Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 03/12/2021, à 16:14

GuillaumeB

Manque de place sur VirtualBox Linux

Bonjour à tous,

J'ai fait une Virtualbox Linux (Ubuntu) afin de faire tourner quelques logiciels sur mon ordinateur Windows.

J'ai donc crée une Virtualbox avec une taille dynamique sur un SATA vide de 4 To environ. J'ai fait tourner un logiciel pendant quelque temps, ce qui fait que j'arrive à environ 965Go pour cette VM.
En me connectant hier sur la VM, j'ai vu un avertissement mémoire, que j'ai négligé en pensant à une erreur. Ce matin, la VM ne répondant plus (les logiciels avaient encore tourné pendant la nuit), je l'ai arrêtée, mais je suis maintenant incapable d'accéder de nouveau à la VM.

Quelqu'un saurait s'il y a une taille limite même en allocation dynamique sur les VM virtualbox ? J'ai encore accès à grub, et quand je lance la VM, le logo Ubuntu s'affiche et tourne, puis une page avec un "_" unique apparaît.
Existe-t-il une manière de supprimer quelques fichiers inutiles (corbeille par exemple), pour accéder de nouveau à la VM, ou est-ce perdu ?

Je vus remercie et je vous souhaite une bonne soirée,

Guillaume.

Hors ligne

#2 Le 03/12/2021, à 19:20

Qid

Re : Manque de place sur VirtualBox Linux

Que ce soit en VM ou en install "réelle" le fonctionnement est le même... Donc la stratégie de dépannage aussi :
Démarre ta machine plantée sur un live et passe par se dernier pour étudier l'occupation des disques... Il y a un utilitaire pour ça par défaut sur Ubuntu...


"GNU/Linux c'est que du bon mais M$ Windows ce n'est pas si mal"
Référent technique d'un Groupe d'Utilisateur du Libre
plus d'info sur mon profil

Hors ligne

#3 Le 04/12/2021, à 11:09

men-go

Re : Manque de place sur VirtualBox Linux

Bonjour,

Quand j'installe un système Ubuntu quel qu'il soit, je formate le disque avant l'installation avec au moins 3 partitions: SYSTÈME, home et DATA. Je fais cette séparation parce que l'important ce sont nos données. On peut facilement (en Ubuntu) réinstaller un système planté mais pas nos données que, si elles sont perdues elles le seront réellement.

Un système Ubuntu seul (sans home et sans cache APT que je déplace sur la partition DATA) tourne bien avec une partition de 10-12GO sachant qu'il va avoir en gros 3Go de mou. Autrement dit, tant qu'il y aura ce mou, le système ne peut pas se planter par manque de place ou si une des autres partitions est pleine.

VirtualBox permet de gérer dynamiquement un disque virtuel de taille maximum de 2To. Pour avoir plus de détails, cliquer sur Fichier/Gestionnaire de Médias…  ou (Ctrl-D) dans la fenêtre Oracle VM VirtualBox - Gestionnaire de machines.

Hors ligne

#4 Le 05/12/2021, à 22:54

GuillaumeB

Re : Manque de place sur VirtualBox Linux

Qid a écrit :

Que ce soit en VM ou en install "réelle" le fonctionnement est le même... Donc la stratégie de dépannage aussi :
Démarre ta machine plantée sur un live et passe par se dernier pour étudier l'occupation des disques... Il y a un utilitaire pour ça par défaut sur Ubuntu...

Je vous remercie, mais je suis désolé, je ne comprend pas la méthode proposée, je ne comprend pas à quoi fait référence le fait de passer par un live. Dans le cas d'une machine ordinaire, je n'ai jamais eu ce problème, donc je n'ai pas vraiment d'expérience, mais là, je n'ai même pas accès à ma session donc impossible de faire de la place comme je l'aurais voulu, et on ne peut pas rajouter de la place sur une vm comme ca en branchant juste un disque dur, c'est bien là le problème.

Auriez-vous des explications un peu plus précises ou un lien vers la procédure ? Sur vos recommandations, j'ai essayé de regarder l'utilitaire de disque sur Ubuntu, mais il faut avoir accès à sa session, ce qui n'est pas mon cas malheureusement.

Hors ligne

#5 Le 05/12/2021, à 23:04

GuillaumeB

Re : Manque de place sur VirtualBox Linux

men-go a écrit :

Bonjour,

Quand j'installe un système Ubuntu quel qu'il soit, je formate le disque avant l'installation avec au moins 3 partitions: SYSTÈME, home et DATA. Je fais cette séparation parce que l'important ce sont nos données. On peut facilement (en Ubuntu) réinstaller un système planté mais pas nos données que, si elles sont perdues elles le seront réellement.

Un système Ubuntu seul (sans home et sans cache APT que je déplace sur la partition DATA) tourne bien avec une partition de 10-12GO sachant qu'il va avoir en gros 3Go de mou. Autrement dit, tant qu'il y aura ce mou, le système ne peut pas se planter par manque de place ou si une des autres partitions est pleine.

VirtualBox permet de gérer dynamiquement un disque virtuel de taille maximum de 2To. Pour avoir plus de détails, cliquer sur Fichier/Gestionnaire de Médias…  ou (Ctrl-D) dans la fenêtre Oracle VM VirtualBox - Gestionnaire de machines.

Merci, j'ai augmenté la limite a 2To et j'ai réussi à lancer ma VM, tu m'as sauvé la vie. Sur mes PC windows, c'est en général ce que je fais, je met mon OS et mes logiciels sur un SSD en M2, et mes données sur un gros SATA, mais je n'ai pas vraiment d'expérience sous LINUX, je vais donc chercher avec attention comment faire. Si tu as des tutoriels ou des astuces, cela m'intéresse. Encore merci pour le conseil qui sauve, maintenant il faut que je fasse en sorte que cela ne se reproduise plus.

Hors ligne

#6 Le 09/12/2021, à 09:44

men-go

Re : Manque de place sur VirtualBox Linux

Bonjour,

Ce que Qid a voulu dire c'est de booter ta VM avec le fichier .iso qui t'a servi à installer Ubuntu. Ce fichier .iso peut soit être gravé sur un DVD soit être installé sur une clé|disque USB ou être booté directement avec VirtualBox. Il s'agit dans ce cas d'un "live système" sur DVD ou clé|disque USB ou VirtualBox. Ce "live système" permet de se dépanner dans la plupart des situations y compris vraisemblablement celle que tu viens d'affronter. Comme une VM peut booter sur un volume USB (à condition qu'il soit formaté avec une GPT), personnellement je préfère me créer un système d'intervention sur une clé USB que je peux booter partout.

Les systèmes d'exploitation que je connais sont tous multi-tâches, multi-utilisateurs, multi-processeurs (cœurs) et gère tous la mémoire centrale de de façon virtuelle. Linux et Windows ne font pas exception à ce constat. Mais il y a quelques différences, par exemple:

- Windows est un système essentiellement graphique alors que la fonction graphique a été ajoutée à Linux essentiellement piloté par lignes de commandes
- Linux n'est pas un système propriétaire, il est capable de gérer la plupart des systèmes de fichiers
- Linux a une fonction d'accès au fichiers sécurisée donc pas besoin d'antivirus
- Windows est le seul système qui permet d'exécuter directement "quelque chose" (comme les pièces jointes) qui vient du réseau
- …

Mon vécu veut que je me sens très concerné par la sécurité informatique à tous les niveaux. C'est pourquoi j'organise les systèmes (quels qu'ils soient) de telle sorte que je puisse les récupérer rapidement:

- Séparation des différents types de données en différentes partitions
- Sauvegardes périodiques de tous les systèmes avec les utilitaires «partclone» et/ou «tar»
- Sauvegardes additionnelles à la demande des données sensibles
- Utilisation de Windows uniquement à titre pédagogique (un système que n'importe qui peut crypter pour demander une rançon c'est non seulement une c…rie mais c'est même criminel lorsque ça arrive dans un hôpital)

Lorsque j'ai découvert Ubuntu il y a quelques années, je me suis très souvent servi de la documentation en ligne sur ce site. De temps en temps j'interroge "Ask Ubuntu" (en anglais).

Je donne quelques pistes mais je pense que chacun doit se faire sa propre opinion en fonction des variables de son propre environnement.

Hors ligne