Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#226 Le 19/07/2012, à 11:02

Cowbaye

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

http://www.publicsenat.fr/lcp/politique … 020-294631

Encore un truc qu'on va payer à la place des générations précédentes...


Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière - M. Audiard

Hors ligne

#227 Le 19/07/2012, à 11:10

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

Cowbaye a écrit :

générations

C'est comme ça que les générations actuelles nomment le capitalisme ?

#228 Le 19/07/2012, à 12:39

Cowbaye

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

faustus a écrit :
Cowbaye a écrit :

générations

C'est comme ça que les générations actuelles nomment le capitalisme ?

C'est plus le mensonge d'EDF sur le cout réel qui est critiquable...même si je ne suis pas le dernier à fustiger ce "modèle" économique...

Le nucléaire c'est pas cher qu'ils disaient....sauf que si tu ne prends en compte ni le cout du retraitement ni le cout du démantèlement tu fais une faute grave, et ce sera désormais aux consommateurs actuels de payer ces couts...

Dernière modification par Cowbaye (Le 19/07/2012, à 12:39)


Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière - M. Audiard

Hors ligne

#229 Le 19/07/2012, à 13:04

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

Mais toutes les entreprises ont fait ça et continuent à le faire... La logique étant le profit, celui-ci apparaît lorsque le produit est vendu (payé)... Alors ce qu'il devient après, le produit, rien à foutre (sauf s'il y a moyen de faire du profit une seconde fois avec le traitement des déchets)...

D'ailleurs, dans l'article que tu cites :

Eolien, solaire, biomasse… Des solutions existent, mais elles sont très inégales. Selon la commission, l’éolien terrestre est « dores et déjà mature et compétitif par rapport à la plupart des énergies non renouvelables »

Maintenant que le pétrole est à 100€, l'éolien est compétitif <=> commence à générer du profit. C'est juste ça qui compte ! Donc on va faire de l'éolien...
Mais as-tu lu un seul mot sur d'éventuels coûts "cachés" de toutes ces "solutions" de remplacement ?

Dernière modification par faustus (Le 19/07/2012, à 13:20)

#230 Le 19/07/2012, à 13:33

GR 34

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

L'énergie pas chère : une utopie de plus !


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !
«Les animaux sont mes amis. Et je ne mange pas mes amis.» George Bernard Shaw
https://www.l214.com/

Hors ligne

#231 Le 19/07/2012, à 13:38

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

6steme1 a écrit :

L'énergie pas chère : une utopie de plus !

Tu te comprends et ça te suffit...

#232 Le 19/07/2012, à 13:51

GR 34

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

faustus a écrit :
6steme1 a écrit :

L'énergie pas chère : une utopie de plus !

Tu te comprends et ça te suffit...

Tu veux que je t'explique ?


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !
«Les animaux sont mes amis. Et je ne mange pas mes amis.» George Bernard Shaw
https://www.l214.com/

Hors ligne

#233 Le 19/07/2012, à 14:43

Skippy le Grand Gourou

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

6steme1 a écrit :
faustus a écrit :
6steme1 a écrit :

L'énergie pas chère : une utopie de plus !

Tu te comprends et ça te suffit...

Tu veux que je t'explique ?

Pitié, non, merci.

Hors ligne

#234 Le 19/07/2012, à 16:05

side

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

pierguiard a écrit :
side a écrit :

S'quoi le problème avec Csizsik-Csatary ?

Un criminel de guerre nazi recherché depuis la libération, palmarès: environ 15000 morts dont beaucoup d'enfants!
A part ce léger détail par de souci particulier depuis 1945. hmm

Ah. S'juste pour ça. Il n'y a pas de quoi en faire un plat. Ce type n'a rien à se reprocher.

ArkSeth a écrit :
Skippy le Grand Gourou a écrit :

J'ai comme dans l'idée que les propos de side (puisque je pense que cette phrase s'adresse à lui) étaient légèrement empreints d'ironie… wink

Bah ç'n'est pas que ça m'aurait étonné outre mesure, mais quand je relis ses différents posts de la page précédente, soit il est vraiment très doué sur le côté « j'fais semblant d'y croire vraiment alors que ç'n'est pas le cas », soit mon détecteur d'ironie est définitivement bon à mettre à la poubelle neutral

Ton détecteur d'ironie est bon à mettre à la poubelle.

ArkSeth a écrit :

Edit : ah. Oui, je vois. Effectivement, en se concentrant beaucoup, ça peut passer pour une très mauvaise parodie

J'ai été un peu pris de court par la vie dernièrement. J'aurais pu faire mieux, s'vrai.


ArkSeth a écrit :

Mais si c'est le cas, ça veut dire qu'il n'a vraiment pas compris la portée des posts en question neutral

lol

Il n'y avait absolument RIEN à comprendre. Il s'agissait d'admettre. La science c'est ci et ça, la science c'est neutre (comme google est neutre, donc ... ) et non, non, non tout ceci n'est pas dogmatique.
lol

J'ai bien  ri.

ArkSeth a écrit :

Bon, maintenant que les rodages se sont fait dans ma tête

Tu te plantes.


Skippy le Grand Gourou a écrit :

La maxime « le pouvoir corrompt » est fausse : le pouvoir ne corrompt que les corruptibles.

Tous les Hommes sont corruptibles parce qu'ils sont mûs par le désir primaire de satisfaire à leur amour-propre.

Vouloir œuvrer pour le bien commun n’exempt pas d'être corruptible.


pierguiard a écrit :

la révolution n'est jamais un choix, mais, toujours, une contrainte donc il n'y aucune liberté dans la révolution.

Etre révolutionnaire est un choix.

pierguiard a écrit :

Les révolutions françaises ont été un bain de sang, elle était ou la liberté sous la terreur?

Mythe. Le sang et la Terreur sont le fait de contre-révolutionnaires.

pierguiard a écrit :

Je n'ai rien contre le romantisme, mais le romantisme révolutionnaire je prefere m'en passer, si possible!

Donc tu préfères te passer de révolution. Le romantisme réactionnaire, c'est sans doute plus acceptable.

pierguiard a écrit :

Le peuple, c'est a dire toi, moi, nous, n’avons  aucune raison de nous révolter si les conditions de vie son acceptables

Bien sûr que si.

pierguiard a écrit :

La révolution n'est jamais libre et n'est jamais une liberté, mais un combat et un  moyen d'arrivé a une certaine liberté, ou pas!

Libre de "combattre" ou libre de ne pas "combattre". Libre d'être soumis, libre de ne pas se résigner à être soumis. Libre d'aimer le système, libre de le détester.

C'est quoi être libre ?


« Je ne suis pas une adversaire de l’Europe, je me sens européenne. Je voudrais qu’il y ait des accords entre les nations librement consentis, c’est cette Europe-là que je veux voir émerger et je souhaite que la France soit à l’origine de ce beau projet, de cette belle initiative » - Marine Le Pen - 25 Avril 2017 - TF1

Hors ligne

#235 Le 19/07/2012, à 16:13

Cowbaye

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

faustus a écrit :

Mais toutes les entreprises ont fait ça et continuent à le faire... La logique étant le profit, celui-ci apparaît lorsque le produit est vendu (payé)... Alors ce qu'il devient après, le produit, rien à foutre (sauf s'il y a moyen de faire du profit une seconde fois avec le traitement des déchets)...

D'ailleurs, dans l'article que tu cites :

Eolien, solaire, biomasse… Des solutions existent, mais elles sont très inégales. Selon la commission, l’éolien terrestre est « dores et déjà mature et compétitif par rapport à la plupart des énergies non renouvelables »

Maintenant que le pétrole est à 100€, l'éolien est compétitif <=> commence à générer du profit. C'est juste ça qui compte ! Donc on va faire de l'éolien...
Mais as-tu lu un seul mot sur d'éventuels coûts "cachés" de toutes ces "solutions" de remplacement ?

C'est pas faux, seulement tu as l'air de dire que trouver une énergie rentable donc qui génère du profit, c'est mal, comme si cette logique était purement liée au vil capitalisme. Or pour moi ce n'est pas que du capitalisme, c'est aussi de la logique. C'est là où je ne deviens plus d'accord avec les anti-capitalistes en règle générale, c'est cette manière de voir le verre à moitié vide...ils disent générer du profit c'est capitaliste, c'est mal...mais c'est quoi l'alternative ? Se lancer dans des projets à perte ? Et c'est supposé être plus intelligent que l'inverse ?? J'ai beaucoup de mal à comprendre cette logique.

Pour le secteur de l'énergie, les choses sont quand même assez compliquées, le cout environnemental des solutions à notre portée sont très mal établis, c'est d'ailleurs la raison qui fait que l'électricité va tant augmenter ces prochaines années, et je pense aussi que les couts environnementaux du Nucléaire sont encore largement sous évalués. J'hallucine toujours autant d'entendre que le Nucléaire c'est 0 gaz à effets de serre. Peut être est ce du au fait que j'ai oublié que l'Uranium se trouvait directement enrichi dans la nature et que celui-ci, bien organisé qu'il est se constitue tout seul comme un grand en barres et qu'il vole de lui même dans le coeur des centrales...mais je suis con aussi faut dire...

Une éolienne c'est principalement du métal (et surement un peu de composites), donc à priori (facilement ou pas) recyclables. Leur coût environnemental n'est qu'esthétique...limité quand même, mais suffisant pour que les projets d'implantations d'éoliennes soient presque systématiquement attaqués par...des écologistes !! PTDR !!!

'fin bon, je mélange un peu tout, c'est confus ce que je dis...en résumé, je ne pense pas que la logique de profit soit en elle même tout le temps problématique, au contraire, elle n'est souvent que logique, c'est le fait de vouloir systématiquement le maximiser qui fait que ce système merdoie. C'est quand le profit devient déraisonnable que les choses ne s'équilibrent plus. Concernant cette hausse brutale qui va nous tomber sur le coin du nez, la responsabilité incombe en bonne partie aux politiques (de tous bords) qui ont laissé les Areva et consors faire croire que l'électricité nucléaire était fiable, et peu onéreuse...il ne fallait pourtant pas être devin ou grand scientifique pour voir que les coûts environnementaux n'étaient pas ou trop peu pris en compte...résultat, plutôt que de faire payer le prix juste de l'électricité depuis le départ, ils ont (sciemment d'après moi) minoré les couts sur les premières dizaines d'années sachant pertinemment que le gouvernement (quel qu'il soit) était à un moment ou a un autre, obligé d'accepter leur chantage...


Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière - M. Audiard

Hors ligne

#236 Le 19/07/2012, à 17:18

sweetly

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

Cowbaye a écrit :

C'est pas faux, seulement tu as l'air de dire que trouver une énergie rentable donc qui génère du profit, c'est mal, comme si cette logique était purement liée au vil capitalisme. Or pour moi ce n'est pas que du capitalisme, c'est aussi de la logique.

Cette énergie reste-t-elle rentable, i.e. profitable à l'humanité si elle génère du profit ? Techniquement ? Pragmatiquement ? Dans une société où les moyens de productions sont privés ?

Hors ligne

#237 Le 19/07/2012, à 17:41

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

Cowbaye a écrit :
faustus a écrit :

Mais toutes les entreprises ont fait ça et continuent à le faire... La logique étant le profit, celui-ci apparaît lorsque le produit est vendu (payé)... Alors ce qu'il devient après, le produit, rien à foutre (sauf s'il y a moyen de faire du profit une seconde fois avec le traitement des déchets)...

D'ailleurs, dans l'article que tu cites :

Eolien, solaire, biomasse… Des solutions existent, mais elles sont très inégales. Selon la commission, l’éolien terrestre est « dores et déjà mature et compétitif par rapport à la plupart des énergies non renouvelables »

Maintenant que le pétrole est à 100€, l'éolien est compétitif <=> commence à générer du profit. C'est juste ça qui compte ! Donc on va faire de l'éolien...
Mais as-tu lu un seul mot sur d'éventuels coûts "cachés" de toutes ces "solutions" de remplacement ?

C'est pas faux, seulement tu as l'air de dire que trouver une énergie rentable donc qui génère du profit, c'est mal, comme si cette logique était purement liée au vil capitalisme. Or pour moi ce n'est pas que du capitalisme, c'est aussi de la logique.

Autre exemple :

… Des solutions existent, mais elles sont très inégales. Selon la commission, l'exploitation du gaz de schiste est « dores et déjà mature et compétitive par rapport à la plupart des autres énergies non renouvelables »

C'est tout aussi logique... Parce que la logique du capitalisme, c'est ça :

1) capitalisme industriel
j'investis de l'argent dans un local, une machine, etc.
je produits une marchandise
je vends la marchandise pour avoir plus d'argent à la fin

Argent -> Marchandise -> Plus d'Argent

2) capitalisme financier
je prête de l'argent
on me rend plus d'argent (intérêts)

Argent -> Plus d'Argent

La logique capitaliste, c'est ça. Tu peux remplacer "Marchandise" par n'importe quelle marchandise réelle, quelle que soit sa valeur d'usage (y compris un bombardier nucléaire, qui est une marchandise comme une autre)... Et a contrario tout ce qui ne satisfait pas "Argent -> Plus d'Argent", en passant ou pas par la "Marchandise", ne se fera pas en système capitaliste...

Dernière modification par faustus (Le 19/07/2012, à 17:52)

#238 Le 19/07/2012, à 17:45

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

Deux articles intéressants sur l'extrême-droite :

Montée de l’extrême droite : état des lieux

Nazisme, fascisme et néo

#239 Le 19/07/2012, à 18:30

Cowbaye

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

sweetly a écrit :
Cowbaye a écrit :

C'est pas faux, seulement tu as l'air de dire que trouver une énergie rentable donc qui génère du profit, c'est mal, comme si cette logique était purement liée au vil capitalisme. Or pour moi ce n'est pas que du capitalisme, c'est aussi de la logique.

Cette énergie reste-t-elle rentable, i.e. profitable à l'humanité si elle génère du profit ? Techniquement ? Pragmatiquement ? Dans une société où les moyens de productions sont privés ?

C'est clair que la rentabilité et le coût de l'énergie ne s'arrête pas à une vulgaire question d'argent...peut être que, si on s'était demandé ce qu'on allait pouvoir faire de tous les déchets dans 1000, 10 000 et 100 000 ans et non dans 10 ans comme c'est encore le cas maintenant, on n'évaluerait pas pareil la rentabilité de ce type d'énergie, on ne voit les choses qu'à court terme, dans le cadre de nos vies humaines, sauf que le déchet nucléaire que nous produisons sera aussi celui de nos enfants, petits enfants, etc, et ce, pour les produits les plus dangereux, sur 4000 générations !!!!! Qui est assez clairvoyant pour savoir ce que sera notre monde et notre civilisation dans 100 000 ans ??? C'est clair que laisser décider des lieux et méthodes d'enfouissement uniquement avec un raisonnement purement économique revient à se tirer une balle dans les roustons. Et sincèrement je ne crois pas que ce qui est ressorti de cette discussion (j'aurais préféré un bras de fer) entre Montebourg et les producteurs d'énergie est encore suffisant. Vous pouvez être sûrs qu'après 2020, on va encore nous dire que ça coute plus cher, et ça ne finira jamais. Par contre je ne connais aucune société viable où les systèmes de production appartiennent uniquement à l'état, c'est ce qu'a essayé de faire croire l'Urss à l'époque, ça n'a pas marché, justement parce que la compétition permet de repousser les limites et que c'est ce qu'il faut pour progresser. La Chine a bien compris que l'état n'était pas là pour ça et, bien que communiste, laisse le privé gérer les business ! C'est pas parce que ça fait bien, c'est (j'ai l'impression) parce que c'est le seul moyen pour que les choses fonctionnent...


@Faustus:

Je répète ce que je disais, je ne crois pas que faire du bénéfice soit intrinsèquement blâmable. Ce qui est gênant et qui déséquilibre l'ensemble de la société, ce sont les bénéfices anormaux (tant en production qu'en bourse). Alors c'est clair que dans le système actuel, le capitalisme tel qu'il est pratiqué, aucune limite n'est posée et ça conduit de fait à ce que tout le monde maintenant critique, y compris dans les rangs de la droite (je le vois au bureau), des inégalités flagrantes et non justifiables. Mais c'est pas parce qu'aucune règle n'existe actuellement que ça ne peut pas être le cas, et, sans changer fondamentalement de système on pourrait très bien se retrouver dans un monde un peu plus juste, même s'il reste basé sur un mode compétitif. A moins que tu ne connaisse un système qui fonctionne mieux, et qui laisse autant si ce n'est plus de libertés, le capitalisme est le meilleur système de merde que nous ayons eu à supporter jusqu'ici...


Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière - M. Audiard

Hors ligne

#240 Le 19/07/2012, à 18:36

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

Cowbaye a écrit :

@Faustus:

Je répète ce que je disais, je ne crois pas que faire du bénéfice soit intrinsèquement blâmable. Ce qui est gênant et qui déséquilibre l'ensemble de la société, ce sont les bénéfices anormaux (tant en production qu'en bourse). Alors c'est clair que dans le système actuel, le capitalisme tel qu'il est pratiqué, aucune limite n'est posée et ça conduit de fait à ce que tout le monde maintenant critique, y compris dans les rangs de la droite (je le vois au bureau), des inégalités flagrantes et non justifiables. Mais c'est pas parce qu'aucune règle n'existe actuellement que ça ne peut pas être le cas, et, sans changer fondamentalement de système on pourrait très bien se retrouver dans un monde un peu plus juste, même s'il reste basé sur un mode compétitif. A moins que tu ne connaisse un système qui fonctionne mieux, et qui laisse autant si ce n'est plus de libertés, le capitalisme est le meilleur système de merde que nous ayons eu à supporter jusqu'ici...

Mais ça a toujours été comme ça depuis que le capitalisme existe (à peine quelques siècles)... A moins que tu n'aies des contre-exemples...
En plus tu ne réponds pas vraiment à l'objection de fond : Argent -> Plus d'Argent (<=> volonté permanente d'enrichissement)
Quel est le sens d'une telle logique et quelles sont ses conséquences ?

Dernière modification par faustus (Le 19/07/2012, à 18:41)

#241 Le 19/07/2012, à 18:46

Cowbaye

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

faustus a écrit :
Cowbaye a écrit :

@Faustus:

Je répète ce que je disais, je ne crois pas que faire du bénéfice soit intrinsèquement blâmable. Ce qui est gênant et qui déséquilibre l'ensemble de la société, ce sont les bénéfices anormaux (tant en production qu'en bourse). Alors c'est clair que dans le système actuel, le capitalisme tel qu'il est pratiqué, aucune limite n'est posée et ça conduit de fait à ce que tout le monde maintenant critique, y compris dans les rangs de la droite (je le vois au bureau), des inégalités flagrantes et non justifiables. Mais c'est pas parce qu'aucune règle n'existe actuellement que ça ne peut pas être le cas, et, sans changer fondamentalement de système on pourrait très bien se retrouver dans un monde un peu plus juste, même s'il reste basé sur un mode compétitif. A moins que tu ne connaisse un système qui fonctionne mieux, et qui laisse autant si ce n'est plus de libertés, le capitalisme est le meilleur système de merde que nous ayons eu à supporter jusqu'ici...

Mais ça a toujours été comme ça depuis que le capitalisme existe (à peine quelques siècles)... A moins que tu n'aies des contre-exemples...
En plus tu ne réponds pas vraiment à l'objection de fond : Argent -> Plus d'Argent (<=> volonté permanente d'enrichissement)
Quel est le sens d'une telle logique et quelles sont ses conséquences ?

J'ai du mal à t'expliquer une logique qui n'est pas la mienne, en fait...et ses conséquences sont lourdes, je sais les voir. J'imagine que c'est la même logique qui pousse un champion à la course à essayer d'aller plus vite et plus vite encore...c'est juste humain je crois...on en veut toujours plus, que ce soit du fric, de l'amour, ou du reste. Du moins certains d'entre nous...


Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière - M. Audiard

Hors ligne

#242 Le 19/07/2012, à 18:58

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

Cowbaye a écrit :

J'ai du mal à t'expliquer une logique qui n'est pas la mienne...

Mais tu baignes dedans et tu n'as absolument pas le choix... Ou tu es salarié et tu fermes ta gueule, ou tu es entrepreneur et tu t'adaptes au marché, d'une façon ou d'une autre...

Cowbaye a écrit :

c'est juste humain je crois

Pas sûr... Mais même, qu'est- ce que c'est une société qui élève ce genre de vice à la qualité de vertu ?
(on trouve des justifications morales de l'enrichissement chez Calvin, donc chez les puritains du Mayflower : enrichissez-vous, et si vous y parvenez, c'est un signe de la grâce divine !).

Dernière modification par faustus (Le 19/07/2012, à 19:05)

#243 Le 19/07/2012, à 19:34

Cowbaye

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

Je m'adapte, donc, je cherche de faire le profit "juste", c'est à dire celui qui va me laisser un peu de temps libre, me permettre de rémunérer correctement mes 2 salariés, et me pourvoir un salaire qui me permette de satisfaire mes besoins...de vacances, de fumette de qualité, de concerts, de bonne bouffe, etc. Mais sans plus, j'ai pas besoin d'un chalet aux pieds des pistes même si j'adore skier...et je ne me donnerai jamais les moyens de l'avoir car je serais obligé de m'assoir sur le temps libre que j'arrive à avoir. Mais ceci ne m'appartient qu'à moi, je veux dire que chacun a les désirs qui lui correspond, je ne peut ni ne veut juger des désirs des autres, qu'ils soient à la hauteur, inférieurs, ou supérieurs au miens quantitativement.

Je crois aussi que la volonté d'entreprendre de certains, de progresser au sens capitaliste du terme, c'est à dire faire du fric, et toujours plus de fric, est en soi créatrice d'emploi et de progrès (dans l'économie réelle s'entend...la partie boursicotage du capitalisme étant à mon sens réellement pourrie dans l'âme...), si tu n'as pas un mec un jour qui se dit, "mais moi je veux plus, il faut que je fasse mon trou, que je crée quelque chose, que je fasse du fric" la société c'est quoi ? On progresse comment si tout le monde se satisfait de ce qu'il a ? Est ce qu'il y aurait des ordinateurs si développés si des mecs aux dents longues ne s'étaient pas tirés la bourre pour en tirer du profit ?

Surtout je ne pense pas que la compétition soit un vice, la compétition c'est le propre du vivant même. Les herbes sont en compétition avec les champignon, les champignons avec les lichens, les mammifères avec les reptiles, etc. et c'est la compétition qui a fait évoluer le vivant. Sans compétition pas d'évolution.

Dernière modification par Cowbaye (Le 19/07/2012, à 19:37)


Heureux soient les fêlés car ils laisseront passer la lumière - M. Audiard

Hors ligne

#244 Le 19/07/2012, à 20:05

GR 34

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

faustus a écrit :

1) capitalisme industriel
j'investis de l'argent dans un local, une machine, etc.
je produits une marchandise
je vends la marchandise pour avoir plus d'argent à la fin

Argent -> Marchandise -> Plus d'Argent

2) capitalisme financier
je prête de l'argent
on me rend plus d'argent (intérêts)

Argent -> Plus d'Argent

« L'argent, ah ! Fléau des humains ! »  Sophocle (Antigone)

C'est donc pas nouveau tout ça ! tongue


Cœur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !
«Les animaux sont mes amis. Et je ne mange pas mes amis.» George Bernard Shaw
https://www.l214.com/

Hors ligne

#245 Le 19/07/2012, à 20:12

PPdM

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

@Side, la liberté n'est qu'une illusion!

@Faustus, pourquoi dis tu que le capitalisme n'a que quelques  siecle?, Quelques millénaires plutôt, en fait depuis que l'homme commerce et produit plus que ce qu'il consomme.


Ma librairie en ligne https://www.recyclivre.com/https://lespiliersdebistrots.forumactif.com/ tenue correcte exigée.  Dell 15" reconditionnés core I5 8 GO de ram , SSD et Batteries neuf, MP si intéressés

Hors ligne

#246 Le 19/07/2012, à 20:13

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

Cowbaye a écrit :

On progresse comment si tout le monde se satisfait de ce qu'il a ?

Pourquoi il faudrait "progresser" si tout le monde se satisfait de ce qu'il a ?

Cowbaye a écrit :

Surtout je ne pense pas que la compétition soit un vice, la compétition c'est le propre du vivant même. Les herbes sont en compétition avec les champignon, les champignons avec les lichens, les mammifères avec les reptiles, etc. et c'est la compétition qui a fait évoluer le vivant. Sans compétition pas d'évolution.

Mais non ! C'est complètement passif ! C'est d'ailleurs une des erreurs fondamentales de Lyssenko : il croyait que le blé allait se battre (s'adapter) pour pousser en Sibérie ! lol

Darwin, c'est plutôt ça : les mieux adaptés à des circonstances données (qui changent elles aussi) ont la plus grande descendance... Et au bout d'un certain nombre de générations, il n'y a plus que ceux-là...

Mais dans la nature les individus ne passent pas leur temps à se battre les uns contre les autres et encore moins entre espèces... Ça c'est du darwinsime social, un discours purement idéologique pour justifier l'ordre établi : ce sont les meilleurs dans la compétition "naturelle" de tous contre tous, qui gagnent. Mais ça ne repose sur rien ! C'est du Darwin complètement trafiqué (déjà à l'époque par Galton, Spencer et cie) !

Dernière modification par faustus (Le 19/07/2012, à 20:17)

#247 Le 19/07/2012, à 20:18

Crocoii

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

pierguiard a écrit :

@Side, la liberté n'est qu'une illusion!

Conatus ?


"La conscience doit sortir de prison, en s'armant de mauvaises passions. La liberté est le crime qui contient tous les crimes : c'est notre arme absolue!"

Hors ligne

#248 Le 19/07/2012, à 20:19

The Uploader

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

pierguiard a écrit :

@Side, la liberté n'est qu'une illusion!

@Faustus, pourquoi dis tu que le capitalisme n'a que quelques  siecle?, Quelques millénaires plutôt, en fait depuis que l'homme commerce et produit plus que ce qu'il consomme.

N'importe quoi !!


- Oldies PC : Intel Pentium 3 @ 800 Mhz sur CM ASUS P2B-F, GeForce 4 Ti4800 SE, Disque Dur Hitachi 160 Go, 512 Mo de RAM, 3DFX Voodoo 2, Sound Blaster 16 ISA PnP, Windows 98 SE / XP)
- Desktop : Intel Core i7 6700K @ 4 GHz sur CM ASUS Z170-P, GeForce GTX 1070, SSD Samsung 850 EVO 1 To, 16 Go de RAM, Disque Dur Seagate Barracuda 3 To, Windows 10

Hors ligne

#249 Le 19/07/2012, à 20:37

compte supprimé

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

pierguiard a écrit :

@Faustus, pourquoi dis tu que le capitalisme n'a que quelques  siecle?, Quelques millénaires plutôt, en fait depuis que l'homme commerce et produit plus que ce qu'il consomme.

Non ! Le capitalisme est quelque chose de très particulier : c'est l'idée qu'avec de l'argent, point de départ, on va faire plus d'argent, point d'arrivée. Le reste est parfaitement secondaire... Et ça, ça apparaît vers le XIII siècle (il y a plusieurs avis, là-dessus, mais c'est dans ces eaux-là, à 1 ou 2 siècles près) en Europe et uniquement en Europe !
Nietzsche, en 1882 (il y a un siècle) se pose encore la question du travail et il constate que voilà, le travail a gagné la partie :

Loisir et oisiveté. – Il y a une barbarie propre au sang « peau-rouge » dans la soif de l’or chez les Américains : et leur hâte sans répit au travail, ‑ le vice proprement dit du Nouveau Monde ‑ déjà commence à barbariser par contamination la vieille Europe et à y répandre une stérilité de l’esprit tout à fait extraordinaire.
Dès maintenant on y a honte du repos : la longue méditation provoque presque des remords. On ne pense plus autrement que montre en main, comme on déjeune, le regard fixé sur les bulletins de la Bourse ‑ on vit comme quelqu’un qui sans cesse « pourrait rater » quelque chose. « Faire n’importe quoi plutôt que rien » ‑ ce principe aussi est une corde propre à étrangler toute culture et tout goût supérieurs.
Et de même que visiblement toutes les formes périssent à cette hâte des gens qui travaillent, de même aussi périssent le sentiment de la forme en soi, l’ouïe et le regard pour la mélodie du mouvement. La preuve en est cette grossière précision, que l’on exige partout à présent dans toutes les situations où l’homme pour une fois voudrait être probe avec les hommes, dans les contacts avec les amis, les femmes, les parents, les enfants, les maîtres, les élèves, les chefs et les princes ‑ on n’a plus de temps ni de force pour des manières cérémonieuses, pour de la courtoisie avec des détours, pour tout l’esprit de la conversation et pour tout otium en général.

Car la vie à la chasse du gain contraint sans cesse à dépenser son esprit jusqu’à épuisement alors que l’on est constamment préoccupé de dissimuler, de ruser ou de prendre l’avantage : la véritable vertu, à présent, c’est d’exécuter quelque chose en moins de temps que ne le ferait un autre.

Et de la sorte, il ne reste que rarement des heures où la probité serait permise : mais à pareilles heures on se trouve las et l’on désire non seulement pouvoir se « laisser aller », mais aussi s’étendre largement et lourdement. C’est conformément à cette pente que l’on rédige maintenant ses lettres : le style et l’esprit des lettres seront toujours le « signe du temps ».
S’il est encore quelque plaisir à la vie de société et aux arts, ils sont du genre de ceux que se réservent des esclaves abrutis par les corvées. Quelle affliction que cette modestie de la « joie » chez nos gens cultivés et incultes ! Quelle affliction que cette suspicion croissante à l’égard de toute joie !

Le travail est désormais assuré d’avoir la bonne conscience de son côté : la propension à la joie se nomme déjà « besoin de repos » et commence à se ressentir comme un sujet de honte. « Il faut bien songer à sa santé » ‑ ainsi s’excuse-t-on lorsqu’on est pris en flagrant délit de partie de campagne.

Oui, il se pourrait bien qu’on en vînt à ne point céder à un penchant pour la vita contemplativa (c’est-à-dire pour aller se promener avec ses pensées et ses amis) sans mauvaise conscience et mépris de soi-même.

‑ Eh bien ! autrefois, c’était tout le contraire : c’était le travail qui portait le poids de la mauvaise conscience. Un homme de noble origine cachait son travail, quand la nécessité le contraignait à travailler. L’esclave travaillait obsédé par le sentiment de faire quelque chose de méprisable en soi : ‑ le « faire » lui-même était quelque chose de méprisable.
« La noblesse et l’honneur sont seuls admis à l’otium et au bellum » : voilà ce que proclamait la voix du préjugé antique !
Friedrich Nietzsche, Le gai savoir (1882) - § 329

#250 Le 19/07/2012, à 20:50

Elzen

Re : [Politique] Débattons courtoisement de nos idées pour 2012… (8)

side a écrit :
ArkSeth a écrit :

Mais si c'est le cas, ça veut dire qu'il n'a vraiment pas compris la portée des posts en question neutral

lol

Il n'y avait absolument RIEN à comprendre. Il s'agissait d'admettre. La science c'est ci et ça, la science c'est neutre (comme google est neutre, donc ... ) et non, non, non tout ceci n'est pas dogmatique.
lol

Bah, il y avait au minimum à comprendre que le mot « science » a plusieurs définitions, et qu'en utiliser une pour taper sur l'autre, ç'n'est pas très efficace. Mais manifestement, ç'n'est pas encore ça hmm

Encore une fois : comparer la science (au sens de méthode scientifique) à Google (au sens du moteur de recherche développé lar cette société), puisque ça semble être ton propos (au vu de l'usage de « neutre »), n'a pas de sens. Ça en aurait davantage si tu parlais de la science au sens d'applications (sens auquel le concept de neutralité ne s'applique pas), ou éventuellement si tu parlais du concept de moteur de recherche indépendamment de sa mise en place par X ou par Y.

side a écrit :
ArkSeth a écrit :

Bon, maintenant que les rodages se sont fait dans ma tête

Tu te plantes.

Sources ? Arguments ? Précisions sur la portée du propos ?

Nan, j'me plante, c'est tout, monsieur a condamné arbitrairement et ne prend même pas la peine d'essayer de motiver sa décision après coup.

Dernière modification par ArkSeth (Le 19/07/2012, à 20:51)

Hors ligne