Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Si vous rencontrez des soucis à rester connecté sur le forum (ou si vous avez perdu votre mot de passe) déconnectez-vous et reconnectez-vous depuis cette page, en cochant la case "Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites".

#501 Le 26/10/2012, à 16:08

ginette

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

D'ailleurs, alors même que c'est justement l'INSEE et l'INED, faut se rappeler que l'utilisation de telles stats a provoqué des remous.

Si on fait comme ça, je pense que c'est autant pour la protection des uns que  des autres

Dit comme ça, c'est certain. Mais c'est dit d'une telle façon que justement ça dénature la question. Elle n'est pas de savoir si ils sont « crétins », mais s'ils réussissent autant à l'école que les autres gamins, ce qui est tout de même un peu différent…

Oui c'etait ma façon de dire...mais peut être un fond de pensée quand même....pas + crétin AU DEPART*****...après des éléments exogènes  peuvent jouer je pense. Si papa ne parle pas bien français il aura des difficultés pour aider le fiston aux devoirs. Quoique, pas dit que les uns soient meilleurs en orthographe que les autres.
Non il n'y a rien d'évident
***** j'ai pas dit qu'ils deviennent + crétins par la suite hein !

Dernière modification par mrey68 (Le 26/10/2012, à 16:11)

#502 Le 26/10/2012, à 19:41

Nedjma

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

side a écrit :
Nedjma a écrit :

je voudrais bien que tu m'expliques cette histoire de mythe en opposition à l'histoire,

Ce n'est pas vraiment en opposition. Juste deux choses différentes.

Nedjma a écrit :

parce que je ne comprend pas ce que tu veux dire.

Je veux juste dire que les histoires de « Cow-boys et Indiens » sont des mythes. Du cinéma, si tu préfères (Hollywoodien le cinéma en question en fait).

La différence entre le mythe et le roman, c'est que le mythe est fondateur socialement.

OK Side, je pige un peu mieux enfin je crois.
Mais alors en quoi ça contredit ce que je disais sur le jeu?
Ce "mythe" est bien fondamentalement raciste et impérialiste, non?
Donc ça sert bien socialement à relayer une image du blanc conquérant au mépris de droits des autres, non?

********************************************************************************************************************

Yiriex a écrit :

Tu penses bien, que pour commencer je n'ai pas lu le livre Tocqueville d'où est tirée la première citation qui ouvre le commentaire du blogueur.

CEDREF a écrit :

Les Cahiers du CEDREF sont une revue pluridisciplinaire féministe de
parution annuelle. La revue est rattachée au Centre d'enseignement, de documentation et de recherche pour les études féministes (CEDREF) de l’Université Paris Diderot.
 Elle est spécialement orientée vers la recherche de pointe (féminisme
postcolonial et transnational) et la traduction de textes fondateurs
dans le domaine ainsi que la jeune recherche en études féministes.

Bon juste pour te situer, c'est pas vraiment un blog quoi et en plus heureusement qu'on est pas obligé de lire tous les livres cités dans un texte ou un bouquin sinon des fois il nous faudrait sûrement des années pour arriver à la fin d'un livre de socio ou d'histoire puisque ces mêmes livres peuvent se référer à d'autres ouvrages et ainsi de suite. Pas sortit de l'auberge donc.

Yrieix a écrit :

Franchement, qui de nous se sent concerné par ce qu'ont pu faire nos ancêtres ?

Moi et beaucoup d'autres je crois heureusement. J'ai pas obligé mes parents à coucher ensemble, mais c'est bien ma mère qui m'a enfanté et qui en plus m'a éduqué. Il doit bien en rester quelque chose, non ? Donc ça me concerne qu'ont fait mes ancêtres parce que je me suis construite aussi à partir des conséquences de leurs actes.

Yrieix a écrit :

Parce que en fait c'est bien ce qui ressors de cet article. Ce que je trouve aussi malhonnête là-dedans, c'est que de temps en temps sont inclus un peu de noirs, des asiatiques, un ou deux homosexuels etc. Alors qu'en réalité il devrait être clair et net que si il s'agissait vraiment de "catégorie politique" comme présenté au début du billet, toutes les minorités et toutes les discriminations devraient être prises en compte. Hors ce n'est simplement pas possible, puisque doit être viré de ces discrimination tout ce qui pourrait avoir une couleur de peau blanche.

   Bon et puis Yrieix, je comprends pas ce que tu comprends pas, je pense que t'es de mauvaise foi.
Tout cet article, c'est pas du blabla, c'est de l'analyse justement parce qu'il ne s'agit pas de s'arrêter à la couleur de peau comme le font les racistes mais bien de comprendre les mécanisme du racisme, la fabrication de catégories politiques en tant que telles. Au-delà de la simple couleur ou appartenance ethnique/culturelle. Je comprends que ce qui te dérange comme d'autre c'est le mot blanc, vous vous sentez attaqué. C'est dommage parce qu'il ne s'agit pas de briser les personnes à la peau blanche mais la catégorie politique, la construction du Blanc. Chaque discrimination a une mécanique propre. Elle se trouve légitimée ou pas dans une société grâce à des critères particulier, une histoire. On peut conclure que tous les gens sont méchants par nature et que tout discriminé discrimine et rentrer chez soi en détestant le monde. Ou bien on peut décider que les discriminations ne sont pas irrémédiables, qu'on peut les parer et pour cela il faut comprendre chacune d'elle.
Le Blanc comme le l'Homme est bien une figure dominante qui forge les discriminations dans nos sociétés.

Yrieix a écrit :

Je vais peut-être te rassurer Nedjma, mais les Maghrébins sont déjà considérés comme des blancs en France.

bah je crois que t'y a mis les pieds il y a plus longtemps que moi et que t'arrive pas bien à comprendre ce que tu lis.

Yrieix a écrit :

En fait c'est aussi ce que je te reprocherais, de te mettre à définir tout le monde en tant que raciste blanc potentiel (pierreguiard, david96, Jung etc.) sur des préjugés, par rapport à ce que tu as lu dans ce billet.

J'ai dit que nous étions tous porteurs potentiellement nous les blancs (couleur de peau )de comportements racistes a priori puisque construit comme Blanc (catégorie politique).
J'ai dénoncé plusieurs comportements ouvertement raciste par ailleurs mais ça n'a rien à voir. Et dans le cas particulier de David96, j'ai relevé dans un post des amalgames racistes de sa part, je ne lui ai pas dit qu'il était lui-même un sale raciste comme je l'ai dit à d'autres.

Je suis bien désolée Yrieix de pas m’appesantir plus, mais je trouve tes réflexions tellement r abaissante que je vois quoi ajouter. Comparer un article du Cedref a du blabla de blogeur faut dire que c'est gonflé.

Dernière modification par Nedjma (Le 26/10/2012, à 20:19)


"Nos poings se serrent, se souvenant toujours des antiques rébellions, des songes plus anciens que la mousse au pied des arbres. (...)  Nous tendons à travers les ténèbres l'oreille des désespérés. Le feu s'est refroidit dans nos muscles. Devenu matière dure, infracassable, il nous maintient debout irrémédiables dissidents."  André Laude

Hors ligne

#503 Le 28/10/2012, à 09:22

oleg

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

Bonjour,

Un mémorial aux Roms victimes du nazisme vient d'être inauguré à Berlin.

A propos des Roms toujours : l'historienne des Tsiganes Henriette Asséo accorde une interview à des journalistes de Libé. Elle retrace l'histoire de leurs persécutions durant la période nazie mais dissèque également la politique d'exclusion qui perdure à leur encontre aujourd'hui et révise- à travers un éclairage historique pertinent- les appellations (comme celle de "Rom") et  quelques idées reçues (comme celle du "nomadisme") qui les concernent.

Quelques extraits significatifs :

(...)
- Sinti et Rom, le nom du mémorial a fait débat.

- La bataille sémantique n’est toujours pas close. (...) (...) le problème actuel est dans l’usage exclusif du terme de Roms qui tend à s’imposer, faisant oublier les Sinti, les Gitans, les voyageurs… Il relève d’un imaginaire politique surdéterminé par la politique tsigane (Zigeuner Politik en Allemagne, régime des nomades en France).

Les termes de Rom ou de Tsigane recouvrent deux notions qui n’ont rien à voir. A partir de 1910, la question tsigane est fabriquée de toutes pièces par les Etats européens. Cette notion politique constitue un corps de doctrine, reconduit et réactivé régulièrement.

A l’heure actuelle, on assiste à la reconstitution d’une question rom qui succède à la question tsigane. Dans la langue cultivée du XIXe siècle, le mot tsigane recouvrait toute la diversité anthropologique et historique des communautés qui appartiennent aux nations européennes, depuis la constitution de ces nations à la fin du Moyen Age. La diversité des dénominations ne provenait pas d’une injonction extérieure, elle était l’expression de l’identité nationale des populations tsiganes de l’époque. Les Italiens se nommaient Zingari, les Allemands Zigeuner, les Français Bohémiens ou voyageurs, les Espagnols Gitanos et les Anglo-saxons Gypsies, etc.

Avec la revendication du terme rom, les leaders actuels de la cause romani ont été pris au piège de la constitution d’une identité transnationale qu’ils cherchent à imposer à tous, en gommant les identités nationales et régionales. Ils ne se rendent pas compte que la promotion d’une identité transnationale unique est utilisée contre eux, pour justifier l’internationalisation de la politique tsigane. Là où ils voyaient une forme d’émancipation en s’appuyant sur des institutions européennes, les Etats en profitaient pour reconstituer l’archétype du Rom migrant, apatride et incapable de s’assimiler.

- Les Roms envisagés comme nationalité sans territoire sont donc une création artificielle ?

- C’est une création politique qui, dans l’esprit des institutions européennes et des militants roms, devait permettre une émancipation locale des communautés romani de toute l’Europe. En fait, elle conforte la stigmatisation et la dénationalisation, non seulement des Roms migrants mais aussi des Tsiganes nationaux dans toutes leurs composantes d’héritages historiques pluriséculaires.

- Et ils ne sont pas nomades ?

- On confond là encore nomadisme et circulation ! Dans les sociétés anciennes, tout le monde bougeait, mais personne n’était nomade. On confond donc une réalité sociale avec l’imaginaire de la mobilité constitué en doctrine politique. Quatre-vingts pour cent des Tsiganes européens n’ont pas bougé de leurs pays respectifs depuis deux ou trois siècles. A l’Est, et dans l’empire austro-hongrois, il n’y avait pas de nomadisme. S’il y en avait eu, vous n’auriez pas de communautés qui constituent 8 à 10% des populations nationales. Cette histoire de nomadisme n’a aucun sens, et ce plus encore après quarante ans de communisme, car la mobilité était absolument bannie dans le monde communiste. Les Tsiganes ont pu être déplacés mais pas sédentarisés puisque la plupart d’entre eux l’étaient depuis toujours. (...)

- Et en Europe de l’Ouest ?

- Non plus, il ne faut pas confondre nomadisme et itinérance économique. Gypsies, Bohémiens, Sinti piémontais ou Zigeuner des Etats allemands peuvent, bien sûr, appartenir au monde itinérant. Sous l’Ancien Régime, ils sont des militaires, donc itinérants comme toutes les armées de l’époque. Ils sont attachés à la noblesse locale. La culture sinti et gypsy est caractérisée par sa proximité avec l’aristocratie. L’intégration à la culture baroque s’est faite par la proximité militaire. Quand la mutation de ces sociétés de l’Ancien Régime a repoussé les guerres aux frontières, les armées se sont nationalisées ; du même coup, ces groupes tsiganes se sont ruralisés et initiés à l’exercice des métiers itinérants. Jusqu’en 1910, le commerce itinérant était dominant et pas seulement pour les Tsiganes. En 1930, 30% du commerce parisien était encore exercé par des marchands ambulants.
(...)

- Et où en est-on en France sur le sujet ?

- A ce jour, pas une phrase de la part des présidents de la République successifs pour des concitoyens opprimés ! Les travaux historiques existent, ils ont montré que les familles internées étaient des victimes françaises du régime de Vichy. La cartographie des camps de nomades est faite. On peut citer la thèse des chercheurs Marie-Christine Hubert, Denis Peschanski, Emmanuel Filhol. Jacques Sigot a fait connaître le camp de Montreuil-Bellay. Le plus troublant, c’est qu’au moment où la reconnaissance mémorielle s’affirme, une politique tsigane se remet en place. Le 18 juillet 2010, Hubert Falco, alors ministre des Anciens combattants, reconnaît le rôle de l’administration française dans l’internement des nomades, les associations de Voyageurs participent à la cérémonie de commémoration des crimes de Vichy. Le même jour, l’Elysée lance l’offensive dite du discours de Grenoble !

Aujourd’hui, si vous êtes un Français vivant en habitat mobile, vous entrez, vous et vos enfants, dans le régime administratif séparé des gens du voyage. Cent ans après sa création, une brèche vient d’y être ouverte par le Conseil constitutionnel. La bataille ne concerne pas seulement la reconnaissance du passé mais la survivance de cette exception juridique française.

La totalité de l'interview parue hier (27/10) dans Libé : http://www.liberation.fr/monde/2012/10/ … ens_856275

Bonne continuation à ce topic ! smile

Dernière modification par oleg (Le 28/10/2012, à 09:24)


Long est le chemin quand on court après soi

Hors ligne

#504 Le 28/10/2012, à 11:33

superDude

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

J'ai dénoncé plusieurs comportements ouvertement raciste par ailleurs mais ça n'a rien à voir. Et dans le cas particulier de David96, j'ai relevé dans un post des amalgames racistes de sa part, je ne lui ai pas dit qu'il était lui-même un sale raciste comme je l'ai dit à d'autres.

roll
Si tout les blancs sont des racistes impérialistes, pourquoi t'acharnes tu à rester en leur compagnie.?
tu n'as pas peur que les mécréants se sentent stigmatisés par tant d'amalgames?

Dernière modification par superDude (Le 28/10/2012, à 11:34)


˙lıɟoɹd ǝl suɐp ǝɹnʇɐuƃıs ǝp sɐd

Hors ligne

#505 Le 28/10/2012, à 11:34

PPdM

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

Lis le post #302 tu comprendras !

Dernière modification par pierguiard (Le 28/10/2012, à 11:38)

Hors ligne

#506 Le 28/10/2012, à 11:38

superDude

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

CQFD : la France est blanche.
C'est justement l'expression la plus simple du racisme ordinaire, apparemment inoffensive mais source évidente de colère et éventuellement de replis communautaires.
...............
Il est évident que cette question de la provenance d'une personne pour son seul aspect physique induit le constat suivant : tu n'es pas d'ici, la France n'est pas ton pays parce que tu n'as pas la bonne couleur. C'est raciste.
...............
Maintenant en complément, il me semble nécessaire d'ajouter que lorsque que j'appelle les blancs à réfléchir sur leur racisme, c'est bien en lien avec ce que j'évoquais dans d'autres postes : à partir des réflexions  nourries par les racisés, parce qu'il est grand temps que ce soient eux qui prennent la parole. Et en aucun cas, je souhaite le dialogue avec le FN ou autre raciste militant, simplement parce que ceux-là ont déjà choisit de ne pas dialoguer et de clairement prôner l'oppression.
........................
Démocratie orientale...

etc etc...

Les poncifs de SOS racisme...

Bien évidemment la france est blanche, tout comme le reste de l'europe...et le chantage au racisme est l'arme des faibles.
toujours à tenter de fair'e pleurer la ménagère...

RAF

Et l'égorgement de moutons en bas des cages d'escaliers...qui pleurent pour eux et pour le spectacle offert aux riverains?
Si partout où tu vas il y a un problème, peut etre que le probleme provient de toi.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france … france.php

C'est sur, que les francais sont des racistes consanguins, ils sont trop betes pour comprendre l'enrichissement par la différence...

Dernière modification par superDude (Le 28/10/2012, à 12:11)


˙lıɟoɹd ǝl suɐp ǝɹnʇɐuƃıs ǝp sɐd

Hors ligne

#507 Le 28/10/2012, à 13:42

compte supprimé

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

Tiens, il y a même des gens qui réfléchissent sainement, ici... lol

Dernière modification par faustus (Le 28/10/2012, à 13:43)

#508 Le 28/10/2012, à 22:12

PPdM

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

Bon on va continuer la discussion ici comme ça celui-ci aussi sera fermé !! lol

Hors ligne

#509 Le 28/10/2012, à 22:32

ginette

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

pierguiard a écrit :

Bon on va continuer la discussion ici comme ça celui-ci aussi sera fermé !! lol

lol

#510 Le 28/10/2012, à 22:38

PPdM

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

C'est quand même étrange, ce fil est bourré de propos contraire a l'étique, et il reste ouvert, et on nous prive d'un espace de liberté au motif du politiquement correct parce qu'un andouille a utilisé un mot grossier roll
Y a quelque chose qui m’échappe, mais j'ai demander un éclaircissement , je ne voudrais pas mourir con !!
A merde je me suis traité de con, ça con              te ? hmm

Dernière modification par pierguiard (Le 28/10/2012, à 22:39)

Hors ligne

#511 Le 28/10/2012, à 22:43

superDude

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

LOL, sans moi, je veux préserver mon compte; xabi a la moutarde qui lui monte au nez smile

Et puis, tout le monde est le con de quelqu'un d'autre. Une fois que l'on en a conscience, ce n'est plus une insulte mais un trait d'esprit smile


˙lıɟoɹd ǝl suɐp ǝɹnʇɐuƃıs ǝp sɐd

Hors ligne

#512 Le 29/10/2012, à 00:40

xabilon

Re : [ras le bol]J'en ais marre du racisme ><

pierguiard a écrit :

C'est quand même étrange, ce fil est bourré de propos contraire a l'étique

Suffit de demander smile
De toute façon, ce topic n'avait plus aucun intérêt depuis longtemps, ça tournait en rond sur le thème "Nedjma contre le reste du monde", et puisque vous débarquez que pour le pourrir ...
"Privé d'un espace de liberté" lol !! Désolé, mais j'ai beau chercher, je ne trouve pas dans la Déclaration des Droits de l'Homme le droit à poster ce qu'on veut dans le forum Ubuntu-fr
Un conseil : c'est très facile de monter son propre forum. Fais-le, crée ton "espace de liberté" où tu pourras dire ce qui te chante.

Dernière modification par xabilon (Le 29/10/2012, à 00:45)


Pour passer un sujet en résolu : modifiez le premier message et ajoutez [Résolu] au titre.

Hors ligne

Haut de page ↑