps (oui,vous avez passé le rang "marrant" depuis longtemps), mais y en a certaines que je ne peux pas laisser sans réponses, aha.

Dernière modification par Newar (Le 12/09/2010, à 16:09)


Heil Bescherelle o/ !
Du reste,
"Vas-y, dis une connerie. 
- Ben je sais pas, moi... La vie est belle ?" (Delicatessen)

Hors ligne

#275 Le 12/09/2010, à 15:30

bloublou

Re : Interdiction d'aimer les handicapés !

sténanais a écrit :
louiz' a écrit :

Donc OUI, handicapé = malsain.

A mon  avis une affirmation comme celle-là pourrait DLVV te valoir un signalement à la HALDE http://www.halde.fr/ ...

AHAHA, c'est la chose la plus drôle que j'ai lue aujourd'hui ! big_smile
Tu sais que la HALDE tente de lutter contre les discriminations et que ce que j'ai dit n'a rien de discriminatoire vu que c'est la DÉFINITION d'un handicape.
C'est comme si t'allais me signaler à la HALDE par ce que je dis que les handicapés sont atteints d'une Déficience physique ou mentale.
Faut pas prendre le sens du mot qui t'arrange le plus, tu sais ?
Si je dis que les noirs sont obscurs, tu le comprends comment ?
D'après mon dico (http://www.cnrtl.fr/definition/obscur) y'a plusieurs définition, y'a par exemple «  Foncé, peu lumineux, terne. » qui est la définition correcte dans ce contexte, mais il y a aussi « Qui n'est pas clair pour l'esprit, qui est difficile à comprendre, à expliquer.  ». Donc si je dis que les noirs sont obscurs, tu vas te plaindre à la HALDE parce que j'ai dit que les noirs étaient incompréhensibles ?

Mais bon, j'ai d'autres chats à fouetter

A mon  avis une affirmation comme celle-là pourrait DLVV te valoir un signalement à la SPA (http://www.spa.asso.fr/)
D'ailleurs, ça veut dire quoi DLVV ?

Hors ligne

Haut de page ↑