Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#176 Le 16/01/2013, à 01:16

side

Re : L'intervention militaire française au Mali

Je viens de voir/entendre un intervenant exposer son "analyse" sur LCI ... fantastique propagande nationalo-patriotique absconse, sans cette saveur impérialiste, j'ai envie de dire, propre à la propagande anglo-saxone. Du colonialisme soft mais néanmoins "viril".

Enfin ... moins subtil, ça me semble impossible ... le tout suivi du « visage de Jean-Marc Ayrault marqué par la douleur » et ronflonflon petitpatapon ... Moi, c'est quand je vois/entend ça que je me dis (que ça m'apparait on ne peut plus évident) que les choses vont pas bien (oui, jugement de valeur inside) dans notre civilisation.

Incroyable ! oO ... enfin ... on a eu la même plusieurs fois ... je m'y ferais jamais.

Aller « frapper fort » les gars boys !!

Faut que ça soit glorieux (sauf que le ton n'y est même plus) ... qu'est ce qu'il y a de glorieux d'aller buter des types au fond du désert. Enfin bon, ayé ! Nos gars boys s'attaquent sérieusement au Nord-Mali.

waraba a écrit :

La situation du Mali est plus complexe qu'il n'y parait.

Ah bah ça ... c'est clair. Perso, j'ai pas d'avis sur le bien fondé de notre intervention. Du pour, du contre. Autant la Libye c'était limpide autant là c'est tendu, complexe. Un vrai panier de crabe, avec un risque d'enlisement ... désertique. En même temps, il y moins de grotte dans le Sahara que dans l'Hindu Kush.

Enfin, si même le MNLA est ok avec ce qui se passe, pour moi, c'est plutôt ok aussi alors.

waraba a écrit :

On paye le prix de la trahison au Mali des maliens et de ses voisins

J'ai l'impression que l'Algérie a été plutôt clean sur les dernières années ... au moins officiellement. J'ai aussi l'impression que ça n'est pas un avis partagé par les maliens, au moins au Sud.


@Julientroploin : plutôt d'accord.

Mais en ce qui concerne les résistants / la résistance :

Julientroploin a écrit :

Un même individu pouvant bien sûr passer d'une catégorie à l'autre au cours de son action et cette classification ne repose pas sur les idées défendues mais sur l'objectif.

s'applique tout particulièrement.

J'ai du mal à concevoir la résistance sans l'activisme, résistance qui peut en effet facilement glisser vers le terrorisme. Peut-être justement quand la résistance s'éloigne de l'activisme, privilégiant l'action armée à la propagande.

Julientroploin a écrit :

Et bien sûr, à mon avis, le regroupement de ces 3 catégoriessous le terme de terrorisme n'est pas inocent...

Of course.

###Flash info###

Nigeria: un leader de Boko Haram arrêté.

bbc a écrit :

Boko Haram lutte pour renverser le gouvernement au Nigeria et créer un état islamique.

Ce sont des islamistes. Des musulmans extrémistes.

cqfd ?

Edit :

mrey68 a écrit :

Mais que fait notre BHL ?!!

Hé ! C'est vrai ça !! yikes

Qu'est-ce qu'il brrr.. fait celui-là ?!??

Dernière modification par side (Le 16/01/2013, à 01:24)

Hors ligne

#177 Le 16/01/2013, à 01:29

temp000

Re : L'intervention militaire française au Mali

waraba a écrit :

Je vis au sud du Mali dans la capitale mais je travaille beaucoup en régions (province). La situation du Mali est plus complexe qu'il n'y parait. Dans les années 80 des programmes finances par des pays ayant des visions plus rigoristes de la religion sont arrivés et on comment à pervertir l'islam plus ouvert des maliens. Les touaregs en ont été les victimes mais pas les seuls quelques rares communautés les ont suivies c'est les actuels soutient de ces fous de Dieu. Quand à l'armée malienne depuis l'avènements de la démocratie le premier boulot des politiciens étaient de s'atteler à sa destruction donc des accords tacites avec les narco-terroristes étaient une sécurité pour les pouvoirs sans armée. Donc de 1997 à 2010 les groupements terroristes on bénéficie du laxisme des politiciens et de l'impuissance de l'armée malienne. Donc quand des touaregs de tout bord ont déboules de la Libye après Khadafi armée jusqu'au dent, ils n'ont eu qu'à passé en s'alliant au narco-terroristes. La guerre en Libye à contribué mais la corruption et une armée faite que d'homme on aussi contribué à cet situation. La communauté international va mettre le Mali sous tutelle. Il y a une situation dont on parle  rarement c'est l'implication de gros bonnet (président, généraux) du Mali et de ces voisins mouilles jusqu'au cous dans cet affaire. C'est une grosse d'histoire qui est entrains de très mal finir pour des civils. On paye le prix de la trahison au Mali des maliens et de ses voisins

Je suis bien d'accord, la situation du Mali est plus complexe qu'il n'y parait (cela dit, ce n'est pas nouveau, il y a quand même trois grands empires, qui se sont succédés là, historiquement...)

Ça, par exemple, il va bien falloir en tenir compte aussi, tôt ou tard : les Etats-Unis ont dépensé environ 600 millions de $ ces 4 dernières années pour "le programme anti-terroriste le plus ambitieux jamais mené dans la région [du Maroc au Nigeria]" (source New York Times), qui a lamentablement échoué. Ils ont formé l'armée malienne, et dans ce cadre le capitaine Amadou Haya Sanogo, qui vient de renverser le président Amadou Toumani Touré... Ça s'appelle un coup d'état militaire, en principe. Quel genre de conséquences ça aura, une fois les problèmes du nord "réglés" ?
Autre exemple, l'uranium. Parce que l'intervention de la France pour les beaux yeux des Maliens, je n'y crois pas l'ombre d'une seconde. Qu'elle puisse leur être favorable comme sous-produit, c'est bien possible. Mais à quel prix plus tard ?

Pour résumer, tout ça, vu d'ici (parce que moi je n'y suis pas), ça ne me paraît pas forcément très clair.

Dernière modification par temp000 (Le 16/01/2013, à 01:43)

Hors ligne

#178 Le 16/01/2013, à 01:41

side

Re : L'intervention militaire française au Mali

temp000 a écrit :

Autre exemple, l'uranium. Parce que l'intervention de la France pour les beaux yeux des Maliens, je n'y crois pas l'ombre d'une seconde. Qu'elle puisse leur être favorable comme sous-produit, c'est bien possible. Mais à quel prix plus tard ?

Moi je me demande à quel point le gouvernement malien (et qui dans ce gouvernement) est impliqué à ce sujet.

Hors ligne

#179 Le 16/01/2013, à 09:05

ginette

Re : L'intervention militaire française au Mali

Moi ce qui m'amuse c'est le soutien des pays..... même les pays africains ne se bousculent pas trop....

#180 Le 16/01/2013, à 11:07

seb24

Re : L'intervention militaire française au Mali

Autre exemple, l'uranium. Parce que l'intervention de la France pour les beaux yeux des Maliens, je n'y crois pas l'ombre d'une seconde. Qu'elle puisse leur être favorable comme sous-produit, c'est bien possible. Mais à quel prix plus tard ?

Les mines d'Uranium sont au Niger il me semble.

Moi je me demande à quel point le gouvernement malien (et qui dans ce gouvernement) est impliqué à ce sujet.

J'ai plutôt l'impression que le "gouvernement Malien" n'existe pas. Et c'est un peu ce qui pose problème. Personne n'a plus la légitimité pour diriger.
La France aurait du demander la démission du président actuel et l'organisation d’élection cette année pour accepter l'intervention.


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#181 Le 16/01/2013, à 11:29

ginette

Re : L'intervention militaire française au Mali

Hollande a écrit :

Nous devons "faire en sorte que lorsque nous partirons, il y ait une sécurité au Mali, des autorités légitimes, un processus électoral et qu'il n'y ait plus de terroristes qui menacent le Mali".

si tu pèses bien chaque mot......

#182 Le 16/01/2013, à 12:44

temp000

Re : L'intervention militaire française au Mali

seb24 a écrit :

Autre exemple, l'uranium. Parce que l'intervention de la France pour les beaux yeux des Maliens, je n'y crois pas l'ombre d'une seconde. Qu'elle puisse leur être favorable comme sous-produit, c'est bien possible. Mais à quel prix plus tard ?

Les mines d'Uranium sont au Niger il me semble.

Oui. En fait je ne sais pas trop ce qu'il y a au Mali. Il faudrait regarder de près.
En tous cas on retrouve des intervenants communs avec ça : http://www.lesafriques.com/energies/are … leid=12662
Qu'est-ce qu'il y a derrière tout ça ? Quelles conséquences ça a sur les populations (dont les touaregs) ?

A mon avis on n'en sait à peu près rien... Et les gens au Mali n'en savent probablement pas beaucoup plus là-dessus. On leur raconte autant de salades qu'à nous.
Evidemment, waraba manifeste clairement un sentiment de danger. Mais est-ce que bombarder c'est vraiment la seule "solution" (dont l'efficacité est très négative pour les populations dans tous les cas où elle a été testée depuis des décennies) ?

Hors ligne

#183 Le 16/01/2013, à 13:00

Ayral

Re : L'intervention militaire française au Mali

Le monde : Ecrivain et poète, Abdelwahab Meddeb est né à Tunis en 1946. Vivant en France, il enseigne la littérature comparée à l'université Paris-X et anime l'émission "Cultures d'islam" sur France Culture

Hors ligne

#184 Le 16/01/2013, à 13:02

side

Re : L'intervention militaire française au Mali

seb24 a écrit :

Les mines d'Uranium sont au Niger il me semble.

Les frontières dans la zone du Sahara sont poreuses. Areva a besoin de stabilité politique au Nord-Mali notamment pour l’exploitation de la gigantesque mine d'Imourarene.

seb24 a écrit :

J'ai plutôt l'impression que le "gouvernement Malien" n'existe pas.

Appelle ça comme tu veux. Disons le pouvoir central du Mali, Bamako.

Hors ligne

#185 Le 16/01/2013, à 13:24

ginette

Re : L'intervention militaire française au Mali

On aurait trouvé une importante mine d'uranium au mali...mais j'ai perdu le lien
Sinon...ça     lol

Dernière modification par mrey68 (Le 16/01/2013, à 13:26)

#186 Le 16/01/2013, à 13:51

waraba

Re : L'intervention militaire française au Mali

temp000 a écrit :

Qu'est-ce qu'il y a derrière tout ça ? Quelles conséquences ça a sur les populations (dont les touaregs)?

Pas grand chose leur anciens voisins veulent juste leur rendre la pareille.

temp000 a écrit :

Mais à quel prix plus tard ?

Si le prix reste matériel (uranium, or, pétrole ou diamant) c'est pas bien grave et on sait tous que rien n'est gratuit dans ce monde en vrai (libre veut pas dire gratuit). Mais essayé de visionné des images de l’Afghanistan avant 2011 et en plus on a le malheur d'être noir.


Ubuntu 12.04 64bit Eee PC Seashell series

Hors ligne

#187 Le 16/01/2013, à 15:46

temp000

Re : L'intervention militaire française au Mali

waraba a écrit :
temp000 a écrit :

Mais à quel prix plus tard ?

Si le prix reste matériel (uranium, or, pétrole ou diamant) c'est pas bien grave et on sait tous que rien n'est gratuit dans ce monde en vrai (libre veut pas dire gratuit).

Pas grave, oui et non... Mais cette espèce de pillage systématique, je ne trouve pas ça normal. L'uranium au Niger, le pétrole au Nigeria, le coltan et le cuivre au Kivu,  etc., etc. Avec les populations en guerres permanentes (évidemment entretenues de l'extérieur), dans la plus extrême misère...

waraba a écrit :

Mais essayé de visionné des images de l’Afghanistan avant 2011

Pourquoi 2011 ? La dernière fois que j'ai cherché des renseignements sur l'Afghanistan, je n'ai rien trouvé de particulièrement réjouissant. Si tout allait si bien depuis notre intervention, on le crierait sur tous les toits, il me semble. Ce n'est pas ce qui passe, et j'observe plutôt une grande discrétion. Pareil en Irak, ou en Lybie. C'est plutôt le silence, ici... D'accord, on a liquidé Saddam Hussein et Muamar Kadhafi. Mais à part ça ? Les gens ils se portent comment ? Vraiment mieux ? Il est permis d'avoir de sérieux doutes. http://blog.mondediplo.net/2013-01-14-M … s-oubliees

waraba a écrit :

et en plus on a le malheur d'être noir.

Ça montre bien que c'est un vrai sac de noeuds, tout ça. Dans l'article il est question de Songhai : c'est le troisième empire auquel je faisais allusion dans un précédent post. Je n'en conclue évidemment rien, si ce n'est qu'il y a peut-être aussi des rivalités historiques qui jouent encore. Je n'en sais strictement rien, bien sûr, je dis juste que je ne vois pas comment nous, ici, nous pouvons en juger raisonnablement. Nous n'avons évidemment pas les éléments indispensables. Quand je dis nous, j'entends les gens "ordinaires" (il y en a quand même qui confondent Niger et Nigeria, c'est dire ce qu'on sait). Et quand je songe au scandaleux discours de Sarkozy à Dakar, je ne peux pas m'empêcher de me poser des questions sur notre bonne foi dans cette affaire.

Et ce genre de choses ? Qu'est-ce qu'il faut en penser ? http://www.lintelligentdabidjan.org/?p=6335
Ou ça ? http://blog.mondediplo.net/2013-01-14-M … tervention

Dernière modification par temp000 (Le 16/01/2013, à 17:39)

Hors ligne

#188 Le 16/01/2013, à 19:24

waraba

Re : L'intervention militaire française au Mali

Désole voulait mettre 2001 pour l'Afghanistan. Si je dis pas grave c'est pour revenir à une citation qu'on se dit à Bamako "Entre l'impérialisme coupeur de mains et l'impérialisme pompeur de pétrole, mon choix est vite fait."

Les sonrhais sont l'ethnie majoritaire du Nord du Mali et fondateur de l'empire Songhoi ils sont majoritairement noir et ont toujours eu des problèmes avec leur voisins Touareg (racismes, razzia). Les touaregs quoi qu'ils en disent sont l'ethnie minoritaire du Mali et surtout de son nord mais ils n'ont toujours pas compris que le temps des razzias sont finies et  que leur anciens voisins du quartier sont plutôt remontes et s'armés pour leur revanche. Sharia ou pas il y a une chose qui fait plus mal que d'habitude ce sont des maliens qui ont ramènes ces gens et que tôt ou tard il faudra rendre des comptes. Faut pas violé la femme du voisin et compté revenir comme si il c’était rien passé.


Ubuntu 12.04 64bit Eee PC Seashell series

Hors ligne

#189 Le 17/01/2013, à 09:45

Grünt

Re : L'intervention militaire française au Mali

mrey68 a écrit :
Hollande a écrit :

Nous devons "faire en sorte que lorsque nous partirons, il y ait une sécurité au Mali, des autorités légitimes, un processus électoral et qu'il n'y ait plus de terroristes qui menacent le Mali".

si tu pèses bien chaque mot......

Marrant, on entend beaucoup moins les politiques quand il s'agit de libérer le Tibet ou la Tchétchénie.


Red flashing lights. I bet they mean something.

Hors ligne

#190 Le 17/01/2013, à 10:07

Sopo les Râ

Re : L'intervention militaire française au Mali

On en a les moyens ?


La sieste, c'est maintenant.
   * * *
« J'ai l'intention de vivre éternellement. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. »

Hors ligne

#191 Le 17/01/2013, à 10:31

mazarini

Re : L'intervention militaire française au Mali

Sopo les Râ a écrit :

On en a les moyens ?

Au Mali ? Pas vraiment, peut être tout juste.


Je suis désolé de t'avoir blessé en te traitant de con. Je croyais que tu le savais déjà...

Hors ligne

#192 Le 17/01/2013, à 13:41

sebas1

Re : L'intervention militaire française au Mali

waraba a écrit :

Sharia ou pas il y a une chose qui fait plus mal que d'habitude ce sont des maliens qui ont ramènes ces gens et que tôt ou tard il faudra rendre des comptes. Faut pas violé la femme du voisin et compté revenir comme si il c’était rien passé.

Je comprends tout le mal que les fondamentalistes vous on fait. Aujourd’hui, ils utilisent les populations civiles comme bouclier humain, s’infiltrent dans les villes et villages pour imposer leur terreur et leur guerre. Mais, en dehors et une fois les combats terminés, la France ne soutiendra aucun sentiment de vengeance contre les Touaregs. Malgré leur trahison, si les partisans du MNLA décident de changer de camp, la France l’acceptera. Car, tout d’abord, dans une guerre, ce qui peut diviser l’ennemi doit être entrepris. Et enfin, les armes cesseront un jour de parler et les Touaregs devront prendre part à cette réconciliation car, en tant que minorité ils en ont le droit.
Si un sentiment de vengeance prévalait alors cela voudrait dire que vous ne valez pas mieux que nos ennemis mais surtout, c’est eux qui, au final, auront gagné.

Dernière modification par sebas1 (Le 17/01/2013, à 13:43)

Hors ligne

#193 Le 17/01/2013, à 14:35

Smon

Re : L'intervention militaire française au Mali

Grünt a écrit :
mrey68 a écrit :
Hollande a écrit :

Nous devons "faire en sorte que lorsque nous partirons, il y ait une sécurité au Mali, des autorités légitimes, un processus électoral et qu'il n'y ait plus de terroristes qui menacent le Mali".

si tu pèses bien chaque mot......

Marrant, on entend beaucoup moins les politiques quand il s'agit de libérer le Tibet ou la Tchétchénie.

Pour rappel, c'est le Tibet qui a indexé la Chine en 763 et qui par les aléas de l'histoire est devenu une province Chinoise, il y a déjà plusieurs siècles.

Alors si il faut "libérer le tibet", il y a beaucoup d'autres "pays" à libérer roll

Hors ligne

#194 Le 17/01/2013, à 14:43

Berneri

Re : L'intervention militaire française au Mali

Ayral a écrit :

Pour l'instant c'est vrai, seuls le NPA (à ma connaissance) se montre opposé à cette intervention. Étrange connivence entre des religieux extrémistes enturbannés et l'avant garde trotskiste de la classe ouvrière. J'attends qu'ils fassent des petits ensemble pour voir la tête qu'ils auront.

Je voulais réagir un peu à cet amalgame à deux balles, quand même. Parce que même si je ne suis pas au NPA, je trouve que voir une connivence entre eux et des islamistes et un peu tiré par les cheveux. La position du NPA est une position de gauche classique : c'est du pacifisme. On peut être en désaccord avec cette position, mais la position du NPA en général est suffisamment claire à l'égard des fondamentalismes religieux pour qu'au moins on leur épargne ce genre d'amalgame. À moins, bien sûr, que cet amalgame ne soit qu'une façon de dénoncer le NPA, sans rapport avec quoi que ce soit d'autre et surtout pas la situation actuelle. Auquel cas, c'est plutôt gratuit, comme commentaire.

Depuis, Villepin et Mélenchon, au moins, se sont élevés contre l'implication de la France dans la guerre au Mali.


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

#195 Le 17/01/2013, à 14:48

6steme1

Re : L'intervention militaire française au Mali

Berneri a écrit :
Ayral a écrit :

Pour l'instant c'est vrai, seuls le NPA (à ma connaissance) se montre opposé à cette intervention. Étrange connivence entre des religieux extrémistes enturbannés et l'avant garde trotskiste de la classe ouvrière. J'attends qu'ils fassent des petits ensemble pour voir la tête qu'ils auront.

Je voulais réagir un peu à cet amalgame à deux balles, quand même. Parce que même si je ne suis pas au NPA, je trouve que voir une connivence entre eux et des islamistes et un peu tiré par les cheveux. La position du NPA est une position de gauche classique : c'est du pacifisme. On peut être en désaccord avec cette position, mais la position du NPA en général est suffisamment claire à l'égard des fondamentalismes religieux pour qu'au moins on leur épargne ce genre d'amalgame. À moins, bien sûr, que cet amalgame ne soit qu'une façon de dénoncer le NPA, sans rapport avec quoi que ce soit d'autre et surtout pas la situation actuelle. Auquel cas, c'est plutôt gratuit, comme commentaire.

Depuis, Villepin et Mélenchon, au moins, se sont élevés contre l'implication de la France dans la guerre au Mali.

Si ces deux-là (de Villepin et Mélenchon) font des petits, ça va être folklo ! lol

En fait, ils veulent juste qu'on laisse crever le Mali aux mains de ce que la religion produit de plus extrêmiste !
Quelle engeance !


Coeur de Breizh...  Breizhad on ha lorc'h ennon !

Les belles photos de quelques membres du forum : http://autogalerie_u-fr.tdct.org/

Hors ligne

#196 Le 17/01/2013, à 14:57

Berneri

Re : L'intervention militaire française au Mali

Sur la qualification des islamistes du Nord du Mali, je trouve les considérations de Jean-Dominique Merchet, pas spécialement un pacifiste bêlant, intéressantes. Elles recouvrent un peu ce que side (et d'autres probablement, mais je n'ai fait que survoler le fil) disent : « terroriste », c'est très chargé idéologiquement, comme terme, à tel point que son usage est souvent un usage propagandiste, comme c'est le cas actuellement. Et il y a eu, en France dans les années quarante, des gens que d'aucuns qualifiaient de « terroristes » qui sont maintenant des héros en France.

Alors, bien sûr, refuser de qualifier les islamistes du Nord Mali ne veut pas que ceux-ci ne font pas régner la terreur dans les zones où ils sont présents ou qu'ils ne sont pas des barbares. Ils le sont, comme tous les fondamentalistes religieux, quelle que soit leur religion, où qu'ils se trouvent.


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

#197 Le 17/01/2013, à 15:06

Smon

Re : L'intervention militaire française au Mali

Le fondamentalisme n'est pas une mauvaise chose en soi. Ça devient un problème quand tu veux l'imposer aux autres.

De toutes façon, le plus souvent le problème n'est pas vraiment ce qu'on pense ou crois, mais qu'on veut imposer ce qu'on pense aux autres.

Hors ligne

#198 Le 17/01/2013, à 15:10

Berneri

Re : L'intervention militaire française au Mali


"La liberté d'autrui étend la mienne à l'infini."
M. Bakounine
« Le capitalisme ne se discute pas, il se détruit. »
Buenaventura Durruti

Hors ligne

#199 Le 17/01/2013, à 16:20

ginette

Re : L'intervention militaire française au Mali

disent : « terroriste », c'est très chargé idéologiquement, comme terme, à tel point que son usage est souvent un usage propagandiste,

Il me" semble là aussi percevoir un message subliminal
Pour moi terroriste n'est pas idéologique. Le terrorisme est l'emploi de la terreur à des fins politiques. Le mot me semble clairement défini. C'est bien de cela dont il s'agit
On n'est pas au temps de l'occupation où les nazis qualifiaient résistants, communistes et tout ce qui ne leur plaisait pas de terroristes, qu'il faudrait s'abstenir d'appeler terroriste ceux qui le sont. La situation malienne n'a rien à voir avec la France de l'occupation.
En revanche, islamiste, ça on le trouve mis à toutes les sauces.
En + c'est à peine poussé...mais qui sait...oui...un jour peut-être, dans 1000anss , tous les alquaidistes seront au panthéon, on viendra déposer des fleurs sur leurs tombes à coup de sonnerie aux morts ...pff risible

Dernière modification par mrey68 (Le 17/01/2013, à 16:22)

#200 Le 17/01/2013, à 16:45

sucarno

Re : L'intervention militaire française au Mali

@mrey68 affirme que :

Pour moi terroriste n'est pas idéologique. Le terrorisme est l'emploi de la terreur à des fins politiques

Pour former un terroriste il faut bien une idéologie et un lavage de cerveau. Il vaut mieux choisir un cerveau vide au départ.


ouɹɐɔns ||
« Bonheur vaut mieux que richesse. ».   Proverbe Russe.
_GMT+X___________________________________________

Hors ligne

Haut de page ↑