Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu-fr vend de superbes t-shirts et de belles clés USB 32Go
Rendez-vous sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 01/06/2016, à 17:59

tuxnoob

Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonjour à toutes et à tous !

Linuxienne depuis 3 mois (Ubuntu Mate 14.04) je galère pour élaborer une solution de sauvegarde / restauration sans que ce soit une usine à gaz. Je tiens à préciser que (comme beaucoup, apparemment) j'arrive de W, donc mes connaissances sont encore très limitées.
L'objectif que je souhaite atteindre se décompose comme suit :

  • Sauvegarder le système sur sda7 à un instant t, logiciels additionnels inclus (Firefox, Gimp, Libreoffice etc.)

  • Sauvegarder les réglages et paramétrages qui vont avec (bureau, icônes personnalisées, menus... et aussi les préférences logicielles)

  • Idéalement, sauvegarder en même temps mes fichiers perso qui sont sur un home séparé sur sda8

  • Et là je galère franchement, pouvoir restaurer le tout sur n'importe quelles partitions (sda11+sda12 par exemple), voire sur un autre ordinateur.

Ce que j'ai tenté :
la réinstallation à l'identique , j'ai pas compris la moitié du tuto sad
Clonezilla : pas réussi à sauvegarder uniquement ubuntu, c'est tout le disque dur qui est cloné, et impossible de restaurer ailleurs qu'à l'emplacement d'origine

Je me suis donc tournée vers remastersys qui semble mieux correspondre à ce que je souhaite. MAIS

  • quand j'utilise le mode backup, la restauration fait tout planter sur une autre partition (plus de grub, plus rien, ouf, il y a boot repair !)

  • quand j'utilise le mode Dist, je n'ai pas la sauvegarde de mes réglages ni fichiers persos (ce qui est normal)

  • quand j'utilise le mode Distcdfs, je ne sais pas comment implémenter mon home pour qu'il soit pris en compte dans l'iso

J'ai bien essayé l'option "Select user" de remastersys, en vain. J'ai certes, une sauvegarde sous forme d'iso redistribuable, j'arrive à refaire l'installation, mais après, tous mes paramétrages persos sont perdus, plus de son, plus d'internet, bref plus rien de fonctionnel.

Je suis preneuse de toutes les pistes, du moment que ça reste accessible à un niveau débutant smile
Continuer avec remastersys en m'y prenant autrement ? Essayer une autre solution logicielle ?

A vous lire

Dernière modification par tuxnoob (Le 08/06/2016, à 18:21)


Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

Hors ligne

#2 Le 01/06/2016, à 18:28

tuxmarc

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonjour !
Là, je suis épaté, une débutante qui attaque remastersys, alors qu'avec 12 ans de banquise, je tourne autour big_smile
Bravo pour l'audace big_smile

Une sauvegarde totale, ça ressemble toujours un peu à une usine à gaz.
J'ai utilisé Clonezilla et je me suis rendu compte qu'il est primordial d'imprimer la doc et y aller sur des œufs, ce que j'ai fait et j'étais content de moi smile
Clonezilla avait tout bien enregistré et j'avais intérêt à ne pas me planter, c'était pour l'ordinateur de ma femme ..... un cas de divorce lol
J'avoue que j'ai oublié comment je m'étais débrouillé avec le grub.

Je connais des gourous de remastersys sur le forum, j'espère qu'ils vont flairer la piste wink

J'apprécie ta signature : Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

C'est ce qu'il faut faire avec nos bécanes, la hâte ne fait qu'accélérer les catastrophes.


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#3 Le 01/06/2016, à 19:21

tuxnoob

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Merci de t'intéresser au sujet, et merci pour le compliment sur l'audace smile

Après de longues années de plantages avec W, j'ai appris à mes dépens que le b-a ba de la sécurité informatique, c'est la sauvegarde. C'est pourquoi je commence par là.
Mon idée est d'avoir une installation solide pour mon usage courant (avec home séparé) et une installation totalement indépendante pour essayer, casser, tester, et, in fine, améliorer petit à petit mon installation première ainsi que mes compétences. J'y vais donc sur des œufs (de pingouin ?).
Au passage, si mes "cassages" peuvent faire avancer le schmilblik linuxien, je m'en réjouis, et, pourquoi pas, je pourrais contribuer à certains articles sur le site ubuntu.fr, histoire de les remanier en version archi-méga compréhensible pour super-grands débutants wink

Pour mon problème de sauvegarde/restauration, je cherche, je cherche...


Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

Hors ligne

#4 Le 01/06/2016, à 21:25

tuxmarc

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Re smile

Très bonne philosophie la sauvegarde, il y en a des armées d'utilisateurs qui se sont mordus les doigts trop tard.

Les sauvegardes j'en fait avec l'idée qu'un jour le disque dur va lâcher.
Je ne me fatigue pas à outrance.
Un copain linuxien m'avait conseillé d'acheter un adaptateur universel qui peut se brancher sur tout en USB.
J'en ai même acheté deux adaptateurs, bien pratique, ça se branche sur un lecteur/graveur de CD/DVD, un disque IDE 3,5 et 2,5 et sur du SATA.
Ça m'a bien servi pour la foule de DD IDE achetés d'occase et pour des SATA de 1 To qui me servent à sauver mes meubles.
J'avais utilisé un des programmes de sauvegarde qui évite de se prendre la tête quand on ajoute des fichiers à la sauvegarde, mais changement de version, et .... zut, plus compatible.
Alors, j'ai copié tout le /home sur le SATA externe et de temps en temps, je rebranche et j'ajoute les docs, les photos, les vidéos.
Le SATA de sauvegarde, rarement branché, il est toujours frais.
La seule grosse bêtise à éviter, c'est de le faire tomber roll

Mon idée est d'avoir une installation solide pour mon usage courant (avec home séparé) et une installation totalement indépendante pour essayer, casser, tester, et, in fine, améliorer petit à petit mon installation première ainsi que mes compétences. J'y vais donc sur des œufs (de pingouin ?).

Sur la tour, je n'ai pas fait de /home séparé, mais je l'ai fait sur le portable et c'est super pratique !!
Ce que j'ai fait sur les deux, c'est un multiboot avec uniquement des Ubuntus et dérivés et des Debian, c'est la même famille, ça ne se crêpe pas le chignon wink
J'avais ajouté des Linux d'autres familles, genre Mandriva ou Manjaro, mais ça se chicornait au niveau du grub.
Sur la tour, où je suis, il y en a 8 d'installés, il y en a eu 18 à une époque.
Sur le forum, il y a des copinautes bien plus joueurs que moi qui osent la tripotée de disques sur la même machine et bien entendu plusieurs distributions sur chaque disque !!!

Pour toutes les distributions installées, je mets le même user, le même mot de passe.
Comme ça, sur une distribution démarrée, je peux via le navigateur de fichiers, aller me promener sur les autres installations, sans aucun problème avec les droits d'accès, le propriétaire, c'est toujours le même.

Pour réaliser ton idée d'avoir une distribution de base pour tous les jours, plus des distributions de test où on peut jouer à l'apprenti sorcier.
Si on casse le beau joujou, aucune conséquence pour le voisin wink
Ex : celle de tous les jours est sur la sda2, on installe  une nouvelle sur sda5, on bousille la sda5, la sda2, même pas mal tongue

Au passage, si mes "cassages" peuvent faire avancer le schmilblik linuxien, je m'en réjouis, et, pourquoi pas, je pourrais contribuer à certains articles sur le site ubuntu.fr, histoire de les remanier en version archi-méga compréhensible pour super-grands débutants wink

C'est une bonne idée cool
Au bout d'un certain nombre d'années d'utilisation, l'habitude fait utiliser un jargon totalement hermétique pour les néophytes, et c'est dommage de risquer de les décourager : "c'est trop compliqué pour moi, je laisse tomber", réflexion archi courante sous le clavier  de membres qui reviennent après une grosse déception par le passé.
Pour ma part, je m'applique à utiliser une langue compréhensible et à ne pas mégoter pour insérer le bon lien vers la doc qui explique clairement.
C'est vrai que certains articles prennent de sacrés raccourcis et perdent tout leur monde en route !

Il faut que je retrouve le nom des Maîtres ès Remastersys.
J'ai appris son existence il y a peu de temps, après la sortie d'une version 16.04 d'Hybryde "remasterisée" fil de discussion
J'ai relancé le sujet, mais je ne suis pas assez barbu pour bricoler à ce niveau wink

PS : je déplore que parfois, quand on se lance dans une longue réponse, clac ! on est déconnecté et on paume toute sa littérature.
Ça n'a pas raté roll
J'avais pris la précaution de tout copier et coller dans un petit éditeur comme gedit, leafpad, nano, pluma, il y en a toujours un.


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#5 Le 01/06/2016, à 23:48

tuxnoob

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Comme disait un prof de mon enfance : "a touché le fond mais creuse encore !"
Quelques m3 de recherches plus tard, j'ai peut-être une piste.

Si j'ai compris ce que j'ai lu jusqu'ici, pour la phase de sauvegarde, je dois :
1) créer ma propre compilation avec remastersys (incluant donc mes logiciels préférés)
2) sauvegarder mon home (avec Grsync, par exemple)
3) suivre ce tuto : Sauvegarde et restauration de la liste des paquets installés pour restauration, duplication ou migration

Puis, pour la phase de restauration, je dois :
1) procéder à la réinstallation grâce à mon liveCD remasterisé (qui inclura Grsync)
2) restaurer ma liste de paquets en suivant le tuto d'en haut
3) restaurer mon home avec Grsync

En principe, je ne devrais pas avoir de problème de Grub.

J'ai bon jusque là ?
(allez, dodo maintenant)


Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

Hors ligne

#6 Le 02/06/2016, à 01:05

Babdu89

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonsoir.

Mon idée est d'avoir une installation solide pour mon usage courant (avec home séparé) et une installation totalement indépendante pour essayer, casser, tester, et, in fine, améliorer petit à petit mon installation première ainsi que mes compétences. J'y vais donc sur des œufs (de pingouin ?).

Une de mes activité préférées.
La copie ou clonage de système tout installé et paramétré à mon goût. Pour faire précisément ce que tu dis; tester des tas de trucs sur des copies qui ne craignent rien, puisque l'on peut les refaire facilement.

Je me suis mesuré à Clonezilla. Mais pas possible (facile du moins)  de restaurer l'image d'une partition autre part, qu'a la même place;  /dev/sda3 à la place de /dev/sdb1 ...
Et puis çà passe par la sauvegarde d'une image compressée qu'il faut stocker quelque part, pour la restaurer plus tard...

Remastersys;
Sympas, mais la limitation de taille de l'iso à créer (Taille de 4 Go maxi, format FAT32 oblige pour l'USB ou les DVD) impose de virer des données personnelles , pour ne garder que le paramétrage des applications installées. J'ai fais une iso de 3,6 Go, à partir d'une copie d'installation épurée des données personnelles d'une taille de 10 Go maxi.
Mais, c'était une solution intéressante, car on peut utiliser l'iso en live et la réinstaller autant de foi que l'on veut.

J'ai aussi copier mes systèmes de partition à partition avec la commande cp.
Création des partitions cibles pour recevoir la copie avec Gparted.
Copie des partitions source dans les partitions cibles avec la commande cp.
Modif des UUID dans le fichier /etc/fstab de la copie, à remplacer par ceux des partitions cibles.
Réinstallation de Grub dans la copie en chroot, ou avec Boot-Repair.( Une simple maj de Grub ne suffit pas à redémarrer)
Avantage avec  cp, par rapport aux copies de partitions faites avec Gparted (on peut le faire aussi). On peut copier des partitions sources sur des partitions cibles plus petites . (Gparted ne sait pas faire, il copie dans la même taille, ou taille plus grande) .

Puis on m'a fait découvrir Systemback.

https://sourceforge.net/projects/systemback/

http://la-vache-libre.org/systemback-la … -gnulinux/

À installer dans un système dont on veut faire ce qui suit.
Attention pour une utilisation avec une config en multi boot (multi disques ou pas). Si l'Os (B) où on installe Systemback n'est pas l'os par défaut au démarrage de la machine (A), comme il y a réinstallation de Grub dans l'Os qui reçoit l'installation de Systemback (B). Cet système devient l'Os par défaut au démarrage de la machine (B).
Il faudra remettre tout en ordre, en réinstallant Grub dans l'Os par défaut à l'origine (A). 

Systemback;
Il sait créer des points de restauration et faire des restaurations comme avec Windows (Pour ma part, jamais utilisé cette fonction ni sous Windows ni sous Linux).

Ce qui m'intéresse dans cet outil...

_Il sait faire une image .iso du système installés intégrant ou pas nos données personnelles et nos réglages d'applications. (comme Remastersys) mais attention, il ne limite pas la taille de l'iso. Je me suis retrouvé avec une iso de 4,9 Go inutilisable en live usb et DVD.

_Il sait installer l'iso faite depuis le système où on l'a installé.
iso que l'on mettra sur un media live (DVD ou USB). Depuis la session live, on installe sur disque dur avec Systemback, et non l'installateur habituel de l'Os Linux (Ubiquity pour le Ubuntu et dérivés).
Cerise sur le gâteau. Si on fait un média live USB avec mode persistent avec l'iso. Que l'on apporte des modifications en session live persistent. Installations et paramétrage d'applications, modifs des fichiers systèmes, ajout de données &&&.
Il sait faire l’installation sur disque dur en conservant les modifs faite en session live persistent. L'installateur habituel ne sait pas faire çà, il installe comme depuis un DVD live sans mode persistent . Çà aussi c'est sympas pour tester de trucs en session live persistent, sans les perdre à l'installation sur disque dur.

_Il sait faire une copie d'une installation sur un autre disque ou autre partition du même disque, du système dans lequel on l'aura installé.
On a le choix d'intégrer ou pas les données personnelles et réglages des applications dans la copie.
On peut faire une copie d'un système installé sur une seule partition (système avec home inclus), faire la copie sur deux partitions; Système + /home séparé, (voir installations plus compliquées avec plus de partitions).
Comme l'installation faite avec Systemback réinstalle Grub dans la copie, la machine redémarre directement sur la copie.

Et pour finir, Systemback fonctionne en mode Bios_Legacy et en mode UEFI.

@+.  Babdu89  .

Dernière modification par Babdu89 (Le 02/06/2016, à 01:13)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#7 Le 02/06/2016, à 07:28

tuxmarc

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonjour smile
Désolé, je n'ai pas fait de nocturne wink

ma pomme a écrit :

Je connais des gourous de remastersys sur le forum, j'espère qu'ils vont flairer la piste wink

Bingo smile
L'ami Babdu89, Grand Maître linuxien a brillamment flairé la piste smile

tuxnoob a écrit :

Comme disait un prof de mon enfance : "a touché le fond mais creuse encore !"
Quelques m3 de recherches plus tard, j'ai peut-être une piste.

Touché le fond ? Au contraire, je dirais que tu as trouvé un filon smile
La méthode de sauvegarde/restauration me parait bonne.
Toutefois, pour la restauration, comme l'intégralité de l'installation a été sauvegardée y compris les programmes et leur config, je ne pense pas qu'il soit utile de restaurer la liste des paquets, puisque les paquets sont déjà là.
Je n'ai jamais eu à faire de restauration de mes données avec Grsync.
J'ai relu la doc Grsync qui traite de la sauvegarde, mais pas de la restauration !?
Sur le DD externe, j'ai vu qu'il y a un répertoire sans nom (?) où visiblement, Grsync fait sa salade, donc prudence, je préfère m'enquiquiner à sauvegarder à la mimine.

À la lecture des explications de Babdu89, systemback conviendrait mieux pour sa souplesse.

A + !


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#8 Le 02/06/2016, à 08:40

Babdu89

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonjour.

Sauvegarde/restauration.
Il faut voir çà sous deux angles différents à mon avis.
La sauvegarde restauration de données personnelles.
La sauvegarde restauration des applications installées et nos paramètres personnels.

Les données personnelles, plutôt que de les laisser dans le /home (inclus ou pas dans le système). Je pense qu'il est bon de les faire sur un/des support autre que le disque dur où est installé le système. hdd mort = récupération des données difficile.
Chez moi j'ai multiplié les sauvegardes. Je les fait sous forme de copier/coller d'un disque à l'autre. On doit pouvoir faire çà avec des outils adéquats aussi.
Mais bon, copier/coller permet de bien voir ce que l'on sauvegarde.

Les applications et nos paramètres personnels.
Les applications sont installées dans le système. Il est donc nécessaire d'en faire la liste et la mettre à jour en continu(voir la doc). C'est bien pratique lorsque l'on est obligé de réinstaller.
Nos paramètres personnels des applications se trouvent dans /home. Là c'est pareil une sauvegarde du /home sur support autre que le hdd d'installation de l'os, est une sage précaution.

Je fais des copies de mes systèmes installés, et je le tiens à jour en même temps, ce qui ajouté/supprimé sur l'un est fait sur l'autre.
C'est une solution qui me convient.

@+.   Babdu89  .


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#9 Le 02/06/2016, à 17:45

tuxnoob

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Rebonjour tout le monde !

Ravie d'avoir un peu plus de compagnie sur ce sujet. J'en profite pour souligner la belle qualité globale du forum, ça me change de certains endroits dont je préfère taire le nom...

tuxmarc a écrit :

je ne pense pas qu'il soit utile de restaurer la liste des paquets, puisque les paquets sont déjà là.

Bien vu ! J'avais zappé l'aspect doublon, il y a des chances pour que le résultat soit décevant.

Babdu89 a écrit :

Remastersys;
Sympas, mais la limitation de taille de l'iso à créer

Effectivement, ça peut vite devenir un handicap. J'ai omis d'indiquer que j'envisage de mettre mes fichiers personnels (vidéos, photos, courriers etc.) sur une partition en NTFS, accessible aussi bien de W que de Ubuntu.
Et ce, jusqu'à ce que je me libère définitivement de W, mais c'est une autre histoire.
Donc, en résumé : sda7 pour le système, sda8 pour le home qui ne contiendra que les réglages logiciels, sda9 formaté en NTFS pour mes précieuses données perso.

Babdu89 a écrit :

J'ai aussi copier mes systèmes de partition à partition avec la commande cp.
Création des partitions cibles pour recevoir la copie avec Gparted.
Copie des partitions source dans les partitions cibles avec la commande cp.
Modif des UUID dans le fichier /etc/fstab de la copie, à remplacer par ceux des partitions cibles.

yikes c'est quoi ces bêtes-là ?

Babdu89 a écrit :

Puis on m'a fait découvrir Systemback.

Cool ! Tu le ferais venir ici, ton bienveillant "on" ? J'ai suivi les liens que tu as donnés, en plein dans le mille, c'est exactement ce que je cherche.
Je me risquerais même à avancer que nous sommes nombreux à chercher ça.
Bien, reste à présent à tester le tout en grandeur nature. Merci du partage, et grand merci pour le lien vers "lavachelibre", un super tuto en français ! J'y vais de ce pas.

A plus, avec mes premiers retours sur cette aventure.

Dernière modification par tuxnoob (Le 02/06/2016, à 17:50)


Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

Hors ligne

#10 Le 02/06/2016, à 21:52

Babdu89

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Babdu89 a écrit :

    J'ai aussi copier mes systèmes de partition à partition avec la commande cp.
    Création des partitions cibles pour recevoir la copie avec Gparted.
    Copie des partitions source dans les partitions cibles avec la commande cp.
    Modif des UUID dans le fichier /etc/fstab de la copie, à remplacer par ceux des partitions cibles.

yikes  c'est quoi ces bêtes-là ?

Les UUID

https://doc.ubuntu-fr.org/uuid_et_label

Identifiant unique des partitions.

Si dans une configuration multi Os tu te retrouves avec des partitions qui ont le même UUID, le système risque de ne pas marcher comme il faut, voir pas du tout, car il mélangera/confondra les partitions sources et cibles

La copie est identique à l'originale. Mais sur des partitions qui ont des identifiants différents, puisque uniques. Partitions que l'on a créé  pour y mettre la copie. Donc nouveaux UUID des partitions cibles créées à ce moment là.
Lorsque on charge un des deux systèmes. Il faut bien démarrer avec le système installé; soit sur les partitions sources, soit sur le partitions cibles.
Ce qui les différencie sont leurs UUID. Le système ne va pas se tromper de partitions à utiliser grâce à leurs UUID.

Lorsque l'on charge un Os Linux, le système va lire dans le fichier /etc/fstab de cet Os. (regarde le contenu de ce fichier dans un Os installé).
Dans ce fichier y sont indiquée les partitions avec leur UUID, leur point de montage et les possibilité d'accès à ces partitions.
Dans ton cas;
/sda7 
son UUID,  le point de montage  /   les possibilité d'accès à cette partition.
/sda8
Son UUID,   le point de montage  /home    les possibilité d'accès à cette partition.
/sda9
Son UUID, son label si tu en as attribué un,  le point de montage  /media/<ton-user>/  les possibilité d'accès à cette partition.
Et  /sd? pour la partition swap si tu en utilises une.
Son UUID,  les possibilité d'accès à cette partition.

Chez moi le contenu du fichier fstab de l'Os sert à démarrer la machine. (l'original) .

# UNCONFIGURED FSTAB FOR BASE SYSTEM
# /etc/fstab: static file system information.
#
# Use blkid -o value -s UUID to print the universally unique identifier
# for a device; this may be used with UUID= as a more robust way to name
# devices that works even if disks are added and removed. See fstab(5).
#
# <file system> <mount point>   <type>   <options>                <dump>  <pass>
proc            /proc            proc     defaults                  0       0
# / was on /dev/sd*6 during installation
UUID=8463b60d-4533-46aa-9252-f971f91c6374       /               ext4   defaults,errors=remount-ro  0    1
# /home was on /dev/sd*7 during installation
UUID=71f1b39f-4e1c-4c2e-9f1f-eda537f70175      /home           ext4    defaults        0       2
# swap was on /dev/sd*5 during installation                    
UUID=d3b7af4e-d1ea-4042-be93-6f01923525a7     none           swap       sw                      0    0
/dev/fd0	/media/floppy0	auto	rw,user,noauto,exec,utf8	0	0

/dev/fd0 étant le lecteur de disquettes.

Le contenu du fichier fstab de sa copie, sur un autre disque.

# UNCONFIGURED FSTAB FOR BASE SYSTEM
 # /etc/fstab: static file system information.
#
# Use blkid -o value -s UUID to print the universally unique identifier
# for a device; this may be used with UUID= as a more robust way to name
# devices that works even if disks are added and removed. See fstab(5).
#
# <file system> <mount point>   <type>   <options>                <dump>  <pass>
proc            /proc            proc     defaults                  0       0
# / was on /dev/sd*12 during installation
UUID=f6f96e06-3927-427b-b9d6-673d83c5d3fd       /               ext4   defaults,errors=remount-ro  0    1
# /home was on /dev/sd*13 during installation
UUID=f2738d9d-35f4-4058-9a64-8c664a0797fa      /home           ext4    defaults        0       2
# swap was on /dev/sd*7 during installation                    
UUID=a88d28f8-c11b-47df-8915-90582136022f      none           swap       sw                      0    0
/dev/fd0	/media/floppy0	auto	rw,user,noauto,exec,utf8	0	0

Lorsque je démarre l'un ou l'autre, le système ne fait pas de mélange avec les partitions.

Lorsque l'on copie avec la commande  cp, il faut modifier à la main en root, le contenu du fichier fstab de la copie. (nom des partitions et UUID).
Puis, pour que le système copié fonctionne, il faut réinstaller Grub dans la copie, pour que les UUID des partitions soient portés dans le fichier de configuration de Grub (grub.cfg). Et que la machine démarre sur les bonnes partitions lorsque l'on lance un des Os depuis le menu Grub.

Lorsque l'on utilise Systemback pour copier son système, c'est lui qui fait la modif du fichier fstab de la copie qu'il installe. Et c'est aussi lui qui réinstalle Grub dans la copie, pour que la machine puisse démarrer dessus.
Tout çà se fait hélas sans indications de ce que fait Systemback. On voit juste un barre-graphe qui avance.  Mais il le fait bien. J'ai vérifié.
Ah oui, différence quand même dans la copie, il ne porte pas de partition swap dans le fichier fstab de la copie, il ne s'occupe pas des partitions swap. Pourquoi, je ne sais pas. C'est à l'utilisateur d'indiquer la partition swap dans ce fichier.
Remarque;
Un système peut fonctionner de nos jour très bien sans partition swap, avec le quantité de RAM dont disposent les machines modernes. La partition  swap ne servant que si on utilise l'hibernation, dans ce cas il vaut mieux en avoir une.

 @+.  Babdu89  .

Dernière modification par Babdu89 (Le 02/06/2016, à 22:00)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#11 Le 02/06/2016, à 22:49

tuxnoob

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Wow, ça c'est de l'explication ! Je mentirais d'affirmer que j'ai TOUT compris, l'essentiel en tout cas, je pense.
Forcément, distinguer les partitions par un identifiant unique, c'est basique, comme principe, et assez imparable. Je m'y aventurerai plus tard, comme la commande cp qui me semble encore risquée à mon niveau de connaissances.

Babdu89 a écrit :

/dev/fd0 étant le lecteur de disquettes.

ça existe encore ? J'arrive pas à en trouver un pour ma machine sad

D'ores-et-déjà, premiers retours de systemback : c'est plus que prometteur, je me suis juste fait avoir à faire 2 points de restauration + 1 sauvegarde système sur la même partition => espace disque insuffisant lol

Jusque là, ce soft à l'air tout simplement magique. Demain j'irai lui chatouiller un peu plus les entrailles. Je n'ai pas encore testé la restauration.
Pour ce qui est du swap, j'ai du mal à suivre. On lit un peu partout que c'est indispensable, comme on lit son contraire. Je n'envisage pas l'hibernation de système, mais j'ai très envie de tâter du Blender, ça risque pas d'être un peu court, sans swap ?

@ +


Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

Hors ligne

#12 Le 02/06/2016, à 23:58

Babdu89

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

D'ores-et-déjà, premiers retours de systemback : c'est plus que prometteur, je me suis juste fait avoir à faire 2 points de restauration + 1 sauvegarde système sur la même partition => espace disque insuffisant lol

Je n'utilise pas cette fonction de Systemback. Donc je ne serais d'aucun secours ni conseils.

Je me suis intéressé à ce que font les boutons ;

"Copie du système"

C'est la fonction que j'ai expliqué dans mon dernier post.
Je vais détailler plus.
Donc cette fonction permet de faire une copie de son système installé paramétré sur un autre disque ou sur des autres partitions du disque où est installé le système à copier.

1464905723.png

1464905757.png

Dans la fenêtre "Copie du système" " Paramètres des partitions"

On voit tous les disques et partitions crées dans la config. Donc les partitions que l'on aura préparé au par avant avec l'outil de partitionnement Gparted.
Systemback ne sert pas à créer les partitions nouvelles. il permet d'utiliser les partition créées pour faire la copie.
Donc on sélectionne une partition préparée avec Gparted.
Bouton "Détruire" , on la supprime du disque.
Champ "Point de montage" , on indique  / pour le système ,/home pour un home séparé &&.
Champ "Système de fichier" , on indique le format de la partition (ext4 pour les partition Linux)
Cocher "Formater" si on change le format de la partition choisie.
Cocher "Copier les données de l'utilisateur" , cette case cochée, permet de faire une copie de l'installation avec toutes les données utilisateurs, données personnelles, et paramètres personnels des applications. C'est ce que l'on cherche à faire pour une copie à l'identique.
Champ "Installer le chargeur d'amorçage Grub", c'est dans ce champ que l'on indique le disque sans n° de partition , qui va recevoir la copie.
Les deux flèches vertes.
Une flèche verte "Retour"  si on se trompe , pour recommencer les choix.
Une flèche verte "Gauche <==" pour valider son choix.

Alors si on fait une copie de l'installation sur plusieurs partitions, il faut sélectionner une nouvelle partitions préparée avec Gparted, et recommencer les choix pour cette nouvelle partition. On va prendre la cas d'une copie avec partition /home séparé.

Lorsque la partition système avec point de montage ( / ) est faite.

On sélectionne la partition préparée avec Gparted pour recevoir le /home séparé.
Dans le champ "Point de montage" , pour la partition /home séparé, on indique; /home
À la fin des choix, on valide avec la flèche verte "Gauche  <==" .

Puis on clique sur "Suivant" .
On change de fenêtre pour commencer à faire la copie.

Voila, Systemback nous fait une copie de notre système installé avec les choix qu'on lui a indiqué. Au reboot , la machine démarre sur la copie en passant par son menu Grub si il y a plusieurs Os sur la config.

"Création du live système"

Cette option permet de faire une iso de son système installé. Attention à la taille des données personnelles si on utilise la possibilité de les mettre dans l'iso.
Les applications installées et les paramètres personnels, ne doivent pas donner une iso de plus de 4 Go, (Systemback va la faire quand même, j'ai testé) sinon celle-ci ne pourra pas servir à faire un média live.
Format FAT32 oblige, il ne sait pas gérer les fichiers de plus de 4 Go.

"Installation du système"

Depuis une iso de son système faite avec Systemback, comme indiqué ci-dessus, installée sur un support live (DVD ou USB)
On utilise Systemback pour installé l'iso sur un autre hdd, ou à coté de l'original sur le même hdd.

Cerise sur le gâteau!
Depuis une session live avec mode persistent, permettant de conserver les modifs faite en session live dans ce mode. Ajout d'applications, avec les paramètres personnels, modifications des fichiers système en root, stockage de données, &&&  dans la limite de la taille du mode persistent.
Systemback va faire une installation sur disque dur, dans laquelle on va retrouvé toutes les modifs faites depuis les sessions live persistent.
Çà c'est intéressant.
J'ai testé çà avec le couple ; MultiSystem + iso contenant Systemback en faisant des mofifications en mode persistent . Çà marche.

@+.  Babdu89  .

Dernière modification par Babdu89 (Le 03/06/2016, à 00:14)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#13 Le 03/06/2016, à 19:34

tuxnoob

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Hello !

Eh bien je me suis lancée dans la réinstallation à l'identique sur deux autres partitions, ça marche au poil ! Exactement ce que je voulais. Tout est fonctionnel, dans les moindres détails. Superbe outil que ce SystemBack. smile
Je m'en vais essayer la même chose en live CD, et puis "casser" deux ou trois bricoles sur l'installation que je destine aux tests.
Merci beaucoup pour le tuyau.

Ah, au fait, pour rebondir sur ta signature que me fait bien sourire : depuis que les silex sont en vente libre, Windows fonctionne chez les Pierrafeu lol


Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

Hors ligne

#14 Le 03/06/2016, à 21:51

Babdu89

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonsoir.

Je m'en vais essayer la même chose en live CD,

Pour faire une iso de ton système installé (ou copié)  rapidement. Attention à la taille de l'iso, chez moi un système installé de 9,8 Go donne une iso de 3,7Go ...
Dans la fenêtre "Paramètres",  cocher l'option  "Créer des image iso live automatiquement (Plus rapide qu la conversion)"
Tu vas trouver l'iso faite par Systemback à coté du dossier " systemback " dans ton /home, où là où tu auras choisi de stocker les fichiers de travail de Systemback.

Sur 4 Windows XP installés (dont des copies) un à rendu l'âme.
J'ai trop bricolé dessus.  Lorsque je disposerais à nouveau de la machine où il est, je remplacerais la copie.

@+.  Babdu89   .

Dernière modification par Babdu89 (Le 03/06/2016, à 21:56)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#15 Le 04/06/2016, à 20:11

tuxnoob

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonsoir !
Moussaillon tuxnoob au rapport !

La gravure du live CD, nickel. Démarrage sur le live CD aussi, j'écris à partir de la session live, d'ailleurs.
Bémol : j'arrive à changer de thème par le menu préférences -> apparence, par contre impossible de changer mon papier peint, que ce soit par le clic droit sur le bureau, ou par le menu préférences. Détail qui laisse néanmoins la configuration fonctionnelle (carte graphique, son, etc...) mais je voudrais être sûre qu'il ne cache pas d'autres dysfonctionnements.

Live USB en revanche, j'ai des soucis. J'ai trouvé que la "gravure" était très, très rapide (4 ou 5 secondes). Il y a bien des fichiers sur la clé, mais malgré la correction dans le bios pour booter dessus, je me retrouve sur mon grub habituel. J'ai raté quelque chose avec UnetBootin ? Il faut dire que l'installation de UnetBootin m'a posé problème, plus de 15 minutes au point mort, j'ai dû redémarrer, peut-être que ça a buggé à ce niveau-là. A refaire, donc.

A part ça, je dois dire que je n'ai jamais été aussi proche du but (but que je n'ai jamais atteint avec W...)
Si tu as une piste, je suis preneuse.
Merci d'avance


Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

Hors ligne

#16 Le 04/06/2016, à 22:48

tuxmarc

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

tuxnoob a écrit :

Live USB en revanche, j'ai des soucis. J'ai trouvé que la "gravure" était très, très rapide (4 ou 5 secondes). Il y a bien des fichiers sur la clé, mais malgré la correction dans le bios pour booter dessus, je me retrouve sur mon grub habituel. J'ai raté quelque chose avec UnetBootin ? Il faut dire que l'installation de UnetBootin m'a posé problème, plus de 15 minutes au point mort, j'ai dû redémarrer, peut-être que ça a buggé à ce niveau-là. A refaire, donc.

J'ai eu des soucis avec unetbootin.
Il y a des tas de gens qui n'ont pas de soucis, mais j'ai dû avoir un chat noir dans ma machine.
Ce que j'ai trouvé comme utilitaire super génial, c'est Multisystem, création française de François Fabre en plus !
Certaines distributions exotiques ne veulent pas y aller, François qui est sur le forum fait son possible pour arranger ça, mais il y en a tant qui sont compatibles.
On peut rendre le système persistant, ce qui équivaut à avoir un système complet et personnalisé dans la poche !
Depuis que je connais, je ne jure que par Multisystem.

Il n'y a plus qu'à souquer ferme moussaillon big_smile


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#17 Le 04/06/2016, à 23:11

Babdu89

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonsoir.

Babdu89 a écrit...

"Création du live système"

Cette option permet de faire une iso de son système installé. Attention à la taille des données personnelles si on utilise la possibilité de les mettre dans l'iso.
Les applications installées et les paramètres personnels, ne doivent pas donner une iso de plus de 4 Go, (Systemback va la faire quand même, j'ai testé) sinon celle-ci ne pourra pas servir à faire un média live.
Format FAT32 oblige, il ne sait pas gérer les fichiers de plus de 4 Go.

Ajout;

1465078547.png   Dans Toile libre, un clic sur l'image pour l'agrandir

"Installation du système"

Depuis une iso de son système faite avec Systemback, comme indiqué ci-dessus, installée sur un support live (DVD ou USB)
On utilise Systemback pour installé l'iso sur un autre hdd, ou à coté de l'original sur le même hdd.

Cerise sur le gâteau!
Depuis une session live avec mode persistent, permettant de conserver les modifs faite en session live dans ce mode. Ajout d'applications, avec les paramètres personnels, modifications des fichiers système en root, stockage de données, &&&  dans la limite de la taille du mode persistent.
Systemback va faire une installation sur disque dur, dans laquelle on va retrouvé toutes les modifs faites depuis les sessions live persistent.
Çà c'est intéressant.
J'ai testé çà avec le couple ; MultiSystem + iso contenant Systemback en faisant des modifications en mode persistent . Çà marche.

Merci à tuxmarc d'avoir donné le lien de la doc du MultiSystem.

https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1229491

En faisant des copier/coller des commandes.  (combine; 3 clics gauche en début de ligne pour copier, un clic roulette dans le terminal pour coller).

Installer MultiSystem manuellement

Ajoutez le depôt a votre fichier /etc/apt/sources.list

sudo apt-add-repository 'deb http://liveusb.info/multisystem/depot all main'

Ajoutez la clé publique

wget -q http://liveusb.info/multisystem/depot/multisystem.asc -O- | sudo apt-key add -

Rechargez les sources

sudo apt-get update

Installez le paquet multisystem

sudo apt-get install multisystem

Utilisation du MultiSystem
création dune iso live et live persistent.
Deux modes utilisables; avec ou sans persistance.

@+.   Babdu89  .

Dernière modification par Babdu89 (Le 04/06/2016, à 23:18)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#18 Le 04/06/2016, à 23:14

tuxnoob

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Rapport complémentaire du moussaillon tuxnoob, Chef Bab !

1) pour le live CD : j'ai relancé le tout, et retrouvé mon bureau avec fond d'écran et tout. Problème réglé. smile
2) pour la live USB : j'ai désinstallé puis réinstallé UnetBootin, la clé a été gravée proprement. Entre temps, mystère, mon bios s'était remis en boot HDD (???). Après correction, j'ai bien pu démarrer sur la clé. J'écris ce message à partir de la session USB, d'ailleurs. Bizarrement, j'ai le même problème de bureau qu'avec ma 1ère connexion avec le CD. A voir lors d'un nouveau démarrage.

Le seul bémol qui reste à présent ne vient ni de Ubuntu ni de systemback, il est visiblement d'ordre matériel. Je n'ai pas de port USB 3, et ça rame, mais ça rame ! Presque 2 minutes pour lancer Firefox. Je n'imagine même pas débuter Blender dans de telles conditions. yikes Voilà quelques temps que je me tâte pour installer un port USB 3 sur ma machine, l'heure est venue... sous réserve que ma carte mère soit d'accord. J'ai vu qu'il y a une rubrique "Matériel" sur le forum, mais mon souci ne relève pas franchement de Linux. Y a des assembleurs dans le coin ?

Je m'en vais faire un tour du côté de Multisystem. La doc que j'ai lue en suivant ton lien, c'est... comment dire... wow ! En plus c'est un frenchy qui a fait ça ? Il mérite un médaille, le gars.

@ + et mille mercis pour tes précieux conseils wink


Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

Hors ligne

#19 Le 04/06/2016, à 23:31

Babdu89

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonsoir  moussaillon tuxnoob.
J'ai un peu modifié mon post.

Chapeau!. Tu te débrouilles bien.

Clé MultiSystem faite, iso contenant Systemback chagée dans la clé.
Dans la fenêtre principale, tu la sélectionnes, dans " Menu " tu ajoutes le mode persistent.

1465079386.png

1465079419.png

1465079446.png


Alors de toute façon, l'utilisation en session live est plus lente qu'en installé.
l'USB3 ... Je n'ai que des ports usb2 sur la machine du moment, des clés usb2 et usb3 .
Il y a une clé usb3 qui veut  bien booter lorsqu'elle le décide.
Le chargement  de la session live est long depuis le menu Grub du MultiSystem, mais c'est normal, il faut attendre, patience car çà reste sur le menu Grub du MultiSystem un moment le temps que çà charge l'Os, puis on quitte l’affichage du menu du MultiSystem, et on voit le chargement finir.

L'utilisation en session live usb est plus rapide qu'en live DVD, mais moins rapide qu'en installé.

Je m'en vais faire un tour du côté de Multisystem. La doc que j'ai lue en suivant ton lien, c'est... comment dire... wow ! En plus c'est un frenchy qui a fait ça ? Il mérite un médaille, le gars.

Ou un petit clic sur le bouton" Faire un don"

http://liveusb.info/dotclear/index.php?pages/Soutien

Ou bien même commander une/des clé sur son site.

@+.  Babdu89   .

Dernière modification par Babdu89 (Le 05/06/2016, à 00:16)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#20 Le 05/06/2016, à 00:23

Ocenis64

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Salut !

Super intéressante cette discussion et agréable à lire, pour chacun des intervenants, san fote ni essemesse !

En tant que simple utilisatrice que tu es (je n'en suis pas loin d'ailleurs), je te renvoie vers ce fil, que j'ai créé hier.

Comme plusieurs te l'ont expliqué ici, la restauration, c'est plus de boulot que la réinstallation, laquelle tu devras te contraindre...peu ou tard.
L'important est de bien tout partitionner et de savoir, à la base, avec qui tu veux, sur ton réseau local, échanger.

Pour ma part (je ne suis pas ingénieur et certains me contrediront peut être), voici un exemple sur plusieurs partitions. A savoir, deux DD.

DD1 :

/                        ->                      Racine    (20Go)
home              ->                       /home     (20Go)
multimedia     ->                      /mnt /multimedia (460Go)

Dans ce sens, tout en EXT4.
Je ne me sers du /home, juste pour préserver mes fichiers de paramétrage, pas de stockage.

DD2 :

MesDocs   ->                        /multimedia/MesDocs (FAT32)

Avec cette methode, c'est vachement plus simple si tu as un ordi $daube en réseau.
De plus, si tu veux mettre en partage, facilement, des dossiers avec (pour ma part) SFR, qui n'accepte que le FAT32, tu auras alors quelque chose de pas mal.

Oui oui...y'a mieux. Certains diront qu'on peut monter direct le DD en réseau...pas moi.

Woualou. C'était juste une 'tite intervention pour te dire que, avec certaines configs que l'on te propose, pas la peine de te casser la tête à la $daube et d'essayer d'avoir une restauration systeme.
Tout est dans ton /home.

Perso, les backups sont des usines à gaz.
Si toutefois tu devais t'en servir sur une version postérieure...ai aie aie ! Les librairies auront changées. Tu vas passer plus de temps qu'à tout réinstaller.

Courage et bienvenue

Dernière modification par Ocenis64 (Le 05/06/2016, à 00:41)

Hors ligne

#21 Le 05/06/2016, à 09:58

tuxmarc

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonjour smile

tuxnoob a écrit :

Voilà quelques temps que je me tâte pour installer un port USB 3 sur ma machine, l'heure est venue... sous réserve que ma carte mère soit d'accord. J'ai vu qu'il y a une rubrique "Matériel" sur le forum, mais mon souci ne relève pas franchement de Linux. Y a des assembleurs dans le coin ?

Des assembleurs ? Perdu devant les milliers de types de matériel, je reste modeste, mais j'ai sauvé des machines.
Deux ports USB3 pour pas cher, voilà http://www.ldlc.com/fiche/PB00105994.html chez mon fournisseur préféré.
Si la carte mère a des hauts le coeur, on peut échanger.

Babdu89 a écrit :

Chapeau!. Tu te débrouilles bien.

+1 !

Babdu89 a écrit :

Je n'ai que des ports usb2 sur la machine du moment, des clés usb2 et usb3 .
Il y a une clé usb3 qui veut  bien booter lorsqu'elle le décide.

Je vais encore me coucher moins bête smile
Je n'avais pas imaginé qu'il existât des clés USB3 !!!
J'ai besoin d'une nouvelle clé, j'achète selon la capacité.
Maintenant, je regarderai plus précisément.

@ocenis64
Tu es plus doué que moi question réseau dans la maison, je tourne autour du pot, mais j'ai peut être zappé le type de partitionnement.
Il manque le lien vers ton fil, tu peux l'ajouter stp ?


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#22 Le 05/06/2016, à 11:08

Babdu89

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Bonjour.

Babdu89 a écrit;
Il y a une clé usb3 qui veut  bien booter lorsqu'elle le décide.

Alors, je vais préciser.
Ma config, une tour avec des ports usb2 sur la CM + 2 cartes extension usb2 PCI.
Mais la CM (carte mère) a aussi un PCI express16 avec deux connecteurs (possible le SLI), un occupé par la CG (carte graphique), un de libre.
Si je ne suis pas trop ... c'est peut-être une option à essayer. Ajouter le type de carte (PCI express usb3) indiquée par tuxmarc.

Alors j'ai un prolongateur usb2 branché sur un des ports usb2 de la CM de la machine.
La clé usb3 capricieuse, ne me les fait ces caprices, que lorsque je la branche sur ce prolongateur.
Si je le met directement sur un des ports usb2 de la CM pas de souci, même en utilisant le port usb2 où est branché le prolongateur.
Je pense qu'il y a un petit souci avec le couple prolongateur/clé usb3 capricieuse. Les contacts peut-être?.

@+.  Babdu89  .

Dernière modification par Babdu89 (Le 05/06/2016, à 22:03)


J'ai découvert Ubuntu avec la 07.10.... Et alors?!...  Depuis je regarde de temps en temps si Windows marche toujours....

Hors ligne

#23 Le 05/06/2016, à 14:37

tuxnoob

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Babdu89 a écrit :

Ou un petit clic sur le bouton" Faire un don"
Ou bien même commander une/des clé sur son site.

Avant que tu édites ta réponse, je suis allée faire un tour sur son site, ainsi que sur celui du fabriquant des clés, puis chez LDLC etc... Conclusion, tu prêches une convertie smile
Il serait absurde d'acheter le support d'un côté et ensuite faire l'installation par moi-même, alors que ce jeune homme propose le tout en une seule opération, et pour un tarif défiant toute concurrence. Adopté !
Reste à planifier la dépense dans mon budget informatique, couplé avec l'achat d'un DDE (un peu marre des étagères de CDs).

tuxmarc a écrit :

Je n'avais pas imaginé qu'il existât des clés USB3 !!!

lol j'ai cru m'étouffer ! Sauf ton respect, c'est très, très drôle. Te lire en latin, éplucher tes interventions illustrées de termes techniques à souhait, et te voir découvrir l'existence des clés USB 3, des fous-rires comme ça, c'est du soleil pour un bon moment. Plus sérieusement, ton lien vers LDLC est marqué dans mes favoris tongue, à moi d'identifier la compatibilité avec ma configuration matérielle, j'y travaille.

Ocenis64 a écrit :

san fote ni essemesse !

En effet, c'est un point qui m'a séduite en arrivant ici.
Intéressant, ton exemple de partitionnement. En partant de l'adage napoléonien "diviser pour mieux régner", une saine gestion des risques consiste à les diviser. Donc oui, ton exemple est tout à fait adapté.
Question réseau, c'est un peu ma bête noire. Le jour où j'aurai une deuxième machine, j'aurai sûrement envie de me lancer là-dedans. Pour l'heure, je vais déjà faire mumuse en monoposte.

Pfiouuu ! C'est qu'il y en a, des pistes à explorer !


Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

Hors ligne

#24 Le 05/06/2016, à 18:04

tuxmarc

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Babdu89 a écrit :

Alors j'ai un prolongateur usb2 branché sur un des ports usb2 de la CM de la machine.
La clé usb3 capricieuse, ne me les fait ces caprices, que lorsque je la branche sur ce prolongateur.
Si je le met directement sur un des ports usb2 de la CM pas de souci, même en utilisant le port usb2 où est branché le prolongateur.
Je pense qu'il y a un petit souci avec e couple prolongateur/clé usb3 capricieuse. Les contacts peut-être?.

Les contacts un poil encrassés par la poussière et même le peu d'humidité ambiante, même si on est parano sur le ménage, c'est vicieux.
Mon remède : la bombe !
Il ne faut pas croire que je fais comme Bernard Blier dans un film culte "Je disperse, je ventile ..."
Pas évident à trouver dans le commerce local, j'ai mon autre bon fournisseur www.conrad.fr (ils vendent des PC sans OS) et plus précisément les bombes pour contacts électroniques, il y a du choix.
C'est fou ce que ça peut redonner de la vie à un PC malade, on de démonte toutes les prises (pas en même temps, ça fait désordre) pschitt ! un coup sur la partie mâle et la partie femelle. En prime, ça peut servir dans la maison.

tuxnoob a écrit :

j'ai cru m'étouffer ! Sauf ton respect, c'est très, très drôle. Te lire en latin, éplucher tes interventions illustrées de termes techniques à souhait, et te voir découvrir l'existence des clés USB 3, des fous-rires comme ça, c'est du soleil pour un bon moment. Plus sérieusement, ton lien vers LDLC est marqué dans mes favoris tongue, à moi d'identifier la compatibilité avec ma configuration matérielle, j'y travaille.

J'avoue que même à mon âge avancé, je ne connais pas tout, et des fois, je me retrouve comme une poule devant un couteau lol
LDLC vend aussi une foule de composants, dont, forcément des DD. C'est chez eux que j'ai acheté plusieurs SATA et même un gros IDE pour une vieille bécane. C'est aussi chez eux que j'ai acheté le second adaptateur universel pour brancher tous les types de disques et lecteurs/graveurs de CD/DVD.
Tous les jours, je reçois leurs offres. Ils ne proposent jamais de réductions extraordinaires, mais jamais d'embrouilles avec un SAV qui n'est pas bancale chez eux.

tuxnoob a écrit :

Pfiouuu ! C'est qu'il y en a, des pistes à explorer !

C'est souvent ce que je me dis, depuis ............ 2004 !!


Vive Richard Stalmann, Linus Torvalds, et tous les fondus de Linux.
De l'Ordinosaure fait à 90% de récup, à deux portables LDLC,  neufs sans système et une carte mère sans boitier, tous libres !!
Parrain Linux sur www.parrain-linux.com et www.parrains.linux.free.fr

Hors ligne

#25 Le 08/06/2016, à 18:23

tuxnoob

Re : Restauration impossible avec remastersys [RESOLU] avec Systemback

Un petit bonjour en passant.

Je mets le sujet en résolu.
Merci à tous pour vos précieuses indications smile

A très bientôt pour un nouveau topic de "noob" (virtualbox et Win XP, mdr)


Quand c'est urgent, assieds-toi, et réfléchis (proverbe chinois)

Hors ligne