Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#76 Le 20/02/2017, à 03:53

Stéphan81

Re : Une petite vidéo trollesque sur Linux !

ares a écrit :
Stéphan81 a écrit :

(...) ils verraient que Windows ou Ubuntu, au final, c'est du pareil au même,

Non !
Microsoft ne fait rien pour une saine concurrence ; pire il l'entrave sad
Impossible de trouver un ordi dans la grande distribution avec un distrib GNU/Linux.
Pourquoi ? Parce que Microsoft encul... le client en l'asservissant à payer SA taxe OS
Pour moi cela fait une différence !

Sauf que... Je ne parle pas de concurrence, là mais d'utilisation et de finalité. Je pensais cela évident à la lecture pourtant.
La distribution c'est une autre histoire qui n'est absolument pas de la responsabilité de Microsoft, mais des éditeurs GNU/Linux qui ne font pas leur boulot pour obtenir des partenariats avec des constructeurs. Cela commence timidement, surtout pour les "pros" mais on est loin d'une machine bien huilée.
Microsoft a fait son boulot de partenariats, faisant la situation actuelle ce qu'elle est. Franchement, je ne les apprécie pas plus que cela en termes de développeurs d'OS PC, mais de ce côté, ils ont su vendre leurs billes pour se faire leur place, encore aujourd'hui.
Ce que tu décris n'est que de la jalousie, pas un argument ou une question de qualité d'OS.


ares a écrit :
Stéphan81 a écrit :

Si les gens se sortaient au moins un doigt d'entre leurs fesses et arrêtaient de tout vouloir exactement comme ils veulent sans le moindre effort, cela fait un moment qu'on aurait eu une vraie concurrence d'OS.

Non !
Aucune concurrence, aucune émulation et même aucun impôts puisque Microsoft pratique l'optimisation outrancière.

Sincèrement je vois rien de positif « au final » pour l'utilisateur a utiliser des logiciels Microsoft.

Sincèrement, je ne vois qu'un discours anti Microsoft primaire de ta part sans la moindre once d'objectivité, de réflexion ou de connaissance sur des bases élémentaires de concurrence et de marché commerciaux. Même si j'ai fait des études dans le domaine commercial et que j'ai longuement bossé dans l'univers de l'informatique, ce sont des notions comportementales sensées au moins être survolées en cours d'éco de seconde (voire plus tôt et/ou plus en profondeur selon les filières choisies).
Microsoft a fait de la merde, comme il a fait des trucs supers. Ils ont eu des pratiques plus que douteuses, tout comme ils ont eu de superbes démarches. Quel que soit le sujet, rien n'est tout noir, rien n'est tout blanc.
Ce n'est pas parce que tu dis fermement non avec un point d'exclamation que cela te rend plus crédible ou que cela te donne raison. Surtout que tu réponds à côté de ce que tu cites et sans un brin d'argument réel, juste des phrases passe-partout qu'on a entendu des millions et des millions de fois qui ne sont que le fruit de la haine venant d'une classe élitiste depuis des dizaines et des dizaines d'années.
Au bout d'un moment, il ne faut pas rester aveugle et concéder que tout n'est pas noir et que tout n'est pas blanc, sinon les choses n'avancent pas correctement.

Je parle ici d'utilisateurs non éduqués (j'avais pourtant bien insisté là dessus) et qui ne font pas d'efforts pour l'être et trouver quelque chose qui leur sied et qui pour ne pas faire d'efforts préfèrent prendre ce qui leur passe sous la main, résultant du manque de concurrence aujourd'hui. Et non pas que l'absence de concurrence est de la faute de Microsoft.
Il faut être clair sur ce point : l'absence de concurrence est de la faute de l'absence des concurrents qui ne se mettent pas à la portée du marché. Pas à ceux qui ont réussi à se faire adopter par les consommateurs.

Est-ce que Microsoft a fait et a entretenu sa fortune parce que le monde est couvert en abondance de ce genre d'individus qui ne cherchent même pas à comprendre ? Oui.
Est-ce qu'on peut leur reprocher d'arriver à vendre leurs produits ? Absolument pas.
Ce sont les consommateurs qui font la différence et s'ils ne sont pas éduqués ils prennent alors ce qu'ils ont à leur portée. Hors, comme l'offre GNU/Linux n'est pas mise à la portée du public sur des circuits de distribution adaptés pour ce public, et bien, ceux qui proposent leur offre en vue sur le marché, eux sont privilégiés par le grand public qui ne sait même pas ce qu'est Linux. Comment peux tu décemment te plaindre de l'absence d'une plateforme dans le commerce alors que cette plateforme ne fait rien pour être à la vue d'un public plus large que ceux qui connaissent déjà ?
Pire encore : comment peux-tu en même temps taper sur ceux qui font l'effort de se mettre à portée du public ?
C'est exactement pour mes mêmes raisons qu'on n'a pas vraiment de pilotes par défauts pour de nombreux périphériques et qu'on doive faire souvent avec des pilotes non officiels. Avec des ventes de PC sous Linux directement, sois assuré que tous les fabricants de périphériques se bougeraient le cul pour développer des drivers et les distribuer sur ces OS gratuits, parce que cela encourage les gens qui sont dessus à acheter leurs produits.

Parce que rappelons qu'aujourd'hui, il faut déjà avoir un PC, et donc généralement par défaut avoir un OS Windows pour récupérer du Linux (ou sans OS du tout si tu le commandes sur mesure en boutique spécialisée, mais ce n'est pas le débat, là).

C'est la base du commerce : la loi de l'offre et la demande.
Le problème de l'absence de Linux et de l'absence de concurrence pour Microsoft dans les magasins ne tient qu'à la non maîtrise (ou le je m'en foutisme, va savoir) des ceux qui sont censés promouvoir GNU/Linux envers cette règle inébranlable du commerce et à rien d'autre. Jamais je ne frapperai sur Microsoft qui a réussi à s'implanter. Mais je n'hésiterais pas à frapper sur de nombreuses de ses productions.

Ce qu'a compris Microsoft, ce qu'a compris Apple depuis 10 ans, ce qu'à compris Androïd depuis son arrivée sur le marché mobile, mais apparemment pas GNU/Linux qui galère toujours autant à se démocratiser malgré ses nombreuses années d'existence.

Si les distributions GNU/Linux avaient un but lucratif, cela ferait longtemps qu'il n'y aurait plus du tout de GNU/Linux tellement la gestion, la communication, la distribution telle qu'elle sont aujourd'hui sont à côté de la plaque et auraient coulé rapidement. Peu importe la qualité et le prix du produit.
Un OS gratuit installé par défaut sur un PC, rendrait les ordis moins chers à performances identiques en magasin et c'est du pain béni pour les ventes de PC, les consommateurs et la concurrence et permet de se démocratiser. C'est un argument commercial formidable pour les gens qui cherchent pour 95% d'entre eux à faire des économies !

Mais comme les éditeurs des distros Linux ne se donne pas les moyens de se mettre à disposition de là où les consommateurs se trouvent, il n'y a aucune surprise et après, il ne faut donc pas se plaindre.

Hors ligne

#77 Le 20/02/2017, à 08:14

Fly0s

Re : Une petite vidéo trollesque sur Linux !

Si on peut être d'accord avec toi sur le fait que Microsoft est dans son rôle quand il se fait son beurre et envahit les marchés, il n'en reste pas moins qu'invoquer l'offre et la demande et faire passer la responsabilité du manque de concurrence sur les concurrents de Windows manque complètement la réalité du problème (ceci n'est pas une attaque personnelle).

D'abord, on peut évacuer un truc: le but de l'essentiel des distributions GNU/Linux n'est PAS de gratter des parts de marché dans l'absolu. Il n'y a que quelques acteurs privés qui y ont un intérêt (Red Hat, SUSE, Canonical...) et, parmi eux, un seul vise le grand public (Canonical) avec plus ou moins de succès (les autres visent les serveurs, clusters et autres systèmes professionnels avec pas mal de succès, merci pour eux). Donc, l'idée n'est pas de comparer "GNU/Linux" (qui n'est absolument pas un acteur défini, mais une nébuleuse d'acteurs très très hétérogènes!), mais bien Canonical à Microsoft. Là, on peut commencer à dire des choses.

Et justement, quel est le problème pour tout nouvel acteur dans le monde des systèmes d'exploitation ? Le coût d'entrée sur le marché absolument exuberant ! Et c'est dû à tout un tas de facteurs. Le premier, bien sûr, c'est le temps et le coût nécessaire à développement un système d'exploitation depuis zéro... Quel système d'exploitation a été créé de cette manière depuis une vingtaine d'année ? J'en connais aucun. J'imagine que des projets existent "pour le fun" ou pour répondre à des besoins basiques, spécifiques et réduits... Peut-être iOS? Je sais pas à quel point ils ont recyclé de l'existant, mais ça m'étonnerait qu'ils soient partis de zéro en tout cas. La conclusion de tout ça, c'est que tout nouveau projet de système d'exploitation doit absolument partir de l'existant, c'est à dire essentiellement des noyaux Unix, BSD et Linux... (quoique Microsoft ait publié le vieux code source de MS-DOS, donc ça ouvre aussi cette possibilité, avec beaucoup plus de boulot!!).

Le deuxième facteur limitant : la compatibilité et la distribution des logiciels. Si je parle de l'échec du Windows Phone notamment à cause de son store trop peu rempli, je pense que tout le monde saura de quoi on parle. Ça s'applique à n'importe quel entrant dans le joyeux monde des systèmes d'exploitation. Notons que ça implique non seulement que le code soit compatible avec le système au niveau binaire, mais aussi et surtout qu'il soit distribué pour ce système!

Le troisième facteur, c'est la distribution du système pré-installé sur le hardware. Tu l'as signalé, il faut que le concurrent arrive à un accord avec un fabricant pour distribuer son système pré-installé sur du matériel (parce qu'il ne restera jamais qu'un marché de niche sinon). Mais les obstacles sont hyper nombreux (c'est pas qu'une question de volonté). Pour le fabriquant, il faut que le matériel soit supporté, ce qui veut dire développer les pilotes (ça coûte de l'argent à quelqu'un), il faut mettre en place le marketing, la distribution, etc... du truc... Bref, c'est risqué. À quelle condition le fabriquant accepterait ce risque ? Si ça augmentait suffisamment ses ventes en lui fournissant un créneau que ses concurrents n'ont pas. Oui, mais le nouvel entrant étant par définition dans une niche et peu connu, l'espérance de bénéfice est assez faible. Donc ceux qui vont accepter sont généralement ceux qui ont à gagner à être un peu marginaux, c'est à dire... les nouveaux entrants ou les acteurs minoritaires chez les fabricants.

On pourrait continuer à égrainer, mais je crois qu'on a donné les 3 gros facteurs qui font que le coût d'entré sur le marché est énorme. Du coup, qui peut entrer sur le marché ? Les boîtes qui ont les sous, l'influence et la renommée suffisante. Ces derniers temps, ça a été... Google. Ce type de marché, avec un fort coût d'entré, est particulièrement connu pour mener au monopole ou au mieux à l'oligopole. C'est le cas du marché du tabac par exemple.

On a vu tous ces mécanismes à l'œuvre très récemment lors de la guerre des systèmes d'exploitation pour mobile. Le résultat, c'est qu'hors des plateformes Apple, Android est en situation de monopole et la concurrente s'est effondré sans rien pouvoir y faire.

C'est très connu en économie, ces dynamiques s'appelle "winner takes all" (le gagnant prend tout), et en gros, le gagnant, c'est celui qui arrive sur le nouveau marché le plus tôt, avec le plus de moyens et le plus d'influence (en l’occurrence, c'était Google).

On a eu aussi un bref moment où on a vu qu'un fabricant pouvoir avoir intérêt à se détourner de l'acteur en monopole dans certains cas particuliers : quand Asus a lancé la mode des netbooks. À l'époque, XP était chancelant et Vista/7 trop gourmands pour un netbook menant Asus à choisir de lancer des ordis sous Linux. Ça n'a pas duré longtemps, Windows a vite rempli la niche avec son système allégé et Asus s'est vite détourné de Linux qui était trop minoritaire pour Windows qui permettait d'attendre plus de clients.

Bref, le système est tel qu'il crée du monopole... Donc dire que Microsoft est un vilain méchant, ça règle pas le problème. Dire que c'est normal et que c'est la loi de l'offre et la demande, bien ça règle pas le problème non plus. Et oui, le monopole C'EST un problème. Le vrai problème, c'est la structuration du marché et il n'y a que deux acteurs qui peuvent y faire quelque chose : les états et le monde informatique. Les premiers ont des leviers fiscaux et législatifs pour changer la structure du marché et les seconds doivent fournir des moyens techniques pour limiter le coût d'entré (de l'intérêt de l'inter-opérabilité par exemple !).

Perso, je trouve qu'un état qui irait systématique à l'encontre de l'acteur en état de monopole serait dans son rôle de régulateur, au risque de déclencher une syncope à tous les néo-libéraux qui peuvent traîner dans le coin (ça devrait aller). Non, la main invisible ne fait pas toujours bien son boulot et c'est bel et bien aux états d'intervenir dans ces cas-là.

Hors ligne

#78 Le 20/02/2017, à 11:46

kholo

Re : Une petite vidéo trollesque sur Linux !

...
GNU est l'inverse du commercial et donc ne peut pas être considéré sur ce seul facteur.
Vous ouvrez également trop le débat à tout OS / matériel...
La bataille des serveurs est gagnée par Linux,
indirectement, celle des portables avec Android également,
L'industriel est très partagé mais Linux garde la tête très haute,
Les Iot, c'est en train de se faire
et donc le fameux bureau reste un bastion d'un village d'irréductible gaulois
(et oui c'est de Windows dont je parle)

Maintenant, il faut reconnaître que les distributions Linux manquent toutes de fignolage
et on voit ce que ça donne avec Android quand des développeurs se cassent le cul ont du budget...
le nouveau jouet de ma femme est la reconnaissance vocale pour les SMS (sur un android 2.3)... c'est bluffant !
la reconnaissance de caractère aussi, le facial, le spatiale...
le bureau a besoin d'être encore amélioré,
le terminal est encore trop présent pour les novices,
On a les outils qu'il faut mais c'est un tel foutoir que personne n'en ressort réellement toutes les possibilités.

wait 'n see !

Hors ligne

#79 Le 20/02/2017, à 12:00

Fly0s

Re : Une petite vidéo trollesque sur Linux !

Ah mais je l'ai bien dit dès le début, ni GNU, ni Linux, ni la majorité des distributions n'ont d'ambitions commerciales. C'est Canonical (entre autres) qui en a, et c'est pas la même chose.

Pour Android, oui, c'est du Linux, mais le système qu'ont les gens n'est pas vraiment libre. Une bonne partie des avancées qui ont été faites (reconnaissance vocale par exemple, puisque tu en parles) sont proprios... Mais rien qu'AOSP est pas mal, effectivement (c'est pas tant plus léché que ça par rapport aux bureaux GNU/Linux, je trouve, mais c'est probablement assez subjectif...).

Hors ligne

#80 Le 21/02/2017, à 23:21

ares

Re : Une petite vidéo trollesque sur Linux !

Stéphan81 a écrit :

Même si j'ai fait des études dans le domaine commercial et que j'ai longuement bossé dans l'univers de l'informatique,

Ben, moi j'ai pas fait d'études dans le domaine commercial, mais à te lire tu n'as pas suivit tous les cours.
Comment peut-on bavarder sur « l'utilisation » ou « finalité » entre windows et Ubuntu en sortant de chez Darty ou consorts ?
Tous des cons les Ubunteros, incapable d'acheter un Ordi avec leur ditrib Ubuntu chez Darty ?
Comme je l'ai écrit plus haut « l'install "Linux" est un acte volontaire dans 99% des cas.... » pour Windows non !
Windows est lié à l'achat de l'ordinateur :
Y'a donc aucun acte "commercial" au sens noble de la profession.


Stéphan81 a écrit :

Ce que tu décris n'est que de la jalousie, pas un argument ou une question de qualité d'OS.

Jaloux de Microsoft, Bill Gates ? Sérieux... tu déconnes ?
Microsoft évolue dans le secteur IT et c'est très bien, quand à Bill, dans une génération on ne saura même plus qui c'est ?
Tu connais le patron de Cocacola de 1990 ?

Et pour en revenir au sujet "Linux", mais "Il" a conquit le Monde !
Microsoft peine a avoir son petit milliard de terminaux windows 10, Linux lui est partout :
Du supercalculateur, serveur, copieur, boxe, TV, smartphonne, on trouve du "Linux" partout.
Regardes autour de toi... y'a plus de "Linux" que de puces sur le chien de ta voisine.
Malgré ses milliards, Microsoft a échoué dans le "mobile", et a faillit être absent dans le "nuage".
Informes-toi sur le sujet avant de conclure trop rapidement sur l'incapacité ou nullité de Pierre, Paul, etc
La fondation Linux pérennise même sa domination.

Et pour être complet dans ma réponse et parce que je paye des impôts comme beaucoup ici...
Je trouve scandaleux que Microsoft ne paye pas ses impôts en France et pratique une évasion fiscale outrancière.
Car la maman de Bill Gates elle a pas écarté les cuisses en pleine brousse pour donner naissance à son Bill !
Y'avait une maternité, des sages femmes, médecines etc pour accueillir le marmot Bill.
Il a fallut aussi des écoles, administrations etc, pour élever Bill, fils de bourgeois US... Payé par les impôts de ses aînés.
Alors effectivement je ne cautionne pas les actes de Microsoft pour échapper à l'impôt, qui pénalisent d'abord les gens modestes.
Je trouve immoral que Microsoft se retrouve avec un taux d'imposition inférieur à un travailleur pauvre.
Je sais, c'est peut être « vieux con », mais c'est comme ça smile

Hors ligne