Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 21/09/2011, à 09:52

redo_fr

UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Salut,
vu sur LinuxFr

En gros et pour résumer, Microsoft va "pousser" les constructeurs de PC à utiliser  un nouveau type de BIOS (baptisé UEFI), capable, grâce à un jeu de "clefs secrètes" d'empêcher de booter autre chose que ce qui est explicitement autorisé (autrement dit: Windows 8)

Le système de TPM peut même empêcher le propriétaire d'un PC de changer les composants (carte graphique plus puissante, par exemple), obligeant à  l'achat d'un PC neuf pour avoir plus de puissance...

Faites donc très attention en achetant les futurs PC qui arriveront avec Windows 8 pré-installé...

Dernière modification par redo_fr (Le 22/09/2011, à 18:19)


Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers
- papy -
Personnellement, je crois que faire des procès est un signe que les affaires vont mal. Je ne dis pas que Microsoft va mal, ce n'est qu'un signe, pas un indicateur...
- Linus Torvalds -

Hors ligne

#2 Le 21/09/2011, à 10:58

will4linux

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Salut,

déjà pas mal de choses sont dites sur le fil de LinuxFr, dont une importante : les bios UEFI sont déjà utilisés par plusieurs marques (ASUS, MSI...), notamment sur la dernière génération de cartes mères avec chipset Intel P68, et cela ne pose pas de problème pour installer un système GNU/Linux.

C'est l'utilisation de la puce TPM (sorte de processeur cryptographique, déjà utilisée pour "tatouer" certains PC) qui peut poser problème, si les marques qui vendent des "PC de grande surface" laissent Microsoft faire pression sur eux... Seul ce type de PC, livré d'office avec Windows en OEM, semble être affecté. Les PC assemblés ne devraient pas être touchés, car pas livrés avec Windows par défaut.

Personnellement, j'ai toujours assemblé mes PC fixes en prenant soin de choisir mes composants, notamment la carte mère, et cette nouvelle m'incite encore plus à le faire. smile

Dernière modification par will4linux (Le 21/09/2011, à 11:00)

Hors ligne

#3 Le 21/09/2011, à 11:02

Rαiden

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Je sens qu'on va encore bien rigoler.

J'aimerais bien savoir quelles sont les raisons invoquées, car à part faire chiez je vois pas comment ils peuvent justifier ça.

Hors ligne

#4 Le 21/09/2011, à 11:12

redo_fr

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

La sécurité, bien sûr ^_^
Le problème c'est qu'on ne parle pas de la même...
Microsoft parle de "sa" sécurité (comprendre assurer ses ventes) pas de la nôtre sad

Ce système TPM (bien pensé à la base) empêche par exemple de changer un disque dur par un autre (vol de données).
Dans une entreprise, ça permet de vérifier que personne ne connecte une machine "non sûre" sur le réseau.

Ca empêche aussi de booter sur un système "pourri" par un virus (un clef USB cachée...)

Mais comme beaucoup de grandes idées, le système a été dévoyé...


Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers
- papy -
Personnellement, je crois que faire des procès est un signe que les affaires vont mal. Je ne dis pas que Microsoft va mal, ce n'est qu'un signe, pas un indicateur...
- Linus Torvalds -

Hors ligne

#5 Le 21/09/2011, à 11:19

Rαiden

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Vive les bios sécurisés alors!

Dernière modification par Rαiden (Le 21/09/2011, à 11:20)

Hors ligne

#6 Le 21/09/2011, à 11:23

kleim

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Plus d'infos [en anglais]

L'EFI est déjà supportée par Linux (Elilo, grub2-efi). Le problème c'est que Windows 8 obligera un démarrage en mode sécurisé obligatoire. En gros l'EFI et le noyau de l'OS devront être signés par une autorité de certification.
C'est une bonne chose parce que de plus en plus de virus s'injectent pendant le démarrage. Mais comme d'habitude quand on veut nous imposer quelque chose "pour notre sécurité", cela va permettre de nous imposer leur volonté. Si j'ai bien compris :
> il faudra que les vendeurs de PC intègrent une signature pour Linux ou alors qu'ils autorisent un démarrage "non sécurisé" et l'on devra switcher à chaque fois que l'on change d'OS si on est en dual boot
> besoin d'un bootloader NON libre (grub2 est sous licence GPLv3) parce que sinon cela obligerait à révéler les clefs de signatures
> bonne chance pour compiler un kernel signé...
> *BONUS* : il sera impossible d'installer une copie de Windows autre celle installée en OEM et certains programmes qui se lancent au démarrage pourront être blacklistés par l'EFI (au hasard... le noyau Linux ?)

Préparez la vaseline, les DRM sur votre matos informatique sont prêts de devenir une réalité mad

[Edit]
@ Raiden: il y a de plus en plus de laptops qui sont vendus avec des logiciels qui permettent de tracer le PC s'il est volé. Une sorte de Prey intégré dans le BIOS ! OK c'est cool si on s'est fait voler son laptop mais j'ose même pas imaginer l'usage que l'on peut en faire dans un pays non démocratique sad

Dernière modification par kleim (Le 21/09/2011, à 11:30)


Asus G51VX , LDLC Vulcain SM1-1-H25, BeagleBoard-xM sous Arch Linux.
Un ordinateur sans Windows, c'est comme un gâteau au chocolat sans moutarde.

Hors ligne

#7 Le 21/09/2011, à 12:29

HP

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

redo_fr a écrit :

Faites donc très attention en achetant les futurs PC qui arriveront avec Windows 8 pré-installé...

Ouais… tout'façon j'achète plus de PC avec quelque OS que ce soit préinstallé tongue


cat /dev/urandom >/dev/null 2>&1 #github

Hors ligne

#8 Le 22/09/2011, à 18:05

roger64

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Bonjour

J'avais abordé ce sujet sur un autre fil. C'est le seul qui soit "officiellement" ouvert désormais alors je m'abonne. smile

kamui57 a écrit :

Le boot non sécurisé sera possible en théorie, mais faut que les constructeurs le permettent.

et vous trouvez ça rassurant ? wink

Voici pour eux l'occasion rêvée de tordre enfin le cou à ces empêcheurs de monopoliser en rond qui protestent contre la vente liée. Les Sony, HP, Dell et consorts  ne vont pas se gêner si on ne les y contraint pas (et Microsoft gardera un pieux silence, bien sûr).

Hors ligne

#9 Le 22/09/2011, à 18:19

redo_fr

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

J'ai modifié le titre pour "le commun des mortels" wink


Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers
- papy -
Personnellement, je crois que faire des procès est un signe que les affaires vont mal. Je ne dis pas que Microsoft va mal, ce n'est qu'un signe, pas un indicateur...
- Linus Torvalds -

Hors ligne

#10 Le 22/09/2011, à 19:28

roger64

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

smile

Hors ligne

#11 Le 22/09/2011, à 19:42

kamui57

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Nasman a écrit :

Il y a déjà l'organisme de certification wink
http://clicdedroite.blogspot.com/2008/0 … tware.html

C'est du second degré wink pour l'instant, présentation du site ici

clicdededroite a écrit :

Si les faits présentés dans ce blog sont imaginaires, les conditions nécessaires à leur accomplissement sont actuellement en train d'être réunies, et ça c'est sérieux et très grave...

Mornagest a écrit :

Bah, suffit de prendre des ordinateurs sans OS, effectivement... en plus, si c'est de toute manière pour effacer Windows du disque dur, autant ne pas leur faire ce cadeau que de leur acheter une licence.

Je suis pour... mais dis-moi où en trouver ailleurs que sur le net ? Mes parents n'achètent que en magasin. Et le dernier ordi acheté est un portable. Et pour ceux qui veulent installer GNU/Linux après avoir acheté leur PC  en grande surface, c'est pas cool. cf ce qu'a dit Mornagest

Mornagest a écrit :

Ca va surtout être une bonne raison pour expliquer en quoi Linux est très compliqué, vu qu'il ne s'installe pas/démarre pas sur la machine. Windows 8 est quand même bien plus simple pour l'utilisateur classique.

01101011 a écrit :

C'est légal la manœuvre ? C'est pas interdit qu'un développeur (Microsoft) passe un accord avec un constructeur (ex: HP, PB, Asus…) pour autoriser un certain OS sur la machine ?

J'ai une amie dont la carte mère (elle a un BIOS) empêche l'installation d'un Windows autre que celui fournit par Asus ou d'une vrai licence de Microsoft pour certains logiciels. Une pure saloperie… Je lui en débarrasserait bien mais elle a fait ce qu'il faut pour pas trop être embêter (Vista d'origine tout lent + OpenOffice etc).

Sérieux pour l'Asus ? Ben moi qui pensais que c'était une bonne marque... comment tu l'as su ?

Tomzz a écrit :

Bonjour,
Il me semble que ce système pourri a aussi "l’avantage" de bloquer l'installation des versions pirates de Windows wink
Je pense que l'on va rigoler 5 minutes.

+1, ainsi que les isos non OEM de la version installée, ou les versions plus anciennes, et ceux téléchargés via MSDN.

Dernière modification par kamui57 (Le 22/09/2011, à 19:46)


Quand le dernier arbre aura été abattu, et le dernier animal exterminé, les hommes se rendront compte que l'argent ne se mange pas (proverbe indien)
Toshiba Satellite L655 4 Go RAM, Archlinux Gnome-shell,LXDE / W7
Toshiba Satellite M30 512 Mo RAM, Archlinux Gnome 3 restreint / Crunchbang LXDE
https://help.ubuntu.com/community/Pastebinit pour poster du texte sur internet en console

Hors ligne

#12 Le 22/09/2011, à 20:34

BlueTak

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Beaucoup de bruit pour rien. J'ai un Asus avec UEFI et ça ne pose aucun problème.

Hors ligne

#13 Le 22/09/2011, à 21:27

pfriedz

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Ce n'est pas l'UEFI le problème wink Ce qui est grave c'est que Microsoft veut faire un UEFI spécial qui n'amorce que Windows 8 (je vois d'ici le bordel roll)

Hors ligne

#14 Le 22/09/2011, à 23:14

Hibou57

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

J'ai lu rapidement, donc j'ai peut-être zappé des éléments, et je ne peux pas m’empêcher de m’écrier : que ce soit avec la GPL ou Microsoft, c’est toujours la même chanson, imposer sa propre volonté aux autres, leur interdire de choisir. Coincé des deux côtés. Je m’étonne juste que ça proteste contre ça alors je n’ai jamais entendu quelqu'un se plaindre de l’effet contaminent de la GPL qui est du même niveau… deux poids deux mesures, et je devine que tout avec ce qui anime Microsoft, ce deux poids deux mesures s’explique par des affaire d’argent, de prix (même chose). Qu’on opte pour l’un ou l’autre, on est coincé d’une manière ou d’une autre.

Là, si j'ai bien compris, ça ne parle que de Windows, pourtant après m’être renseigné (je n’ai qu’un BIOS standard, je ne connais pas UEFI), il semble que Apple utilise déjà ce système de démarrage par défaut depuis des années. Pourquoi est-ce que ça dérange avec les PC sous Windows et pas avec les Mac sous MacOS ? Quelque chose qui m’échappe ? Ou est-ce que personne n’installe jamais de Linux sur Mac ? Il me semble que pourtant si.

Sinon, d’un point de vue technique, après renseignement rapide, ça va totalement dans le sens contraire de ce qui me semble être le meilleur : le matériel aussi élémentaire et modulaire que possible. Là, avec une chose apparemment aussi complexe, on éloigne le matériel des caractéristiques qu’ils devraient avoir (et en plus, c’est programmé en C… lamentable).

Pour une fois, je suis d’accord avec Linus Torvald. Il se plain que

Linus Torvald a écrit :

don't get me wrong - the problem with EFI is that it actually superficially looks much better than the BIOS, but in practice it ends up being one of those things where it has few real advantages, and often just a lot of extra complexity

Source de la citation  :  Linus On The Extensible Firmware Interface (kerneltrap.org)


Hajimemashteeeee… \(^o^)/ Tachikoma desu (^_^;)
Le saviez‑vous : le j’m’en foutisme est la cause de la plupart des fléaux du monde contemporain.
Mangez des standards : un grand bol de Standard tous les matins, et vous débutez la journée en pleine forme !
bulleforum.net — Forum de discussions, La Bulle (papotage de la vie courante ou choses trop sérieuses)

Hors ligne

#15 Le 22/09/2011, à 23:59

HP

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Hibou57 a écrit :

J'ai lu rapidement, donc j'ai peut-être zappé des éléments, et je ne peux pas m’empêcher de m’écrier : que ce soit avec la GPL ou Microsoft, c’est toujours la même chanson, imposer sa propre volonté aux autres, leur interdire de choisir. Coincé des deux côtés. Je m’étonne juste que ça proteste contre ça alors je n’ai jamais entendu quelqu'un se plaindre de l’effet contaminent de la GPL qui est du même niveau…

T'as pas trop l'impression de dire de la merde ? Non, ça va ? roll


cat /dev/urandom >/dev/null 2>&1 #github

Hors ligne

#16 Le 23/09/2011, à 00:06

redo_fr

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

@Hibou57
Houlà...
Beaucoup de choses et d'amalgames smile

Déjà la différence entre la GPL et la politique Microsoft:
La GPL, tu as le choix (et c'est primordial). Rien ne t'oblige à divulguer ton code même avec la GPL sauf si tu le redistribue, et c'est normal: Tu a profité du travail de quelqu'un, le juste retour est que tu fasses profiter ce quelqu'un de ton travail.

La politique Microsoft est unilatérale: Si vous voulez vendre votre matériel avec Windows 8, verrouillez le! Comme 90% du parc informatique est vendu avec du Microsoft, les fabricants n'auront pas d'autre choix que celui de verrouiller leur matériel sad

Apple vend du matériel (pas du logiciel) et si tu leur demandes, ils t'autorisent à installer autre chose que MacOS (l'EFI Mac n'est pas verrouillé) et te remboursent le prix du système.

Pour terminer, Linus a raison, l'(U)EFI est meilleur sur certains points, le problème ici c'est la "puce" TPM qui empêche le boot d'autre chose que ce qui a été chifrré avec une clef secrète (donc fini, les Linux et autre OS alternatifs)


Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers
- papy -
Personnellement, je crois que faire des procès est un signe que les affaires vont mal. Je ne dis pas que Microsoft va mal, ce n'est qu'un signe, pas un indicateur...
- Linus Torvalds -

Hors ligne

#17 Le 23/09/2011, à 00:08

Elzen

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Hibou57 a écrit :

J'ai lu rapidement, donc j'ai peut-être zappé des éléments, et je ne peux pas m’empêcher de m’écrier : que ce soit avec la GPL ou Microsoft, c’est toujours la même chanson, imposer sa propre volonté aux autres, leur interdire de choisir. Coincé des deux côtés. Je m’étonne juste que ça proteste contre ça alors je n’ai jamais entendu quelqu'un se plaindre de l’effet contaminent de la GPL qui est du même niveau…

Si tu n'as jamais entendu personne (d'autre que toi, j'suppose, parce que toi tu fais pas mal de bruit à ce sujet tongue) se plaindre de l'effet contaminant de la GNU GPL, je ne peux que te conseiller de te renseigner un peu sur, par exemple, tout ce qui se passe dans le monde *BSD, ou sur les positions d'Eric Raymond. Parce que rassure-toi, tu es loin d'être le premier à ne pas l'aimer, cette licence.

Ceci dit, considérer comme « de même niveau » une clause virale visant à garantir les libertés accordées à l'utilisateur final et une limitation technique volontaire empêchant le propriétaire d'un matériel d'en changer de système est quand même assez… disproportionné.
Qu'on soit ou non d'accord avec ce principe, la GNU GPL n'impose cette contrainte qu'aux personnes choisissant de modifier un logiciel, et ce précisément dans le but d'empêcher qu'on restreigne les libertés des personnes qui utiliseront finalement le logiciel : non seulement ce n'est pas du même niveau, mais c'est même la politique très exactement inverse (empêcher de restreindre la liberté des autres dans un cas, empêcher de la leur donner dans l'autre).

Mais bon, ce n'est pas le sujet, et sans vouloir te vexer, l'expérience me dit que tu n'écouteras pas ce que je dis là et que tu recommenceras à troller contre cette licence dès que tu verras passer un sujet dont le sujet s'y prête de près ou – comme ici – de très loin, je ne vais pas développer plus avant.

Hibou57 a écrit :

il semble que Apple utilise déjà ce système de démarrage par défaut depuis des années. Pourquoi est-ce que ça dérange avec les PC sous Windows et pas avec les Mac sous MacOS ? Quelque chose qui m’échappe ? Ou est-ce que personne n’installe jamais de Linux sur Mac ? Il me semble que pourtant si.

Petite notice technique : les ordinateurs conçus par Apple depuis 2005 sont très exactement des « PCs » au même titre que les machines des autres constructeurs, la seule différence avec le « PC » standard actuel étant précisément cette légère avance pour l'utilisation de l'EFI.
Et d'ailleurs, même avant ça, on pouvait y installer Debian ou Ubuntu sans problème. Je te confirme que ça se fait, en tout cas par moi ^^

Ce qui t'échappe, me semble-t-il, est que la technologie restrictive n'est ici pas l'UEFI, mais le TPM, ou plutôt une utilisation particulière du TPM, dont les machines Apple ne sont pas équipées : cette restriction n'étant pas présente, on peut tout-à-fait (en tout cas pour l'instant) remplacer le système d'exploitation d'un ordinateur Apple.

Hibou57 a écrit :

(et en plus, c’est programmé en C… lamentable).

Je ne suis pas suffisamment calé en technique pour juger de la complexité technique des EFI par rapport aux BIOS, donc je ne me prononcerai pas (intuitivement, je dirais que ça apporte probablement des avantages au moins à la hauteur des inconvénients, puisque ça semble tellement plébiscité, mais ils peuvent se tromper, et moi aussi), mais sur ce point précis, je ne vois pas au juste ce que tu qualifies de « lamentable »…

D'une part, le C est plus portable que l'assembleur, puisqu'il suffit de le recompiler pour le changer d'architecture, tandis que l'assembleur est spécifique à un type de processeur donné et qu'il est nécessaire de le réécrire au moins en partie partie en cas de changement (sauf erreur de ma part, une personne qualifiée confirmera ou infirmera). Or, davantage de portabilité entraîne davantage d'interopérabilité, ce qui n'est jamais une mauvaise chose : je pense donc qu'il y a avantage.

D'autre part, la compilation d'un programme C passe par une traduction en assembleur et, sauf erreur de ma part, tous ceux qui ont codé manuellement de l'assembleur sont globalement d'accord pour dire qu'un bon compilateur génère un code assembleur au moins aussi bon (largement meilleur, quand c'est un bras cassé comme moi qui code ; peut-être juste un tout petit peu moins optimisé que ce que peuvent faire les experts de la programmation très bas niveau) que ce qu'on peut faire à la main : je pense donc qu'il n'y a pas inconvénient, ou très peu.

Vu de ma fenêtre, un bon avantage contre quasiment pas d'inconvénient : je veux donc bien que tu m'éclaires sur les raisons pour lesquelles tu considères ça lamentable.


Edit :

redo_fr a écrit :

Apple vend du matériel (pas du logiciel) et si tu leur demandes, ils t'autorisent à installer autre chose que MacOS (l'EFI Mac n'est pas verrouillé) et te remboursent le prix du système.

Tu fais effectivement bien de préciser, point que j'avais moi-même oublié de mentionner, que la clause virale ne porte qu'en cas de redistribution, et que (c'est très clairement spécifié) celui qui veut se modifier un logiciel sous GNU GPL pour sa pomme sans le diffuser n'a rien à demander à personne.

Par contre, sur le point que j'ai quoté, si tu as des infos concrètes au sujet du remboursement, tu pourrais les signaler : pour l'instant, Apple n'est pas référencé comme acceptant le remboursement (confer cette page récapitulative à ce sujet) wink

Dernière modification par ArkSeth (Le 23/09/2011, à 00:13)

Hors ligne

#18 Le 23/09/2011, à 00:32

tshirtman

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Oui le soucis n'est pas UEFI en lui même, c'est le mode "signé" que microsoft va demander a tous les constructeurs pour leur donner l'étiquette "designed for windows 8" dont ils sont si friands, si le pc refuse de démarrer autre chose qu'un OS signé par le constructeur, ça veux dire qu'il faut obtenir une signature certifié par les constructeur ou par microsoft pour construire un bootloader qui démarre sur la machine… même si une ou plusieurs distro arrivent a avoir une telle clée, ça veux dire qu'un utilisateur lambda n'a plus la possibilité de modifier ce logiciel (en l'occurence grub), et ça rends un tel logiciel contrevenant à la GPL v3 (licence de Grub2), puisque celle ci s'attaque à la tivoisation, qui est le même type de procédé.

Bref, si ce mode est présent (ce sera le cas), et n'est pas désactivable (c'est moins sur, mais c'est possible, suivant les constructeurs), on va vraiment perdre en possibilité pour installer des OS alternatifs!

pour ceux qui disent que l'EFI est supérieur au BIOS, je les renvoit aux divers posts (très techniques, mais très bien expliqués) de mathew garett, à ce propos… c'est loin d'être la panacé…

ArkSeth a écrit :

D'une part, le C est plus portable que l'assembleur, puisqu'il suffit de le recompiler pour le changer d'architecture, tandis que l'assembleur est spécifique à un type de processeur donné et qu'il est nécessaire de le réécrire au moins en partie partie en cas de changement (sauf erreur de ma part, une personne qualifiée confirmera ou infirmera). Or, davantage de portabilité entraîne davantage d'interopérabilité, ce qui n'est jamais une mauvaise chose : je pense donc qu'il y a avantage.

D'autre part, la compilation d'un programme C passe par une traduction en assembleur et, sauf erreur de ma part, tous ceux qui ont codé manuellement de l'assembleur sont globalement d'accord pour dire qu'un bon compilateur génère un code assembleur au moins aussi bon (largement meilleur, quand c'est un bras cassé comme moi qui code ; peut-être juste un tout petit peu moins optimisé que ce que peuvent faire les experts de la programmation très bas niveau) que ce qu'on peut faire à la main : je pense donc qu'il n'y a pas inconvénient, ou très peu.

tout à fait, il n'y a pas de mal à faire du C, l'assembleur écrit directement est rarement aussi efficace que celui écrit par un compilateur, malgrès ce que beaucoup d'incompétents prétendent ("Moa je fé de l'asm par ce ke cé plus rapide, lole"), pour de nombreuses raisons, l'une d'elle étant que les jeux d'instructions de processeurs sont écrit pour les compilateurs et non pour les humains, l'optimisation n'est donc pas du tout intuitive, mais très efficace quand elle est réalisé par une machine.

Dernière modification par tshirtman (Le 23/09/2011, à 00:40)

Hors ligne

#19 Le 23/09/2011, à 07:56

redo_fr

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

@ArkSeth
Pour MacOSX, tu as raison, je me suis un peu "emballé", il semble que ce ne soit plus aussi simple avec les nouvelles versions...

Mac refus licence


Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers
- papy -
Personnellement, je crois que faire des procès est un signe que les affaires vont mal. Je ne dis pas que Microsoft va mal, ce n'est qu'un signe, pas un indicateur...
- Linus Torvalds -

Hors ligne

#20 Le 23/09/2011, à 08:30

roger64

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

C'est vraiment pas des bonnes nouvelles. roll

On s'apprête à passer de la vente liée à la vente forcée. Et cela dès l'an prochain (quand sortira W8?).

Je suis sûr qu'il y aura plus tard une solution légale pour y parer et contraindre les constructeurs à tolérer un échappatoire. Mais compte tenu des délais des procédures (et il serait prématuré de les entreprendre aujourd'hui puisqu'on n'a pas encore toutes les détails de la mise en oeuvre), de la dilution des responsabilités entre Microsoft et constructeurs qui ne manqueront pas de se renvoyer la balle, j'entrevois une période dangereuse pour Linux, au moins le Linux que l'on installe aujourd'hui comme l'on veut chez les particuliers. Je ne sais pas d'ailleurs si un ordinateur vendu bloqué peut être ultérieurement libéré. Si ce n'est pas le cas, le problème s'aggraverait au fil du temps de façon cumulative.

Je pense que l'EFF ou des organismes de ce type sont conscients du danger. Une solution hackée à la iPhone jailbreaké  est aussi probablement à l'étude mais Linux mérite mieux que ça.

La solution de démarrer sur une clé USB ne sera même pas autorisée?

Dernière modification par roger64 (Le 23/09/2011, à 08:34)

Hors ligne

#21 Le 23/09/2011, à 09:26

dural

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

hibou57 a écrit :
Pourquoi est-ce que ça dérange avec les PC sous Windows et pas avec les Mac sous MacOS ?

Peut-être parce que Mac annonce la couleur et que Microsoft agit en toute hypocrisie

Quoiqu'il en soit, on est mal partis

Hors ligne

#22 Le 23/09/2011, à 11:42

Khalev

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

ArkSeth a écrit :

D'autre part, la compilation d'un programme C passe par une traduction en assembleur et, sauf erreur de ma part, tous ceux qui ont codé manuellement de l'assembleur sont globalement d'accord pour dire qu'un bon compilateur génère un code assembleur au moins aussi bon (largement meilleur, quand c'est un bras cassé comme moi qui code ; peut-être juste un tout petit peu moins optimisé que ce que peuvent faire les experts de la programmation très bas niveau) que ce qu'on peut faire à la main : je pense donc qu'il n'y a pas inconvénient, ou très peu.

J'ajouterai d'ailleurs que les experts de la programmation en assembleur passe souvent par du C pour générer la plus grosse partie du code assembleur, puis ensuite optimisent à partir de cette base de code. Ça évite de se taper une grosse partie du boulot "chiant" d'écrire la base d'un programme assembleur (toute la phase d'init, de déclaration, les PUSH/POP aux changements de fonctions, etc...

dural a écrit :

hibou57 a écrit :
Pourquoi est-ce que ça dérange avec les PC sous Windows et pas avec les Mac sous MacOS ?

Peut-être parce que Mac annonce la couleur et que Microsoft agit en toute hypocrisie

Quoiqu'il en soit, on est mal partis

Surtout parce que Apple n'a pas implémenté/activé le "secure boot".
On n'a jamais demandé de signer son OS pour l'installer sur un PC de la marque Apple.

Dernière modification par Khalev (Le 23/09/2011, à 11:45)

Hors ligne

#23 Le 23/09/2011, à 11:53

roger64

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

Bonjour

Apple et Microsoft ne peuvent pas être comparés à cet égard, même si leur rapacité est comparable smile.

Jusqu'à preuve du contraire Microsoft ne produit pas son matériel. Et si d'aventure il était tenté de le faire, il devrait faire face à une oppostion générale, celle des constructeurs naturellement, mais aussi celle des législateurs car il se retrouverait en situation de monopole.

Par contre, le fait que l'installation de Windows devienne exclusive de celle de tout autre OS est autrement perverse. Cette attitude peut se justifier au nom de la sécurité, même si c'est lui faire le dos large. Et après, même en admettant que les consommateurs puissent se faire reconnaître la liberté d'installer l'OS de leur choix, il semble qu'ils auront perdu, pour ceux qui peuvent le souhaiter ou le nécessiter, l'option du double ou du multiple amorçage.

Dernière modification par roger64 (Le 23/09/2011, à 11:55)

Hors ligne

#24 Le 23/09/2011, à 12:25

kamui57

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs


Quand le dernier arbre aura été abattu, et le dernier animal exterminé, les hommes se rendront compte que l'argent ne se mange pas (proverbe indien)
Toshiba Satellite L655 4 Go RAM, Archlinux Gnome-shell,LXDE / W7
Toshiba Satellite M30 512 Mo RAM, Archlinux Gnome 3 restreint / Crunchbang LXDE
https://help.ubuntu.com/community/Pastebinit pour poster du texte sur internet en console

Hors ligne

#25 Le 23/09/2011, à 13:49

Elzen

Re : UEFI et TPM...Quand Microsoft veut empêcher les OS alternatifs

roger64 a écrit :

Jusqu'à preuve du contraire Microsoft ne produit pas son matériel.

Tiens, justement, à ce propos : les lois sur la vente liée interdisent de forcer l'utilisateur à acheter un service dont il ne veut pas en même temps qu'il achète un produit donné, mais est-ce qu'il y a des détails spécifiques concernant les différents intervenants ?

Du genre, la responsabilité incombe-t-elle au seul constructeur comme certains revendeurs l'avancent, ou sont-ils également responsables ? La situation est-elle très exactement la même quand le produit est le service sont conçus par la même société (cas Apple) que quand le service est produit par une société tierce (cas des autres constructeurs) ? Quid des services multiples fournis par plusieurs tiers différents (du genre, Windows + Antivirus + j'ne sais pas quoi) ?

Je n'ai pas le temps de me pencher sur la lecture détaillée de légifrance (enfin, la lecture, ça va encore, c'est surtout la compréhension ^^), donc si jamais un spécialiste du Droit passait dans le coin…

Hors ligne