Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 15/06/2009, à 07:33

AlexandreP

Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

[Edit 2009/08/29: Le projet AppCenter a finalement été nommé Ubuntu Software Store.]

Je viens de tomber sur cette information : il est possible qu'un "AppCenter" (dont le nom définitif sera choisi plus tard) vienne remplacer cette multitude d'interfaces d'installation de programmes. Ainsi, cet AppCenter serait assez simple d'utilisation et en même temps assez puissant pour remplacer l'ensemble des gnome-app-install, Synaptic, update-manager et Gedbi. La base de ce logiciel serait gnome-app-install, mais pourrait utiliser certaines parties de PackageKit.

https://wiki.ubuntu.com/AppCenter

Actuellement, rien de ce logiciel n'est développé, donc on parle un peu dans le vide. À terme, il serait surtout développé en quatre phases dont les premiers aperçus seraient intégrés à Ubuntu 9.10. Je vous traduis ci-dessous l'ébauche de roadmap, telle que présentée dans ce document :

Feuille de route

Cette feuille de route est un BROUILLON et peut changer radicalement dans un futur proche.

Octobre 2009
Pour octobre 2009, nous avons quatre buts majeurs.

1. Inclure dans Ubuntu 9.10 une interface simple et amusante pour chercher, installer et désinstaller des logiciels. Ceci impliquera probablement :
  * un nouveau nom ;
  * une "entrée principale" ou "page d'accueil" hautement graphique, qui permet de naviguer parmi les applications par catégorie et sous-catégorie, et peut-être inclure des applications préférées ou populaires ;
  * une recherche rapide et tolérant les erreurs [d'orthographe].
  * une présentation attractive, informative et facile à comprendre des logiciels directement dans l'interface (avec cette présentation aussi utilisée pour les liens "apt:" vers les applications graphiques) ;
  * une démonstration interactive de la manière d'exécuter le logiciel qui vient d'être installé ;
  * la possibilité de continuer la navigation dans la banque des logiciels et mettre en file d'attente les requêtes d'installation/désinstallation pendant que d'autres changements sont en cours ;
  * meilleure sécurité que le système d'authentification actuel (ex : utiliser PolicyKit plutôt que gksudo).

2. Accroître l'utilisation des liens "apt:" par les utilisateurs d'Ubuntu, les projets eux-mêmes et les vendeurs de logiciels, remplaçant les commandes par terminal et les installateurs binaires indépendants. Ceci impliquera probablement :
  *  un service de redirection web (ex : rediriger les demandes de http://apt.ubuntu.com/nom-du-paquet), avec une prise en charge pertinente des cas d'erreur, pour mieux répondre aux besoins de ceux qui n'utilisent pas Ubuntu lorsqu'ils suivent ce lien (et pour permettre de lier vers des paquets dans les forums et autres CMS qui ne gèrent pas les liens "apt:") ;
  * une documentation suffisante et grandement compréhensible sur ubuntu.com à propos de la manière d'empaqueter des logiciels (libres et non-libres) pour Ubuntu ;
  * une campagne d'évangélisation des liens "apt:" pour les projets qui ont déjà leurs logiciels empaquetés et disponibles dans les dépôts d'Ubuntu.

3. Peaufiner l'interface présentée lorsque des mises à jour de logiciels sont disponibles. Ceci peut impliquer :
  * lorsque des mises à jour sont disponibles, cacher par défaut la liste des mises à jour, concentrant ainsi l'information à propos de l'existence de mises à jour et le choix de les installer ou non ;
  * la présentation des nouvelles descriptions des mises à jour de sécurité.

4. Établir un système dans Launchpad pour les utilisateurs inscrits pour suggérer des meilleurs descriptions, catégories, mots-clé et captures d'écran pour les paquets logiciels, et pour les mainteneurs de paquets pour incorporer ces changements dans une prochaine version de leurs paquets, afin que les utilisateurs finaux puissent trouver plus aisément les logiciels.



Avril 2010

1. Dans Ubuntu 10.04, remplacer Synaptic, Sources des logiciels, Gdebi et (si approprié) Update-Manager avec l'AppCenter étendu. Ceci impliquerait probablement :
  * la possibilité de voir, installer et désinstaller des programmes non-graphiques (utilitaires de programmation, polices de caractère, logiciels de bases de données, etc.) dans l'AppCenter si désiré ;
  * l'ouverture de AppCenter pour tous les liens "apt:", pas seulement ceux pour les applications graphiques ;
  * la prise en charge des conflits entre les paquets et des autres erreurs ;
  * une vue réduite de l'AppCenter qui n'affiche que les mises à jour disponibles, mais qui est expansible pour effectuer d'autres tâches si désiré.

2. Établir un système dans Launchpad pour emmagasiner les retours d'expérience des logiciels d'Ubuntu (présents dans les dépôts officiels ou dans les PPA participants), pour but d'utilisation dans des futures versions de AppCenter.



Octobre 2010

1. Intégrer le système de classements et retours d'expérience de Launchpad dans l'AppCenter. Ceci impliquerait probablement :
  * une nterface dans AppCenter pour soumettre des classements et des commentaires à propos des logiciels qui sont installés maintenant (ou qui ont été désinstallés récemment) ;
  * un mécanisme pour rapporter et une équipe pour modérer les commentaires inappropriés (ex : ceux utilisant un langage vulgaire) ;

2. Établir un mécanisme pour établir et transmettre un niveau de confiance pour les dépôts PPA et pour ajouter facilement des dépôts PPA dans l'AppCenter.

3. Permettre la possibilité d'acheter des logiciels directement depuis l'AppCenter.



Avril 2011

1. Améliorer le partage et le suivi des logiciels dans AppCenter. Par exemple :
  * aperçus des logiciels installs par licence, coût ou disponibilité de maintenance ;
  * découvrir des logiciels que ses amis ont installé ;
  * télécharger un paquet une seule fois pour installation sur plusieurs postes ;
  * incorporer AptOnCD ;
  * un historique des installations/désinstallations/achats passés, incluant la possibilité d'inverser les changements.

2. Si approprié, implémenter des interfaces spéciales pour naviguer et installer des types de paquets particuliers :
  * polices de caractères ;
  * économiseurs d'écran ;
  * applications Windows, etc.

Je rappelle encore une fois que cet AppCenter n'est toujours qu'à l'état de projet. Autant je trouve que dans cette idée il y a du bon, autant je trouve qu'il y en a des mauvaises.

Parmi les bons coups, on peut noter l'intégration de toutes les fonctions d'installation/désinstallation en une seule interface ; fini l'éclatement entre Gdebi/Synaptic/gnome-app-install/Update-Manager très déroutante au départ. On peut noter aussi l'utilisation de PolicyKit, qui permettrait de gérer plus finement les autorisations liés à la gestion des logiciels. Enfin, la facilité d'ajout de PPA (avec clé d'authentification) serait pas mal pour avoir accès facilement à des logiciels mis à jour sur des versions stables d'Ubuntu.

Mais dans les mauvais coups, je citerais la plupart des intégrations à Launchpad. J'ai l'impression que ce système sera très intégré avec Launchpad, et donc difficilement portable vers d'autres distributions. Bref, que les développeurs d'Ubuntu (qui sont censé être indépendants de Canonical, la Fondation Ubuntu étant une autre entité) sont extrêmement centrés sur leur propre avancement plutôt que l'avancement global des logiciels libres. C'est une critique qui est souvent faite au sujet d'Ubuntu (beaucoup de travail en downstream plutôt qu'en upstream).

Avez-vous des avis à ce sujet ? (N'hésitez pas non plus à commenter la chose dans le wiki d'Ubuntu de manière constructive, si vous causez un peu anglais.)

Dernière modification par AlexandreP (Le 30/08/2009, à 00:19)


«La capacité d'apprendre est un don; La faculté d'apprendre est un talent; La volonté d'apprendre est un choix.» -Frank Herbert
93,8% des gens sont capables d'inventer des statistiques sans fournir d'études à l'appui.

Hors ligne

#2 Le 15/06/2009, à 10:07

omega13

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Vraiment, je ne trouve pas l'integration dans launchpad trop limitante.
Techniquement, chaque distrib pourra ou non modifier le code pour supprimer les "launchpad dependance" ensuite, launchpad ayant été libéré, chaque distrib peut l'utiliser donc si il désire le programme complet, rien ne les empeche d'organiser leur communauté autour d'un launchpad pour fedora/debian/red ha/mint/etc.....

Par contre vouloir profondement augmenter l'importance des liens APT m'inquiete un peu plus, les gens vont croire que parce qu'ils clique ca s'installe et le jour où le programme n'est pas dans leur depots vont raler parce qu'ils ne connaitrons que peut le fonctionnement des installations sous Ubuntu.


Gnome Ubuntu 16.04

Hors ligne

#3 Le 15/06/2009, à 15:18

cbrunos

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

J'éspère juste que je pourrai continuer a installer des paquets à travers le terminal; il n'y a pas mieux si on sait exactement ce que l'on cherche, c'est bien plus rapide qu'avec une interface graphique.
Après qu'ils veuillent améliorer Ubuntu ne peut qu'être une bonne chance à mon avis, du moment qu'ils laissent l'option aux utilisateurs un peu plus avancés d'utiliser leurs vieilles habitudes...


Je recommande pcubuntoo!

Hors ligne

#4 Le 15/06/2009, à 23:07

AlexandreP

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Dans n'importe quel cas, cet AppCenter ne serait qu'un nouveau front-end à un autre outil existant en ligne de commande. Peut-être à PackageKit, peut-être directement à apt-get ou dpkg. Comme je l'ai mentionné, pour l'instant la chose est floue et rien n'est encore mis en place ; on parle surtout dans le vide. big_smile


«La capacité d'apprendre est un don; La faculté d'apprendre est un talent; La volonté d'apprendre est un choix.» -Frank Herbert
93,8% des gens sont capables d'inventer des statistiques sans fournir d'études à l'appui.

Hors ligne

#5 Le 16/06/2009, à 09:34

playmobill

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

AlexandreP a écrit :

Feuille de route
  * une campagne d'évangélisation des liens "apt:" pour les projets qui ont déjà leurs logiciels empaquetés et disponibles dans les dépôts d'Ubuntu.

évangélisation ?


Passer à Linux n’est pas un défi, c’est juste un choix.

Hors ligne

#6 Le 16/06/2009, à 23:29

lykhead

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

moi je trouve que c'est un excellent projet papier

moi personnellement il me fait penser a click'n'run
mais avec certain avantage
je pense qu'il faudrait que le logicielle ai la possibilité d'ajouté des dépôts automatiquement quand un utilisateur le demande (exemple on veux amsn 0.98beta1) il devrais être capable d'ajouter le dépôts ppa correspondant et d'importer la clefs.

donc il faudrait un mode basique et un mode expert

l'avantage sera surtout pour les logicielles payant le projet a l'air prometteur mais représente un travail de longue haleine.

donc si j'ai bien tout compris ils veulent recréer une interface qui remplacerais synaptic, updates-manager, gdebi, et le protocole apt
faut voir ce que sa donneras je pense qu'il ne faut pas l'attendre avant la 12.4 qui sera une LTS si le projet débute comme prévu.

prometteur en tout cas ambitieux.

Dernière modification par lykhead (Le 16/06/2009, à 23:29)


il n'y a jamais de bon ou de mauvais choix, uniquement des directions qui diffèrent.
Fedora 35
MSI A320M pro / A10-9700 AMD APU w/ Radeon R7 3,8 GHz / 8Ghz
SSD 120Go / HDD 4To

Hors ligne

#7 Le 17/06/2009, à 00:34

AlexandreP

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

playmobill a écrit :
AlexandreP a écrit :

Feuille de route
  * une campagne d'évangélisation des liens "apt:" pour les projets qui ont déjà leurs logiciels empaquetés et disponibles dans les dépôts d'Ubuntu.

évangélisation ?

An "apt:" evangelism campaign. Z'auraient mieux fait de choisir le terme "promotion", c'est moins controversé. hmm

lykhead a écrit :

donc si j'ai bien tout compris ils veulent recréer une interface qui remplacerais synaptic, updates-manager, gdebi, et le protocole apt
faut voir ce que sa donneras je pense qu'il ne faut pas l'attendre avant la 12.4 qui sera une LTS si le projet débute comme prévu.

D'après la feuille de route, une première étape est due pour dès la version 9.10 et une première version de l'AppCenter (loin d'être complète) dès la 10.04 LTS. Les quatre phases décrites seraient complétées pour la version 11.04 d'Ubuntu, si ce plan est suivi.


«La capacité d'apprendre est un don; La faculté d'apprendre est un talent; La volonté d'apprendre est un choix.» -Frank Herbert
93,8% des gens sont capables d'inventer des statistiques sans fournir d'études à l'appui.

Hors ligne

#8 Le 17/06/2009, à 03:37

GMilk

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

au lieu de lancer une nouvelle idée déjà existante (packagekit) pourquoi ne pas reprendre celle ci et faire specialement pour ubuntu ?

#9 Le 22/06/2009, à 20:36

korbé

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Alors voilà mon avis.

Déjà, la majorité des idées me plaisent.

Sauf deux:

D'abord APT. Il semble qu'il serai possible d'installer n'importe quel paquet, venant de n'importe ou, d'un simple clique. Les gens vont donc pouvoir installer des trucs qui ne viennent pas des dépôts officiels?
Ça nous fera une sécurité égale à... Windows.  sad
Les gens vont passer par Google pour chercher un logiciel, clic clic ils installeront un logiciel plus que louche, pas libre et qui vient d'on ne sais ou et .... "Merde, j'ai un virus, c'est de la m***** linux". C'est peut être con, mais c'est se qui va arriver.

Ensuit une ligne m'inquiète:

1. Améliorer le partage et le suivi des logiciels dans AppCenter. Par exemple :
  * aperçus des logiciels installs par licence, coût ou disponibilité de maintenance ;
  * découvrir des logiciels que ses amis ont installé ;
  * télécharger un paquet une seule fois pour installation sur plusieurs postes ;
  * incorporer AptOnCD ;
  * un historique des installations/désinstallations/achats passés, incluant la possibilité d'inverser les changements.

Qu'entendent-ils par logiciel payant?

- Logiciels Libres payant? Beaucoup de nouveaux arrivants viennent pour la gratuité, et pas uniquement pour le coté Libre, j'ai peur que ça les fasses fuir.

- Logiciels privateurs payant? Alors là moi je dit NON, pas de logiciels privateurs, qu'ils soient payant ou gratuit. C'est déjà un scandale qu'on nous mette Skype alors que se dernier scanne nos favoris de Firefox. Je trouve qu'aucun logiciel privateur ne devrai être fournis et qu'en aucun cas on ne devrai faciliter leurs distribution/implémentation.


Bon, pour finir sur une note plus joyeuse, voiçi quelques idées qui irai bien dans ce AppCenter:

- Possibilité de mettre une note et/ou un commentaire au logiciels.

- Pouvoir conseiller des logiciels aux amis par e-mail ou Jabber.

- Avec les 270 extensions du protocole XMPP, il y a bien des choses qu'on pourrait faire niveaux fonctionnalités innovantes et tourné communication (voir WEB 2.0).


Fais ce que bon te semble, mais ne fais de mal à personne.
Défends toi, mais ne deviens pas ton agresseur.
La force aide la faiblesse, elle ne l'asservit pas.

Hors ligne

#10 Le 22/06/2009, à 23:13

AlexandreP

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

GMilk a écrit :

au lieu de lancer une nouvelle idée déjà existante (packagekit) pourquoi ne pas reprendre celle ci et faire specialement pour ubuntu ?

J'ai justement lu une discussion à ce sujet chez nos copains anglophones -- c'est ce fil-là qui m'a fait découvrir le projet AppCenter. Ce qui m'a poussé à créer le fil ici, c'est pour voir s'il y aurait une réaction similaire à Ubuntuforums : nos amis anglophones se demandent beaucoup pourquoi PackageKit n'a pas été choisi comme logiciel par défaut et à améliorer, plutôt que de développer complètement un autre logiciel.

korbé a écrit :

Déjà, la majorité des idées me plaisent.

Sauf deux:

D'abord APT. Il semble qu'il serai possible d'installer n'importe quel paquet, venant de n'importe ou, d'un simple clique. Les gens vont donc pouvoir installer des trucs qui ne viennent pas des dépôts officiels?
Ça nous fera une sécurité égale à... Windows.  sad
Les gens vont passer par Google pour chercher un logiciel, clic clic ils installeront un logiciel plus que louche, pas libre et qui vient d'on ne sais ou et .... "Merde, j'ai un virus, c'est de la m***** linux". C'est peut être con, mais c'est se qui va arriver.

Remarque que c'est déjà très possible actuellement avec GDebi. Beaucoup utilisent des paquets en provenance de GetDeb, par exemple. Dans les deux cas, ce n'est pas si terrible puisque le système repose encore sur APT, sur les dépendances. La majorité de ce qui constitue un programme (les bibliothèques) restent pris dans les dépôts officiels.

Après, toutes les méthodes d'installation (dépôts APT, paquets .deb hors dépôts officiels [dans des dépôts tiers ou paquet seul], installateur individuel...) restent quand même questionnable, je te l'accorde. Mais en quoi est-ce que télécharger un paquet d'un site officiel est est moins (ou plus ?) sécuritaire que d'ajouter un dépôt tiers ? Est-ce qu'on devrait se tenir uniquement à la liste des paquets disponibles dans les dépôts officiels ? (c'est limiter les capacités d'Ubuntu.) Est-ce qu'on devrait adopter un nouveau système de gestion de paquets / d'installation de logiciels (genre ebuild/Portage) ?

Ce qu'il y a de bien avec le système de dépôts est qu'il offre une série de logiciels vérifiés, validés comme sûrs, installables facilement et dont on est sûr qu'ils fonctionnent dans son système d'exploitation / sa version du système d'exploitation. Et oui, ça limite les possibilité d'acquérir virus et autres saloperies. Sauf que si on limite la disponibilité des logiciels uniquement à un système de dépôts APT officiels, j'ai l'impression de me sentir à l'étroit, l'impression qu'on me refile un AppStore d'Apple pour mon Ubuntu : j'ai des paquets qu'une entité tierce (Canonical, développeurs d'Ubuntu, MOTU...) a jugé bon pour moi. hmm Heureusement, dans Ubuntu, on n'est pas limité aux logiciels des dépôts : on peut ajouter des nouveaux dépôts, on peut télécharger des paquets .deb ailleurs dans Internet, on peut compiler soi-même un logiciel... Et du coup, on revient avec la problématique que tu cites : à quoi faire confiance ?

korbé a écrit :

Ensuit une ligne m'inquiète:

1. Améliorer le partage et le suivi des logiciels dans AppCenter. Par exemple :
  * aperçus des logiciels installs par licence, coût ou disponibilité de maintenance ;
  * découvrir des logiciels que ses amis ont installé ;
  * télécharger un paquet une seule fois pour installation sur plusieurs postes ;
  * incorporer AptOnCD ;
  * un historique des installations/désinstallations/achats passés, incluant la possibilité d'inverser les changements.

Qu'entendent-ils par logiciel payant?

- Logiciels Libres payant? Beaucoup de nouveaux arrivants viennent pour la gratuité, et pas uniquement pour le coté Libre, j'ai peur que ça les fasses fuir.

- Logiciels privateurs payant? Alors là moi je dit NON, pas de logiciels privateurs, qu'ils soient payant ou gratuit. C'est déjà un scandale qu'on nous mette Skype alors que se dernier scanne nos favoris de Firefox. Je trouve qu'aucun logiciel privateur ne devrai être fournis et qu'en aucun cas on ne devrai faciliter leurs distribution/implémentation.

Je me fais l'avocat du diable : plusieurs viennent ici mais repartent parce qu'ils ne trouvent pas leurs logiciels proprio de Windows dans Ubuntu. Peut-être qu'une des raisons d'un manque de disponibilité de logiciels propriétaires dans GNU/Linux est l'absence d'une structure organisée permettant la vente de logiciels. Disposer de la possibilité d'acheter facilement des logiciels dans Ubuntu serait un atout pour les clients et les éditeurs de logiciels.

'Faut voir aussi qui développe cet AppCenter : un employé de Canonical pour le compte de Canonical ? ou un développeur d'Ubuntu pour le compte de la Fondation Ubuntu ? Je m'attarde uniquement à la première possibilité : dans le cas où Canonical développe un tel logiciel, je ne suis pas étonné ni choqué. Canonical est une entreprise qui agit selon ses intérêts. On aura beau prêcher pendant des heures combien Skype est horrible, si les utilisateurs ne veulent rien entendre et veulent Skype sous Linux, Canonical doit et va faciliter l'installation de Skype et autres logiciels propriétaires et privateurs.

<Fin du mode avocat du diable>

Cela dit, si c'est la Fondation Ubuntu qui parraine un tel logiciel, qui facilite l'installation de logiciels propriétaire, je suis d'accord avec toi : ça n'a pas de bon sens. C'est s'éloigner de la philosophie d'Ubuntu, qui est de promouvoir des logiciels libres et ouverts, accessible à tous facilement et sans contrainte linguistique, géographie et financière.

J'ai hâte -- et appréhende -- de voir ce qui sera développé. L'idée de l'AppCenter m'intéresse énormément, sauf pour cette partie d'installer facilement des logiciels propriétaires et privateurs. À la limite, que la Fondation Ubuntu parraine le développement de l'AppCenter sans cet installateur de logiciels propriétaires, puis que Canonical développe un add-on pour l'AppCenter pour proposer des logiciels propriétaires ne me choquerait pas le moindre du monde : les utilisateurs font ce qu'ils veulent ; s'ils veulent installer cet add-on pour installer des blobs privateurs, c'est leur choix. Mais que ce soit présent de base dans Ubuntu, ça, ça ne m'inspire pas du tout.

Que le développement d'Ubuntu suive une politique unique édictée par Canonical fait perdre tout l'intérêt d'avoir fondé la Fondation Ubuntu et de lui avoir donné les rênes du développement d'Ubuntu.

korbé a écrit :

Bon, pour finir sur une note plus joyeuse, voiçi quelques idées qui irai bien dans ce AppCenter:

- Possibilité de mettre une note et/ou un commentaire au logiciels.

- Pouvoir conseiller des logiciels aux amis par e-mail ou Jabber.

- Avec les 270 extensions du protocole XMPP, il y a bien des choses qu'on pourrait faire niveaux fonctionnalités innovantes et tourné communication (voir WEB 2.0).

Pour les deux premiers points, ça semble à l'ordre du jour... mais pas avec Jabber. Les commentaires et notes, ça sera dans Launchpad. Pour le second point, il semble qu'on pourra voir la logithèque de nos copains à travers l'AppCenter (dans la section d'avril 2011 : Discovering software by what your friends have installed).


«La capacité d'apprendre est un don; La faculté d'apprendre est un talent; La volonté d'apprendre est un choix.» -Frank Herbert
93,8% des gens sont capables d'inventer des statistiques sans fournir d'études à l'appui.

Hors ligne

#11 Le 23/06/2009, à 09:12

kao_chen

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Perso, je trouve intéressant la présence de logiciels propriétaires et même de logiciels payant, surtout pour le milieu de l'entreprise.
Si un support simple, une installation simple sont garanties pour le client, cela peut inciter les fabricants de logiciels à se tourner vers notre de plateforme.

Le problème de ce type de logiciel ce n'est pas qu'ils soient propriétaires ou payant.
Si les fabricants pensent que c'est un mode de développement et de rémunération qui leurs convient, c'est leurs problèmes.
La contrainte de ces logiciels, c'est qu'ils s'accompagnent souvent de format de travail et de fichier d'échange fermés et non interopérable.
Perso, je préfère faire la guerre aux formats fermés qu'aux logiciels proprios.
Même si je comprends que ce ne soit pas toujours acquis pour les fabricants de détacher l'un de l'autre.
Le lobbying doit se faire sur une ouverture des formats, c'est ça qui rends captifs le client à un produit.
Microsoft l'a bien compris avec DirectX, si il libère cette librairie, un portage sera fait sur les autres plateformes et "adieu le monopole".

Ce qui seraient intéressant donc, c'est que lorsque l'on fait une recherche dans l'appcenter sur un logiciel payant, une liste d'équivalent libre soit proposée. Un carton peut aussi indiquer que le programme en question utilise des formats de travail fermé.
Le plus grave pour moi serait qu'il n'y ai pas d'équivalent a proposé au logiciel propriétaire recherché.

Il ne faut pas ériger de petit barrière technique contre l'installation de logiciel proprio, il faut fabriquer de meilleur logiciel qu'eux.

A la question:
-Est ce que tu peux installer Skype?
Je préfère répondre
-Oui c'est simple, mais je préfère travailler avec un autre logiciel.
plutôt que
-Non, à défaut je travaille avec un autre logiciel.

Hors ligne

#12 Le 23/06/2009, à 16:11

Days

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

kao_chen a écrit :

Perso, je trouve intéressant la présence de logiciels propriétaires et même de logiciels payant, surtout pour le milieu de l'entreprise.
Si un support simple, une installation simple sont garanties pour le client, cela peut inciter les fabricants de logiciels à se tourner vers notre de plateforme.

Le problème de ce type de logiciel ce n'est pas qu'ils soient propriétaires ou payant.
Si les fabricants pensent que c'est un mode de développement et de rémunération qui leurs convient, c'est leurs problèmes.
La contrainte de ces logiciels, c'est qu'ils s'accompagnent souvent de format de travail et de fichier d'échange fermés et non interopérable.
Perso, je préfère faire la guerre aux formats fermés qu'aux logiciels proprios.
Même si je comprends que ce ne soit pas toujours acquis pour les fabricants de détacher l'un de l'autre.
Le lobbying doit se faire sur une ouverture des formats, c'est ça qui rends captifs le client à un produit.
Microsoft l'a bien compris avec DirectX, si il libère cette librairie, un portage sera fait sur les autres plateformes et "adieu le monopole".

Ce qui seraient intéressant donc, c'est que lorsque l'on fait une recherche dans l'appcenter sur un logiciel payant, une liste d'équivalent libre soit proposée. Un carton peut aussi indiquer que le programme en question utilise des formats de travail fermé.
Le plus grave pour moi serait qu'il n'y ai pas d'équivalent a proposé au logiciel propriétaire recherché.

Il ne faut pas ériger de petit barrière technique contre l'installation de logiciel proprio, il faut fabriquer de meilleur logiciel qu'eux.

A la question:
-Est ce que tu peux installer Skype?
Je préfère répondre
-Oui c'est simple, mais je préfère travailler avec un autre logiciel.
plutôt que
-Non, à défaut je travaille avec un autre logiciel.

+ 1


"Anybody who tells me I can't use a program because it's not open source, go suck on rms. I'm not interested. 99% of that I run tends to be open source, but that's _my_ choice, dammit."

Ubuntu Criticism FAQ

Hors ligne

#13 Le 23/06/2009, à 17:05

alextheflyman

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Days a écrit :
kao_chen a écrit :

Perso, je trouve intéressant la présence de logiciels propriétaires et même de logiciels payant, surtout pour le milieu de l'entreprise.
Si un support simple, une installation simple sont garanties pour le client, cela peut inciter les fabricants de logiciels à se tourner vers notre de plateforme.

Le problème de ce type de logiciel ce n'est pas qu'ils soient propriétaires ou payant.
Si les fabricants pensent que c'est un mode de développement et de rémunération qui leurs convient, c'est leurs problèmes.
La contrainte de ces logiciels, c'est qu'ils s'accompagnent souvent de format de travail et de fichier d'échange fermés et non interopérable.
Perso, je préfère faire la guerre aux formats fermés qu'aux logiciels proprios.
Même si je comprends que ce ne soit pas toujours acquis pour les fabricants de détacher l'un de l'autre.
Le lobbying doit se faire sur une ouverture des formats, c'est ça qui rends captifs le client à un produit.
Microsoft l'a bien compris avec DirectX, si il libère cette librairie, un portage sera fait sur les autres plateformes et "adieu le monopole".

Ce qui seraient intéressant donc, c'est que lorsque l'on fait une recherche dans l'appcenter sur un logiciel payant, une liste d'équivalent libre soit proposée. Un carton peut aussi indiquer que le programme en question utilise des formats de travail fermé.
Le plus grave pour moi serait qu'il n'y ai pas d'équivalent a proposé au logiciel propriétaire recherché.

Il ne faut pas ériger de petit barrière technique contre l'installation de logiciel proprio, il faut fabriquer de meilleur logiciel qu'eux.

A la question:
-Est ce que tu peux installer Skype?
Je préfère répondre
-Oui c'est simple, mais je préfère travailler avec un autre logiciel.
plutôt que
-Non, à défaut je travaille avec un autre logiciel.

+ 1

+2 !

Hors ligne

#14 Le 23/06/2009, à 19:17

korbé

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

-7 .

Le logiciel privateur est à bannir.

Dernière modification par korbé (Le 23/06/2009, à 19:40)


Fais ce que bon te semble, mais ne fais de mal à personne.
Défends toi, mais ne deviens pas ton agresseur.
La force aide la faiblesse, elle ne l'asservit pas.

Hors ligne

#15 Le 24/06/2009, à 09:19

kao_chen

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Tout a fait d accord pour me passer des logiciels proprios.

Mais dans beaucoup cas, surtout dans le monde l'entreprise où le pragmatisme est de rigueur, une migration est impossible à faire parce qu'elle doit être totale.

Admettons que l'on envisage de faire une migration de poste dans une entreprise vers des plateformes libre, parce que l'on recherche plusieurs de ses qualités.
On évalue l'ensemble des logiciels que l'on doit retrouver après la migration. On retrouve les logiciels libres que l'on utilisait déjà, on retrouve des équivalents parfois meilleurs aux anciens logiciels proprios,
mais on bute sur un seul logiciel (prenons Skype comme exemple).
On ne peut pas se passer de skype parce que l'on a pas trouvé un équivalent qui répondait à toutes nos attentes et surtout qui s'interfaçait correctement avec le skype de la société d'en face qui est accessoirement notre client.
On est obligé de remettre en cause une migration vers du libre de dizaines de logiciel différents parce que les logiciels proprios sont "bannis" sur notre plateforme libre???

Dans mon cas il faudrait que j'attende que Skype libère le code source son logiciel pour que je puisse en profiter??

Lobbying pour de l'open source: oui
Lobbying pour des formats ouverts: oui
Lobbying pour la publication des spécifications techniques: oui
Bannir les logiciels propriétaires: non c'est contre productif


Pour en revenir à l'appcenter, je trouve que l'idée de réunir toutes les interfaces d'installation et de mise à jour dans une même appli simplifierai pas mal les choses.

L'intégration des clés publiques devrait aussi être plus simple.
Ne plus avoir besoin de passer par un fichier texte serait sympa.

Hors ligne

#16 Le 24/06/2009, à 13:57

korbé

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Oui mais dans ton exemple ou est réellement le problème?

Le problème vient du fait que Skype est propriétaire, tout comme le protocole qu'il utilise.
Se qui empêche de créer un logiciel Libre compatible qui permettrait de continuer de discuter avec ces contactes qui eux restent chez Skype.

Donc le problème vient du fait que Skype soit propriétaire.

Hors, en favorisant les solutions propriétaires, on favorise se genre de situation.


Fais ce que bon te semble, mais ne fais de mal à personne.
Défends toi, mais ne deviens pas ton agresseur.
La force aide la faiblesse, elle ne l'asservit pas.

Hors ligne

#17 Le 24/06/2009, à 15:03

seb24

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

L'avantage ici c'est qu'on ne favorise justement personne. Chacun est sur un même pied d'égalité. Vouloir imposer le libre n'est pas une solution. Le libre en lui même est la solution d'avenir pour toute entreprise qui bosse dans les nouvelles techno et , à mon aivs, il s'imposera de lui même.


Mini PC NUC avec Ubuntu: ebay

Hors ligne

#18 Le 30/08/2009, à 01:25

Luckynow

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Comme je l'ai déjà dis avant (post sur karmic), dans les logiciels privateurs comme vous dites avec un mépris total. Il est des logiciels, dont le développement n'est viable que en proprios point final. Je pense principalement au jeux vidéos.
Que ces logiciels soit disponible via un app store, pour en faciliter l'installation me semble une bonne chose pour les raisons suivantes :
- Canonical/Ubuntu-Foundation pourrait en tirer des revenus à la manière d'apple.
- Simplifierait leur distribution, dans la mesure où on l'installation se ferait beaucoup plus facilement que des script locaux d'installation. Et meilleur contrôle des scripts d'install. (pas de sxript tell que ceux qui pour faciliter les manipulation de fichier faisaient un chown -R root /).

Sinon pour la sécurité concernant les liens apt: partout, il s'agirait de lien vers des paquet déjà présent dans les dépôts. Comme c'est déjà le cas dans maintenant, si vous cliquez sur un lien apt dont le dépôt n'est pas activé, ou faisant partie d'un dépôt que vous n'avez pas ajouté, ça renvoie une erreur.
Je suis à 100000% pour, surtout que pour les béotiens qui seront habitué au concept d'appstore, se sera un concept facile à aborder. (même si synaptic fait déjà ça, pourquoi appeler ça dépôt + synaptic, si tout le monde comprend mieux app-store smile )

10000000 % pour, pour les revenus potentiels, pour une augmentation des logiciels disponibles pour ubuntu. (Combien de gens se sont plein ici, je peux pas me passer de windows à cause de XY). SI cela encourageait les vendeurs à fournir leur apps pour Ubuntu, on enlèverait une bonne partie des frustrations que peuvent ressentir certains nouveaux arrivants.

Ensuite l'opposition libre proprio n'a pas de sens, on fait pas de politique mais on développe un produit et pour qu'il soit le meilleur possible il doit laisser la porte ouverte à tous les modèles. Ubuntu est gratuit et est financer par du service, quel service peut fournir une boite de jeu vidéo ???
Que dirait-on si MS interdisait à des applications libres de tourner sous Windows ???
Évidemment Skype interdit toute concurrence libre, mais en me mettant à la place de leur créateur, je ne vois pas comment fournir des serveurs à une si grande échelle avec une solution libre et en tirer un seul penny de revenus. Et pour avoir chercher pendant des années une solution alternative, j'ai du me faire à l'idée qu'aucune autre n'était viable.
Marre des gens qui voient que le mal dans le logiciel proprio.

Dernière modification par Luckynow (Le 30/08/2009, à 01:40)

Hors ligne

#19 Le 30/08/2009, à 01:32

gwado

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

seb24 a écrit :

L'avantage ici c'est qu'on ne favorise justement personne. Chacun est sur un même pied d'égalité. Vouloir imposer le libre n'est pas une solution. Le libre en lui même est la solution d'avenir pour toute entreprise qui bosse dans les nouvelles techno et , à mon aivs, il s'imposera de lui même.

+10

Hors ligne

#20 Le 30/08/2009, à 01:43

spatz

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Notamment pour les jeux vidéos. Voir World of Goo ou Quake sur un appstore ne me choquerait absolument pas. De même pour des logiciels propriétaires à destination professionnelle. Au moins logiciels proprios et libres seraient mis au même niveau.


PLOP ! Blogueur ! Râleur ! Agnostique ! Architecte ! Floodeur ! Gentil ! Chiant ! Fourbe ! Crâneur ! GNU/Windows/Linuxien ! Machiavélique ! Beau ! Républicain ! Intelligent ! Bosseur ! Très Prétentieux ! Scientifique ! Frimeur ! Étudiant !  De bonne foi ! Perverti ! Ubunteros ! Grand ! Sociable! Altruiste ! Provoc' ! Censé !

Hors ligne

#21 Le 30/08/2009, à 16:00

korbé

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Allons y petit bout par petit bout. Après tout, c'est dimanche. big_smile

Luckynow a écrit :

Comme je l'ai déjà dis avant (post sur karmic), dans les logiciels privateurs comme vous dites avec un mépris total. Il est des logiciels, dont le développement n'est viable que en proprios point final.

Comment ça "point final". yikes Tu viens montrer ta façon de voir les choses et du dit "stop, pas le droit de contredire"? yikes
Je ne suis pas d'accord, le point n'est pas final: il y a encore matière à discuter.

Luckynow a écrit :

Je pense principalement au jeux vidéos.

En respectant deux points tu peut vendre du jeux vidéo Libre:
- Créer des liens avec les fans.
- Donner une raison d'acheter.

Et ça fonctionne pour la musique, les livres, les jeux vidéos, les films, etc...
Tu peut en apprendre plus du côté de l'art Libre.

Je le répète un fois de plus: on peut gagner ça vie avec du Libre, quel que soit le logiciel qu'on fait.

Luckynow a écrit :

Que ces logiciels soit disponible via un app store, pour en faciliter l'installation me semble une bonne chose pour les raisons suivantes :
- Canonical/Ubuntu-Foundation pourrait en tirer des revenus à la manière d'apple.

Canonical != Apple

Luckynow a écrit :

- Simplifierait leur distribution, dans la mesure où on l'installation se ferait beaucoup plus facilement que des script locaux d'installation. Et meilleur contrôle des scripts d'install. (pas de sxript tell que ceux qui pour faciliter les manipulation de fichier faisaient un chown -R root /).

Les éditeur de logiciels proprio peuvent déjà faire des paquets Debian et mettre en palce leurs propre dépôt.

Luckynow a écrit :

Sinon pour la sécurité concernant les liens apt: partout, il s'agirait de lien vers des paquet déjà présent dans les dépôts. Comme c'est déjà le cas dans maintenant, si vous cliquez sur un lien apt dont le dépôt n'est pas activé, ou faisant partie d'un dépôt que vous n'avez pas ajouté, ça renvoie une erreur.
Je suis à 100000% pour, surtout que pour les béotiens qui seront habitué au concept d'appstore, se sera un concept facile à aborder. (même si synaptic fait déjà ça, pourquoi appeler ça dépôt + synaptic, si tout le monde comprend mieux app-store smile )

Dans un lien APT, il me semble que tu peut aussi indiquer un lien vers un dépôt pour l'ajouter et demander une mise à jour du cache d'APT. À vérifier.

Luckynow a écrit :

10000000 % pour, pour les revenus potentiels, pour une augmentation des logiciels disponibles pour ubuntu. (Combien de gens se sont plein ici, je peux pas me passer de windows à cause de XY). SI cela encourageait les vendeurs à fournir leur apps pour Ubuntu, on enlèverait une bonne partie des frustrations que peuvent ressentir certains nouveaux arrivants.

Le but d'Ubuntu n'est pas d'être un énième OS comme MAC OS X ou Windows: le but est de fournir une distribution GNU/Linux Libre accessible à tout.
Proposer aux gens les mêmes bouzes proprio qu'ils utilisaient avant est contradictoire avec le but de proposer une alternative Libre.

Luckynow a écrit :

Ensuite l'opposition libre proprio n'a pas de sens, on fait pas de politique mais on développe un produit et pour qu'il soit le meilleur possible il doit laisser la porte ouverte à tous les modèles. Ubuntu est gratuit et est financer par du service, quel service peut fournir une boite de jeu vidéo ???

Tu semble ne pas avoir compris le logiciel Libre, ses enjeux, son but et ses principes.
Le choix Libre, pas Libre ça n'a rien à voir avec le choix entre une glace vanille ou chocolat.

Luckynow a écrit :

Que dirait-on si MS interdisait à des applications libres de tourner sous Windows ???
Évidemment Skype interdit toute concurrence libre, mais en me mettant à la place de leur créateur, je ne vois pas comment fournir des serveurs à une si grande échelle avec une solution libre et en tirer un seul penny de revenus. Et pour avoir chercher pendant des années une solution alternative, j'ai du me faire à l'idée qu'aucune autre n'était viable.

Tu a très mal cherché. Le SIP est une solution valable. Tout le monde peut créer un logiciel compatible. Tout le monde peut proposer un service. Et une entreprise gagne de l'argent sur les appelles sur les téléphones "réelle".

Luckynow a écrit :

Marre des gens qui voient que le mal dans le logiciel proprio.

Mais tu n'a pas besoin de cacher le fonctionnement de ton logiciel pour gagner ta vie. Si tu le cache, c'est qu'il y a quelque chose d'inavouable dedans. Donc oui, le proprio c'est mal.


Fais ce que bon te semble, mais ne fais de mal à personne.
Défends toi, mais ne deviens pas ton agresseur.
La force aide la faiblesse, elle ne l'asservit pas.

Hors ligne

#22 Le 30/08/2009, à 16:14

seb24

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Mais tu n'a pas besoin de cacher le fonctionnement de ton logiciel pour gagner ta vie. Si tu le cache, c'est qu'il y a quelque chose d'inavouable dedans. Donc oui, le proprio c'est mal.

C'est pas forcement facile pour une entreprise de passer ses logiciels sur des licences libres, et ce n'est pas simple non plus de trouver un modèle economique dans ce domaine. Je pense que c'est l'avenir mais il faut laisser le temps.


Mini PC NUC avec Ubuntu: ebay

Hors ligne

#23 Le 30/08/2009, à 19:54

Luckynow

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

korbé a écrit :

Allons y petit bout par petit bout. Après tout, c'est dimanche. big_smile
T'as raison allons y gaiement big_smile

korbé a écrit :

Comment ça "point final". yikes Tu viens montrer ta façon de voir les choses et du dit "stop, pas le droit de contredire"? yikes
Je ne suis pas d'accord, le point n'est pas final: il y a encore matière à discuter.

Si le point est final, car les deux modèle doivent coexister, il n'y a pas d'opposition à leur coexistence é moins d'être un radical.

korbé a écrit :

En respectant deux points tu peut vendre du jeux vidéo Libre:
- Créer des liens avec les fans.
- Donner une raison d'acheter.

Pourquoi acheter qqch que tu peux avoir gratuitement, ok mais tu crois vraiment que tout le mode fonctionne comme ça  ?
Déjà que les gens piratent pour pouvoir ne pas payer des produits payant, soit tu es naïf de la condition humaine soit borné. On vit dans un monde de profiteur, vit avec mon vieux. À part quelque gros fan personne n'achètera.
D'autant que tu te prives de toute la chaine de distribution traditionnelle, donc finis la mamie qui achète un petit jeux pour son fils à noël. Les logiciels libres se développent grâce à des intérêt commerciaux aussi.

korbé a écrit :

Et ça fonctionne pour la musique, les livres, les jeux vidéos, les films, etc...
Tu peut en apprendre plus du côté de l'art Libre.
Je le répète un fois de plus: on peut gagner ça vie avec du Libre, quel que soit le logiciel qu'on fait.

Pas vrai, la preuve personne n'envisage de "gagner sa vie", grâce au desktop linux. (Citation des boss de Novell et RH)

korbé a écrit :

Les éditeur de logiciels proprio peuvent déjà faire des paquets Debian et mettre en palce leurs propre dépôt.

Ok donc on peut tout autant pourrir son système à cause des logiciel monstrueusement privateur (désolé je peux pas m'empêcher de d'ironiser). Par contre il faudrait absolument que Canonical évite de gagner de l'argent avec.
Décidément on se demande si tu souhaites le succès de Canonical et par là le succès de Ubuntu.

korbé a écrit :

Le but d'Ubuntu n'est pas d'être un énième OS comme MAC OS X ou Windows: le but est de fournir une distribution GNU/Linux Libre accessible à tout.
Proposer aux gens les mêmes bouzes proprio qu'ils utilisaient avant est contradictoire avec le but de proposer une alternative Libre.

Bizarrement dans le monde professionel, c'est pas toujours les produits proprio qu'on décrit comme sombres bouzes. Ne pas admettre que certains logiciels proprio sont simplement meilleurs que leur alternatives libres ça dépasse mes capacités. Si je décide de me libérer de Windows, je ne veux pas forcément subir le fait de ne pas pouvoir travailler. On a pas un monde binaire, Sinon tu fais quoi sous ubuntu ?? Une gnewsense te serait bien plus appropriée selon moi.

korbé a écrit :

Tu semble ne pas avoir compris le logiciel Libre, ses enjeux, son but et ses principes.
Le choix Libre, pas Libre ça n'a rien à voir avec le choix entre une glace vanille ou chocolat.

J'ai très bien compris, seulement, je ne partage pas ses principes, je pense que l'open source est un atout, mais le libre comme idée de s'opposer uniquement au proprio n'en ai pas un. Pour moi c'est produit par produit, si je suis sous Linux, c'est pas pour sont côté libérateur, mais bien pour ses avantages techniques spécifique. (Je favorise une ligne de commande à une expérience de jeu/3D/multimédia). Et je considère le fait qu'il soit open source, comme un de ses avantage technique. Je privilégie ma propre expérience, elle est meilleure sous linux que sous Windows point barre, j'utilise Linux, le jour ou mes priorités changent je changerais d'os sans sourciller.
Ubuntu est un produit comme un autre pour tout le monde, sauf les libristes qui en voient une sorte d'apôtre d'une libération de je ne sais quoi.

korbé a écrit :

Tu as très mal cherché. Le SIP est une solution valable. Tout le monde peut créer un logiciel compatible. Tout le monde peut proposer un service. Et une entreprise gagne de l'argent sur les appelles sur les téléphones "réelle".

Si si je t'assure, j'ai très bien cherché et j'en ai essayer beaucoup, j'ai des compte sip, sur plusieurs fournisseurs, mais bizarrement, j'ai encore réussis à ne contacter personne. Et je ne vais pas commencé à faire du lobbying anti-skype auprès de mes connaissances, j'ai bien d'autre chat à fouetter. Si un produit/service sur SIP se démocratisait au point de rendre Skype caduc, alors je passerais à autre chose, pas avant.

korbé a écrit :

Mais tu n'a pas besoin de cacher le fonctionnement de ton logiciel pour gagner ta vie. Si tu le cache, c'est qu'il y a quelque chose d'inavouable dedans. Donc oui, le proprio c'est mal.

Je parle pas de gagner sa vie, je parle de gagner de l'argent et pourquoi pas, beaucoup d'argent. C'est pas encore un mal de gagner des millions/milliards quand on a créé quelque chose. Je reprend Skype, leur fondateurs n'auraient jamais pu gagner autant en le vendant aussi cher à e-bay si il s'agissait d'un logiciel libre. L'intérêt privé/personnel à encore le droit de citer non ?
Et je vois pas en quoi choisir Ubuntu comme un autre produit, doit forcément me lier à n'utiliser que des logiciels libres. Pendant un moment SuSe avait Yast en proprio, ce n'est que quand SuSe a été racheté par Novell, que Yast a été ouvert, pourquoi ? Parce que c'était la seule solution pour ses développeurs de se démarquer des autres.

Dernière modification par Luckynow (Le 30/08/2009, à 20:05)

Hors ligne

#24 Le 30/08/2009, à 20:24

Emma Méson

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Le libre n'a RIEN à voir avec la gratuité et il existe de bons logiciels proprio sous Windows.....qui n'ont pas la même équivalence sous Linux.....et qui n'ont rien de malsain à cacher si ce n'est que de préserver , momentanément, un avantage financier.

Le libre c'est avant tout une philosophie mais cela n'oblige pas à utiliser Gnewsence au lieu d'Ubuntu.


Loppsi 2 c'est la dictature par l'informatique

Hors ligne

#25 Le 30/08/2009, à 20:26

korbé

Re : Software Store pour regrouper les interfaces d'installation

Si tu pars sur un tel ton, ça va très mal se terminer.

Luckynow a écrit :

Si le point est final, car les deux modèle doivent coexister, il n'y a pas d'opposition à leur coexistence é moins d'être un radical.

Mais c'est pas par ce qu'un avis ne te plais pas qu'il faut mettre un terme à un discussion.

Luckynow a écrit :

Pourquoi acheter qqch que tu peux avoir gratuitement, ok mais tu crois vraiment que tout le mode fonctionne comme ça  ?
Déjà que les gens piratent pour pouvoir ne pas payer des produits payant, soit tu es naïf de la condition humaine soit borné. On vit dans un monde de profiteur, vit avec mon vieux. À part quelque gros fan personne n'achètera.
D'autant que tu te prives de toute la chaine de distribution traditionnelle, donc finis la mamie qui achète un petit jeux pour son fils à noël. Les logiciels libres se développent grâce à des intérêt commerciaux aussi.

D'après toi ça ne fonctionnerai pas? Alors je te laisse aller dire à Trent Reznor que les millions qu'il s'est fait avec son dernier Album son pas réelle.

Luckynow a écrit :

Pas vrai, la preuve personne n'envisage de "gagner sa vie", grâce au desktop linux. (Citation des boss de Novell et RH)

Et alors? Linus à bien dit que les dév de Hurd était drogué, c'est pas pour autant que c'est vrai. Novell et RH ont choisis leur modèle économique. On est pas obliger de de suivre le même chemin.

Luckynow a écrit :

Ok donc on peut tout autant pourrir son système à cause des logiciel monstrueusement privateur (désolé je peux pas m'empêcher de d'ironiser). Par contre il faudrait absolument que Canonical évite de gagner de l'argent avec.

Ben si Canonical à choisis de faire du logiciel Libre, c'est pas pour gagner de l'argent sur du proprio. Sinon ils auraient pas fait du Libre.

Luckynow a écrit :

Décidément on se demande si tu souhaites le succès de Canonical et par là le succès de Ubuntu.

Mais biensûr que je souhaite le succès de Canonical, et d'Ubuntu, avec se qu'ils ont décidé de faire: du Logiciel Libre

Luckynow a écrit :

Bizarrement dans le monde professionel, c'est pas toujours les produits proprio qu'on décrit comme sombres bouzes. Ne pas admettre que certains logiciels proprio sont simplement meilleurs que leur alternatives libres ça dépasse mes capacités.

95% des entreprises qui ont choisis de passer au tout Libre sont satisfaites.

Luckynow a écrit :

Si je décide de me libérer de Windows, je ne veux pas forcément subir le fait de ne pas pouvoir travailler.

Et quel travaille fait-tu?


Luckynow a écrit :

On a pas un monde binaire, Sinon tu fais quoi sous ubuntu ?? Une gnewsense te serait bien plus appropriée selon moi.

La touche F6, elle existe aussi avant de démarrer l'installation.

Luckynow a écrit :

J'ai très bien compris, seulement, je ne partage pas ses principes, je pense que l'open source est un atout, mais le libre comme idée de s'opposer uniquement au proprio n'en ai pas un. Pour moi c'est produit par produit, si je suis sous Linux, c'est pas pour sont côté libérateur, mais bien pour ses avantages techniques spécifique.

Si t'est là pour le rapport qualité/prix mais pas pour le coté Libre, sachant que c'est grâce au Libre ce  rapport qualité/prix, c'est que t'es un profiteur.

Les distributions Libres, c'est fait pour ceux qui cherchent du logiciel Libre. Si tu veux l'utiliser, libre à toi, tu utilise se que tu veux. Mais ne viens pas demander de faire du propio dans un univers Libre par ce que le Libre c'est pas ton truc.

Luckynow a écrit :

(Je favorise une ligne de commande à une expérience de jeu/3D/multimédia). Et je considère le fait qu'il soit open source, comme un de ses avantage technique. Je privilégie ma propre expérience, elle est meilleure sous linux que sous Windows point barre, j'utilise Linux, le jour ou mes priorités changent je changerais d'os sans sourciller.
Ubuntu est un produit comme un autre pour tout le monde, sauf les libristes qui en voient une sorte d'apôtre d'une libération de je ne sais quoi.

Effectivement, tu n'as pas compris les enjeux du logiciel Libre. Avant de parler de Libre/proprio, il te reste encore beaucoup à apprendre.

Luckynow a écrit :

Si si je t'assure, j'ai très bien cherché et j'en ai essayer beaucoup, j'ai des compte sip, sur plusieurs fournisseurs, mais bizarrement, j'ai encore réussis à ne contacter personne. Et je ne vais pas commencé à faire du lobbying anti-skype auprès de mes connaissances, j'ai bien d'autre chat à fouetter. Si un produit/service sur SIP se démocratisait au point de rendre Skype caduc, alors je passerais à autre chose, pas avant.

Tien, c'est bizarre. J'utilise SIP, mes amis utilisent SIP, il y a pas mal de fournisseur de services SIP (qui gagnent très bien leurs vis), une connaissance qui est spécialiste dans le domaine de la VoIP vois que SIP prend gentiment le dessus. SIP est aussi bon que Skype, à condition d'utiliser les bons codecs pour l'audio et la vidéo. On peut chiffrer les communications avec GPG.  À t'entendre, on croirai que tu vis dans un autre monde.

Luckynow a écrit :

Je parle pas de gagner sa vie, je parle de gagner de l'argent et pourquoi pas, beaucoup d'argent. C'est pas encore un mal de gagner des millions/milliards quand on a créé quelque chose. Je reprend Skype, leur fondateurs n'auraient jamais pu gagner le vendre aussi cher à e-bay, si il s'agissait d'un logiciel libre. L'intérêt privé/personnel à encore le droit de citer non ?

Youpi, mettons les gens dans une prison numérique pour nos propres intérêts personnelles et gagnons plein d'argents.
L'égoïsme n'a jamais été durable, ça fini toujours par s'effondrer.

Luckynow a écrit :

Et je vois pas en quoi choisir Ubuntu comme un autre produit, doit forcément me lier à n'utiliser que des logiciels libres.

Tu utilise se que tu veux. Simplement ne viens pas demander à un système Libre de diffuser du proprio par ce que tu ne partage pas les idées du Libre.


Fais ce que bon te semble, mais ne fais de mal à personne.
Défends toi, mais ne deviens pas ton agresseur.
La force aide la faiblesse, elle ne l'asservit pas.

Hors ligne