Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".
Test de l'ISO d'Ubuntu francophone : nous avons besoin de testeurs pour la version francophone d'Ubuntu 14.04. Liens et informations ici.

#1 Le 20/10/2012, à 18:22

PascaI

Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

J'avais prévu de rédiger un long pavé très argumenté, mais je crains que ça ne décourage du monde à le lire, alors voici l'essentiel.

Je ne suis ni développeur, et même pas bidouilleur. Mais j'aimerais (ré)installer Linux, et l'utiliser de façon aussi polyvalente et simple que Windows. Ce n'est actuellement pas possible car les logiciels (jeux, etc.) que j'utilise sont essentiellement prévus pour Windows, et de plus en plus Apple. Ils ne seront distribués sur LInux, que lorsqu'il sera utilisé par beaucoup de monde.

Pour que beaucoup de monde l'utilise, il faut le rendre convivial, pas seulement à l'installation, qui est fort simple à condition que le matériel soit compatible. Mais aussi à l'utilisation qui reste pénible si l'on souhaite installer des programmes ou matériel additionnels. Certe, en insistant un peu, on y arrive, mais les utilisateurs n'aiment pas se compliquer la vie dans leurs loisirs, et l'informatique domestique fait partie des loisirs.

Bref, si le but de la communauté Linux est de le démocratiser, SVP rendez-le aussi simple à utiliser qu'un Windows, genre une installation qui se fait en 4 clics (sans rien à écrire, c'est chiant d'écrire une ligne composée de plus de 4 ou 5 mots et symboles non usuels (je suis conscient que certains vont se marrer et les autres bondir, mais c'est ainsi, c'est ce qui rebute nombre d'utilisateurs potentiels). Lorsque cette étape sera franchie, le nombre d'utilisateur va rapidement augmenter, et l'offre logiciel et la qualité des drivers fournis par les fabricants également.

Hors ligne

#2 Le 20/10/2012, à 18:28

cbrunos

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Moi c'est l'inverse, j'aurai plus de mal à bosser sur autre chose qu'une distro gnu/linux. Ça serait pas impossible, mais plus fastidieux et chiant à mettre en place et à l'usage quotidien aussi. Donc autant utiliser une distro gnu/linux libre, plutôt qu'un système fermé non? De toutes façons les besoins de chacun sont tellement différents qu'il est pratiquement impossible de faire une distro pour tous. En plus des efforts que fait Canonical sur Ubuntu, quelqu'un qui veut passer à du 100% linux devra faire quelques efforts et sacrifices, c'est comme ça. Et ce peu importe le système d'exploitation.

Ça c'était une remarque plutôt générale, maintenant par rapport à ton message, désolé, mais Ubuntu est nettement plus simple à installer que Windows, y a pas photo. Il suffit de choisir son fuseau horaire, disposition de clavier, nom d'utilisateur et c'est parti. L'installation se fait en 15 minutes top chrono, et surtout c'est fini. Pas la peine d'installer des drivers ou je ne sais quoi. Oui, Windows 7 a nettement simplifié l'installation et la détection du matériel, mais c'est encore loin du niveau de simplicité d'Ubuntu. Ensuite tu dis qu'il suffit de faire ça pour que le nombre d'utilisateurs augmente, et je suis loin d'être d'accord. Pour que le nombre d'utilisateurs augmente, il faudrait faire comme Microsoft ou Apple: vendre du matériel avec Ubuntu pré-installé et avoir une stratégie marketing agressive.

Dernière modification par cbrunos (Le 20/10/2012, à 18:31)


Je recommande pcubuntoo!

Hors ligne

#3 Le 20/10/2012, à 18:31

seb24

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Tu es au courant que tu ne tapes pas de lignes pour installer un logiciel sous Ubuntu ? Et que c'est encore plus facile à installer que sous Windows ?


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#4 Le 20/10/2012, à 19:06

PascaI

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

cbrunos a écrit :

Moi c'est l'inverse, j'aurai plus de mal à bosser sur autre chose qu'une distro gnu/linux. Ça serait pas impossible, mais plus fastidieux et chiant à mettre en place et à l'usage quotidien aussi. Donc autant utiliser une distro gnu/linux libre, plutôt qu'un système fermé non? De toutes façons les besoins de chacun sont tellement différents qu'il est pratiquement impossible de faire une distro pour tous. En plus des efforts que fait Canonical sur Ubuntu, quelqu'un qui veut passer à du 100% linux devra faire quelques efforts et sacrifices, c'est comme ça. Et ce peu importe le système d'exploitation.

Ça c'était une remarque plutôt générale, maintenant par rapport à ton message, désolé, mais Ubuntu est nettement plus simple à installer que Windows, y a pas photo. Il suffit de choisir son fuseau horaire, disposition de clavier, nom d'utilisateur et c'est parti. L'installation se fait en 15 minutes top chrono, et surtout c'est fini. Pas la peine d'installer des drivers ou je ne sais quoi. Oui, Windows 7 a nettement simplifié l'installation et la détection du matériel, mais c'est encore loin du niveau de simplicité d'Ubuntu. Ensuite tu dis qu'il suffit de faire ça pour que le nombre d'utilisateurs augmente, et je suis loin d'être d'accord. Pour que le nombre d'utilisateurs augmente, il faudrait faire comme Microsoft ou Apple: vendre du matériel avec Ubuntu pré-installé et avoir une stratégie marketing agressive.

J'ai une question complémentaire. Est-ce que le but de la communauté Linux est de rendre celui-ci populaire ? Si non, quel est-il ?

Je ne comprend pas pourquoi tu me dit ce que j'ai mis en gras, en commençant par "désolé" ? Je dit à peu près la même chose dans mon premier post.

Es-tu technicien info, ou utilisateur lambda ? Parce que personnellement, moi, en tant qu'utilisateur bien baaaasique, à chaque fois que j'ai installé Linux, à l'utilisation, j'ai toujours eu des pépins que je n'ai jamais pu résoudre aussi facilement que sous Windows.

Et ce phénomène est loin d'être mon cas unique. Si Windows n'était que le fruit d'une stratégie marketing, d'une part, les utilisateurs de version Tipiakés se tourneraient plutôt vers lui, à mon avis. D'ailleurs, des constructeurs avaient essayés d'introduire linux à la place de Windows (Acer, Asus), ils ont tous fait assez rapidement marche arrière.

Hors ligne

#5 Le 20/10/2012, à 19:06

Jules Petibidon

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

PascaI a écrit :

... sans rien à écrire, c'est chiant d'écrire une ligne composée de plus de 4 ou 5 mots ...

Cette phrase m'a tout de suite fait penser au film "idiocracy"

Tu as fait un excellent teaser, maintenant sois sûr qu'on le lira le long pavé argumenté.
Ça va donner de la matière pour se marrer un bon coup smile

Hors ligne

#6 Le 20/10/2012, à 19:15

DAnGk41

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Bref, si le but de la communauté Linux est de le démocratiser,

oui, et en passant je pense par la liberté de personnaliser gnu/linux comme on le souhaite, et non en ayant l'impression, comme windows, de personnaliser, sous windows tout est comme qui dirait "en uniforme" on ne change que la taille selon les usagers... (je veux dire par là qu'on peut tenter de personnaliser un windows, il ressemblera toujours à celui du voisin) tandis que sous gnu/linux, il est très démocratique, on change ce que l'on veut, et on lui donne l'allure que l'on veut... ça !! c'est de la démocratie, et non de la dictature camouflée !

Dernière modification par DAnGk41 (Le 20/10/2012, à 19:15)


promis, je vais penser à me moderniser ==> http://i43.servimg.com/u/f43/11/83/24/66/pb090210.jpg

Hors ligne

#7 Le 20/10/2012, à 19:22

PascaI

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

seb24 a écrit :

Tu es au courant que tu ne tapes pas de lignes pour installer un logiciel sous Ubuntu ? Et que c'est encore plus facile à installer que sous Windows ?

Alors c'est récent, car lors de ma dernière tentative d'installation, qui date d'environ 4 ou 5 mois, et qui c'est d'ailleurs soldée par un échec, j'ai du procéder par ligne de commande pour tenter d'installer le driver graphique.

C'était sur mon netbook Acer A0751h-1504, impossible d'installer un driver graphique qui permette de caler la résolution en respectant la géométrie de l'écran.

Est-ce qu'en disant qu'on ne tape plus de ligne, tu veux dire qu'on peut cliquer, ou copy-paste un lien, ou bien qu'on clique sur un exécutable, ou qu'on glisse un fichier ? Comment fait-on, maintenant ? Et advenant le cas ou l'installation sans lignes de commandes échoue, n'est-on pas obligé d'écrire des trucs au clavier, pour tenter de résoudre le problème ?

Pour ta réponse, considère que je n'y connais absolument rien, mais que je suis dans la moyenne niveau intellect, si tu me parles comme à un enfant de 5 ans, voir un caniche, je vais comprendre wink.

Hors ligne

#8 Le 20/10/2012, à 19:25

DAnGk41

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Bin alors retourne sous Windows et fais toi plaisir... Il est vrai que gnu/linux ne peut pas plaire à tout le monde, ainsi que sa philosophie...


promis, je vais penser à me moderniser ==> http://i43.servimg.com/u/f43/11/83/24/66/pb090210.jpg

Hors ligne

#9 Le 20/10/2012, à 19:25

PascaI

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Jules Petibidon a écrit :
PascaI a écrit :

... sans rien à écrire, c'est chiant d'écrire une ligne composée de plus de 4 ou 5 mots ...

Cette phrase m'a tout de suite fait penser au film "idiocracy"

Tu as fait un excellent teaser, maintenant sois sûr qu'on le lira le long pavé argumenté.
Ça va donner de la matière pour se marrer un bon coup smile

C'est stupide n'est-ce pas ? Mais c'est pourtant la réalité... triste, mais Ô combien réelle.

Bonne poilâde à toi !

Hors ligne

#10 Le 20/10/2012, à 19:26

echazare

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

PascaI a écrit :

J'avais prévu de rédiger un long pavé très argumenté, mais je crains que ça ne décourage du monde à le lire, alors voici l'essentiel.

Je ne suis ni développeur, et même pas bidouilleur. Mais j'aimerais (ré)installer Linux, et l'utiliser de façon aussi polyvalente et simple que Windows. Ce n'est actuellement pas possible car les logiciels (jeux, etc.) que j'utilise sont essentiellement prévus pour Windows, et de plus en plus Apple. Ils ne seront distribués sur LInux, que lorsqu'il sera utilisé par beaucoup de monde.

Pour que beaucoup de monde l'utilise, il faut le rendre convivial, pas seulement à l'installation, qui est fort simple à condition que le matériel soit compatible. Mais aussi à l'utilisation qui reste pénible si l'on souhaite installer des programmes ou matériel additionnels. Certe, en insistant un peu, on y arrive, mais les utilisateurs n'aiment pas se compliquer la vie dans leurs loisirs, et l'informatique domestique fait partie des loisirs.

Bref, si le but de la communauté Linux est de le démocratiser, SVP rendez-le aussi simple à utiliser qu'un Windows, genre une installation qui se fait en 4 clics (sans rien à écrire, c'est chiant d'écrire une ligne composée de plus de 4 ou 5 mots et symboles non usuels (je suis conscient que certains vont se marrer et les autres bondir, mais c'est ainsi, c'est ce qui rebute nombre d'utilisateurs potentiels). Lorsque cette étape sera franchie, le nombre d'utilisateur va rapidement augmenter, et l'offre logiciel et la qualité des drivers fournis par les fabricants également.

Il n'y a pas de communauté Linux au sens organisé pour atteindre un but.
Le rendre aussi simple que Windows, c'est toujours oublier que si Windows parait simple a utiliser c'est en grande partie du au fait que nous l'utilisons depuis fort longtemps, c'est une question d'habitude.
J'ai plusieurs fois constaté que prendre en mains une distrib Linux Desktop est très facile pour un néophyte en informatique qui n'a rien connu d'autre.Un Maqueux te dira que Windows est mal commode et inversement.
Je ne vois pas en quoi installer un soft sous linux est compliqué, même pour madame Michu, en passant par les outils faits pour madame Michu bien sur, pas  avec Synaptic ou en ligne de commande.
Même si on aime pas Canonical car pas 100% libre dans sa philosophie, ellle (la société) poursuit le but commercial de démocratiser une distribution basée sur GNU/Linux.
Personne de la catégorie madame Michu n'installe Windows sur son PC, Linux n'est pas difficile a installer, mais requiert du savoir informatique, comme pour Windows.
Pour peu qu'on se donne la peine de choisir un composant compatible Linux avec driver libre, l'installation est plus facile, il n'y a même pas un clique a faire.
Mais de toute façon, le manque de drivers n'est pas le fait du la communauté Linux, même si cela pèse parfois sur l'usage au quotidien.
Des Jeux de qualités il y en a déjà commerciaux ou non, mais la plateforme Linux ne s’adresse pas aux "gamers" boutonneux. Cela va peut être changer avec l'arrivée de Valve sou Linux.
Mais franchement, quel intérêt d'utiliser un PC pour jouer alors qu'il existe des consoles bien mieux adaptées a cette activité, enfin je me comprend.
Un Linux sera peut être un jour un OS grand public, mais cela passera par la volonté d'un grand groupe comme Dell de proposer cela avec un partenaire comme Canonical.
Cela a déjà était tenté par le passé sans succès, mais depuis peu Dell a refait la tentative en Asie et cela semble fonctionner. Une nouvelle offre pour notre région devrait arrivée bientôt.
Si la bataille des OS n'est pas fini, je me demande si la disparition progressive du "Desktop" classique au dépend du matériel mobile ne va pas donner définitivement la victoire au noyau Linux.
Maintenant Noyau Linux et OS GNU/Linux ne sont pas la même chose donc wait and see....

Dernière modification par echazare (Le 20/10/2012, à 19:28)


Ubuntu 14.04 Unity

Hors ligne

#11 Le 20/10/2012, à 19:44

PascaI

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

DAnGk41 a écrit :

Bref, si le but de la communauté Linux est de le démocratiser,

oui, et en passant je pense par la liberté de personnaliser gnu/linux comme on le souhaite, et non en ayant l'impression, comme windows, de personnaliser, sous windows tout est comme qui dirait "en uniforme" on ne change que la taille selon les usagers... (je veux dire par là qu'on peut tenter de personnaliser un windows, il ressemblera toujours à celui du voisin) tandis que sous gnu/linux, il est très démocratique, on change ce que l'on veut, et on lui donne l'allure que l'on veut... ça !! c'est de la démocratie, et non de la dictature camouflée !

DAnGk41 a écrit :

Bin alors retourne sous Windows et fais toi plaisir... Il est vrai que gnu/linux ne peut pas plaire à tout le monde, ainsi que sa philosophie...

Par démocratiser, j'entendais "rendre assez simple pour être utilisable facilement par tout le monde.

Bon je m'étais trompé, pas grave, je n'en mourrai pas, et effectivement, faute de mieux je vais rester sous Windows. Dommage j'aimerais que Linux soit plus utilisé, qu'il devienne une réelle alternative à Windows, surtout quand je vois ce que dernier, dans ces prochaines versions, va devenir.

Si vous souhaitez que Linux reste l’apanage d'une "intelligentsia", alors continuez ainsi. Si, par contre, vous souhaitez comme moi, qu'il devienne une alternative crédible a Windows et autres, alors rendez-le attrayant, faites en sorte qu'il soit, pour l'ajout de composants, pour l'installation de programmes, aussi simple que lors de son installation.

Et aussi, si vous pouviez ne pas être agressif, lorsqu'un "idiot d'utilisateur" (référence à idiocracy du type au dessus) comme moi, vient vous soumettre son ressenti d'utiilsateur.occasionnel. Si un exemple peut vous convaincre, c'est peut-être celui des japonais qui on réussit à s'imposer, comme une référence dans le marché automobile, en s'adaptant aux con-sommateur, en étant attentif à leurs critique, et en y répondant positivement, et non en tentant contre vents et marées, d'imposer leur modèle.

Hors ligne

#12 Le 20/10/2012, à 20:06

Keiser

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Te souviens tu de la première fois que tu as utilisé windows ? Etait ce si simple ? Cela marchait 'il aussi bien ? Etait ce aussi simple ?
Pas eut besoin d'ami(s) pour l'install', pour l'administration, pas eut besoin de forums...

Pourquoi les nouveaux sous Linux sont ils toujours prêt à faire aucun effort de compréhension ? C'est pas une critique, c'est juste que j'ai du mal à comprendre...Oui Linux et ses bureaux peuvent être TRES simple aussi bien à installer qu'à maintenir, mais des fois, ça merde, c'est comme ça, on a pleins "d'excuses" pour ça... Alors il faut chercher, peut être essayer d'autres distribs, d'autres bureaux...et on fini par trouver et c'est le panard.

Crois tu qu'on le fait exprès, lorsque des fois, c'est "compliqué" ?

Hors ligne

#13 Le 20/10/2012, à 20:12

PascaI

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

echazare a écrit :
PascaI a écrit :

J'avais prévu de rédiger un long pavé très argumenté, mais je crains que ça ne décourage du monde à le lire, alors voici l'essentiel.

Je ne suis ni développeur, et même pas bidouilleur. Mais j'aimerais (ré)installer Linux, et l'utiliser de façon aussi polyvalente et simple que Windows. Ce n'est actuellement pas possible car les logiciels (jeux, etc.) que j'utilise sont essentiellement prévus pour Windows, et de plus en plus Apple. Ils ne seront distribués sur LInux, que lorsqu'il sera utilisé par beaucoup de monde.

Pour que beaucoup de monde l'utilise, il faut le rendre convivial, pas seulement à l'installation, qui est fort simple à condition que le matériel soit compatible. Mais aussi à l'utilisation qui reste pénible si l'on souhaite installer des programmes ou matériel additionnels. Certe, en insistant un peu, on y arrive, mais les utilisateurs n'aiment pas se compliquer la vie dans leurs loisirs, et l'informatique domestique fait partie des loisirs.

Bref, si le but de la communauté Linux est de le démocratiser, SVP rendez-le aussi simple à utiliser qu'un Windows, genre une installation qui se fait en 4 clics (sans rien à écrire, c'est chiant d'écrire une ligne composée de plus de 4 ou 5 mots et symboles non usuels (je suis conscient que certains vont se marrer et les autres bondir, mais c'est ainsi, c'est ce qui rebute nombre d'utilisateurs potentiels). Lorsque cette étape sera franchie, le nombre d'utilisateur va rapidement augmenter, et l'offre logiciel et la qualité des drivers fournis par les fabricants également.

Il n'y a pas de communauté Linux au sens organisé pour atteindre un but.
Le rendre aussi simple que Windows, c'est toujours oublier que si Windows parait simple a utiliser c'est en grande partie du au fait que nous l'utilisons depuis fort longtemps, c'est une question d'habitude.
J'ai plusieurs fois constaté que prendre en mains une distrib Linux Desktop est très facile pour un néophyte en informatique qui n'a rien connu d'autre.Un Maqueux te dira que Windows est mal commode et inversement.
Je ne vois pas en quoi installer un soft sous linux est compliqué, même pour madame Michu, en passant par les outils faits pour madame Michu bien sur, pas  avec Synaptic ou en ligne de commande.
Même si on aime pas Canonical car pas 100% libre dans sa philosophie, ellle (la société) poursuit le but commercial de démocratiser une distribution basée sur GNU/Linux.
Personne de la catégorie madame Michu n'installe Windows sur son PC, Linux n'est pas difficile a installer, mais requiert du savoir informatique, comme pour Windows.
Pour peu qu'on se donne la peine de choisir un composant compatible Linux avec driver libre, l'installation est plus facile, il n'y a même pas un clique a faire.
Mais de toute façon, le manque de drivers n'est pas le fait du la communauté Linux, même si cela pèse parfois sur l'usage au quotidien.
Des Jeux de qualités il y en a déjà commerciaux ou non, mais la plateforme Linux ne s’adresse pas aux "gamers" boutonneux. Cela va peut être changer avec l'arrivée de Valve sou Linux.
Mais franchement, quel intérêt d'utiliser un PC pour jouer alors qu'il existe des consoles bien mieux adaptées a cette activité, enfin je me comprend.
Un Linux sera peut être un jour un OS grand public, mais cela passera par la volonté d'un grand groupe comme Dell de proposer cela avec un partenaire comme Canonical.
Cela a déjà était tenté par le passé sans succès, mais depuis peu Dell a refait la tentative en Asie et cela semble fonctionner. Une nouvelle offre pour notre région devrait arrivée bientôt.
Si la bataille des OS n'est pas fini, je me demande si la disparition progressive du "Desktop" classique au dépend du matériel mobile ne va pas donner définitivement la victoire au noyau Linux.
Maintenant Noyau Linux et OS GNU/Linux ne sont pas la même chose donc wait and see....

Ok, j'imaginais qu'il y avait une volonté commune des membres actifs de le rendre facilement utilisable, passont.

Effectivement, pour quelqu'un n'installant rien par la suite, il est parfait. Mais la plupart des utilisateurs vont vouloir y installer des programmes et remplacer des composants (du moins dans mon entourage c'est ce qui se passe, et je connais beaucoup de monde wink)

Concernant les jeux, je ne suis pas d'accord avec toi, et c'est une erreur de ramener les pc-gamers à des gamins boutonneux, c'est l'équivalent de ramener les linuxiens à des gros, barbus et introvertis. Quand à dire que les gamers n'ont qu'à utiliser des consoles, c'est déjà faire montre d'un début d'intolérance. Le jeu sur PC offre une dimension (réalisme des simulations automobile) et des graphismes (Crysis, Battlefield etc., sous réserve du matériel adéquat) que n'offre pas les consoles. De plus, tous les jeux "matures" ne sont pas proposés pour consoles. Mais c'est un autre débat.

Pour ce qui est des distrib pré-installés sur PC en remplacement de Windows, Dell va se heurter au même problème qu'Acer et Asus précédemment, à savoir une saturation du service technique par des clients insatisfait de ne pouvoir installer leurs programmes favoris. Mais c'est bien qu'ils essayent. D'ailleurs, certains tentent de revenir par la petite porte avec les mini systèmes en démarrage rapide des PC's.

Si par matériel mobile, tu penses au "tout cloud" qui se profile à l'horizon pour dans 6-7 ans, moi je pense au contraire que si Linux n'a pas progressé d'ici là, ce sera sa mort lente annoncée.

Hors ligne

#14 Le 20/10/2012, à 20:20

PascaI

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Keiser a écrit :

Te souviens tu de la première fois que tu as utilisé windows ? Etait ce si simple ? Cela marchait 'il aussi bien ? Etait ce aussi simple ?
Pas eut besoin d'ami(s) pour l'install', pour l'administration, pas eut besoin de forums...

Pourquoi les nouveaux sous Linux sont ils toujours prêt à faire aucun effort de compréhension ? C'est pas une critique, c'est juste que j'ai du mal à comprendre...Oui Linux et ses bureaux peuvent être TRES simple aussi bien à installer qu'à maintenir, mais des fois, ça merde, c'est comme ça, on a pleins "d'excuses" pour ça... Alors il faut chercher, peut être essayer d'autres distribs, d'autres bureaux...et on fini par trouver et c'est le panard.

Crois tu qu'on le fait exprès, lorsque des fois, c'est "compliqué" ?

Je suis d'accord, mais il n'y avait alors rien d'autre, on était obligé de faire avec. Alors que maintenant, un utilisateur perdu dans Windows n'aura pas de difficulté à trouver de l'aide, pour Windows, auprès d'amis, famille, etc. Et ce, sans avoir à lever le petit doit pour se dépatouiller lui même et souvent sans bourse délier. Alors que ce sera beaucoup moins évident de trouver à se faire aider sous linux. La grande majorité des gens vont naturellement vers ce qui est le moins compliqué. Personne ne changera ça.

Je ne dit pas que vous le faites exprès, je ne vous accuse de rien du tout. Je suis juste un type de base qui se pose des questions sur la protection de ses droits fondamentaux, lorsque le Windows dans le cloud sera égémonique.

Dernière modification par PascaI (Le 20/10/2012, à 20:31)

Hors ligne

#15 Le 20/10/2012, à 20:29

seb24

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

PascaI a écrit :
seb24 a écrit :

Tu es au courant que tu ne tapes pas de lignes pour installer un logiciel sous Ubuntu ? Et que c'est encore plus facile à installer que sous Windows ?

Alors c'est récent, car lors de ma dernière tentative d'installation, qui date d'environ 4 ou 5 mois, et qui c'est d'ailleurs soldée par un échec, j'ai du procéder par ligne de commande pour tenter d'installer le driver graphique.

C'était sur mon netbook Acer A0751h-1504, impossible d'installer un driver graphique qui permette de caler la résolution en respectant la géométrie de l'écran.

Est-ce qu'en disant qu'on ne tape plus de ligne, tu veux dire qu'on peut cliquer, ou copy-paste un lien, ou bien qu'on clique sur un exécutable, ou qu'on glisse un fichier ? Comment fait-on, maintenant ? Et advenant le cas ou l'installation sans lignes de commandes échoue, n'est-on pas obligé d'écrire des trucs au clavier, pour tenter de résoudre le problème ?

Pour ta réponse, considère que je n'y connais absolument rien, mais que je suis dans la moyenne niveau intellect, si tu me parles comme à un enfant de 5 ans, voir un caniche, je vais comprendre wink.

Non ton problème ici est différent :
- Si je te dis : ptain j'arrive pas à faire marcher mon jeux playstation sur ma Xbox. C'est la faute de Microsoft ou de Sony ? Nop (enfin un peu), c'est simplement que les consoles ne sont pas compatibles.
La c'est pareil. Linux et les distribution qui l'utilisent essayent d'offrir le plus large éventail de drivers possibles. Mais il y a toujours de soucis de drivers et de matériel incompatible. Note que c'est la même chose sous Windows. Ma dernière tentative d'installation de WIN7 sur un ancien PC vista c'est soldé par une journée de galère. Bref c'est pas inhérent à Linux mais aux support matériel.

Maintenant si tu achète une machine compatible :
- Comme ils ont dit plus haut tout se fait en 15 minutes pour une installation et c'est très facile
- Ajouter un logiciel ? Tu clique sur la logithèque tu cherche ton logiciel et tu clique sur le bouton installer : une recherche et deux clics
- Les drivers ne s'installent presque jamais car ils sont déjà intégrés dans le noyau. Pour quelques cas spéciaux normalement Ubuntu te les proposes tout seul et tu n'as qu'a les installer en un clic la aussi.
Bref sur une machine compatible, Linux est super simple à utiliser. Si tu as le malheur d'avoir une machine mal ou pas supporté la en effet ça rend l’expérience difficile.


Membre attitré de la brigade des S
Ubuntuser.com : Blog sur Ubuntu http://www.ubuntuser.com

Hors ligne

#16 Le 20/10/2012, à 20:33

Keiser

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Est ce que les gens comprennent qu'ils ne peuvent pas installer des applis IOS sur un android et inversement ? Si oui, pourquoi veulent ils installer des programmes Win sur Linux et s'en plaignent lorsque c'est pas possible ?

Hors ligne

#17 Le 20/10/2012, à 20:56

Sylvhem

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Bonjour Pascal. J'ai lu ton message et les divers réponses avec attention et je tiens à te répondre car, moi aussi, je suis un utilisateur lambda. Du moins je l'ai longtemps et encore récemment été, même si ce n'est peut-être plus tout à fait le cas (je ne suis en tout cas, ni un programmeur, ni un pro de la commande UNIX). Je tiens aussi a préciser que j'ai utilisé Windows pendant des années (aujourd'hui encore j'ai théoriquement un dual-boot avec Windows) te que j'ai reçu mon premier PC sous GNU/Linux il n'y a même pas trois ans.
Lorsque je suis arrivé sous Ubuntu, la première chose qui m'a saisit c'était justement la facilité avec laquelle installer des logiciels. Contrairement à Windows, où je devais allez chercher un exécutable sur le net, puis suivre une (longue) procédure pour l'installer et enfin redémarrer mon système (quand l'installation de plantais pas à cause de l'absence d'un fichier au nom imprononçable) sous Linux il me suffisait de faire un petit tour dans la Logithèque où tous les logiciels étaient rangés par catégorie, de rentrer mon mot de passe et hop ! Contrairement à toi je n'ai jamais eu de problème avec un pilote et n'ai donc jamais essayé d'en installer un manuellement, mais, jusqu'à récemment, toutes les fois où j'ai du ajouter au système un paquet qui n'était pas présent dans la Logithèque je ne suis pas passé par la console mais par Synaptik, le gestionnaire de paquet en interface graphique qui permet exactement la même chose.
De plus, lorsque j'ai du prêter mon ordinateur à d'autres personnes de ma famille (dont je rabattais les oreilles avec Linux tongue) je me suis contenté de leur montrer deux trois trucs de base sur Unity et elles elles l'ont toutes utilisé sans problème. Je ne pense donc pas que l'interface soit plus compliqué que celle de Windows.
Enfin, en ce qui concerne l'aide de la communauté, j'ai toujours trouvé qu'on était bien mieux servit sous Linux que sous Windows. Même si je poste peux ici, ça fait des années que j'épluche la documentation et le forum et quasiment toutes mes questions ont trouvée une réponse : aucun de mes problèmes n'a jamais persisté.


Membre discret de la brigade des S

Hors ligne

#18 Le 20/10/2012, à 21:00

echazare

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

PascaI a écrit :
echazare a écrit :
PascaI a écrit :

J'avais prévu de rédiger un long pavé très argumenté, mais je crains que ça ne décourage du monde à le lire, alors voici l'essentiel.

Je ne suis ni développeur, et même pas bidouilleur. Mais j'aimerais (ré)installer Linux, et l'utiliser de façon aussi polyvalente et simple que Windows. Ce n'est actuellement pas possible car les logiciels (jeux, etc.) que j'utilise sont essentiellement prévus pour Windows, et de plus en plus Apple. Ils ne seront distribués sur LInux, que lorsqu'il sera utilisé par beaucoup de monde.

Pour que beaucoup de monde l'utilise, il faut le rendre convivial, pas seulement à l'installation, qui est fort simple à condition que le matériel soit compatible. Mais aussi à l'utilisation qui reste pénible si l'on souhaite installer des programmes ou matériel additionnels. Certe, en insistant un peu, on y arrive, mais les utilisateurs n'aiment pas se compliquer la vie dans leurs loisirs, et l'informatique domestique fait partie des loisirs.

Bref, si le but de la communauté Linux est de le démocratiser, SVP rendez-le aussi simple à utiliser qu'un Windows, genre une installation qui se fait en 4 clics (sans rien à écrire, c'est chiant d'écrire une ligne composée de plus de 4 ou 5 mots et symboles non usuels (je suis conscient que certains vont se marrer et les autres bondir, mais c'est ainsi, c'est ce qui rebute nombre d'utilisateurs potentiels). Lorsque cette étape sera franchie, le nombre d'utilisateur va rapidement augmenter, et l'offre logiciel et la qualité des drivers fournis par les fabricants également.

Il n'y a pas de communauté Linux au sens organisé pour atteindre un but.
Le rendre aussi simple que Windows, c'est toujours oublier que si Windows parait simple a utiliser c'est en grande partie du au fait que nous l'utilisons depuis fort longtemps, c'est une question d'habitude.
J'ai plusieurs fois constaté que prendre en mains une distrib Linux Desktop est très facile pour un néophyte en informatique qui n'a rien connu d'autre.Un Maqueux te dira que Windows est mal commode et inversement.
Je ne vois pas en quoi installer un soft sous linux est compliqué, même pour madame Michu, en passant par les outils faits pour madame Michu bien sur, pas  avec Synaptic ou en ligne de commande.
Même si on aime pas Canonical car pas 100% libre dans sa philosophie, ellle (la société) poursuit le but commercial de démocratiser une distribution basée sur GNU/Linux.
Personne de la catégorie madame Michu n'installe Windows sur son PC, Linux n'est pas difficile a installer, mais requiert du savoir informatique, comme pour Windows.
Pour peu qu'on se donne la peine de choisir un composant compatible Linux avec driver libre, l'installation est plus facile, il n'y a même pas un clique a faire.
Mais de toute façon, le manque de drivers n'est pas le fait du la communauté Linux, même si cela pèse parfois sur l'usage au quotidien.
Des Jeux de qualités il y en a déjà commerciaux ou non, mais la plateforme Linux ne s’adresse pas aux "gamers" boutonneux. Cela va peut être changer avec l'arrivée de Valve sou Linux.
Mais franchement, quel intérêt d'utiliser un PC pour jouer alors qu'il existe des consoles bien mieux adaptées a cette activité, enfin je me comprend.
Un Linux sera peut être un jour un OS grand public, mais cela passera par la volonté d'un grand groupe comme Dell de proposer cela avec un partenaire comme Canonical.
Cela a déjà était tenté par le passé sans succès, mais depuis peu Dell a refait la tentative en Asie et cela semble fonctionner. Une nouvelle offre pour notre région devrait arrivée bientôt.
Si la bataille des OS n'est pas fini, je me demande si la disparition progressive du "Desktop" classique au dépend du matériel mobile ne va pas donner définitivement la victoire au noyau Linux.
Maintenant Noyau Linux et OS GNU/Linux ne sont pas la même chose donc wait and see....

Ok, j'imaginais qu'il y avait une volonté commune des membres actifs de le rendre facilement utilisable, passont.

Effectivement, pour quelqu'un n'installant rien par la suite, il est parfait. Mais la plupart des utilisateurs vont vouloir y installer des programmes et remplacer des composants (du moins dans mon entourage c'est ce qui se passe, et je connais beaucoup de monde wink)

Concernant les jeux, je ne suis pas d'accord avec toi, et c'est une erreur de ramener les pc-gamers à des gamins boutonneux, c'est l'équivalent de ramener les linuxiens à des gros, barbus et introvertis. Quand à dire que les gamers n'ont qu'à utiliser des consoles, c'est déjà faire montre d'un début d'intolérance. Le jeu sur PC offre une dimension (réalisme des simulations automobile) et des graphismes (Crysis, Battlefield etc., sous réserve du matériel adéquat) que n'offre pas les consoles. De plus, tous les jeux "matures" ne sont pas proposés pour consoles. Mais c'est un autre débat.

Pour ce qui est des distrib pré-installés sur PC en remplacement de Windows, Dell va se heurter au même problème qu'Acer et Asus précédemment, à savoir une saturation du service technique par des clients insatisfait de ne pouvoir installer leurs programmes favoris. Mais c'est bien qu'ils essayent. D'ailleurs, certains tentent de revenir par la petite porte avec les mini systèmes en démarrage rapide des PC's.

Si par matériel mobile, tu penses au "tout cloud" qui se profile à l'horizon pour dans 6-7 ans, moi je pense au contraire que si Linux n'a pas progressé d'ici là, ce sera sa mort lente annoncée.

Non, le "market" d'Ubuntu est bien plus pratique et facile a utiliser qu'installer un soft sous Windows (comme le market d'Android). Pour installer un soft que l'on connais sous Windows ca va, quand on cherche un soft sans savoir lequel existe pour ce que l'on veut faire,  c'est la galère sur le net, entre softs payants, faux gratuits,  virus etc.... même Windows va s'y mettre.

Je n'ai rien contre les "gamers" (fusent t'ils boutonneux), mais force est de constater que GNU Linux n'est pas fait pour cette catégorie d'utilisateurs.
Ça ne réduit en rien les qualités de Linux.
Vendre Linux sur un PC c'est facile pour autant que le personnel soit formé et les personnes qui achètent mise au courant de ce qu'elles achètent. Dell en Chine a réglée le problème en vendant que des PC Linux dans une boutique dédiée a cela.
Je pense pas seulement au cloud, mais je distingue le kernel de l'OS, et pour le premier je doute fort que Linux perde la bataille, y a au'a voir le taux de pénétration dans le matériel embarqué, les smartphone par exemple. Pour l'OS c'est autre chose, je crains que l'on arrive au mieux a une situation hybride en GNU et proprio....


Ubuntu 14.04 Unity

Hors ligne

#19 Le 20/10/2012, à 21:09

L_d_v_c@

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux


Ubuntu 14.04 sur 1001HA / Ubuntu 12.04 E6600 et K50IE
M.A.O. UbuntuStudio 12.04 sur Tyan S2915E RAID 5
Pourquoi Linux.
Bug -1 : Derrière chaque bogue se cache constamment la faille humaine !

Hors ligne

#20 Le 20/10/2012, à 21:21

PascaI

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Merci à tous pour vos réponses, même au gars de Idiocracy smile,

J'ai bien tout lu, et je vais bientôt renouveler mon expérience d'Ubuntu, car j'avais l'intention d'installer Windows 8 en remplacement de mon 7 actuel. Je testerai Ubuntu avant d'installer le 8, et s'il me satisfait, je le conserverai en dual-boot.

Je viendrai de toute façon relancer ce topic afin de donner mes impressions "in situ".

A bientôt.

Hors ligne

#21 Le 20/10/2012, à 21:33

cledesol

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

Quand tout est compatible, c'est évident que tout est hyper simple sous Gnu/Linux
Sous Win, on fournit tout, tout prêt aux consommateurs: donc pour eux, c'est simple au départ.

Maintenant, que se passe-t-il en cas de problème (virus entre autre) ?
Pour ceux que je connais sous Win, la solution a toujours été d'aller chez le dépanneur, qui facture la suppression du virus et argumente auprès du consommateur et lui revend un autre anti-virus plus performant (dit-il) ..... Et pan double coût.

Moi aussi j'ai abandonné Win depuis des années et j'en suis plus que satisfait.
J'ai fait migrer mes enfants

Et pour tenter de répandre la bonne nouvelle, je participe dans une association à des cours de découverte de l'informatique en utilisant des logiciels libres.
Les gens sont toujours très surpris de découvrir Gnu:Linux et sa simplicité, même s'ils ne migrent pas de suite.

Au moins la graine est semée ......


CM : Asus M4A88TD-M    µ : AMD Phenom II X6 1055T /  RAM 4 Go
Video : EVGA GeForce GTS450 1Go - Ubuntu  64 bits Version 14.04 avec Unity
Notebook Asus A2500D Dual boot Ubuntu et Xubuntu 14.04

Hors ligne

#22 Le 20/10/2012, à 22:43

The Uploader

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

PascaI a écrit :

Si vous souhaitez que Linux reste l’apanage d'une "intelligentsia", alors continuez ainsi. Si, par contre, vous souhaitez comme moi, qu'il devienne une alternative crédible a Windows et autres, alors rendez-le attrayant, faites en sorte qu'il soit, pour l'ajout de composants, pour l'installation de programmes, aussi simple que lors de son installation.

Dans le cas d'Ubuntu, ça fait des années que Synaptic et la Logithèque y sont disponibles. Quand à l'installation de pilotes, c'est encore avec une interface graphique, qui existe elle aussi depuis bien longtemps.

Quant à Windows, il est très loin d'être aussi intuitif ou facile d'accès qu'on le croit...

Dernière modification par The Uploader (Le 20/10/2012, à 22:55)


Passer de Ubuntu 10.04 à Xubuntu 12.04 LTS. Attention au bug de USB Creator ! Il vaut mieux graver Xubuntu sur un CD ou DVD.
--
Archlinux/KDE sur ASUS N56VV, Mes PKGBUILDs sur l'AUR

Hors ligne

#23 Le 20/10/2012, à 22:57

SODⒶ

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

PascaI a écrit :

Bref, si le but de la communauté Linux est de le démocratiser, SVP rendez-le aussi simple à utiliser qu'un Windows, genre une installation qui se fait en 4 clics (sans rien à écrire, c'est chiant d'écrire une ligne composée de plus de 4 ou 5 mots et symboles non usuels


Apparemment tu n'a jamais installé windows.

Je ne suis pas d'accord avec toi, rendre Ubuntu aussi facile que windows consterait à compliquer la tâche.

Tu préférerais qu'on aille chercher les drivers un par un sur telecharger.com, rebooter à chaque fois, formater le disque en entier systématiquement, activer la licence, ajouter un antivirus, un firewall, puis chercher des sharewares pour remplacer tous les utilitaires installés par défaut avec Ubuntu ?

La plupart du temps, installer Ubuntu consiste à cliquer sur "installer" et répondre oui aux questions.

À ta place, j'irai à la prochaine install party windows, pour un prix modique, ils te mettront une version familliale avec laquelle tu pourras payer le droit de changer ton wallpaper !

Tiens, je vais être sympa avec toi, si tu vire Ubuntu de ton PC, je te rembourse la licence.


PS : Tu as de retard, normalement, les trolls sous un faux pseudo, c'est le vendredi.


Le covoiturage pour partager les taxes.
Blablacar pour taxer le partage.

Hors ligne

#24 Le 20/10/2012, à 23:27

PPdM

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

S.O.D. a écrit :
PascaI a écrit :

Bref, si le but de la communauté Linux est de le démocratiser, SVP rendez-le aussi simple à utiliser qu'un Windows, genre une installation qui se fait en 4 clics (sans rien à écrire, c'est chiant d'écrire une ligne composée de plus de 4 ou 5 mots et symboles non usuels


Apparemment tu n'a jamais installé windows.

Je ne suis pas d'accord avec toi, rendre Ubuntu aussi facile que windows consterait à compliquer la tâche.

Tu préférerais qu'on aille chercher les drivers un par un sur telecharger.com, rebooter à chaque fois, formater le disque en entier systématiquement, activer la licence, ajouter un antivirus, un firewall, puis chercher des sharewares pour remplacer tous les utilitaires installés par défaut avec Ubuntu ?

La plupart du temps, installer Ubuntu consiste à cliquer sur "installer" et répondre oui aux questions.

À ta place, j'irai à la prochaine install party windows, pour un prix modique, ils te mettront une version familliale avec laquelle tu pourras payer le droit de changer ton wallpaper !

Tiens, je vais être sympa avec toi, si tu vire Ubuntu de ton PC, je te rembourse la licence.


PS : Tu as de retard, normalement, les trolls sous un faux pseudo, c'est le vendredi.

Tu as été mou du genou sur ce coup  !! tongue

Hors ligne

#25 Le 20/10/2012, à 23:36

DAnGk41

Re : Réflexion sur la stagnation de l'utilisation résidentielle de LInux

bah ! si il connaissait bien ubuntu, il saurait que le copier/coller avec la molette de la souris, c'est tout de même plus rapide que le clic droit sous win et écrire des mots (la plupart du temps pour les install les lignes de commandes sont écrites et il n'y a plus qu'à les copier- genre sur le site du "libriste")... et quand bien même il faudrait copier quelques mots.... ça n'est qu'une question de courage, tout ne tombe jamais tout cuit dans le bec, enfin...
quand à une install de win, maintenant ça se fait tout seul, quelques heures pour décompresser le tout et mettre à jour, et la journée du lendemain pour désinstaller les "ms office" et les "norton" et autres en abonnement de 1 à 3 mois gratuit avant paiement pour les conserver... si c'est pas de la vente forcée dans la vente forcée ça, je ne m'y connais pas.


promis, je vais penser à me moderniser ==> http://i43.servimg.com/u/f43/11/83/24/66/pb090210.jpg

Hors ligne

Haut de page ↑