Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#51 Le 29/03/2011, à 19:23

Ayral

Re : Abstention, piège à ...

En ce qui concerne "monjardin" et son roi de pacotille, vois ici: http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=448337 le fil qu'il a initié, il est en train de pourrit plusieurs fils de discussion avec le même discours.
Je parie qu'il n'est même pas sur Linux. Bon c'est pas une tare, mais quand même c'est un forum Ubuntu...

Dernière modification par Ayral (Le 29/03/2011, à 19:25)


Pour mettre les retours de commande entre deux balises code, les explications sont là : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1614731
Blog d'un retraité
Site de graphisme du fiston Loïc
Ubuntu 18.04 LTS sur un Thinkpad W540

Hors ligne

#52 Le 29/03/2011, à 19:30

compte supprimé

Re : Abstention, piège à ...

Bon toi, aujourd'hui tu viens de démontré que tu était très bête. Au lieu de parle de moi conteste ce que je dis roll

#53 Le 29/03/2011, à 20:19

Sir Na Kraïou

Re : Abstention, piège à ...

Sapiens a écrit :

Si vous êtes dans le même cas, vous êtes bien évidemment allés voter afin d'exprimer vos préférences vis à vis de ceux qui vont orchestrer cette politique locale, ne serait-ce que par respect pour cette démocratie qui vous a été offerte grâcieusement par vos aînés, n'est-ce pas ? Cette démocratie pour laquelle des Lybiens ( pour ne citer qu'eux ) se font tuer actuellement.

Non ? Eh bien vous ne méritez qu'une chose : la dictature. Ça vous redonnera le goût du vote.

Je voterai le jour où les élections se dérouleront selon la méthode Schulze. tongue

Nan, j'déconne, en vrai, voter c'est déléguer son pouvoir, et moi je ne délègue pas. Et surtout pas de façon aussi large, c'est complètement irresponsable de signer ainsi un chèque en blanc, et tu devrais avoir honte, non seulement de cautionner, mais en plus de faire l'apologie de cela.

(ah ouais, tiens, c'est vrai, c'est assez sympa de faire la morale aux gens… tongue)

Sinon, juste pour info, une monarchie peut être démocratique, une république peut ne pas l'être.

Question subsidiaire, est-ce qu'il vaut mieux avoir beaucoup de libertés politiques ou beaucoup de libertés civiles ? Voter tout le temps, ça veut signifie beaucoup déléguer son pouvoir, donc ça signifie un État fort et tout puissant, personnellement je préfèrerais le moins d'État possible et qu'on me foute la paix au maximum.


Descendant de Charlemagne.
Bleu, en l'hommage d'un truc bleu. :'(
C'est pas du bleu.
C'est pas le lac de Genève, c'est le Lac Léman.

Hors ligne

#54 Le 29/03/2011, à 20:21

helly

Re : Abstention, piège à ...

Je voterai le jour où les élections se dérouleront selon la méthode Schulze.

Je connaissais pas, marrant smile.


Archlinux-wmii-dwb.
Un problème résolu ? Faites le savoir en mettant [résolu] à côté du titre de votre topic.
Un problème non résolu ? Faites le savoir en insultant ceux qui cherchent à vous aider.
Un site bleu super remasterised©, un wiki cherchant des volontaires pour traduire un site.

Hors ligne

#55 Le 29/03/2011, à 20:28

Tamarou

Re : Abstention, piège à ...

ptite gogole a écrit :

personnellement je préfèrerais le moins d'État possible

Si c'était le cas, serais-tu en train d'étudier ta displine favorite dans une bibliothèque pas trop pourave  ?

Hors ligne

#56 Le 29/03/2011, à 20:38

Sopo les Râ

Re : Abstention, piège à ...

yanightmare a écrit :

Heu... Tu fais exprès ?

Tu as plus démocratique à proposer que des élections ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#57 Le 29/03/2011, à 20:40

Sir Na Kraïou

Re : Abstention, piège à ...

Tamarou a écrit :
ptite gogole a écrit :

personnellement je préfèrerais le moins d'État possible

Si c'était le cas, serais-tu en train d'étudier ta displine favorite dans une bibliothèque pas trop pourave  ?

Bah, comme chuis précisément en train d'étudier ma discipline favorite dans une bibliothèque super pourave, dans un système où tout semble être fait pour te compliquer la vie, c'n'est absolument pas un exemple qui va me convaincre… tongue


Descendant de Charlemagne.
Bleu, en l'hommage d'un truc bleu. :'(
C'est pas du bleu.
C'est pas le lac de Genève, c'est le Lac Léman.

Hors ligne

#58 Le 29/03/2011, à 20:48

Tamarou

Re : Abstention, piège à ...

Bon, dont acte ...
Il fut un temps, où ceux qui pensaient comme la majorité des intervenants sur ce sujet, étaient peu nombreux et votaient activement pour un parti considéré comme "extrème". Ils voulaient s'engager pour changer le monde. Aujourd'hui ils sont plus nombreux et préfèrent ne pas voter.

Alors ? plus personne ne croit aux lendemains qui chantent ?

Dernière modification par Tamarou (Le 29/03/2011, à 20:48)

Hors ligne

#59 Le 29/03/2011, à 20:59

Sir Na Kraïou

Re : Abstention, piège à ...

Tamarou a écrit :

Alors ? plus personne ne croit aux lendemains qui chantent ?

Peut-être qu'on ne compte plus sur la politique pour faire chanter les lendemains ? tongue Ou du moins par sur cette politique-là. Il y a des gens qui s'engagent ou agissent ou participent à la société autrement, ou dans d'autres domaines… Par exemple, pour moi, le libre est un projet social fort, certainement très politique, mais qui se situe complètement dans une autre sphère.

Regarde, de plus en plus, les guignols font leurs lois, leurs discours, leurs imprécations… et en fait, tout le monde s'en branle et continue à vivre sa vie tranquille, en les snobant (par exemple avec la loi hadopi).

Pour en revenir à l'exemple des BU, tout ce que ne m'apporte pas l'État, je me démerde pour l'avoir autrement. Par exemple, il y a des gus qui scannent plus ou moins légalement des livres (Google, des particuliers, des universités…), ça se fait hors de tout cadre "légal" (ce n'est pas nécessairement illégal, mais ce n'est pas organisé par des lois), c'est un échange social, entre des particuliers, l'État n'intervient pas (d'ailleurs, il a plutôt tendance à décourager cela)… et je ne sais pas ce que je serais devenu sans cela. Les gens n'ont probablement pas de théorie ou de convictions politiques en faisant cela, mais rien qu'en le faisant, ils font quelque chose de très politique, parce qu'ils concrétisent un autre système, une autre façon de faire et de voir les choses. Partage et mise à disposition de la culture et d'outils de recherche, tout ça…

Tout ça sans voter. cool


Descendant de Charlemagne.
Bleu, en l'hommage d'un truc bleu. :'(
C'est pas du bleu.
C'est pas le lac de Genève, c'est le Lac Léman.

Hors ligne

#60 Le 29/03/2011, à 21:07

mimoun

Re : Abstention, piège à ...

monjardin a écrit :

Bon toi, aujourd'hui tu viens de démontré que tu était très bête. Au lieu de parle de moi conteste ce que je dis roll

On s'en fout de ton roi en même temps.

Hors ligne

#61 Le 29/03/2011, à 21:15

Astrolivier

Re : Abstention, piège à ...

mad ✰ :бешеный: ✰ mad a écrit :

Voter tout le temps, ça veut signifie beaucoup déléguer son pouvoir


bof ! si c'est comme actuellement c'est une évidence, on vote pour un gus, et c'est un chèque en blanc pour quelqu'un dont on ne connaît vaguement que la coupe de cheveux, la photogénie et 3 lignes de propagande...
mais une élection ne se réduit pas forcément à nos mascarades. si on prend le dernier référendum en france, c'était déjà un peu plus clair : oui ou non à un projet (et vu le résultat il fut décidé qu'il valait mieux pour les propriétaires de la république que nous votions pour les coupes de cheveux). mais on pourrait imaginer de demander aux citoyens leur choix entre une dizaine de constitution européenne. ça aurait déjà un peu plus de gueule.

et pareil au niveau local. là chez moi, on vient de nous imposer le wifi parce que le haut débit en filaire : FT et la région ont dit non, et le maire leur a dit oui, et en plus il s'en fou un peu(ce que j'aurai du mal à lui reprocher, mais il se trouve qu'avec les voisin on se sent concerné). alors faut faire des tracts, de la sensibilisation, des courriers, pour peut-être en arriver aux manifs (comme des villages à côté), bref, le parcourt du combattant. bon, dans un contexte démocratique (pour une commune de ~800 citoyens, en plus) on aurait fait quatre ou cinq réunions, expliqué le différentes possibilités, peut être trouvé un compromis qui conviennent à tout le monde, ou en décider avec un vote etc... mais non. la pseudo démocratie a dit c'est FT et la région qui décident, et vaut mieux être content parce que l'alternative c'est la dictature... m'est d'avis que j'aurais du mal à voir la différence !


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#62 Le 29/03/2011, à 21:27

Nazebrock

Re : Abstention, piège à ...

Mathieu147 a écrit :
nisnis a écrit :

Aux présidentiels 50% correspond en gros a 12 millions de personnes, soit 1/6 de la population, pas grand monde non plus  en fait.

Ben ouais, c'est comme le gros Bart (Waffelman de son petit nom): il fait chier le bazar en Belgique depuis des mois (génial, on a battu le record du monde de la plus longue crise politique, on a même battu l'Irak) alors qu'il est loin d'avoir une majorité. Son parti ne représente que 28% des Flamands qui sont eux-mêmes ±2/3 des Belges, donc environ 18,5% de la population du pays, et il est considéré comme le grand gagnant.

http://img846.imageshack.us/img846/9351/capturepf.png

Ça va bientôt faire un an qu'on n'a pas de gouvernement, parce qu'un gros plein de soupe gaufres croit que tout le monde veut la scission du pays… On va voter, et c'est pour que ça ne serve à rien. C'est toujours l'ancien gouvernement (dont la composition n'est pas en accord avec les dernières élections) qui a quasiment pleins pouvoirs.

A lire tes propos, tu ne sembles pas être le beubeuh wallon qui va voter pour la meme merde depuis 30 ans. J'ai commencé a lire ton post avec enthousiasme. Mais force est de constater que la fin de ton post est... Pas terrible en fait.

Pour faire hyper court, je suis aussi malheureusement belge et encore plus malheureusement wallon, appartenance à laquelle je ne m'identifie plus du tout. On ne peut malheureusement pas révoquer sa nationalité sans en avoir une autre "de spare".

Toujours est-il que considérer De Wever comme le méchant est un raccourci rapide et digne d'un media wallon misérable (ou tout droit sortit de la bouche de cette bête milquet).
Bart veut JUSTE changer cette belgique encroutée dans sa crasse depuis 30 ans. Pas facile facile...
Je me documente fermement sur lui et sur son parti, leurs idees et surtout leur manifeste.

Au départ je pense fermement qu'ils ne veulent (voulaient) pas d'une scission du pays mais je pense qu'il a vu que la majorité wallone ne voulait pas d'un changement (trop à perdre, clientèle très fidèle).
Dès lors, Bart n'a pas le choix: il a un manifeste politique, il a des électeurs, il doit agir pour un avenir qu'il croit meilleur et sans l'aide de la majorité wallone qui se complet dans sa merde.

A vrai dire, je pense que toute personne censée ferait comme lui après avoir vu tous les beubeuh qui ont voté comme un seul homme pour un clown alcoolique.
Effectivement, quand on voit ca, on préfère prendre ses distances...

Hors ligne

#63 Le 29/03/2011, à 21:30

Sir Na Kraïou

Re : Abstention, piège à ...

Astrolivier a écrit :
mad ✰ :бешеный: ✰ mad a écrit :

Voter tout le temps, ça veut signifie beaucoup déléguer son pouvoir


bof ! si c'est comme actuellement c'est une évidence, on vote pour un gus, et c'est un chèque en blanc pour quelqu'un dont on ne connaît vaguement que la coupe de cheveux, la photogénie et 3 lignes de propagande...
mais une élection ne se réduit pas forcément à nos mascarades. si on prend le dernier référendum en france, c'était déjà un peu plus clair

Oui, je suis d'acc' avec ça. En nuançant sur les référendums : c'est très bien, mais c'n'est pas systématique et l'initiative vient d'en haut. Rien ne les oblige à utiliser ce moyen, donc c'est comme s'ils nous jetaient généreusement quelques miettes, de temps en temps.

Pour moi, voter sur un point est nettement moins problématique que voter pour une personne, parce qu'on fixe clairement le champ du pouvoir délégué. Quoique… Après, il y a des choses qui ne méritent pas le vote.

À partir du moment où tu votes, même blanc, ça signifie que tu acceptes les règles du jeu du vote qu'on t'impose, donc que tu acceptes le résultat quelqu'il soit, que tu te soumets à la décision de la majorité. Si c'est un vote pour élire une personne, ça signifie qu'on accepte théoriquement qu'un gus comme Le Pen soit président de la République, on accepte de prendre le risque, et les gens qui après les dernières élections ont dit que Sarko n'était pas leur président, alors qu'ils avaient voté, ces gens sont de mauvais joueurs et bien plus mauvais démocrates que ceux qui n'ont pas voté. Même ceux qui n'ont pas voté Sarko mais qui ont voté sont responsables de la légitimité et du pouvoir de ce gus.

Et pour les votes types référendums, il y a des points où je trouve que la majorité n'est pas légitime, en particulier sur les libertés individuelles : le groupe peut décider de supprimer des libertés civiles, par exemple dire que c'est interdit d'être musulman, ou de mettre une casquette, ou de mettre du papier peint à fleurs dans son appart', etc. etc. C'est parfaitement démocratique mais c'est malsain, je trouve. Donc la démocratie n'est pas forcément en soit une bonne chose, puisqu'elle peut être source de contrainte et d'oppression.


Descendant de Charlemagne.
Bleu, en l'hommage d'un truc bleu. :'(
C'est pas du bleu.
C'est pas le lac de Genève, c'est le Lac Léman.

Hors ligne

#64 Le 29/03/2011, à 21:38

side

Re : Abstention, piège à ...

mad ✰ :бешеный: ✰ mad a écrit :

Je voterai le jour où les élections se dérouleront selon la méthode Schulze. tongue

Moi j'suis pour le tirage au sort.

mad ✰ :бешеный: ✰ mad a écrit :

Nan, j'déconne,

Moi pas vraiment.

mad ✰ :бешеный: ✰ mad a écrit :

(ah ouais, tiens, c'est vrai, c'est assez sympa de faire la morale aux gens… tongue)

Ah !! Tu vois !!
tongue

mad ✰ :бешеный: ✰ mad a écrit :

je préfèrerais le moins d'État possible et qu'on me foute la paix au maximum.

Aaaaah ... les libertaires ... c'est sympa, mais ça tiens pas la route deux minutes.

Sans structures il n'est pas possible de gérer les rapports de force entre classes. Il est là le problème. Dès qu'on essaye un peu (libéralisme) ça nous mène rarement vers du bon pour tous.

Sinon, je n'ai pas l'impression qu'on me fasse chier tant que ça dans ce pays. Enfin, ça vas pas en s'améliorant mais bon ... arrive un moment ou il y a blocage, et on ne prête plus vraiment attention à ce que l'on nous pond dans les hautes sphères de la politique. Tout le monde s'en fout quoi !  En effet on snobe l'action politique. Ce qui soit dit en passant est exactement le but du jeu de ceux/ce qui décident vraiment.

Que tout le monde s'en fout, c'est parfait !! En attendant on s'occupe de nos cas.


« Je ne suis pas une adversaire de l’Europe, je me sens européenne. Je voudrais qu’il y ait des accords entre les nations librement consentis, c’est cette Europe-là que je veux voir émerger et je souhaite que la France soit à l’origine de ce beau projet, de cette belle initiative » - Marine Le Pen - 25 Avril 2017 - TF1

Hors ligne

#65 Le 29/03/2011, à 21:42

compte supprimé

Re : Abstention, piège à ...

Bon, ben il y a un peu d'ambiance. C'est pas mal pour des gens qui confient le devenir de la société à la non expression .

Alors on mégote, on mégote, on fustige ce système à la con, on refuse de choisir entre ce crétin et ce salopard, on s'informe, tout de même un peu, beaucoup, à la folie car il faut quand même pouvoir en déballer sur les forums et bla et bla.
Désolé mais les élections aboutissent que vous le vouliez ou non à des actions. Pas le bla-bla blasé.
Quand je lis ça, par exemple :

...En juin 2008, le Conseil régional de Bretagne, le Pays du COB et le Comité de défense de l'hôpital de Carhaix
gagnaient devant le Tribunal administratif contre Antoine Perrin et sa décision de fermeture administrative des services
maternité, chirurgie et anesthésie de l'hôpital de Carhaix. Le Conseil régional de Bretagne, en décidant et en finançant
les études et contre expertises aux projets de l'ARH, sauvait l'hôpital de la fermeture administrative.

Bon, il s'agit du conseil régional et non général mais je préfère tout de même avoir voté untel qui a oeuvré pour plutôt que tel autre qui ne l'aurait pas fait. C'est aussi pragmatique que ça. Pas la peine de nous gonfler avec le vote blanc. Les abstentionnistes refusent de prêter leur voix à quelque acte que ce soit, de peur de se faire enfler et par là-même de passer pour des cons. Non mais quel orgueil déplacé ! Quel courage ! si au moins ils avaient le courage de se jeter eux-mêmes à l'eau en se présentant ou en proposant des alternatives...Ah mais ça m'y fait penser...alter mondialistes...Il doit bien y en avoir un paquet dans le tas. Pouvoir décisionnel = 0.

Dernière modification par Sapiens (Le 29/03/2011, à 21:47)

#66 Le 29/03/2011, à 21:43

Bousky

Re : Abstention, piège à ...

: mad: ✰ :бешеный: ✰ : mad: a écrit :

le groupe peut décider de supprimer des libertés civiles, par exemple […] de mettre du papier peint à fleurs dans son appart', etc. etc. C'est parfaitement démocratique mais c'est malsain, je trouve.

Non non ! C'est le papier peint à fleurs qui est malsain ! TAPISSIERS, TAPISSIÈRES ET ASTHMATIQUES VISUELS, REJOIGNEZ LA LUTE ! tongue


Linux qui plante complètement ? Plus rien ne répond ? On peut toujours le redémarrer proprement :
Alt + SysRq + REISUB (Retourne En Islande Sur Un Bateau !)

Hors ligne

#67 Le 29/03/2011, à 21:50

Sir Na Kraïou

Re : Abstention, piège à ...

side a écrit :
mad ✰ :бешеный: ✰ mad a écrit :

je préfèrerais le moins d'État possible et qu'on me foute la paix au maximum.

Aaaaah ... les libertaires ... c'est sympa, mais ça tiens pas la route deux minutes.

Sans structures il n'est pas possible de gérer les rapports de force entre classes.

Nan, chuis pas libertaire. Je ne suis pas contre l'État, je suis pour moins d'État (et d'autres choses, mais on s'en fiche, là…).

side a écrit :

on ne prête plus vraiment attention à ce que l'on nous pond dans les hautes sphères de la politique. Tout le monde s'en fout quoi !  En effet on snobe l'action politique. Ce qui soit dit en passant est exactement le but du jeu de ceux/ce qui décident vraiment.

J'pense pas que les décideurs apprécient de voter des lois que personne ne respecte et que tout le monde se démerde pour contourner.

Par exemple, l'évolution du droit d'auteur se fait non seulement complètement en dehors de l'État, mais en plus contre lui, malgré lui. Je parle d'un exemple que je connais, mais ça me semble assez significatif : on peut faire de la politique, agir sur la direction que prend la société sans voter.

Après, c'est un point de vue, peut-être que j'ai tort, ou que des gens ne sont pas d'accord. Mais ce que je déteste, c'est le ton moralisateur contre les abstentionnistes. Je ne parle pas au nom de tous les abstentionnistes, juste le mien, mais j'affirme qu'on peut avoir une pensée politique cohérente et réfléchie en ne votant pas. Mais c'est souvent comme ça, les gens ne supportent pas ceux qui pensent ou agissent différemment d'eux, et ils se sentent obligés de les mépriser, de les considérer comme des abrutis qui ne savent pas ce qu'ils font (à la fac c'est pareil, si tu ne soutiens pas inconditionnellement un blocus, t'es un mouton à la solde du capital…). Moi chuis sûr que mon non-vote est beaucoup plus réfléchi et politique que le vote de nombreuses personnes qui le font par habitude, par « civisme » parce qu'on leur a dit l'école que ceux qui ne votent pas iront en enfer.

La phrase du premier post qui affirme qu'on mérite une dictature est, de mon point de vue complètment pitoyable. Un dictateur peut avoir été élu, et on peut être très attaché à ses libertés civiles sans pour autant user de ses libertés politiques, et donc devenir un résistant très vite.

Dernière modification par :mad: ✰ :бешеный: ✰ :mad: (Le 29/03/2011, à 22:01)


Descendant de Charlemagne.
Bleu, en l'hommage d'un truc bleu. :'(
C'est pas du bleu.
C'est pas le lac de Genève, c'est le Lac Léman.

Hors ligne

#68 Le 29/03/2011, à 22:35

compte supprimé

Re : Abstention, piège à ...

mad ✰ :бешеный: ✰ :mad a écrit :

et on peut être très attaché à ses libertés civiles sans pour autant user de ses libertés politiques, et donc devenir un résistant très vite.

L'abstention, une sorte d'antichambre du maquis ? Je demande à voir.

#69 Le 29/03/2011, à 22:36

Astrolivier

Re : Abstention, piège à ...

Sapiens a écrit :

je préfère tout de même avoir voté untel qui a oeuvré pour plutôt que tel autre qui ne l'aurait pas fait.

c'est bien si ça te fait plaisir, mais à quelles choses ils œuvrent n'est pas la question posée. tu peux voter pour ce que tu crois qu'ils vont faire, pour leur coupe de cheveux, ou parce qu'ils prennent deux sucres dans leur café, la question posée n'en reste pas moins qui, et non ce qu'ils vont faire.

dans l'exemple que tu prends, carhaix, est-ce qu'il y a un clivage entre les partis ? qui a voté contre ? parce que tu dis le conseil régional, mais s'ils sont tous d'accord sur ce point du npa au fn, et bien tu aurais pu voter pour n'importe qui, et clamer victoire de la même façon. sachant que de toute façon, c'est visiblement surtout le soutient populaire et probablement la peur des élus à ne pas se faire réélire qui motive, bien plus que le bulletin pour untel.


S'il faut absolument faire des sacrifices pour assurer le progrès de l'humanité, ne serait-il pas indispensable de s'en tenir au principe selon lequel c'est à ceux dont on exige le sacrifice que la décision doit revenir en dernier ressort ? (howard zinn)

Hors ligne

#70 Le 29/03/2011, à 22:52

compte supprimé

Re : Abstention, piège à ...

Ok, dans ce cas, balançons tout dans la benne à ordure, parlement, collectivités territoriales et attendons que le merdier s'organise par l'opération du saint-esprit. Amen.
Bon courage.

#71 Le 29/03/2011, à 23:25

side

Re : Abstention, piège à ...

mad ✰ :бешеный: ✰ mad a écrit :

J'pense pas que les décideurs apprécient de voter des lois que personne ne respecte et que tout le monde se démerde pour contourner.

Je pense que pour bonne part, ils s'en fichent. Qu'un petit nombre s'en félicite (et ça n'as rien à voir avec le camp politique). Il y a peut être une poignée d'entre les politiciens qui prennent ça au sérieux, pour s'élever contre ou accompagner le mouvement.

Globalement rien ne sera fait pour inverser ce mouvement de désolidarisation populaire de la politique. au contraire tout justifiera que le mouvement prennent de l'ampleur, et on invoquera n'importe quelle lubies pour l'expliquer en oubliant tout simplement que ceci est une volonté politique.

Dire : "Je ne vote pas parce que je m'en fout ! Tous les mêmes merdes de toutes façon". C'est voter tacitement pour le point n°1 du programme de l'UMPS, le seul parti que la France n'est jamais connu au pouvoir depuis plus de 30 ans.

Sapiens a écrit :

Ok, dans ce cas, balançons tout dans la benne à ordure, parlement, collectivités territoriales et attendons que le merdier s'organise par l'opération du saint-esprit. Amen.
Bon courage.

Au contraire !

Astrolivier a écrit :

sachant que de toute façon, c'est visiblement surtout le soutient populaire et probablement la peur des élus à ne pas se faire réélire qui motive

Malheureusement, cela n'as plus d'impact que localement. Un type comme N.Sarkozy se fiche totalement d'être réélu ou pas. Je fini pas croire que c'est aussi le cas de nombres de prétendants.


« Je ne suis pas une adversaire de l’Europe, je me sens européenne. Je voudrais qu’il y ait des accords entre les nations librement consentis, c’est cette Europe-là que je veux voir émerger et je souhaite que la France soit à l’origine de ce beau projet, de cette belle initiative » - Marine Le Pen - 25 Avril 2017 - TF1

Hors ligne

#72 Le 29/03/2011, à 23:34

Sir Na Kraïou

Re : Abstention, piège à ...

Sapiens a écrit :
mad ✰ :бешеный: ✰ :mad a écrit :

et on peut être très attaché à ses libertés civiles sans pour autant user de ses libertés politiques, et donc devenir un résistant très vite.

L'abstention, une sorte d'antichambre du maquis ? Je demande à voir.

Pas nécessairement, mais l'un n'empêche pas l'autre, on peut voter et rester un mouton qui ne bougera pas, et on peut ne pas voter et être politisé autrement, rien n'est systématique. D'ailleurs, on peut résister sans passer par le maquis, je suppose. Je veux juste dire que ton discours est trop simpliste et trop réducteur, parce qu'il part du présupposé qu'abstentionniste=crétin inconscient et que tu considères qu'on ne peut pas faire les choses correctement autrement que toi.

En plus de même qu'il n'y a pas une classe unie des votants (quels rapports entre un gus qui vote FN, un qui vote blanc, un qui vote UMP, un qui vote PS, etc. etc.), je suppose qu'il n'y a pas une classe des abstentionnistes. Évidemment, c'est plus simple de sortir un discours moralisateur à propos des citoyens-indignes-qui-vont-à-la-pêche, de les juger et de les discréditer, ça évite d'avoir à chercher à comprendre le phénomène et sa complexité. Je pense que ne pas voter peut être vraiment un acte réfléchi et pas seulement du j'en-foutisme inconscient, au moins autant que voter. Il y a probablement une multitude de raisons de ne pas voter auxquelles je ne pense pas et qui sont potentiellement parfaitement respectables. Après, je ne sais pas dans quelle proportion et je ne peux parler qu'en mon nom, mais ce n'est pas qu'on n'a pas les moyens de percevoir/analyser/quantifier un phénomène que ce dernier n'existe pas.


Descendant de Charlemagne.
Bleu, en l'hommage d'un truc bleu. :'(
C'est pas du bleu.
C'est pas le lac de Genève, c'est le Lac Léman.

Hors ligne

#73 Le 30/03/2011, à 00:19

edge_one

Re : Abstention, piège à ...

Sapiens a écrit :

Bonjour

Juste pour dire que  je vis dans un département, dont le conseil général gère les collèges, les routes, l'aide sociale, l'aménagement de l'espace, l'environnement .... Si vous êtes dans le même cas, vous êtes bien évidemment allés voter afin d'exprimer vos préférences vis à vis de ceux qui vont orchestrer cette politique locale, ne serait-ce que par respect pour cette démocratie qui vous a été offerte grâcieusement par vos aînés, n'est-ce pas ? Cette démocratie pour laquelle des Lybiens ( pour ne citer qu'eux ) se font tuer actuellement.

Non ? Eh bien vous ne méritez qu'une chose : la dictature. Ça vous redonnera le goût du vote.

et je fais pipi dessus!

tout comme ton devoir de vote! il ne faut pas confondre le droit et le devoir.
par exemple en Belgique le vote est un devoir, il n'ont pas de gouvernement.

je ne vois pas en quoi, le fait de voter tout les N ans vas changer la manière d'être administré. C'est l'administration locale, les employés municipaux, ceux de la CAF, de la DDE et blablabla qui gère le quotidien.
tu crois vraiment qu'il change de carte et d'opinion tout les mois?
non alors faut voter pour des gens qui font les budgets  tiens cette année on va construire des autoroute, j'ai des parts chez bouygue... par exemple.

je sais j'ai tort t'as raison, toi TU SAIT.

#74 Le 30/03/2011, à 01:12

Ayral

Re : Abstention, piège à ...

monjardin a écrit :

Bon toi, aujourd'hui tu viens de démontré que tu était très bête. Au lieu de parle de moi conteste ce que je dis roll

Je laisse tomber, retournes à ton blog.


Pour mettre les retours de commande entre deux balises code, les explications sont là : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1614731
Blog d'un retraité
Site de graphisme du fiston Loïc
Ubuntu 18.04 LTS sur un Thinkpad W540

Hors ligne

#75 Le 30/03/2011, à 02:46

berserk

Re : Abstention, piège à ...

A quoi ça sert de voter, puisque les dirigeants font ce qu'ils veulent ? exemple : le traité de Lisbonne passé au forcing pourtant le Non avait gagné au référendum

Hors ligne