Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

DVD, clés USB et t-shirts Ubuntu-fr disponibles sur la boutique En Vente Libre

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

À propos de l'équipe du forum.

#1 Le 16/02/2010, à 10:13

Compte anonymisé

Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Salut,

Ce matin, mardi 16 février 2010, j'ai envie de crier "HOURRAAAAAAAAAH !!!!!"

Après une semaine de prises de tête, de formatages,de  reformatages, de partitionnements, de repartitionnements, de paramétrages, de reparamétrages, après des heures et des heures  à tourner en rond dans les docs, après des dizaines d'erreurs/essais, j'y arrive enfin :

j'ai mon triple boot Mac/Seven/Ubuntu 9.10 ! tongue

Je viens à l'instant de voir ENFIN Ubuntu 9.10 s'installer et lancer les MAJ.

J'ai failli abdiquer à de multiples reprises en renonçant à installer Ubuntu et en me contentant d'un dual boot Mac/Seven mais j'en aurais été malade !

Tout n'est pas encore finalisé, loin de là, il me reste encore quelques soucis à régler mais je pense que l'essentiel est fait.

Mes premières impressions :

1) Très très déçu par Mac, franchement déçu : il faudra que je détaille cela avec un peu plus de recul certainement, je n'en ai pas assez en ce moment mais je le mets pour le moment en troisième position. Certes, mon avis est très subjectif parce que je découvre Mac après Windows et Ubuntu mais  franchement, il me paraît fade, piloter du Mac c'est comme regarder la télé ! neutral

2) Etonné par Windows Seven que je trouve plutôt bien fichu dans l'ensemble mais là encore je découvre et ça reste très subjectif : je m'y sens nettement mieux que sur Mac parce que probablement s'y niche un réseau d'habitudes et de soucis auxquels on peut finalement rester ...attaché si, comme moi, on aime un peu la" bagarre" !

Je peux dire déjà qu'avec Windows, je n'ai pas eu l'impression de regarder la télé à l'installation, mais l'aide est franchement bien faite !

Cependant il y a déjà deux ou trois détails que je n'aime pas : ex 1 = quand on insère un CD son icône  n'apparaît pas sur le bureau pour en faire ensuite l'éjection. Il faut aller le chercher dans le lecteur Windows Media pour l'éjecter.

ex 2 = la petite fenêtre "Executer" n'apparaît pas directement comme sur XP, il faut aller la chercher dans "Tous les programmes + Accessoires + Executer"

Par ailleurs, j'ai passé plusieurs heures à reformater un dd externe de fat 32 en NTFS avec la console de Seven et à voir sur des forums comment paramétrer le son (il fallait le faire, en fait à partir de Boot Camp dans mon cas et du CD d'installlation de Mac )

3) Mais la cerise sur le gâteau, c'est maintenant : l'installation ENFIN de mon Ubuntu et la gestion du triple boot par ma chérie !

Ce que j'adore dans Ubuntu, c'est cette esprit d'ouverture : il visite de suite les partitions propriétaires, il les ouvre, il s'y glisse comme un poisson dans l'eau.

La réciproque ? Hein ? Où est la réciproque ?

Ce topic s'adresse aux utilisateurs du même triple boot et pourrait être intéressant si on se contentait de comparer sans troller.

On verra bien.

Moi, en tous cas, mon expérience de ce triple boot n'est pas un troll, c'est tout ce que je peux dire très sincèrement.

Et aujourd'hui, très modestement, je me sens heureux parce que je vais avoir sans cesse sous la main le moyen de comparer 3 systèmes de distributions incontournables, quoiqu'on dise, quoiqu'on fasse... cool

#2 Le 16/02/2010, à 10:32

HymnToLife

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Checky a écrit :

1) Très très déçu par Mac, franchement déçu : il faudra que je détaille cela avec un peu plus de recul certainement, je n'en ai pas assez en ce moment mais je le mets pour le moment en troisième position. Certes, mon avis est très subjectif parce que je découvre Mac après Windows et Ubuntu mais  franchement, il me paraît fade, piloter du Mac c'est comme regarder la télé ! neutral

C'est ce que j'ai pensé aussi au début. Ca a pas duré longtemps. Soit dit en passant, l'OS c'est "Mac OS X", ou "Mac OS", ou en core "OS X". Pas "Mac".

Cependant il y a déjà deux ou trois détails que je n'aime pas : ex 1 = quand on insère un CD son icône  n'apparaît pas sur le bureau pour en faire ensuite l'éjection. Il faut aller le chercher dans le lecteur Windows Media pour l'éjecter.

Pas de touche Eject sur ton clavier ?

ex 2 = la petite fenêtre "Executer" n'apparaît pas directement comme sur XP, il faut aller la chercher dans "Tous les programmes + Accessoires + Executer"

Le raccourci Windows+R fonctionne toujours, il me semble. Sinon, tu peux aussi changer ça dans le panneau de conf.


- Rodrigue, as-tu du cœur ?
- Non, mais j'ai du pique !

Hors ligne

#3 Le 16/02/2010, à 10:35

billou

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Tient pareil, me suis fait un trial boot y'a peu de temps... Vachement déçu de MacOS, c'est très fade & limité, m'enfin, ça m'a permis de tester en profondeur.

Quand à Seven, sur mon laptop les drivers GMA ne supportent même pas l'accélération 3D, que ça soit OpenGL ou DirectX... La bonne blague ! big_smile

Hors ligne

#4 Le 16/02/2010, à 10:36

bistory

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Je n'ai jamais vraiment essayé Mac.
J'étais un gros utilisateur de Windows, je développais mes sites web dessus avec une myriade d'outils.
Puis j'ai eu mon portable avec Vista, que j'ai tenu moins d'un an avant d'essayer Ubuntu 7.10 qui ne marchait franchement pas super bien donc je rechignais à l'utiliser, préférant mon Vista configuré aux petits oignons.

Puis la 8.04 est arrivée, je me suis un peu forcé à l'utiliser, convaincu que ça pouvait être sympa. Les habitudes Windows étaient bien prises et il fût dur de s'en débarrasser.

Mais au bout d'un temps, j'ai adopté l'OS libre et laissé tomber vista et maintenant, je suis un utilisateur d'Ubuntu convaincu depuis à peu près deux ans, je serais incapable de me remettre à bosser sur Windows tellement ça me semble archaïque et mal organisé (ce n'est pas une invitation au troll, juste un ressenti !).

J'attends d'avoir les moyens d'acheter un mac pour tester la réputation de ces machines et de son OS ^^

Hors ligne

#5 Le 16/02/2010, à 10:40

billou

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Sinon tu as une bonne base de connaissance pour installer ça sur pc : http://www.darwinx86.net/

Hors ligne

#6 Le 16/02/2010, à 10:41

HymnToLife

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

billou a écrit :

Sinon tu as une bonne base de connaissance pour installer ça sur pc : http://www.darwinx86.net/

En violation de la licence, accessoirement.


- Rodrigue, as-tu du cœur ?
- Non, mais j'ai du pique !

Hors ligne

#7 Le 16/02/2010, à 11:08

billou

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Accessoirement en effet, mais quitte à juste tester MacOS...

Ça lui évitera sans doute la connerie d'attendre d'avoir les moyens pour acheter un PC Apple, juste pour voir ce que l'OS a dans le ventre...

Dernière modification par billou (Le 16/02/2010, à 11:09)

Hors ligne

#8 Le 16/02/2010, à 11:31

Eza

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

HymnToLife a écrit :
billou a écrit :

Sinon tu as une bonne base de connaissance pour installer ça sur pc : http://www.darwinx86.net/

En violation de la licence, accessoirement.

Le droit d'interopérabilité permet de violer en Belgique cette dite licence...
On as juste pas le droit de préinstaller Mac Os sur un pc, maintenant après si tu as payé une licence de mac tu en fait ce que tu veux tant que ça respecte la loi. Et accessoirement la licence si elle ne va pas en l'encontre de la loi...

Hors ligne

#9 Le 16/02/2010, à 13:05

HymnToLife

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Eza a écrit :
HymnToLife a écrit :
billou a écrit :

Sinon tu as une bonne base de connaissance pour installer ça sur pc : http://www.darwinx86.net/

En violation de la licence, accessoirement.

Le droit d'interopérabilité permet de violer en Belgique cette dite licence...
On as juste pas le droit de préinstaller Mac Os sur un pc, maintenant après si tu as payé une licence de mac tu en fait ce que tu veux tant que ça respecte la loi. Et accessoirement la licence si elle ne va pas en l'encontre de la loi...

Mouais. N'étant pas juriste, je préfère m'abstenir de faire des suppositions sur la compatibilité ou non de la licence avec la loi.


- Rodrigue, as-tu du cœur ?
- Non, mais j'ai du pique !

Hors ligne

#10 Le 16/02/2010, à 13:06

Kanor

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

C'est une clause abusive si je me trompe pas dans l'union européene elle compte pour du  beurre il y a toujours un jugement en cour sur ce sujet.

Hors ligne

#11 Le 17/02/2010, à 07:42

Compte anonymisé

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Quelques exemples plus précis de comparaison Mac OSX /Seven/Ubuntu aujourd’hui :

1) Le traitement de texte : j’ouvre iWork en ayant l’impression de me trouver sur un Word Pad des années 90.

Pas de préconfiguration de base déjà solide comme sur Open Office et sur Word 2007 : il faut tout monter soi-même et le «tout» est loin, très loin d’être aussi riche et complet que sur Open Office ou Word.

Là, il n’y a pas photo : en traitement de texte in situ, iWork est vraiment loin derrière. Or, le traitement de textes c’est un des piliers majeurs d’une distribution. C’est fondamental de le monde professionnel, dans le monde de l’entreprise.

2) Safari : là aussi énorme déception comparé à Firefox. Impossible d’ouvrir simultanément plusieurs onglets à partir des différents liens d’une même page. C’est franchement énervant. Seule possibilité d’un équivalent nettement moins opérationnel : appuyer 2 secondes sur les boutons triangulaires «avant» et «précédent» qui se trouvent en à gauche de l’écran pour faire apparaître le menu déroulant vertical des liens des différentes pages ouvertes.

  Par contre, la visualisation de pages ouvertes d’un «Top Sites» est pas mal mais bon...

3) Autres détails de moindre importance mais quand même significatifs en terme de «confort opérationnel» : les dernières pages successives sur Internet sont immédiatement disponibles ouvertes dans la barre des tâches inférieure de Seven/ Firefox : rien de comparable avec Mac OSX/Safari : on a l’impression d’un fonctionnement page par page, «step by step» en aveugle de ce qui précède, fonctionnement vraiment insupportable quand on pratique Firefox depuis des années.

4) Souris Magic Mouse : effectivement très réactive et sensuelle mais avec un défaut majeur à mes yeux complètement rédhibitoire : son poids excessif. Elle est en effet très lourde et sera à déconseiller, là encore, à de nombreux pros (je pense aux infographistes) qui font 8 heures de souris par jour.

5) Le clavier Apple : oui il est très beau mais je l’ai aussitôt lui aussi remisé.

  J’aime travailler avec des touches qui s’enfoncent profondément dans le clavier, j’ai l’impression ainsi de «taper» mon texte avec vigueur et efficacité. Sur le clavier Apple, il faut effleurer les touches et puis un détail encore rédhibitoire (pour moi) : j’aime travailler avec un clavier redressé le plus possible vers l’opérateur. Le clavier  Apple n’est prévu que pour travailler littéralement «à plat»: son redressement est de 2 cm, sur mon clavier Dell, il est de 4 cm au maximum.

Tout cela m’amène à la réflexion suivante (et  j’essaie de mettre de côté momentanément toute considération idéologique «Libre VS Proprio») : ce qui fait la force de Windows c’est incontestablement son insertion dans le monde réel et sa longue expérience de ce monde : le monde de l’entreprise, le monde professionnel ET amateur avec les 3 secteurs clés de voûte de l’informatique : la bureautique, l’infographie et les jeux.

Avec aussi un lien aussi très fort entre l’usage professionnel ET le domaine affectif (les jeux, MSN etc...)

Là, Apple (et GNU/Linux) sont  clairement largués.

Autre réflexion (et là j’en reviens à la comparaison Libre vs Proprio ) : en informatique, la distribution dans laquelle on fait son initiation est essentielle dans la réalisation  de ses choix futurs, que l’on l’adopte pour toujours ou qu’on la rejette pour autre chose : avec deux critères majeurs là encore : l’usage ET l’affectif, l’un conditionnant un peu l’autre si on réfléchit bien même si ce doit être dans le registre de l’amour/haine...

Et là, Windows encore est le...comment dire : le bouc émissaire, la "tête de turc" idéale qui fera toujours des pages et des pages de bourre-pif en commençant au sein de nombreux  topics de ce forum : mais il est incontournable, c'est le "père-repère" de référence qu'on le veuille ou non...

Je m'en rends compte en ce moment-même avec le début d'expérience  de ce triple boot MacOSX/Seven/Ubuntu -et sans recherche volontaire ou involontaire de troll- : je dois reconnaître que c’est Windows qui me paraît à la fois le plus «pro» et en même temps le meilleur accompagnateur du simple «easy user».

Hier, j’ai commencé à paramétrer Karmic mais zut, flut et rataplan : pas de son, j’ai passé déjà 2 à 3 bonnes heures de recherches et d’application de lignes de code en Terminal sans succès encore.

Pas de reconnaissance encore de ma carte graphique dont j’ai pourtant installé les pilotes.

Bref, pour moi, à la maison cela n’a guère d’importance, je décide de prendre mon temps et de ne pas essayer de tout résoudre à la fois et j’aime profondément Ubuntu, je n’ai pas de soucis avec ça, je sais vraiment où j’en suis avec le Libre.

Mais pour l’amateur sans cervelle qui décide de faire un tour sur Gnu/Linux...

Pour terminer, une autre réflexion : j’essaie de me mettre à la place d’une entreprise qui doit passer de la version d’une distribution à la version suivante (et je pense au passage d’XP à Vista et maintenant à Seven )

C’est une vraie catastrophe en terme de désorganisation, de baisse de la productivité, et d’heures de travail perdues : complètement inenvisageable dans le monde de l’entreprise.

Il faut de suite des outils qui marchent de suite et face auxquels les opérateurs retrouvent très vite leurs marques habituelles.

Là encore, et en restant que dans le cadre de nos versions LTS à LTS et à la très faible pénétration de GNU/Linux dans le monde réel, je crois qu’il y a des progrès à accomplir en terme de cohérence.

Bref : le Libre a toutes ses preuves encore à faire chez les jeunes et dans le monde réel de l’entreprise.

ø Hymn To Life : je n'ai pas de touche "Eject" sur mon clavier DEll...

Dernière modification par Checky (Le 17/02/2010, à 07:47)

#12 Le 17/02/2010, à 10:02

sorrodje

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Vraiment intéressante ton expérience.. même si je pense que ton approche de Mac est celle d'un habitué qui a du mal à changer ses habitudes.

Perso , j'ai un mal fou à me repérer sur un Mac , avec les même problèmes que toi wink .. Mais comme tu le dis si bien , je suis elevé au grain OGM Windows lol ..

Du coup , autant j'ai trouvé la bascule XP vers Ubuntu ( donc Gnome ) évidente , autant passer sur un Mac ( équipé mac , clavier mac , souris mac ) m'agace rien que d'y penser.

Idem , j'ai essayé Vista dans Virtualbox et la bascule est moins facile à mes yeux que de XP vers gnome... je ne m'y repère pas très bien.

sinon , bien d'accord avec tes analyses générales... L'enjeu number one d'une distribution comme Ubuntu /Mandriva /OpenSUSE ...surtout à l'occasion d'une LTS comme Ubuntu 10.04 , c'est fiabilité + facilité pour l'utilisateur à migrer depuis XP + fiabilité + fiabilité. Pour moi c'est clair et net.

le problème de la reconnaissance matérielle est insoluble , c'est une affaire de puissance économique ... Mac a contourné le mastodonte en imposant ses propres machines. Une solution pour les OS GNU/Linux serait un vrai réseau de professionnels assurant les installations maintenances sur les Postes.  entre le 0 Euros + Do It Yourself d'un Live CD et le Windows à 200E ( ou en entreprise les migrations XP vers 7 à XXX KE ... )  , y'a ptêt de la marge pour proposer du service non ?

Dernière modification par sorodje (Le 17/02/2010, à 10:10)


Utilisateur Debian/Ubuntu depuis 2008 - http://sorrodje.alter-it.org

Hors ligne

#13 Le 17/02/2010, à 11:45

bistory

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

billou a écrit :

Accessoirement en effet, mais quitte à juste tester MacOS...

Ça lui évitera sans doute la connerie d'attendre d'avoir les moyens pour acheter un PC Apple, juste pour voir ce que l'OS a dans le ventre...

Je fais ça surtout pour le matos et le design, l'OS ne m'intéresse pas plus que ça ^^

Hors ligne

#14 Le 17/02/2010, à 12:03

viviun

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

bistory a écrit :

Je fais ça surtout pour le matos et le design, l'OS ne m'intéresse pas plus que ça ^^

Hum... A ce prix là, pour le design, autant acheter le matos et payer un mec pour qu'il te fasse un mod VRAIMENT personnalisé (et beau... Moi un troll ? Où ça ?). Genre un p'tit mod Steampunk sur un Laptop c'est tout le temps le méga-style... (En plus on te le choure pas, tout le monde croit que c'est un vieux truc tout pêté ^^...


GNOME saylebien. [/troll]

Hors ligne

#15 Le 17/02/2010, à 12:30

Ras'

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Sérieux, sans troller, ça sert à quoi ?


A l'époque ou j'avais un dual boot c'était pour une appli particulière, et je ne lançais Windows que pour ça, le reste du temps c'était Ubuntu. A la limite pour ça je peux comprendre... Mais un triple boot, quel est l'intérêt ?
D'autant que t'as vraiment pas l'air d'aimer macOS, donc je me pose d'autant plus la question...


Va t'faire shampouiner par le compteur_V2 en timezone[Canada/Eastern] !
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

#16 Le 17/02/2010, à 12:51

Atok

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Il a dit qu'il voulait tester les trois OS.

Hors ligne

#17 Le 17/02/2010, à 12:57

inconnu

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

virtualbox

#18 Le 17/02/2010, à 13:34

billou

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Ras' a écrit :

Sérieux, sans troller, ça sert à quoi ?

Aussi con que ça puisse paraître, j'en ai trouvé un.
Quand je montre ça a un user lambda, et qu'ensuite j'aborde la question des logiciels libres, il sait que j'ai pu acquérir assez d'expérience et prendre du recul pour savoir de quoi je parle en ce qui concerne l'informatique, et que je peux également me permettre de comparer les trois systèmes d'exploitation.

De fait je ne passe ni pour un pro Linux, ni pour un pro Microsoft, ou un pro Apple, mais pour quelqu'un de suffisamment éclairé pour pouvoir orienter quelqu'un.

Windows, c'est du classique sur PC, sous Linux, le temps de démarrage, d'extinction, compiz, la stabilité et la fluidité du système étonnent, sans compter l'attrait de la nouveauté, si c'est "beau", quand à MacOs sur PC, ça fous les gens sur le cul et casse quasiment tous les préjugés à ce niveau.

Hors ligne

#19 Le 17/02/2010, à 18:06

Compte anonymisé

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Ras' a écrit :

Sérieux, sans troller, ça sert à quoi ?

A l'époque ou j'avais un dual boot c'était pour une appli particulière, et je ne lançais Windows que pour ça, le reste du temps c'était Ubuntu. A la limite pour ça je peux comprendre... Mais un triple boot, quel est l'intérêt ?
D'autant que t'as vraiment pas l'air d'aimer macOS, donc je me pose d'autant plus la question...

Avant de le découvrir comme je le fais en ce moment, je n'avais aucun préjugé particulier à l'égard de Mac OS X : et si c'en était un , il était plutôt largement positif (image de marque, fiabilité, design etc...)

J'ai longtemps regardé les Mac ...en vitrine et j'avais l'impression qu'ils me toisaient d'un air un peu...supérieur !

Rien ne vaut d'expérimenter par soi-même avec le matos physique en "chair et en os" (clavier, souris etc...), virtual box ne peut suffire, d'autant plus que Mac OS X c'est un ensemble, une recherche de cohérence  : bon, je ne fais que découvrir, je manque de recul encore mais si comme le bon sens l'affirme les premières impressions sont souvent les meilleures, et bien elles m'ont déjà fait remiser  le clavier, la souris "Magic Mouse" Apple, Safari et  iWork...

Mais je n'ai pas encore essayé Garage Band

Quant au triple boot, moi je trouve que c'est passionnant parce que ça permet de comparer sans arrêt en temps réel.

En utilisant tout le temps une même distribution je finis  vite par me lasser, j'ai l'impression d'être dans un tunnel.

En ce sens, je ne regrette pas du tout de démarrer cette expérience car elle me permet aussi de varier les angles d'analyse, les points d'entrée...et de ne pas rester focalisé sur l'éternel débat GNU/Linux vs Windows.

En plaisantant un peu, c'est comme si je pouvais piloter en même temps une BMW, une Ford Cobra et une Twingo 7 customisée tongue (à toi de deviner à quelle distribution j'attribue chacune de ces trois autos !) wink

#20 Le 18/02/2010, à 22:58

pipocas

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Moi ce que je ne vois pas c'est comment tu peux comparer l'incomparable finalement. Tu n'auras pas les même logiciels, pas payé la même chose, pas la même philosophie, pas les même possibilités, etc.

Tu dis te mettre à la place de "l'amateur sans cervelle" mais c'est tout simplement impossible! Parce que:
-tu es un utilisateur averti
-ton matos n'est pas celui de "l'amateur sans cervelle"
-ton usage n'est pas le même que celui de "l'asc"
-"l'asc" n'installe pas un autre système que celui fournis

Bref, ton test ne s'applique que pour TOI. hmm

Qu'en penses tu?

Dernière modification par pipocas (Le 18/02/2010, à 22:59)

Hors ligne

#21 Le 18/02/2010, à 23:46

Ras'

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Bon, admettons...
Chacun fait ce qu'il veut après tout smile et heureusement smile


Par contre, une questions technique (et certainement plus interessante que la précédente) :
macOS n'a pas de contraintes d'installation ? Il n'a pas envie d'être le premier sur le DD comme Windows ? Ou tu as utilisé une feinte ?


Va t'faire shampouiner par le compteur_V2 en timezone[Canada/Eastern] !
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

#22 Le 19/02/2010, à 00:18

HP

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Ras' a écrit :

macOS n'a pas de contraintes d'installation ? Il n'a pas envie d'être le premier sur le DD comme Windows ?

Comme tu peux même installer Mac OS X sur un DD extrerne… voire même sur n'importe quelle partition du dit DD… il est bien moins chiant que Windows là dessus.


cat /dev/urandom >/dev/null 2>&1 #github

Hors ligne

#23 Le 19/02/2010, à 00:40

Ras'

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Merci pour le renseignement smile


Va t'faire shampouiner par le compteur_V2 en timezone[Canada/Eastern] !
 
Les types awesome n'ont rien à prouver. À personne.

Hors ligne

#24 Le 19/02/2010, à 11:20

billou

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

Et grub prend nativement la prise en charge de MacOS... Enfin... C'est du verbose, faut configurer, toussa... Mais sur la dernière version, au moins, ça marche tongue

Hors ligne

#25 Le 19/02/2010, à 19:29

Compte anonymisé

Re : Hourrah ! Début d'expérience d'un triple boot Mac/Seven/Ubuntu

billou a écrit :

Et grub prend nativement la prise en charge de MacOS

Oui, mais en ce qui me concerne, à la dernière étape de l'installation d'Ubuntu j'ai préféré mettre le programme de démarrage dans la partition Ubuntu pour préserver le MBR du disque dur.

Ce qui fait qu'au démarrage, c'est Refit qui lance le triple boot  graphiquement en présentant les logos de la Pomme et celui de Windows + le gentil manchot Linux noir, blanc et jaune (qui apparaît seulement avec Hardy Héron : avec Karmic Koala il apparaît comme un disque dur gris anonyme) : et je ne peux cacher que c'est un réel plaisir pour moi d'ouvrir sur les symboles de ce triple boot.

(Par contre, je n'ai pu créer de partition étendue pour Ubuntu pour y insérer 2 partitions logiques : une pour /home et une d'échange Linux/Windows : les étiquettes de mon disque dur Mac mini ne gérait pas le GPT...)

picopas a écrit :

Moi ce que je ne vois pas c'est comment tu peux comparer l'incomparable finalement. Tu n'auras pas les même logiciels, pas payé la même chose, pas la même philosophie, pas les même possibilités, etc.

Je suis très conscient de cela, je n’ai pas la prétention de faire une comparaison objective, c’est juste une expérience et un plaisir perso.

Maintenant si tu regardes bien on en fait dans le monde de l’info des comparaisons qui ne sont pas raison : exemple le numéro 11 de Linux Pratique Essentiel de janvier 2010 qui consacre plusieurs pages à la comparaison Windows 7 vs Ubuntu 9.10.

Alors bon …

Sans oublier les dizaines de topics dans ce forum ou dans d'autres où constamment on compare GNU/Linux à Windows (mais beaucoup plus rarement à Mac OS X)...

Alors bon, bon...

Tu dis te mettre à la place de "l'amateur sans cervelle"

Là, tu m'a mal lu  : l’amateur sans cervelle dont je parlais ce n'est  pas moi (car effectivement, je me situe dans la catégorie des usagers avertis) mais le « bleu » qui vient de Windows et qui se plante avec Linux.

Voici exactement ce que je disais dans le passage que tu as mal interprété :

Bref, pour moi, à la maison cela n’a guère d’importance, je décide de prendre mon temps et de ne pas essayer de tout résoudre à la fois et j’aime profondément Ubuntu, je n’ai pas de soucis avec ça, je sais vraiment où j’en suis avec le Libre.

Mais pour l’amateur sans cervelle qui décide de faire un tour sur Gnu/Linux...


Bref, ton test ne s'applique que pour TOI.
Qu'en penses tu?

Je ne le conteste pas.

Mais si ce test peut simplement donner envie à ceux qui aimeraient  se faire tout simplement plaisir en sortant un peu des ornières habituelles et en ayant sous la main les trois systèmes qui dominent le monde informatique…ma foi et bien il a sa raison d'être !;)

Dernière modification par Checky (Le 20/02/2010, à 06:39)