Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#26 Le 01/05/2022, à 12:05

bruno

Re : Stallman deconseille Ubuntu

@frenchy82 : je ne vois pas en quoi faire tourner des applications dans des conteneurs pseudo-isolées en bouffant bien plus de ressources et en diminuant la sécurité serait une simplification.

@FrancisFDZ : il y a tout un tas de distributions qui fonctionnent sans snap, à commencer par Debian. Et je ne crois pas que les autres distributions aient envie de dépendre d'un système de distribution centralisé (non libre) appartenant à Canonical. Quant à systemd me s'il y a bien des aspects discutables (journald par exemple) c'est un vrai progrès pour la gestion des services, alors que je considère snap comme une énorme régression en matière de distribution des logiciels (copie des modèles propriétaires).

Hors ligne

#27 Le 01/05/2022, à 12:25

FrancisFDZ

Re : Stallman deconseille Ubuntu

@bruno : j'ai aussi une installation de debian, mais ubuntu est mon installation par défaut ; ce que je déplore dans l'installation de jammy, c'est que snap soit forcé, ce qui me parait pur le moins excessif, surtout quand cette installation a été explicitement déclarée "persona non grata" !
Cette façon autoritaire de faire passer une évolution dans les pratiques d'installation des paquets de la part de canonical marque un point en faveur de Stalmann

Dernière modification par FrancisFDZ (Le 01/05/2022, à 12:30)


-- On peut avoir des raisons de se plaindre et n'avoir pas raison de se plaindre --
[Victor Hugo]

Hors ligne

#28 Le 01/05/2022, à 12:45

Watael

Re : Stallman deconseille Ubuntu

les installations forcées/par défaut ne permettent-elles pas de mieux évaluer/quantifier l'(non-)usage qui est fait des outils, voire leur désinstallation ?
et donc d'évaluer l'orientation des développements à venir...


Welcome to sHell. · eval is evil.

Hors ligne

#29 Le 01/05/2022, à 13:18

FrancisFDZ

Re : Stallman deconseille Ubuntu

Watael a écrit :

les installations forcées/par défaut ne permettent-elles pas de mieux évaluer/quantifier l'(non-)usage qui est fait des outils, voire leur désinstallation ?
et donc d'évaluer l'orientation des développements à venir...

Euh ... Tu peux développer ?


-- On peut avoir des raisons de se plaindre et n'avoir pas raison de se plaindre --
[Victor Hugo]

Hors ligne

#30 Le 01/05/2022, à 13:32

Watael

Re : Stallman deconseille Ubuntu

je prépare un plat.
je mets des frites.
et je regarde au retour des assiettes si elles reviennent avec, ou je peux compter combien de clients les ont mangées.


Welcome to sHell. · eval is evil.

Hors ligne

#31 Le 01/05/2022, à 13:34

bruno

Re : Stallman deconseille Ubuntu

Je ne suis pas sûr de comprendre la remarque de @Watael non plus.
Il y a déjà des outils pour évaluer l'usage des paquets deb (et donc des applications) : https://popcon.debian.org/, si c'est de ça dont il s'agit.

Hors ligne

#32 Le 01/05/2022, à 13:56

Watael

Re : Stallman deconseille Ubuntu

je propose une hypothèse au pourquoi de l'installation "forcée"/par défaut.
si je ne mets pas de frites, peut-être que mes clients ne penseront pas à en demander, ou que ça peut accommoder le plat.
en les mettant inconditionnellement, je suis certain qu'ils les ont vues.

Dernière modification par Watael (Le 01/05/2022, à 13:57)


Welcome to sHell. · eval is evil.

Hors ligne

#33 Le 06/05/2022, à 12:32

alex2423

Re : Stallman deconseille Ubuntu

frenchy82 a écrit :

Par rapport au risque d'hegemonie, un système de paquet (installateur ?) qui serait unifié, adopté par l'ensemble des distributions et distributeurs d'applications ne serait il pas une simplification pour la diffusion des prog sous Linux ?

En effet la difficulté pour les développeurs est de le rendre compatible pour l'ensemble des distrib. Avec le système de paquet classique en deb, ou rpm, c'est le rôle du mainteneur de la distribution de tester l'ensemble des logiciels en fonction des librairies du système. Je ne connais pas ses taches mais j'imagine que c'est un boulot monstre.

Les packages permettent de se simplifier la vie pour sa diffusion. Il n'y a plus besoin de le faire approuver par le mainteneur de la distribution. C'est une avancée à ce niveau.

Et comme standard, tu as appimage, flatpack et le snap. Il n'y a pas tant que cela de version de paquet.

Après pour les problèmes de perf, d'occupation d'espace disque, c'est un autre débat

Hors ligne

#34 Le 07/05/2022, à 20:03

vv221

Re : Stallman deconseille Ubuntu

alex2423 a écrit :

Les packages permettent de se simplifier la vie pour sa diffusion. Il n'y a plus besoin de le faire approuver par le mainteneur de la distribution. C'est une avancée à ce niveau.

En tant que développeur d’un logiciel empaqueté pour Debian et Ubuntu (entre autres), je trouve au contraire que c’est un recul. Les mainteneurs des paquets pour mon logiciel sont bien plus qualifiés que moi pour les distribuer dans les meilleures conditions possibles, et ont contribué plusieurs patchs dans ce sens.

Si je m’étais contenté d’un système à la Flatpak ou Snap je n’aurais pas profité de cet échange de connaissances, et mon logiciel serait objectivement moins bien conçu qu’il ne l’est actuellement grâce au travail des mainteneurs.

Dernière modification par vv221 (Le 07/05/2022, à 20:03)


Jouer sur Ubuntu ? Facile !

Hors ligne

#35 Le 07/05/2022, à 22:35

alex2423

Re : Stallman deconseille Ubuntu

vv221 a écrit :

En tant que développeur d’un logiciel empaqueté pour Debian et Ubuntu (entre autres), je trouve au contraire que c’est un recul. Les mainteneurs des paquets pour mon logiciel sont bien plus qualifiés que moi pour les distribuer dans les meilleures conditions possibles, et ont contribué plusieurs patchs dans ce sens.

Tout d'abord merci à toi de proposer un logiciel smile

Ce que je veux dire, c'est que j'utilise Ubuntu gratuitement depuis pas mal d'année grâce au formidable travail des mainteneurs. Je ne connais pas les effectifs des mainteneurs et leurs taches, qu'ils doivent faire valider l'ensemble des logiciels pour que cela marche au poil, mais j'imagine qu'ils doivent être pas mal débordé.

En passant, un grand merci à eux, c'est un boulot de passionné, et cela, sans être rémunéré (ou peut-être un peu via Canonical).
C'est pourquoi je disais qu'avec le packaging, cela permet de décharger la charge des mainteneurs.

De plus avec la multiplicité des distributions, c'est peut être pas évident de l'inclure dans toutes. Après tu vas me dire que quand on couvre Fedora (rpm), ubuntu/debian(deb), arch, on couvre la très grande majorité des utilisateurs.

La question que je me poserais, est ce que les mainteneurs ont toujours les moyens de supporter les principales distrib ? 
Mais oui, l'idéal est le deb, c'est pourquoi je le privéligie personnellement..

Hors ligne

#36 Le 08/05/2022, à 07:57

FrancisFDZ

Re : Stallman deconseille Ubuntu

Je reviens sur l'installation "forcée" de snap. J'ai aussi installé "Rolling Rhino" sur mon PC. Suivant la philosophie "rolling", la mise à niveau se fait comme la mise à jour

sudo apt update

suivi d'un

sudo apt full-upgrade

. Le sources.list pointe sur des dépôts devel, et s'ils sont passés à la version adéquate, la mise à jour devient une mise à niveau. Du coup, les restrictions éventuellement décidées par l'utilisateur, notamment l'inhibition de snap via "/etc/apt/preferences" sont bien prises en compte, alors que ces mêmes restrictions sont superbement ignorées par la commande classique

sudo do-release-upgrade

C'est donc bien l'absence de prise en compte des spécificités de l’environnement "apt" qui entraine une instatallation forcée de (entre autre ?) snap.
J'estime que cette manière détournée de forcer l'installation d'un paquet contrairement à la demande de l'utilisateur est répréhensible : l'utilisateur perd (s'il n'est pas vigilant) la maitrise de son système.
NB : je suis actuellement en train de finaliser mon installation de jammy afin d'y éradiquer snap en passant entre autre à une version "ppa" de  firefox, sachant qu'à la prochaine mise à niveau ce sera à refaire, à moins qu'il n'existe une méthode alternative d'installation tenant compte des restrictions.

Dernière modification par FrancisFDZ (Le 08/05/2022, à 07:58)


-- On peut avoir des raisons de se plaindre et n'avoir pas raison de se plaindre --
[Victor Hugo]

Hors ligne

#37 Le 08/05/2022, à 09:15

frenchy82

Re : Stallman deconseille Ubuntu

Apres avoir desinstaller le snap, j'utilise les exécutables de firefox maintenant

https://discourse.ubuntubudgie.org/t/fi … -snap/5829
https://wiki.debian.org/fr/Firefox#A.2B … de_Mozilla

Les mises a jour sont immédiates et pas de rappel du snap

Hors ligne

#38 Le 08/05/2022, à 12:04

vv221

Re : Stallman deconseille Ubuntu

alex2423 a écrit :

De plus avec la multiplicité des distributions, c'est peut être pas évident de l'inclure dans toutes. Après tu vas me dire que quand on couvre Fedora (rpm), ubuntu/debian(deb), arch, on couvre la très grande majorité des utilisateurs.

La question que je me poserais, est ce que les mainteneurs ont toujours les moyens de supporter les principales distrib ? 
Mais oui, l'idéal est le deb, c'est pourquoi je le privéligie personnellement..

De mon expérience, généralement un mainteneur ne prend en charge qu’une seule distribution. Par exemple dans mon cas c’est un mainteneur distinct pour Debian (et par effet de bord pour Ubuntu), un autre pour Arch Linux, un autre pour Gentoo.

Chacun est donc spécialisé dans un type d’empaquetage donné, ce qui lui permet d’avoir des connaissances vraiment pointues que je n’aurais pas pu acquérir si je gérais l’empaquetage pour de multiples distributions en plus du développement logiciel.

C’est aussi pour ça que je fais moins confiance à un paquet fourni directement par les développeurs d’un logiciel donné. S’ils sont en effet les mieux placés pour le développement en lui-même, je ne m’attends pas à ce qu’ils soient aussi compétents pour la distribution du logiciel qu’un mainteneur Debian par exemple, dont l’activité se concentre sur l’empaquetage à destination de Debian et ses dérivées.

Bien sûr tout ça c’est une approche générale, il peut exister tout un tas de situations particulières qui sortent de ce "cadre" wink


Jouer sur Ubuntu ? Facile !

Hors ligne