Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu-fr vend de superbes t-shirts et de belles clés USB 32Go
Rendez-vous sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 24/04/2018, à 17:40

kholo

[Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

Avant tout, une page à connaître : la doc...

1525685010.png
Voir la vidéo des parties 1, 2 et 3 de ce tutoriel sur Youtube ; durée : 35 mn (installation et post installation avec le maximum de coupures pour limiter le temps)

le tuto et sa vidéo plus complète pour une 16.04 ici
###########################################################################
vu la longueur, j'ai séparé ce tuto en plusieurs posts dont voici un résumé (non exhaustif) :
PARTIE 1 : bla bla bla
post #1 - cette partie : le préambule
post #2 - Pour commencer

  • Faire connaissance avec votre bureau.

  • Où sont les programmes ?

  • Les raccourcis clavier

  • La ligne de commande (LdC)

  • copier/coller et le glisser/déposer

  • sudo et sudoer

  • Pour les novices du terminal

PARTIE 2 : MISE A PLAT
post #3 - C'est parti

  • Finir de mettre le système en français

  • Mises à jour

  • Régler le déclenchement du swap / Cache Pressure Setting

  • Activer le pad numérique

  • Mots de passe après sortie de veille

PARTIE 3 : PROGRAMMES
post #4 - Installer une batterie de programmes

  • un script pour installer une batterie de logiciels

post #5 - Quelques programmes et réglages à part

  • Extensions Gnome-Shell

  • Les Modèles

  • Nautilus

  • Scripts Nautilus

  • Shotwell

  • Boot repair

  • températures

  • Conky : afficher des informations sur votre bureau

  • Codecs

  • Caffeine

  • Clavier Virtuel

  • Éteindre automatiquement son ordinateur

  • fonds d'écran

  • Dock

  • HTPC -> XBMC - KODI

PARTIE 4 : OPTIONS
post #6 - Quelques programmes et réglages à part 2

  • Plymouth

  • GRUB

  • "unity"

  • Ultracopier

  • Snappy

post #7 - RESEAU

  • ssh + ftp = sftp !

  • Simple Utilisateur vs Multi Utilisateurs

  • ACL

post #8 - Démarrer son ordi en toutes circonstances (ou presque) !

  • Fabriquer un medium de secours

  • La console et le terminal.

  • Ajouter un petit bureau

post #9 - Utiliser le PC à kiki

  • le gestionnaire de fichiers

  • les extensions de fichiers

  • Ajouter des modèles

  • Simplifier vos actions répétitives avec des scripts

###########################################################################
PREAMBULES
###########################################################################

Ubuntu comme beaucoup de systèmes Linux est un puzzle dont le motif est "la façon dont il est configuré".
Ubuntu, en soit, n'est qu'une proposition faite par la société Canonical, d'un ensemble de paquets de logiciels, interconnectés entre eux et pré configurés pour en faire ce que vous avez lors du premier lancement.
Vous avez installé votre système mais il n'est pas complet ni optimisé pour vous et sans doute pour votre matériel.
La version de l'installateur de cette version 18.04 ajoute une option quant au choix des logiciels et ajoute la possibilité de n'installer que le minimum (reste à savoir ce que veux dire "minimum" ici).

Mon Fond d'écran wink
1525700371.jpg

Pour la petite histoire kiki pour kholo que je dis [ki-olo]

Voici ma procédure pour avoir rapidement un bureau à ma "sauce".
Nous allons donc partir de cette option et appliquer toutes les astuces que j'ai glané pour obtenir un système pour la majeure partie des activités informatiques.

Je considère que vous avez un PC moyen.
Si après cette procédure, vous ressentez des lenteurs (souvent graphique), peut être qu'une optimisation vers du léger sera plus adaptée.
Vous aurez, par exemple Lubuntu
Parmi les tutos qui m'ont inspiré ou vont dans le même sens :
Nicolargo, seb sauvage, [url=[modéré : pas d’auto-pub, merci]-mon-optimisation-personnalisation-xubuntu-et-autres-variantes/]Nam1962[/url], GammaDraconis

Je pars du premier démarrage après une installation d'une Ubuntu 18.04 LTS (UEFI ou Bios) et j'irais jusqu'à la gestion des groupes et des droits pour partager facilement des dossiers pour un ou plusieurs utilisateurs sur l'ordinateur et si plusieurs ordinateurs sont sur votre réseau en passant par le paramétrage du système, du voire des bureaux et l'installation d'un package d'applications et scripts.
On passera pendant ce tuto toutes les techniques de bases à connaître ainsi que l'utilisation du terminal.
Au lieu de prendre Windows ou Mac OS en référence pour le réseau et s'évertuer à brancher Ubuntu dessus (avec samba), on aura un réseau Ubuntu sur lequel on branchera tous les autres systèmes (ce qui est plus à mon goût !).
bonne lecture !

Dernière modification par kholo (Le 19/05/2019, à 19:46)

Hors ligne

#2 Le 25/04/2018, à 07:54

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

###########################################################################
Pour commencer :
###########################################################################
Faire connaissance avec votre bureau.
Un système centralisé sur la gestion des fichiers nécessite quelques connaissances quant à leurs possibilités.
Vous devriez être capable de vous déplacer dans une arborescence, trouver des fichiers, les renommer, les déplacer, les copier, ... d'une façon générale les organiser.
En arrivant de Windows, ces notions doivent vous être familières et vous retrouverez les même accès à ces fonctions (ctrl, maj, ctrl + maj, clic droit, ...).
Pour ceux qui découvrent l'informatique aux travers de Linux, deux solutions s'offrent à vous :
1. vous administrez intégralement votre système
2. vous faites préparer, tout ou partie de, votre système par un tiers (association, aidant, forum, cousin, frère, petits enfants, ... )

Dans les deux cas, il est souhaitable de faire cette post installation qu'elle soit celle que je propose ou celle d'un autre.

ensuite un peu de lecture s’impose dans tous les cas, ne serait ce que pour vérifier que vous en connaissez suffisamment.

doc ubuntu debutant
doc ubuntu personnalisation_basique
doc ubuntu personnalisation
doc ubuntu completer_installation_ubuntu
doc ubuntu optimisation

###########################################################################
QUELQUES BASES
###########################################################################
on ne peut rien commencer sans quelques bases :

Note pour les grands débutants a écrit :

Où sont les programmes ?
Tous les programmes sont accessible depuis un menu central qui peut se trouver de différentes façons.
Pour Gnome Shell, le bureau par défaut de 18.04, l'accès à cette liste peut se faire :
1. en montant la souris dans le coin en haut à gauche
2. vous appuyez brièvement sur la touche Super de votre clavier
(la touche avec le drapeau appelée aussi Windows... allez savoir pourquoi !!!)

une fois le menu affiché, tapez sans rien faire d'autre, les premières lettres d'une recherche.
Au fur et à mesure, le nombres de possibilités réduira.
Vous pourrez y taper tout ensemble de lettres pour choisir parmi vos programmes
ou utiliser la barre de lancement rapide à la gauche de l'écran par défaut.

###########################################################################
Les raccourcis clavier
Ils permettent de lancer une action définie. Chacun les apprends à son rythme.
On les trouve notés dans les menus des programmes bien faits smile
Reste à savoir comment cela fonctionne.
un raccourcis est une combinaison de touche , tapées "ensemble".
Pour être plus précis on maintient la première touche puis on tape la seconde
ou on maintient la première puis on maintient la seconde puis on tape la troisième.
Pour écrire on utilisera le signe +

Ctrl + c signifie maintenez Ctrl (la touche 'contrôle') puis tapez la touche c puis lâchez la touche ctrl...
Ctrl + c est plus rapide à écrire non ?
Il faut connaître quelques touches :
la touche Super (ou Windows)
la touche contrôle (ctrl)
la touche majuscule (maj) souvent représentée par une flèche vers le haut.
la touche Alt
la touche altGr

Vous découvrirez des raccourcis tout au long de votre utilisation du clavier ; prenez seulement le temps de lire les menus quand vous les utilisez.
Certains raccourcis reviendront régulièrement et sont connus par une majorité d'utilisateur.
On y reviendra tout au long de ce tuto.

###########################################################################
La ligne de commande (LdC)
Le terminal offre un accès direct et écrit au système. Il simplifie autant les échanges entre l'utilisateur et le système que de l'utilisateur à un aidant et tout autant de l'aidant à l'utilisateur. C'est une façon simple de se faire aider sur ce forum.
Le meilleur moyen de comprendre son utilité est d'ouvrir un terminal :
touche Super (le drapeau, Windows... vous avez compris) puis les lettres term
en haut le terminal va apparaître : faites le glisser jusqu'à la barre de gauche pour l'ajouter aux favoris
vous pouvez aussi faire un clic droit puis "ajouter aux favoris"
maintenant le terminal est dans les raccourcis de votre barre !
NB : le terminal s'ouvre avec le raccourcis Ctrl + Alt + t

Pour garder le terminal devant Firefox, vous allez faire un clic droit sur la barre en haut du terminal et "mettre au premier plan" puis on va placer et réduire la taille de la fenêtre de notre terminal pour garder ce tutoriel accessible à vue.
Vous pourrez alors, plus facilement copier des lignes depuis firefox vers le terminal et éviter ainsi les erreurs de frappes
NB vous avez la vidéo pour mieux comprendre !

###########################################################################
le copier/coller et le glisser/déposer
pas la peine de taper des lignes de commande qui seront souvent trop compliquées pour les débutants.
l'idée sera de conserver deux fenêtres : celle avec les lignes de code, souvent Firefox, et le terminal.

A retenir : Le copier coller se fais toujours ainsi :
on sélectionne un objet
on copie ou coupe cet objet
on donne le focus à la destination
on colle (dans le destination)

vous pouvez copier ou coller de plusieurs façons :
raccourcis clavier :

  • ctrl + c pour copier

  • ctrl + v pour coller

NB dans le terminal il faut ajouter Majuscule

  • ctrl + maj + c pour copier

  • ctrl + maj+ v pour coller

Vous pouvez également utiliser le clic droit de la souris et vous y trouverez copier et coller
vous pouvez utiliser le glisser / déposer qui se comportera comme un clic milieu (cache temporaire ; voir note plus bas)

Vous pouvez copier coller du texte, des images, des icônes, des fichiers, des dossiers,...

eric63 a écrit :

simple clic gauche et glisser pour sélectionner la phrase
double clic gauche pour sélectionner le mot
triple clic gauche pour sélectionner la ligne
clic milieu pour coller dans une autre fenêtre
[ndlr : j'ai barré gauche qui peut être le droit pour les gauchers...]

NB : le cache qui conserve les données lors d'un clic milieu est différent de celui du copier standard ;
on pourra par exemple sélectionner un texte, le copier, sélectionner un autre texte, aller dans un document et utiliser le clic roulette qui reproduira le dernier texte sélectionné (qui doit rester sélectionné) puis faire un coller pour récupérer le cache du copier standard.

NB : je ne m'étale pas sur le "couper" qui est un copier qui fait disparaître l'origine après collage

###########################################################################
sudo et sudoer
La sécurité des systèmes informatiques est basée sur des utilisateurs et des droits. Tout en haut de la hiérarchie se trouve root. Pour des raisons historiques, Ubuntu a choisi de restreindre l'accès à root et s'est basé sur l'emploi d'un premier utilisateur avec des droits élevés.
Cet utilisateur est appelé sudoer car il peut utiliser la commande sudo qui permet de lancer certains programmes systèmes.
Pour des systèmes avec une sécurité moindre, ce sudoer peut être le seul utilisateur créé et l'utilisateur pourra à loisir lancer des commandes avec des droits en son nom ou avec les droits de root.
Cette notion est compliquée car, pour être comprise, elle nécessite des connaissances générales informatiques que vous n'allez acquérir que dans la suite de ce document. Retenez simplement que les commandes qui commencent par sudo sont sensible ainsi que chaque fois que l'interface graphique vous demandera votre mot de passe si vous êtes sudoer.

###########################################################################
Pour les novices du terminal, un cours très accéléré :
on lance le terminal (ctrl + Alt + t)
tapez (ou copiez  puis collez) dans ce terminal :
echo bonjour puis la touche entrée ; dans ce tutoriel, j'écrirai :

echo bonjour

donc, puis entrée ; en retour, on aura

bonjour

Quelques fois nous aurons besoin d'avoir des droits élevés et on utilisera la commande sudo.
Suite à "sudo" le système vous demandera le mot de passe du sudoer (superutilisateur).
Lorsque vous allez taper ce mot de passe, rien ne s'affichera ; c'est normal ;
terminez votre saisie et validez avec la touche Entrée.
faisons le test précédent avec sudo

sudo echo bonjour

vous renverra :

sudo password for XXXXXX: 

tapez votre mot de passe en aveugle puis la touche Entrée
et vous serez gratifié d'un

bonjour

NB retenez que cela reviens au même lorsque votre système vous demande votre mot de passe dans une fenêtre volante.

Dernière modification par kholo (Le 25/05/2018, à 17:43)

Hors ligne

#3 Le 25/04/2018, à 07:55

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

*****************************************
C'est parti :
*****************************************

clavier en qwerty a écrit :

petite astuce pour le clavier qu'il est bon d'avoir ici :
Pour mettre le terminal en azerty (français) et qu'on a que ça sous la main :
ouvrez le terminal (ctrl + Alt + t)
taper : setxkb,qp fr pour avoir

setxkbmap fr

Finir de mettre le système en français
Pour être certain que votre système est francisé,
on fini la localisation (langue) de notre installation ;
pour aller dans le système : touche "super", tapez syst (vous verrez l’icône apparaître)
puis allez dans "prise en charge des langues"
(vous auriez pu passer par en haut à droite de l'écran puis l’icône avec les outils dessus)
au premier lancement, une mise à jour de la localisation est faite.

ASTUCE : refusez cette mise à jour, allez dans le choix des langues et désélectionnez Anglais.
fermez tout puis re lancez la prise en charge des langues ; faites les mises à jour.
suivez les instructions et donnez votre mot de passe si celui-ci est demandé.
cliquez sur "appliquer sur tout le système"... inutile mais on est jamais trop prudent

j'y reviendrais une fois encore lors de l'installation des logiciels un peu plus loin.

en ligne de commande et pour aller un peu plus loin et être sûr d'avoir le man de bash :

sudo apt install language-pack-fr language-pack-fr-base manpages-fr manpages-fr-extra

ou, pour le bureau (ici gnome):

sudo apt install language-pack-gnome-fr language-pack-gnome-fr-base

Mises à jour
une fois terminé, on s'occupe des mises à jour :
touche Super, tapez jour pour aller dans les mises à jour
(clic droit sur l’icône puis "ajouter aux favoris" !)
bouton mettre à jour et mot de passe quand demandé.

Vous pouvez aussi utiliser la ligne de commande pour faire les mises à jour : tapez :

sudo apt update

peut être le mot de passe car vous utilisez sudo, puis

sudo apt upgrade

NB : la partie graphique de la mise à jour étant intégrée au système,
elle prend quelque fois la main et interdit toute mise à jour ou installation en ligne de commande et en même temps d'une façon générale.
Lors de problèmes avec les mises à jour, restez calme et ne vous lancez pas dans des conclusions hâtives.
Le système reste utilisable.
Dans la plupart des cas, de la patience ou quelques lignes de codes suffisent à remettre le système dans son état normal.

le système vous demandera sans doute un redémarrage (reboot), acceptez
puis on verra pour la suite
Astuce : avant de redémarrer, appliquez le changement de déclenchement de swap et cache

Vous avez redémarré
C'est reparti

*****************************************
OPTIMISATIONS ET CORRECTIONS
*****************************************
Nous allons maintenant appliquer un ensemble d'optimisations et corrections pour notre système.

###########################################################################
Régler le déclenchement du swap
doc Ubuntu : régler le déclenchement du_swap
le swap est un complément de mémoire quand celle ci arrive à saturation. Une partie des informations est déplacée dans une zone spéciale du disque dur.
Par défaut le déclenchement est à un indice 60 (%), c'est à dire qu'une fois 40% de la ram atteinte,
le système transfert une partie de la ram sur un disque dur (moins rapide).
vérification de votre taux

cat /proc/sys/vm/swappiness

devrait renvoyer : 60

cat /proc/sys/vm/vfs_cache_pressure

doit répondre : 100
on passe cette valeur à 5 pour que le système ne swap qu'à 95% d'occupation.
NB cette valeur est tout aussi générique que les 60 d'origine mais devrait convenir à la plupart des systèmes de plus de 2 Go de Ram.
Changement
anciennement la valeur était ajoutée à /etc/sysctl.conf et, même si cette procédure est toujours valable, il est préférable de suivre les nouveaux us... enfin je crois !

echo vm.swappiness=5 | sudo tee /etc/sysctl.d/99-swappiness.conf
echo vm.vfs_cache_pressure=50 | sudo tee -a /etc/sysctl.d/99-swappiness.conf
sudo sysctl -p /etc/sysctl.d/99-swappiness.conf

If faut désactiver et réactiver l'utilisation du fichier d'échange pour que les réglages deviennent actifs immédiatement :

sudo swapoff -av
sudo swapon -av

ou redémarrer !

###########################################################################
Activer le pad numérique
Si votre clavier est grand, sans doute avez vous un clavier numérique à droite.
Plus de problème depuis ubuntu > 16.04, a priori, avec le pad numérique mais je laisse au cas où...
Ce tweak permet d'activer le pad numérique par défaut ne suivez cette partie qu'en cas de manque.

installez le paquet numlockx

sudo apt install numlockx

puis appliquez avec cette ligne

sudo sed -i 's|^exit 0.*$|# Numlock enable\n[ -x /usr/bin/numlockx ] \&\& numlockx on\n\nexit 0|' /etc/rc.local

###########################################################################
Veille
pour éviter de retaper le mot de passe après un retour de veille allez dans système / Luminosité et verrouillage /
décocher "demander mon mot de passe lors de la sortie de veille"

NB : un raccourcis clavier permet de verrouiller le système : ctrl + alt + l (le L minuscule)

retournez dans système / Énergie
adaptez les réglages pour batterie et secteur en fonction de votre ordinateur (tour ou portable).

###########################################################################
tweak-tools
les tweak-tools permettent de configurer certains paramètres. Gnome shell a le sien :

sudo apt install gnome-tweak-tool

recherchez le terme tweak dans les programmes

###########################################################################

Dernière modification par kholo (Le 21/11/2018, à 10:06)

Hors ligne

#4 Le 25/04/2018, à 07:56

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

*****************************************
LES PROGRAMMES
*****************************************
Prochaine étape le complément d'installation des programmes :
nous allons installer tous les programmes dont on pourrait avoir besoin.

apt, installateur de paquets a écrit :

rien ne vous empêche de faire toutes ces installations à la main et en ligne de commande :
tapez simplement, suivi du nom du paquet à installer

sudo apt install <nom_du_paquet>

par exemple pour installer "vlc", tapez

sudo apt install vlc

Vous pouvez aussi mettre plusieurs programmes les uns à la suite des autres avec un simple espace en séparateur :
par exemple pour installer geany et ces plugins

sudo apt install geany geany-plugins

vous pouvez donc choisir dans une liste comme la mienne plus bas tous les paquets à ajouter et les installer en autant de fois que vous voulez.
NB : si un programme est déjà installé, le système ne cherchera pas, par défaut, à le réinstaller ou à le modifier.

###########################################################################
un script pour installer une batterie de logiciels
un fichier qui enchaîne des ordres est appelé script. Son fonctionnement est comparable à un programme. Ces scripts ont pour usage de simplifier ou rassembler certaines commandes de façon à en faire une procédure.

mkdir ~/piu

Création du script "post-install.sh" d'installation des programmes
Votre premier script va permettre d'installer une batterie de logiciels (bien pratiques !).
Il indiquera également les actions et tests réalisés et les notifiera dans un fichier journal.
NB : Ce script est utilisable plusieurs fois car il se chargera de rajouter les programmes non encore installés wink
son intérêt est de faire un test individuel sur chaque paquet de façon à ne lancer que l'installation de paquets valides. Je vais approfondir cette section dans un fil à part : les programmes
c'est une version simplifiée d'un autre script de nesthib dont j'ai conservé la partie installation depuis les dépôts et log avec indications des paquets installés, déjà installés et non installable.
on crée le fichier :

gedit ~/piu/post-install.sh

coller y le texte suivant :

#!/bin/bash
###########################################################################
#
# Script d'installation de programmes
# v0.2 b-001
# par nesthib modifié par CU (kholo-informatique)
# modifications 2018 03 22
#
###########################################################################

#######################
#######################
# ce script permet l'installation de multiples paquets dont la liste est contenue dans un fichier texte
# instabilité des paquets est vérifiée au préalable
#
# il suffit de créer un fichier dans lequel sont listés les noms des paquets à installer et d'indiquer le chemin du fichier 
# si aucun argument n'est donné le fichier proglist (s'il existe) contenu dans le même dossier que le script est utilisé
#
# À la fin de l'exécution un "log" est créé indiquant quels paquets ne sont pas dans les dépots,
# lesquels étaient déjà installés et ceux qui ont été installés
# 
# la commande de lancement du script est:
# sudo ./post-install.sh
# sudo ./post-install.sh proglist
# sudo ./post-install.sh [fichier]
#######################
#######################

# nautilus "$PWD" ; exit 0

if [ $UID -ne 0 ] ; then echo "vous devez être root pour lancer le script" ; exit 1 ; fi

# Variables
script_path="${0%/*}"
echo -e "répertoire de travail : ${script_path}"
proglist_file="${script_path}/proglist"
if [ $# -gt 0 ] ; then proglist_file="$1" ; fi

if [ ! -f "$proglist_file" ]
then 
	echo "lecture du fichier \"${proglist_file#${script_path}}\" impossible"
	exit 1
fi

{
echo "lecture de \"${proglist_file#${script_path}}\""

#version actuelle du système
versionSystem=$(lsb_release -c | cut -c 11-)
echo "version systeme : $versionSystem"

#Sauvegarde de la liste des dépôts
# cp /etc/apt/sources.list /etc/apt/sources.list.save

[b]###########################################################################[/b]##
# rajout d'autres dépôts (et clés d'authentifications) dans sources.list s'ils sont absents
# (partie supprimée)
[b]###########################################################################[/b]##

#Rechargement de la liste des dépôts et des paquets
apt-get update || { echo "problème lors de la mise à jour des paquets" ; exit 1;}

#tri des paquets selon les états "non installable", "installé", "non installé"
#création des fichiers temporaires recevant les noms des paquets triés
>"${script_path}/noninstallable"
>"${script_path}/noninstalle"
>"${script_path}/installe"

install_ok=0

#récupère le nom des paquets (uniquement) du fichier proglist sur une ligne
for arg in $(grep -v "#" "${proglist_file}" | grep -vx "" | sed ':a;N;$!ba;s/\n/\ /g') 
do
	le_paquet=${arg}
	if apt-cache pkgnames | grep -x -q ${le_paquet} #test de l'existence du paquet dans les dépots
	then
		# test de l'état non installé du paquet
		if apt-cache policy ${le_paquet} | grep Installé | grep -q aucun
		then 
			echo "${le_paquet} non installé"
			echo "${le_paquet}" >>"${script_path}/noninstalle"
			install_ok=1
		else
			echo "${le_paquet} installé"
			echo "${le_paquet}" >>"${script_path}/installe"
		fi
	else
		echo "${le_paquet} non installable"
		echo "${le_paquet}" >>"${script_path}/noninstallable"
	fi
done

###########################################################################

#Installation des paquets installables non installés
if [ $install_ok -eq 1 ]
then
	#installe les paquets de la liste après avoir éliminé les doublons potentiels
	apt-get install $(grep -v "#" "${script_path}/noninstalle" | sort | uniq | sed ':a;N;$!ba;s/\n/\ /g')
fi

#création du log d'installation
echo -e "Paquets installés :" >"${script_path}/log"
cat "${script_path}/noninstalle" >>"${script_path}/log"
echo -e "\nPaquets déjà installés :" >>"${script_path}/log"
cat "${script_path}/installe" >>"${script_path}/log"
echo -e "\nPaquets absents des dépots :" >>"${script_path}/log"
cat "${script_path}/noninstallable" >>"${script_path}/log"

#suppression des fichiers temporaires
rm "${script_path}/noninstallable"
rm "${script_path}/noninstalle"
rm "${script_path}/installe"

echo -e "\nerreurs :" >>"${script_path}/log"

} 2>>"${script_path}/log" #log d'erreur

chmod 666 "${script_path}/log"
exit 0

enregistrez et fermez gedit (ctrl + s ; puis ctrl + w ; puis ctrl + q wink )
rendre le script exécutable :

chmod +x ~/piu/post-install.sh

Création du fichier des programmes
je laisse ma liste de programmes; vous pouvez ajouter / supprimer des programmes (avec leur nom d'installateur)
un dièze # en début de ligne fait que la ligne n'est pas prise en compte.

gedit ~/piu/proglist

texte à copier / coller

# Liste de programmes à installer sur un système neuf ou ancien
# Les lignes commentées ne sont pas prises en compte
# Attention à la casse des noms de paquets

# INTERNET
firefox
thunderbird
filezilla
#skype

# RESEAU
openssh-server
sshfs

# GRAPHISME
inkscape
gimp
gthumb
shotwell
sweethome3d

# MULTIMEDIA
vlc
cheese

kazam

# AUDIO
pavucontrol 
gnome-alsamixer 
paman 
pavumeter 
padevchooser 
paprefs

# CODEC
ubuntu-restricted-extras
flashplugin-installer
ffmpeg
ffmpeg-doc
gxine 
libdvdread4
#totem-mozilla 
icedax 
tagtool 
easytag 
id3tool 
lame 
libmad0 
mpg321 
libavcodec-extra

nautilus-script-audio-convert 
#gstreamer*-ugly
#gstreamer1.0-plugins-ugly

# BUREAUTIQUE
libreoffice
keepassx
shutter

# PDF
pdfmod
xournal

# TWEAK TOOLS
gparted
gufw
ppa-purge
gksu
gdebi
numlockx
geany
geany-plugins
gedit 
gedit-plugins
gconf-editor
# unity-tweak-tool
# clamav
# clamtk
bleachbit

# SYSTEM
inxi
sysinfo
hardinfo

# DOCKS
docky
# cairo-dock

# lubuntu-software-center
brasero

# SAUVEGARDES
grsync
#deja-dup

# COMPRESSION DECOMPRESSION
unace 
rar 
unrar 
unar 
p7zip-rar 
p7zip 
zip 
unzip 
arj 
libuu0 
mpack 
sharutils 
uudeview

# BUREAUX
# gnome-shell
chrome-gnome-shell
gnome-shell-extensions

# kde
# lxde 
# unity
# xfce 
# mate
# cinnamon

# ......

#TODO : à avoir
# Paquets recommandés par une installation :
# dockmanager 
# libgluezilla 
# libgoo-canvas-perl 
# libgtk2-appindicator-perl
# systemd-services

pour lancer les installations

cd ~/piu
sudo ./post-install.sh

mot de passe en aveugle puis suivre les indications :
tous les noms sans # vont être testés puis leur installation se lancera.
NB : Que vous annuliez à partir du moment  de la proposition de l'installation des paquets par apt ou que la procédure se termine, un fichier log vous informera des retours (paquets installés, non installés, non installable)

Dernière modification par kholo (Le 07/05/2018, à 15:12)

Hors ligne

#5 Le 25/04/2018, à 07:57

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

###########################################################################
Quelques programmes et réglages à part
###########################################################################
Extensions Gnome-Shell
Gnome-Shell (GS pour les intimes) permet d'ajouter des extensions pour agrémenter ses possibilités.

Mon bureau sous Gnome-Shell
ma 14.04 (portable Asus)
1468939965.png

mes extensions actives :
Applications Menu
Caffeine
Removable Drive Menu
pour les portables
Touchpad Indicator
Battery Status

###########################################################################
Les Modèles
Ce dossier est important et mal connu. Placez y des modèles créés pour vos taches les plus courantes.

NB a écrit :

Un modèle récurent est la tête de lettre ; créez, dans votre dossier Modèles, un document avec LibreOffice nommé "Tête de Lettre.odt", avec des informations formatées (une tête et un pied, votre adresse, la date, Madame, Monsieur, Veuillez agréer...). Vous pourrez en faire plusieurs. En cas de besoin, un clic droit dans un dossier et choisissez dans "Nouveau Document" un de vos modèles.

Par défaut, le dossier personnel Modèle est vide et l'option n’apparaît pas au clic droit dans les dossiers... le bug est référencé depuis 2014 et impossible de créer un fichier dans ce dossier depuis le clic droit (puisque pas de Modèle de fichier pour le créer !) qui le ferait apparaître... donc on va le faire en LdC (ligne de commande) !
un simple fichier texte dans les modèles de l'utilisateur fera l'affaire !

> $HOME/Modèles/"fichier texte.txt"

maintenant, lors d'un clic droit dans un dossier vous avez l'option "nouveau" des modèles
il faudra faire cette opération pour chaque utilisateur ou créer une méthode propre à ajouter des Modèles.
NB : $HOME = ~/ = /home/'utilisateur en cours'/ ;

###########################################################################
Nautilus  :
Nautilus est votre gestionnaire de fichier. Son réglage permettra de simplifier votre utilisation quotidienne.

petites flèches (vue en arborescence des dossiers) en vue détail
J'utilise beaucoup la vue en liste dans Nautilus et les flèches d'ouverture sont devenues optionnelles
aussi je les remet :
Nautilus / menu / préférences / onglet Vues
cocher "Autoriser le dépliage des dossiers"

la même chose en ligne de commande :

gsettings set org.gnome.nautilus.list-view use-tree-view true

NB : cette vue peut poser des problèmes lors de l'utilisation de certains scripts. j'y reviendrai dans la partie dédiée aux scripts.

###########################################################################
Scripts Nautilus
Nautilus et certains autres gestionnaires de fichiers peuvent être améliorés avec des petits programmes : les scripts
Pour se simplifier la vie, on peut ajouter des scripts pour réduire des images, des pdf, ranger des fichiers, les trier...

NB : le dossier des scripts Nautilus de chaque utilisateur (peut être différent selon la version) :
~/.local/share/nautilus/scripts/
pour vérifier :

ls ~/.local/share/nautilus/scripts/

doit exister et être vide par défaut

tant que le dossier des scripts est vide, l'option n’apparaît pas au clic droit.
On va créer un script pour rendre le dossier accessible plus facilement.

> ~/.local/share/nautilus/scripts/"mon script de test"

on le rend exécutable

chmod +x ~/.local/share/nautilus/scripts/"mon script de test"

pour y mettre un script

gedit ~/.local/share/nautilus/scripts/"mon script de test"

puis collez y le texte

#!/bin/bash
zenity --info --text="mon premier script"
exit 0

enregistrez et fermez gedit (ctrl + s puis ctrl + w puis ctrl + q)

Pour tester, choisissez un fichier ou un dossier, faites un clic droit dessus, choisissez "scripts" puis 00 et une boite de dialogue apparaîtra.

Maintenant avec un clic droit sur un fichier ou un dossier vous accéderez facilement au dossier des scripts.
sur un dossier ou un fichier, faites un clic droit, script...
par exemple, y mettre ce script pour réduire les pdf :
https://launchpad.net/compress-pdf

pour faire un essai, prenez un ficher pdf puis faites un clic droit / scripts / le script
puis suivez les indications.

###########################################################################
Shotwell
je me sert de shotwell pour importer des photos depuis des appareils photos ou téléphones portable.
Je vérifie que l'import respect l'arborescence Année/Mois/Jour et que le dossier "Images" soit par défaut
shotwell

###########################################################################
températures
installer le programme de détection lm-sensors pour avoir des informations sur les températures de votre système.

sudo apt install lm-sensors

puis faire détecter les sondes avec

sudo sensors-detect

et suivre les indications (la réponse en majuscule sera par défaut si vous tapez juste la touche Entrée)
lisez bien jusqu'au bout, la dernière question propose de modifier le fichier système, il faut répondre explicitement "yes"

voir les infos de températures trouvées à tout moment, tapez simplement :

sensors

###########################################################################
Conky : afficher des informations sur votre bureau.
Conky est un utilitaire pour afficher des informations divers au niveau du bureau. Il faut voir le bureau comme des couches. Conky est au dessus de la couche des icônes du bureau (et en recouvrira peut être certaines) et sous la couche des applications qui le recouvriront comme tous les autres éléments du bureau.
Installation

sudo apt install conky conky-all

le fichier de configuration ira dans un dossier spécifique

mkdir ~/.config/conky/
gedit ~/.config/conky/conkyrc_heure
own_window yes
own_window_type normal
own_window_transparent yes
own_window_hints undecorated,below,skip_taskbar,skip_pager
use_xft yes
xftfont Comic sans MS:size=12
xftalpha 0.8
update_interval 1
total_run_times 0
alignment top_right
gap_x 30
gap_y 30
minimum_size 500 130
maximum_width 700
draw_shades no
draw_outline no
draw_borders no
stippled_borders 8
border_margin 4
border_width 1
default_color white
default_shade_color black
default_outline_color black
double_buffer yes
no_buffers yes
uppercase no
cpu_avg_samples 4
net_avg_samples 4
override_utf8_locale yes
use_spacer none

TEXT
${voffset 0}${offset 0}${font GE Inspira:pixelsize=120}${color EAEAEA}${time %H:%M}${font}
${voffset 0}${color EAEAEA}${font GE Inspira:pixelsize=58}${time %A} \
${voffset 0}${color FFA300}${font GE Inspira:pixelsize=42}${time %d} ${font} \
${voffset -18}${color EAEAEA}${font GE Inspira:pixelsize=18}${time %B} ${time %Y}

# ${color white}${USER} - IP wlan1 ${addr wlan1}
# IP eth0 ${addr eth0}

# ${color grey}CPU Usage:$color $cpu% ${cpubar 4}
${color slate grey}CPU:${color } $cpu% ${acpitemp}°C

${color grey}File systems:
${color }${fs_used /}/${fs_size /} ${fs_bar 5 /}

${color #040404}$stippled_hr
${color black}Port(s) ouvert(s): ${color black}${tcp_portmon 1 65535 count}
${color white} ${tcp_portmon 1 65535 rhost 0} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 0}
${tcp_portmon 1 65535 rhost 1} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 1}
${tcp_portmon 1 65535 rhost 2} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 2}
${tcp_portmon 1 65535 rhost 3} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 3}
${tcp_portmon 1 65535 rhost 4} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 4}
${tcp_portmon 1 65535 rhost 5} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 5}
${tcp_portmon 1 65535 rhost 6} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 6}
${tcp_portmon 1 65535 rhost 7} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 7}
${tcp_portmon 1 65535 rhost 8} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 8}
${tcp_portmon 1 65535 rhost 9} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 9}
${tcp_portmon 1 65535 rhost 10} $alignr${tcp_portmon 1 65535 lservice 10}
${color grey}$stippled_hr
$sysname $kernel on $machine

script pour lancer conky
Le nom normalisé des dossiers pour y mettre des "programmes" est bin pour binaire.
on va créer un dossier bin personnel pour mettre vos futurs scripts. Ceux ci ne seront accessible pour votre utilisateur (pour faire simple).

mkdir ~/bin

NB : le choix de bin n'est pas anodin. Votre système va considérer ce dossier comme faisant partie une variable PATH qui contient les chemins des dossiers des programmes. Vous n'aurez donc qu'à taper le nom d'un script pour le lancer. (vous devez avoir relancer votre utilisateur pour que cette modification soit prise en compte, sans quoi il faudra attendre le prochain redémarrage)
on crée le script de lancement

gedit ~/bin/conkyheure.sh
#!/bin/sh
killall -SIGUSR1 conky
sleep 2
conky -c ~/.config/conky/conkyrc_heure &
exit

rendre le script exécutable

chmod +x ~/bin/conkyheure.sh

lancer le script

bash ~/bin/conkyheure.sh &

devrait afficher des informations sur votre bureau
si vous avez redémarré votre PC depuis la création du dossier bin, un simple

conkyheure.sh &

suffira
NB : vous pouvez modifier le fichier ~/.config/conky/conkyrc_heure et faire alors qu'il est affiché, des enregistrements seront pris en compte sans avoir besoin de relancer conky.

Démarrage automatique
créer une entrée dans programmes au démarrage (dans les programmes)
avec, en ligne de commande :

conky -p4 -c ~/.config/conky/conkyrc_heure

NB : -p4 pour attendre 4 secondes avant de se lancer

la même chose en ligne de commande a écrit :

copier coller ces lignes (faites un seul copier / coller) :

mkdir -p $HOME/.config/conky/conkyrc_heure
talConky=4
ConkyHeure="[Desktop Entry]
Type=Application
Exec=conky -p$talConky -c $HOME/.config/conky/conkyrc_heure &
Name=Conky
Comment=Afficher l'heure sur le bureau
X-GNOME-Autostart-enabled=true"
echo "$ConkyHeure" > $HOME/.config/autostart/conky.desktop

modifiez votre conky en suivant des tutos ou ajoutez d'autres instance avec d'autres informations.

gedit $HOME/.config/conky/conkyrc_heure

###########################################################################
Codecs
doc sur les formats_non-libres
DVD playback
Pour ceux qui utilisent des dvd ou iso vidéos, certains formats audios ou vidéos qui oeuvent manquer

sudo apt-get install libdvdread4 libdvdnav4

sudo /usr/share/doc/libdvdread4/install-css.sh pas 16.04
je copie ici la version de nam plus complète :

sudo apt install libdvdread4 icedax easytag id3tool lame nautilus-script-audio-convert libmad0 mpg321 libavcodec-extra

voir dans la partie installation d'une batterie de programmes, la partie CODEC wink

###########################################################################
Flash player... tant que cela peut être utile
flash fait parti des standards et n'en fini plus de mourir !

remplaçant provisoire : Pipelight... est maintenant un peu mis de côté... je laisse...
suivre la doc
faites des recherches sur le forum ; par exemple ici

Lien pour la liste des plugins
plugin_navigateur

j'espère que le svg et l'Html5 lui mettront son compte

###########################################################################
Clavier Virtuel
En cas de problèmes avec le clavier, ou pour les configurations tactiles ou à la souris seule, en cas de problème de reconnaissance ponctuelle (par exemple lors d'une connexion à distance), le clavier virtuel est idéal.
OnBoard
onboard est un programme présent dans les dépôts

sudo apt install onboard

aller dans les préférences de onboard
mettre lancer automatiquement
faire mise en place, blocage, fond et réduction.

alternative ; j'ai découvert le programme florence sous debian car onboard n'est pas présent dans les dépôts de debian.

###########################################################################
Éteindre automatiquement son ordinateur
Gshutdown :
gshutdown sur la doc

sudo apt install gshutdown

Par défaut gshutdown ne s'en sort pas toujours pour éteindre certains PC sans utiliser sudo ;
aussi, allez dans les préférences et modifier l'arrêt :
aller dans le menu Édition / Préférences
cocher "Commande personnalisée"
et mettre les commandes que je donne... en fait, je n'utilise que "éteindre"...
donc pour le premier bouton : "Arrêter l'ordinateur"
mettre :

systemctl poweroff

je ne comprend pas trop à quoi peuvent servir de redémarrer le pc ou de seulement se déconnecter (mais j'ai quand même mis les commandes et je les met à leur place dans ma configuration)
NB : comme je regarde des docs sur internet ou sur VLC pour m'endormir, j'ai aussi coché "Lancer une commande avant l'exécution" et mis ça en commande :

killall firefox ; killall vlc ; sleep 8

qui signifie ; ferme firefox, ferme vlc, attend 8 secondes...
ça évite de fermer violemment firefox particulièrement...
toutes les commandes à connaître et éventuellement à utiliser :
pour éteindre avec systemctl

bruno a écrit :

Arrêt :

systemctl poweroff

Reboot

systemctl reboot

Veille

systemctl suspend

Hibernation

systemctl hibernate

pour mémo, je laisse d'autres options ici.
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.p … #p16497311

Avec dbus  a écrit :

Arrêt du système :

dbus-send --system --print-reply --dest=org.freedesktop.login1 /org/freedesktop/login1 "org.freedesktop.login1.Manager.PowerOff" boolean:true

Reboot :

dbus-send --system --print-reply --dest=org.freedesktop.login1 /org/freedesktop/login1 "org.freedesktop.login1.Manager.Reboot" boolean:true

Mise en veille :

dbus-send --system --print-reply --dest=org.freedesktop.login1 /org/freedesktop/login1 "org.freedesktop.login1.Manager.Suspend" boolean:true

Hibernation :

dbus-send --system --print-reply --dest=org.freedesktop.login1 /org/freedesktop/login1 "org.freedesktop.login1.Manager.Hibernate" boolean:true

###########################################################################
Gestionnaires de fonds d'écran
Restons simple : un fond d'écran est une image à visualiser sur le bureau. Pour aller plus loin, on peut modifier cette image régulièrement depuis des options spécifiques ou avec un script. Certains permettent des diaporama, d'autres peuvent avoir une utilité (très relative !).
doc.ubuntu-fr.org/fond_d_ecran

###########################################################################
Accès Rapide à certains programmes : un Dock
Pour aller plus loin, lancez Docky (ou un autre dock) et épinglez un à un vos programmes favoris après les avoir lancés.
j'ai choisi Docky car c'est un bon équilibre entre fiabilité, simplicité, légèreté, pérennité.
Voici un petit exemple de programmes que j'aime avoir sous la main.
1468495722.png
Fichiers pour l'accès à tous les fichiers et dossiers
Firefox pour l'accès internet
Thunderbird pour la gestion des mails et agendas
Office pour la bureautique
Calculatrice toujours pratique !
Shotwell pour importer en organisant les photos
Gimp pour la retouche photo
Inkscape pour la création de cartes de visites, affiches, icônes, bannières...
Terminal pour un accès rapide au système
VLC pour tous les contenus multimédia
Poubelle ...

###########################################################################
XBMC - KODI - HTPC
un HTPC est un ordinateur destiné au multimédia. XBMC aka Kodi (NB : 2 docs différentes) est un programme qui va permettre d'évoluer différemment que dans un bureau classique et d'y lancer du contenu multimédia ou informatif.
Interface simplifiée, pas de bureau, pour mettre de côté la bureautique et mettre le multimédia en avant.
Deux modes existent : un mode "programme" et un mode "bureau" (se substitue au bureau) que l'on sélectionne dans le DM (là où on tape le mot de passe). NB : déconnectez vous pour y avoir accès.
Suivez les docs pour installer ce logiciel et le configurer.

NB : la norme CEC permet d'utiliser la télécommande de la télé pour piloter kodi sur un ordi.
condition : être en hdmi sur PC et TV et avoir une carte vidéo du PC compatible.
par exemple, fonctionne avec raspberry Pi 2 et certainement plus récents et anciens.

Dernière modification par kholo (Le 06/06/2019, à 00:54)

Hors ligne

#6 Le 25/04/2018, à 07:58

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

###########################################################################
Quelques programmes et réglages à part 2
###########################################################################
des trucs et astuces que je considère comme utiles mais pour des utilisateurs plus avancés.

partie en OPTION a écrit :

Plymouth
Plymouth affiche la page avec le logo et les petits points qui défilent au démarrage de votre ordinateur.
plymouth ubuntu
on va installer tous les thèmes des dépôts

sudo apt install plymouth-theme*

Pour choisir un thème, tapez :

sudo update-alternatives --config default.plymouth

choisissez un numéro puis, pour valider

sudo update-initramfs -u

on peut faire des tests (à finir : j'ai jamais pu utiliser ce test, j'attends les prochains démarrages et j'adapte au cas par cas en fonction du bon vouloir des versions)

sudo plymouthd
sudo plymouth --show-splash
sudo plymouth quit
la doc a écrit :

Pour tout faire en une fois, lancer le démon, avoir un aperçu de 20 secondes, puis quitter l'aperçu, on peut aussi lancer la commande :

sudo plymouthd && sudo plymouth --show-splash && sleep 20 && sudo plymouth quit

TODO : plymouth-themes-solar - j'adore ce thème avec cette planète bleu en fusion

###########################################################################
GRUB
GRUB est le bootloader. Il permet de choisir la partition à lancer ainsi que le noyau sur cette installation voire d'autres options comme un test de mémoire ou d'autres options si ajoutée au système qui gère grub.
Si Windows ou un autre système est présent, il devra figuré sur cette liste pour être lancé.
grub

Grub : temps d'apparition
Si vous avez plusieurs OS installés, grub apparaîtra par défaut 30 secondes qui est un peu long?
GRUB_TIMEOUT permet de choisir le temps que mettra grub avant de lancer le système par défaut.
si votre linux est seul sur votre ordinateur, il est possible que vous ne voyez pas Grub par défaut... vous pouvez ignorer cette étape

sudo nano /etc/default/grub

voir

GRUB_DEFAULT=0
#GRUB_HIDDEN_TIMEOUT=0
GRUB_HIDDEN_TIMEOUT_QUIET=true
GRUB_TIMEOUT=4

pour valider la modification

sudo update-grub

grml rescueboot
c'est pratique de pouvoir mettre une iso en démarrage
ATTENTION : /boot doit pouvoir accueillir une image iso (taille)

sudo apt install grml-rescueboot
sudo mkdir /boot/grml

télécharger ISO et aller dans dossier du téléchargement XXXXXXXXX

cd XXXXXXXXX

déplacer l'image (ici une 16.04)

sudo mv ubuntu-16.04-desktop-amd64.iso /boot/grml/

on va dans le dossier et on modifie les droits de l'image

cd /boot/grml/
sudo chown root:root ubuntu-16.04-desktop-amd64.iso 
sudo chmod 750 ubuntu-16.04-desktop-amd64.iso
sudo update-grub

###########################################################################
Unity
je laisse ici ce qui concerne la sécurité que j'appliquais à Unity qu'il faudra certainement adapter pour Gnome Shell.
Sécurité & Vie privée dans les paramètres systèmes et l'ajuster selon vos besoins
Sur l'onglet recherche, vous pouvez désactiver l'affichage des recherches en ligne dans le Dash. Mais, vous désirez peut être utiliser certains Scope plutôt que de les désactivez tous. Vous pouvez ouvrir le Dash sur la loupe Application (la deuxième Loupe), cliquez sur "Filtrer les résultats", et ensuite sélectionnez "Extensions Dash". Ici vous pouvez activer/désactiver les extensions que vous désirez.
Pour désactivez une extension, cliquez simplement sur Désactiver.
Si vous voulez désactiver toutes les extensions commerciales, entrez dans un terminal la commande suivante :

gsettings set com.canonical.Unity.Lenses disabled-scopes "['more_suggestions-amazon.scope', 'more_suggestions-u1ms.scope', 'more_suggestions-populartracks.scope', 'music-musicstore.scope', 'more_suggestions-ebay.scope', 'more_suggestions-ubuntushop.scope', 'more_suggestions-skimlinks.scope']"

###########################################################################
Ultracopier
Si vous faites souvent des copies, vous connaissez sans doute un besoin de gestion de copies. Quand une copie est lancée, si on lance une seconde, celle ci se lance immédiatement réduisant la vitesse de la première et cela d'autant plus si cela est vers le même destination.
Pour l'éviter (et léviter !) un gestionnaire de copies pour gérer les réglages des copies depuis un navigateur de fichiers :
Ultracopier sur la doc Ubuntu

###########################################################################
Snappy
Une nouvelle mode en informatique est de containériser les applications pour tout un tas de raisons.
Une même application peut donc être installée de différentes façons dans un plan qu'on pourrait dire traditionnel ou dans ces containers. une même application peut donc être installée plusieurs fois et de différentes façons (une bonne idée pour mettre le bordel !).
la doc est ici

rappel : la doc a écrit :

Installer une application snap

sudo snap install nom_du_snap

Mise à jour des applications snaps

sudo snap refresh

Logiciels disponibles sous Snap

snap find

Liste des logiciels installés

snap list

sur une 18.04 fraîche voici ce que je trouve aujourd'hui :

administrateur@pcakiki:~$ snap list
Nom                   Version    Révision  Suivi     Développeur  Notes
core                  16-2.32.6  4571      stable    canonical    core
gnome-3-26-1604       3.26.0     64        stable/…  canonical    -
gnome-calculator      3.28.1     167       stable/…  canonical    -
gnome-characters      3.28.0     86        stable/…  canonical    -
gnome-logs            3.28.0     31        stable/…  canonical    -
gnome-system-monitor  3.26.0     39        stable/…  canonical    -

on va s'intéresser à des applications simples pour s’entraîner :

gnome-calculator      3.28.1     167       stable/…  canonical    -
gnome-system-monitor  3.26.0     39        stable/…  canonical    -

on va commencer avec gnome-calculator
on supprime en snap

sudo snap remove gnome-calculator

et on réinstalle avec apt

sudo apt install gnome-calculator

pas de soucis pour cette simple application...
la même chose avec gnome-system-monitor

sudo snap remove gnome-system-monitor
sudo apt install gnome-system-monitor

ma liste :

snap list
Nom               Version    Révision  Suivi     Développeur  Notes
core              16-2.32.6  4571      stable    canonical    core
gnome-3-26-1604   3.26.0     64        stable/…  canonical    -
gnome-characters  3.28.0     86        stable/…  canonical    -
gnome-logs        3.28.0     31        stable/…  canonical    -

on verra plus tard si cela peut être utilisé pour installer des versions spécifiques d'applications

Dernière modification par kholo (Le 09/06/2018, à 16:33)

Hors ligne

#7 Le 25/04/2018, à 07:58

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

###########################################################################
RÉSEAU
###########################################################################
Partage de fichiers -> tunnel ssh + ftp = sftp
Je vais éviter Samba et utiliser à la place du ftp dans un tunnel ssh. Malgré le nom un peu technique, la mise en place de ce système est extrêmement simple.
ssh (une vidéo de 10 mn pour voir ssh en action ici) fourni, par défaut, un tunnel sécurisé et on utilisera le navigateur de fichier comme un client ftp pour accéder aux autres systèmes de notre réseau.
1 ligne de commande sur chaque machine qui devra être accessible :

sudo apt install openssh-server

et pi c'est tout !

le principe :
on se connecte, depuis un client, sur un serveur avec un de ses utilisateurs.

pour le partage de fichier :
on va utiliser ftp depuis un navigateur :
faire ctrl + l (le L minuscule) pour entrer une adresse dans la barre d'adresse
voici un adresse type ; tout attaché :
sftp://utilisateur@serveur/point/de/montage
il faut adapter le nom de l'utilisateur en remplaçant par un de ceux sur la machine cible
et serveur par l'adresse IP de la machine cible...
exemple (depuis B ou C dans l'expmple plus haut):

sftp://toto@192.168.1.10/home/toto

ou, plus simple (mais vous serez peut être un peu perdu à la racine du serveur):

sftp://toto@192.168.1.10/

pour connaître l'adresse IP d'une machine vous pouvez aller dans les paramètres systèmes / Réseau / ouvrir les infos de votre connexion... ou, en ligne de commande :

ifconfig

l'adresse est indiquée après "inet adr:" de format 123.456.789.123
par exemple "192.168.1.10"

on valide la boite "se connecter malgré tout"...
pour ne plus avoir à refaire la manipulation (encore que l'adresse est enregistrée dans l'historique du navigateur), on enregistre le raccourcis dans le navigateur (ctrl + d)...
et on peut enregistrer dans le navigateur de fichier (ou plutôt le trousseau de clés de l'utilisateur) le mot de passe pour ne plus avoir à le taper !

voilà...
pour les fois d'après, juste à cliquer sur un raccourcis dans le navigateur et ça monte tout seul !

exemple a écrit :

prenons trois PC A et B et C
sur A, IP = 192.168.1.10, nous avons 2 utilisateurs : toto et tata
sur B, IP = 192.168.1.11, nous avons 1 utilisateur : titi
sur C, IP = 192.168.1.12, nous avons 1 utilisateur : toto

on installe openssh sur les trois machines.

depuis A, toto se connecte à B (à titi qui est seul utilisateur)

ssh titi@192.168.1.11

depuis A toto se connecte à C (à toto qui est seul utilisateur)

ssh toto@192.168.1.12

depuis C toto se connecte à A à tata

ssh tata@192.168.1.10

NB : une fois connecté, le prompt devient celui de l'utilisateur cible. Toutes les actions seront effectuée sur le serveur et plus sur le client ; vous devenez celui sur lequel vous êtes connecté.

Autres exemples : ssh.
Pour utiliser ssh et Nautilus

-----------------------------------------------------------
NB : la seule galère d'utilisation arrive quand il y a embrouille dans les adresses autorisées et les adresses mac enregistrées (enfin je crois que ce sont les adresses mac)...
mais c'est quand on change souvent de matériel et qu'un nouveau client à la même IP qu'une déjà déclarée.
le symptôme : refus de connexion (c'est vague vu d'un explorateur de fichier).
une vérification quand cela arrive est de passer en terminal et de faire une connexion en ssh :
ssh utilisateur@serveur
exemple :

ssh toto@192.168.1.12

si tout va bien vous aurez le prompt de toto sur la machine 192.168.1.12 ou
le retour est une erreur et un placard dans lequel se trouve une ligne qu'il suffit de copier coller pour régler le problème.

bla bla bla...
ssh-keygen -f "/home/toto/.ssh/known_hosts" -R XXX.XXX.XXX.XXX
bla bla bla

XXX.XXX.XXX.XXX est l'adresse impossible à atteindre
un copier coller, règle le problème :

ssh-keygen -f "/home/toto/.ssh/known_hosts" -R XXX.XXX.XXX.XXX

puis connexion autorisation et ça roule...
fermez le terminal et nautilus devrait à nouveau se connecter sans soucis
NB : pour éviter ce désagrément, chaque appareil doit avoir une IP fixe donnée par le serveur dhcp (le plus souvent votre box de votre fournisseur d'accès).
personnellement j'utilise une plage d'IP pour mes appareils réguliers en dehors des attributions du serveur dhcp (réglé dans ma box) et je fixe mes IP dans chaque PC ; dis autrement l'IP de mon Windows 8 (dhcp fixé par ma box) sera différent de mon Ubuntu 14.04 (IP fixé par ubuntu) sur le même PC wink

###########################################################################
Simple Utilisateur vs Multi Utilisateur
Vous avez configuré votre système et vous voudriez que seul vous puissiez intervenir sur ce PC mais que d'autres puissent l'utiliser.
C'est souvent le cas pour le PC du salon mais cela peut être fait pour un PC de chambre ou un PC portable.
D'abord, sachez qu'il existe une session pour les invités qui est limitée et très protégée. Lors de la déconnexion de cet utilisateur ou d'un redémarrage, toutes les infos accumulées par lui dans son dossier personnel sont perdues.
Pour accéder à cet utilisateur, déconnectez vous, changer d'utilisateur pour "session invité" et connectez vous sans renseigner de mot de passe.
Un bureau comparable au votre est ouvert sans aucune spécificité personnelle.
Vous pourrez y lancer la plupart des programmes, aller sur internet, ou regarder des vidéos ou autres documents pour peu qu'ils soient accessible. Je reviendrai sur cette notion.

Vous pouvez aussi avoir besoin d'un compte qui conserve des données mais qui n'ai pas le droit de modifier profondément le système.
NB : il est déconseillé de créer un second utilisateur avec les droits du sudoer.
Pour cela, vous allez créer un nouvel utilisateur (depuis l'espace de votre premier utilisateur qui est sudoer) dans les paramètres systèmes puis lui définir un mot de passe.
déconnectez vous plus connectez vous à ce nouvel utilisateur avec le mot de passe que vous avez renseignez.

###########################################################################
ACL
Pour partager des dossiers ou documents sur un même ordinateur par des utilisateurs différents.
https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1990458
Cette partie est un préliminaire au partage depuis d'autres ordinateurs.
A lire aussi cette page
... A finir : un partage facile

###########################################################################
Autres partage de fichiers
Sshfs (moins intuitif)

Contrôle à distance sur réseau local la doc ici il en parle
X11vnc
démarrage à travers ssh de X11vnc
j'utilise aussi X2go en local (j'avoue l'avoir installé il y a un moment et à l'arrache)
XDMCP (bof)
teamviewer un standard après logmein
anydesk...

Pour des sites web locaux : Lampp
[tuto]Installation Apache Mysql PHP phpmyadmin => LAMPP (+ vidéo)
[tuto]LAMPP - rép de travail, joomla, wordpress,... (+ vidéo)

Dernière modification par kholo (Le 22/05/2018, à 17:27)

Hors ligne

#8 Le 14/05/2018, à 14:54

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

###########################################################################
Démarrer son ordi en toutes circonstances (ou presque) !
###########################################################################
Fabriquer un medium de secours :
Peut être avez vous eu votre PC avec un Ubuntu pré installé ou quelqu'un a installé votre système, ou, peut importe, vous n'avez pas de medium d'installation. Celui ci permettra de démarrer votre ordinateur en cas de gros problème et d'avoir, éventuellement, accès à vos informations pour pouvoir avoir des infos, réparer ou faire des sauvegardes.
Il est préférable de faire rapidement cette clé.
Il va vous falloir une image d'un Ubuntu et une clé USB.
Télécharger une ISO de votre distribution (aujourd'hui une 18.04)
ou une autre version ici ou une 16.04.1 ici
De préférence, prenez celle qui correspond à votre système installé ou une Ubuntu desktop LTS.
Graver cet ISO sur une clé USB
Pour cela, un logiciel est dans les dépôts : gnome-disque-utility
trouvez la clé à gauche, sélectionnez la, puis, dans la roue crantée à droite, "Restaurer l'image disque" puis votre image.

Conserver cette clé précieusement.

Pour aller plus loin :
Pour tester, insérez cette clé et redémarrez. Vous devez arriver à une fenêtre de choix
fenetre choix lors de l'installation
choisissez "Essayer..." et accédez au bureau.
Si tout est OK, c'est gagné !

###########################################################################
Boot repair (optionnel doc ici) ; en cas de problème de démarrage et de disque dur, ce programme est providentiel...
installation :

sudo add-apt-repository ppa:yannubuntu/boot-repair && sudo apt update && sudo apt install boot-repair

vous pouvez faire un boot info que vous garderez de côté

###########################################################################
La console et le terminal.
Il est toujours sympa de pouvoir s'en sortir depuis une console et de connaître quelques trucs mais, quand on met le doigt dedans, on ne sait plus vraiment ce qu'on doit savoir. Voici 3 commandes qui correspondent à 3 niveaux de déblocage.
L'utilisateur normal peut faire le niveau 1, le sudoer les trois.
Rappel : la console est accessible avec une combinaison de trois touches (puis deux mais on va pas chipoter, ça marche avec 3) : Ctrl + Alt + Fx (où Fx est une des touches fonctions de F1 à F6 ; anciennement F1 à F8).

NIVEAU 1 : le programme truc est figé, le clic sur la croix met du temps à répondre.

killall truc

NIVEAU 2 : le bureau est figé et vous ne savez pas quel programme est responsable du gel

sudo killall --user VOTRE_NOM

attention cette ligne ferme tous les programmes de VOTRE_NOM
NIVEAU 3 : Banzaaaïïïïï !

sudo reboot now

attention cette ligne redémarre le plus rapidement possible votre ordinateur.
NB1 Dans tous les cas ce sera toujours mieux que de "maintenir le bouton power".
NB2 des commandes permettent d'éteindre ou redémarrer sans être sudoer ; sous 16.04, plutôt avec dbus, depuis avec systemctl (voir ma partie sur gshutdown).


Une autre astuce est dans l'utilisation de la touche tabulation
La touche tabulation permet de compléter des lignes de code avec des possibilités en temps réelle.
lorsque plus d'une possibilité existe, il faut appuyer 2 fois sur cette touche (pas obligatoirement double clic, vous pouvez prendre votre temps entre chaque touche !).
exemple d'utilisation :
tapez cd

cd 

vous allez vous déplacer vers votre dossier personnel si vous n'y étiez pas.
tapez maintenant cd .co puis la touche tabulation et il remplira le reste de la ligne :

cd cd .config/

ne tapez pas la touche "Entrer" mais 2 fois tabulation
voici cela cela donne pour moi :

administrateur@pcakiki:~$ cd .config/
autostart/       evolution/       gtk-3.0/         nautilus/
clipit/          gedit/           gtk-4.0/         pulse/
dconf/           gnome-session/   ibus/            update-notifier/
enchant/         goa-1.0/         inkscape/        yelp/
administrateur@pcakiki:~$ cd .config/

je tape la lettre n puis la touche tabulation et j'obtiens :

cd .config/nautilus/

maintenant la touche "Entrer"
vous êtes dans le dossier ~/.config/nautilus$

autre exemple, tapez if puis 2 fois tabulation et vous aurez

administrateur@pcakiki:~/.config/nautilus$ if
if        ifconfig  ifdown    ifquery   ifup      
administrateur@pcakiki:~/.config/nautilus$ if

ajoutez la lettre c pour avoir ifc puis 1 fois la touche tabulation puis la touche entrer pour avoir ifconfig et sa résolution

ifconfig

###########################################################################
Ajouter un petit bureau
Préambule : plusieurs utilisations et avantages à avoir plusieurs bureaux. D'abord, quand on part d'un bureau traditionnel (unity, gnome-shell, kde), c'est une bonne façon d'avoir une interface graphique de secours (d'où l'emplacement de ce sujet). Ensuite, cela peut devenir le bureau par défaut pour quelqu'un qui veut le strict minimum en supprimant les barres et en ne mettant qu'un accès à certains programmes. On peut aussi avoir un bureau orienté HTPC (voir plus loin).

Une fois un ou plusieurs bureau installés, chaque utilisateur pourra se déconnecter et se reconnecter avec un des bureaux installés.
gdm choix bureaux

Une fois sur le bureau, vous devez retrouver Docky et Conky à leurs places respectives.

*****************************************
XFCE
*****************************************

sudo apt install xfce4

[url=[modéré : pas d’auto-pub, merci]-mon-optimisation-personnalisation-xubuntu-et-autres-variantes/]voir fil de Nam sur Dolys[/url]

nam1962 a écrit :

D – 9 Pour une raison que j’ignore, le “moteur graphique” n’est parfois pas complètement installé, par précaution je vous conseille un :

sudo apt install gtk2-engines

Déconnectez vous puis choisissez xfce sur la fenêtre de connexion puis le mot de passe comme d'habitude.

Plus simple à priori… ma Docky fait doublon avec la barre du bas de xfce.
je supprime la barre du bas de xfce et règle la transparence de la barre du haut à 50 %.

Choisir un fonds d’écran
Clic droit sur le bureau, préférences du bureau, choisir une image.

Changer Applications et icône Menu
Clic droit sur Applications / Menu des Applications
mettre titre vide et changer Icône

nam1962 a écrit :

Coquetterie : un bel écran de veille

sudo apt install xscreensaver && sudo apt install xscreensaver-data-extra && sudo apt install xscreensaver-gl-extra && sudo apt install xscreensaver-screensaver-bsod

[note] A partir de la 14.04, Xub embarque un horrible bloqueur d’écran : light locker, vous pouvez le désactiver dans le gestionnaire des paramètres. Il me semble d’ailleurs redondant avec les réglages de Xscreensaver.. Perso, je le vire carrément :

sudo apt remove light-locker

Je vire aussi la corbeille du bureau (menu des applications – gestionnaire de paramètres – bureau – icônes) et l’ajoute dans la barre des tâches (clic droit sur la barre des tâches – tableau de bord – ajouter des greffons)
Pour activer l’impression d’écran (qui ne l’est pas toujours), allez dans (Paramètres] – [Clavier] – [Raccourci d’applications] et entrez un nouveau raccourci :

xfce4-screenshooter -f

..que vous attribuez, bien sûr à la touche [imp écr] (ou [prtscr])

*****************************************
Lxde... openbox...
*****************************************
pour ceux qui en veulent plus... ou moins

option a écrit :

On va ajouter Lxde à notre système.

sudo apt install lxde

Si plusieurs gestionnaires de bureaux sont installés, il sera demandé de choisir, par exemple, parmi gdm3 ou lightdm… je choisi gdm3 (mais en temps normal, j’ai plus l'habitude de lightdm)

Déconnectez vous puis choisissez Ldxe sur la fenêtre de connexion puis le mot de passe comme d'habitude.

Ombres et transparence sous LXDE
installer xcompmgr pour avoir les effets de transparence et l’escamotage de Docky et Conky

sudo apt install xcompmgr

lancer xcompmgr

xcompmgr &

lancer automatiquement xcompmgr à chaque démarrage de votre session
(source ici)
ajoutez dans le fichier autostart

nano ~/.config/lxsession/LXDE/autostart

une ligne telle que :

@xcompmgr -c -C -t-5 -l-5 -r4.2 -o.55 

Choisir un fond d’écran
clic droit sur le bureau, préférences du bureau, choisir une image. tongue

Réglages de la barre
mettre la barre d’en bas par défaut à en haut pour laisser Docky en bas :
clic droit sur la barre du bas choisir «Paramètres du tableau de bord » ;
passer la barre en haut.

taille de la barre :
Par exemple, régler la taille en hauteur de la barre à 50 et les icônes à 48 ; les modifications sont visibles en direct
virer l’image de fond à la barre et mettre une couleur avec transparence
fermer les préférences

Changer l’icône de la barre
Clic droit sur la barre puis «Paramètres de Menu » puis choisir une image (pas trop lourde !)

Dernière modification par kholo (Le 28/05/2018, à 10:41)

Hors ligne

#9 Le 14/05/2018, à 14:56

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

Utiliser le PC à kiki.
Bon, le principale est paramétré, il faut encore savoir utiliser tout cela.

Le gestionnaire de fichiers
La base est le gestionnaire de fichiers : ce sont, au moins, tous les fichiers et dossiers de votre ordinateur.
Vous devez savoir vous déplacer dans une arborescence, créer un dossier, un fichier, les déplacer, les copier.
Petit plus, il est bon de savoir créer un lien, faire des sélections multiples (avec ctrl et maj).
TODO : voir la vidéo

Les extensions de fichiers renseignent sur le type de contenu du fichier et donc le ou les programmes qui serviront à ouvrir en édition ou non des fichiers. Un double clic lancera peut être un programme que vous ne maîtrisez pas et vous serez amener à modifier ce comportement par défaut mais vous pouvez également avoir plusieurs programmes à utiliser pour une même extension et vous devez donc savoir ouvrir un fichier avec le clic droit puis "ouvrir avec".
un peu de lecture dans la doc

Ajouter des modèles pour se faciliter la vie.
Lors d'une précédente partie, nous avons ajouté un modèle pour ajouter facilement un fichier texte.
Nous allons, à présent, créer un fichier pour simplifier la correspondance.
L'idée est d'avoir une tête de lettre avec les informations communes déjà inscrites.
Créez un fichier odt dans votre dossier personnel "Modèles" avec LibreOffice. appellez le "Tête de Lettre.odt" (par exemple). Ce fichier aura une tête de page avec dedans vos nom, prénom et adresse, un pied de page (avec un folio), la ville et la date, et éventuellement d'autres petites informations que l'on pourrait retrouver dans des courriers comme "Madame, Monsieur", "Veuillez agréer,...", un emplacement pour la signature,...
maintenant, depuis un dossier, faites un clic droit puis "Nouveau document" ; vous y trouverez "Tête de Lettre" que vous choisirez, qui vous créera un fichier pré nommé : "Nouveau Tête de Lettre".odt (notez que "Nouveau Tête de Lettre" est présélectionné). Tapez directement un nom de fichier puis la touche "entrer" pour valider.
Vous pourrez faire la même chose avec d'autres modèles et d'autres programmes.

Simplifier vos actions répétitives avec des scripts (à venir : et les alias).
je ne vais pas m'étaler sur ce sujet dont j'ai déjà fait fait un récapitulatif mais, dans le cadre de ce fil, parler succinctement des scripts.
Lorsque l'on fait des taches répétitives, on peut quelque fois les automatiser tout ou partie.
Sans devenir des as de la programmation, vous pouvez "encapsuler" dans un script une ou plusieurs fonctions, pratiques à faire en ligne de commande mais trop compliquées à retenir. Vous pouvez également utiliser le travail d'un tiers comme je le propose dans ce fil pour installer une batterie de logiciels tout en testant "l'installabilité" des programmes puis d'en retourner un log. Un script peut faire ça. D'autres compresseront des pdf, réduiront la taille de photos, modifieront le format d'une vidéo ou rangeront les fichiers d'un dossier.
NB : le script souvent ne fait rien d'autre que d'utiliser d'autres programmes ; ce n'est pas lui qui compressera des photos mais il demandera à un programme de le faire en lui passant les bonnes options.
Ce que vous devez savoir :
un script est "lisible" et dépend d'un interpréteur.
la première ligne (ou dans les premières lignes) se trouve une indication du langage utilisé (sh, bash, python,...)
le script doit être exécutable pour être lancé comme un programme. Une ligne est à connaître :

chmod +x [unScript]

NB : un script peut ne pas être exécutable mais son lancement devra être déclaré explicitement (je n'en dirais pas plus !)
un script peut être lancé avec ou sans sudo (cela dépend de sa fonction) : vous rangez des images ou d'autres fichiers et dossiers à vous avec un mv, dans ce cas pas de sudo ; vous devez modifier un fichier système (dans /etc par exemple) et donc l'éditer avec nano ou vi ; dans ce cas il faut un sudo ; pour connaître ce besoin utilisez un "ls -l sur le fichier"

ls -l [unFichier]

le retour informe des droits, propriétaire et groupe de ce fichier
je laisse les docs expliquer tout cela droits permissions ACL

Voici un script bash du bonjour Monde de ce fil

script fécomça a écrit :

préambule sur les erreurs
Comme tout script bash, toute procédure peut contenir des erreurs. Par exemple, vous me lisez mais je ne sais pas si vous avez suivi toutes mes indications. Deux choix s'offrent à moi : oui, vous avez un dossier bin personnel, non, vous n'en avez pas ; si vous tapez :

mkdir ~/bin

cela peut vous renvoyer une erreur (celle ci est négligeable) donc commencez par taper cette ligne et n'y revenez plus si la réponse est que le dossier existe déjà ! wink
je me déplace dans mon dossier personnel

cd

maintenant , je me déplace dans mon dossier bin personnel

cd bin

NB nous somme ici : ~/bin
maintenant je crée dans ce dossier un fichier texte (nommé 'salut') vide et sans extension :

> salut

puis je le rend exécutable

chmod +x salut

je met du code dans ce fichier (faites un seul copier / coller de ces lignes)

(cat <<END
#!/bin/bash
echo "Bonjour $USER"
exit 0
END
) > salut

puis lancer ce code avec :

salut

qui répondra "Bonjour " suivi du nom de l'utilisateur courant : vous
NB vous pourrez taper "salut" depuis n'importe quel autre dossier la réponse restera valable
NB du NB : si vous venez de créer le dossier bin, il faudra attendre la prochaine reconnexion ou le prochain redémarrage

Dernière modification par kholo (Le 28/05/2018, à 10:02)

Hors ligne

#10 Le 14/05/2018, à 16:54

nam1962

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

Je suis le fil smile
(1962)


Almanet doLys de l'open source : mon tuto pour optimiser / finaliser une install
Xubuntu devel - Manjaro unstable - OpenSUSE tumbleweed (GeckoLinux) -Debian Testing - Et vous ?
57 convertis  IRL (n'ont pas eu le choix...).
Un jeune site que j'aime bien, le top du T-shirt homme ...bio et éthique en plus : https://goudronblanc.com

En ligne

#11 Le 15/05/2018, à 11:20

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

salut nam... 1962
oui lol cool wink
désolé ma fourche a langué !!!

bon sinon, j'ai du mal à tout mettre cette fois ci...
il faut encore que je fasse la vidéo... mais avant, j'en ai pas mal à ajouter !
l'installation de LAMPP est un peu changée, les tty aussi, quelques appli en snap, la gestion des swap et cache pres.,...
pfff et j'en oubli !
en reprenant ton fil, je vois que tu as bien travaillé sur les nouveautés de 18.04 !

sinon, pour aller plus loin, je fais allusion à un ajout de lxde en cas de machine un peu poussive...
j'aimerais bien partir d'un Ubuntu pour arriver à [url=[modéré : pas d’auto-pub, merci]-mon-optimisation-personnalisation-xubuntu-et-autres-variantes/]ton install[/url] et "lisser" aussi tout se qui peut l'être de façon à pouvoir facilement switcher d'un bureau à l'autre. Je vais potasser ton fil wink

Dernière modification par kholo (Le 05/06/2018, à 14:19)

Hors ligne

#12 Le 18/05/2018, à 16:30

Georges VINCENTS

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

Que voilà un gros travail sacrément utile ! Merci kholo.


2017 : ASUS... W10, Intel Core i5... Mem 4Go/HD 500Go (c'est pour madame que je n'arrive pas à convaincre !)
2013 : LDLC-W240EU Ubuntu 18-.04, CPU Intel Core i5-3230M@2.6GHz*4/Mem 8Go/HD 500Go (c'est le mien)
2007 : ASUS F5VL, Xubuntu 14.04 / Windows 7, CPU duo T5250/Mem 2Go/HD 160 Go

Hors ligne

#13 Le 18/05/2018, à 19:30

GammaDraconis

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

Sinon ya mon script de post installation qui fait pleins de chose sans vous prendre la tête de votre coté : https://github.com/simbd/Scripts_Ubuntu


Dell XPS 13 version 2019 (9380) : i7-8565U / 16 Go de ram / 1 To SSD M2 Nvme / Intel Graphic UHD 620 (Ubuntu 20.04LTS / Gnome & ArchLinux / KDE-Plasma)
Tour : AMD Ryzen 7 2700X Octo-Core/16T 3.7GHz, 32 Go Ram - 1 To SSD + 4 To HDD - GeForce 2060RTX 6Go) : (Ubuntu 20.04LTS+Manjaro+W10)
Mon script de post-install pour la 18.04 : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=2026344

Hors ligne

#14 Le 19/05/2018, à 11:10

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

@Georges VINCENTS : merci ! tu utilises des trucs en particulier ? tu as appris des choses ? tu en cherches d'autres ?

@GammaDraconis,
j'ai ajouté un lien à mon post #1 vers ton post #13 pour que tu puisses facilement le modifier dans le temps.

Hors ligne

#15 Le 19/05/2018, à 13:31

phleconte

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

bravo !


Tour assemblée, I5, RAM 8 Go, SSD 512 Go, KDE neon 64 bits 64 bits
Asus ZENBOOK, KDE neon 64 bits, RAM 12 Go

Hors ligne

#16 Le 20/05/2018, à 22:08

pfff

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

Bonjour,

Concernant Shutter, savez vous ou trouver libgtk2-appindicator-perl car il ne semble pas etre dans les dépots?
Ceci afin d'avoir shutter dans le systray.

Merci

Dernière modification par pfff (Le 20/05/2018, à 22:19)

Hors ligne

#17 Le 21/05/2018, à 09:23

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

quelques mises à jour et ajouts divers dont un plan au post #1 pour s'y retrouver

@phleconte : merki !!!

@pfff,
hum, pas sûr que ce soit bien maintenu : launchpad ici
dernière version ici
la doc de shutter est ici

la doc a écrit :

Configuration de Shutter
...
de remplacer gnome-screenshot par Shutter, lorsque vous utilisez la touche Impr Écran ;

sinon je préconise kazam pour les captures en images ou vidéos

Dernière modification par kholo (Le 21/05/2018, à 09:26)

Hors ligne

#18 Le 21/05/2018, à 10:28

bishop

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

pfff a écrit :

Bonjour,

Concernant Shutter, savez vous ou trouver libgtk2-appindicator-perl car il ne semble pas etre dans les dépots?
Ceci afin d'avoir shutter dans le systray.

Merci

Salut pfff !
Pour télécharger et installer libgtk2-appindicator-perl "version 64bits" (ce que j'ai fait car j'utilise Shutter depuis des années et quand l'habitude nous tient...). Copie/colle dans le même Terminal les lignes suivantes (à exécuter une par une) :

cd ~/Téléchargements && wget -q http://launchpadlibrarian.net/330848294/libgtk2-appindicator-perl_0.15-1build5_amd64.deb
sudo dpkg -i libgtk2-appindicator-perl_0.15-1build5_amd64.deb
sudo apt-get install -f

Maintenant tu peux installer Shutter en ligne de commande ou avec Synaptic.


Mais pour ces demandes particulières kholo préférerait peut être que l'on ouvre une nouvelle discussion afin de ne pas squatter ce tuto. Il y a certaines discussions qui partent complètement en vrille avec des postes hors sujet.
À toi de voir kholo et de le signaler dans ton premier poste.

En tous les cas CHAPEAU pour ce tuto et merci pour ton travail qui va certainement aider de nombreux débutants et pas seulement... roll

Dernière modification par bishop (Le 21/05/2018, à 19:08)


Moteurs de recherche : PPA Personal Package Archives for Ubuntu, Dépôts Ubuntu Ubuntu Packages Search

Hors ligne

#19 Le 21/05/2018, à 10:40

eric63

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

salut
excellent ces tutos
Je me permet de lui apporter une précision
dans ton chapitre copier/coller tu n'expliques pas le copier/coller à la linux via la souris.
simple clic gauche et glisser pour sélectionner la phrase
double clic gauche pour sélectionner le mot
triple clic gauche pour sélectionner la ligne
clic milieu pour coller dans une autre fenêtre


kdeïste convaincu avec Kubuntu 19.04 - 64 bits + backports = plasma 5.16.5 et KDE framaworks 5.62.0 Qt 5.12.2
pour installer une multifonction brother pour en savoir plus sur plasma5: https://www.kde.org/index
N'oubliez pas les balises codes

En ligne

#20 Le 21/05/2018, à 11:08

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

merci pour vos encouragements...
@bishop : pas de soucis pour le squatte tant que ça peut faire avancer le schmilblic

plus généralement, je tiens à souligner que je tente d'utiliser le moins de programmes hors dépôts qui finiront par
constituer un point d'entrée pour les hackers aux chapeaux blancs ou noirs ;
aussi faites attention de ne pas trop en abuser !

@eric63 : oui,... je vais m'y mettre de ce pas !

Hors ligne

#21 Le 21/05/2018, à 18:04

bishop

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

kholo écrit :
plus généralement, je tiens à souligner que je tente d'utiliser le moins de programmes hors dépôts qui finiront par
constituer un point d'entrée pour les hackers aux chapeaux blancs ou noirs ;
aussi faites attention de ne pas trop en abuser !

Note que Shutter est proposé dans les dépôts officiels Ubuntu Bionic 18.04 et que libgtk2-appindicator-perl est une librairie disponible dans les dépôts officiel pour Ubuntu Artfull 17.10

libgtk2-appindicator-perl ne sert qu'à afficher les applications utilisant cette librairie dans le systray. Lorsque toutes les applications auront été portées en GTK3 (c'est pas demain la veille) on aura plus besoin de faire ces manipulations  hasardeuses.

Dernière modification par bishop (Le 22/05/2018, à 07:05)


Moteurs de recherche : PPA Personal Package Archives for Ubuntu, Dépôts Ubuntu Ubuntu Packages Search

Hors ligne

#22 Le 22/05/2018, à 09:54

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

@bishop : oui, j'étais fixé sur mon idée de ppa et autres hors dépôts...
je vais faire une partie à part sur la sécurité des sources.

Hors ligne

#23 Le 22/05/2018, à 12:17

bishop

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

Salut kholo !
Pour te faciliter la tâche à savoir si un paquet appartient à un dépôt officiel tu peux utiliser le moteur de recherche officiel "Ubuntu Packages Search".
Et pour les PPAs il y a le moteur de recherche du Launchpad : "Personal Package Archives for Ubuntu".

Dernière modification par bishop (Le 22/05/2018, à 13:40)


Moteurs de recherche : PPA Personal Package Archives for Ubuntu, Dépôts Ubuntu Ubuntu Packages Search

Hors ligne

#24 Le 22/05/2018, à 17:31

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

merci pour l'info... je met ça dans un coin big_smile

A mon tour : pour chercher un truc dans les programmes, faire "apropos"
essayer par exemple

apropos video

puis

apropos vidéo

cool

Hors ligne

#25 Le 22/05/2018, à 17:58

kholo

Re : [Tuto] Post Installation Ubuntu 18.04 : le PC à kiki

bon, suppression de la mention "en écriture"
ça commence à avoir la finalité escomptée.
reste les corrections, deux ou trois trucs et à faire la vidéo comme pour la 16.04 !

Hors ligne